AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234083656
Éditeur : Stock (10/01/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
« Longtemps, j’ai cru que j’avais été guillotiné dans une vie antérieure. Cet aveu a toutes les allures d’une énormité, je sais. Tout ce que je puis dire à ma décharge est que ma croyance est révolue – quoiqu’elle fasse encore partie de moi. Il y a quinze ans, souffrant de problèmes de dos, j’ai consulté sur le conseil d’une amie un masseur versé en sophrologie. Tout en me pétrissant les lombaires, il m’a questionné sur mon passé. Avec une certaine réticence, j’ai é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LettresItBe
  03 janvier 2018
La quatrième de couverture suffit amplement à prendre la mesure de ce nouvel ouvrage de Christophe Bigot : « Longtemps, j'ai cru que j'avais été guillotiné dans une vie antérieure. » L'auteur aussi enseignant en classes préparatoires à Paris revient donc dans les librairies avec Autoportrait à la guillotine publié chez Stock. Une introspection profonde au rythme de la guillotine qui coupe à la chaîne dans les pages de notre Histoire. Lettres it be vous en dit un petit peu plus au sujet de ce livre.
# La bande-annonce
« Longtemps, j'ai cru que j'avais été guillotiné dans une vie antérieure. Cet aveu a toutes les allures d'une énormité, je sais. Tout ce que je puis dire à ma décharge est que ma croyance est révolue – quoiqu'elle fasse encore partie de moi. Il y a quinze ans, souffrant de problèmes de dos, j'ai consulté sur le conseil d'une amie un masseur versé en sophrologie. Tout en me pétrissant les lombaires, il m'a questionné sur mon passé. Avec une certaine réticence, j'ai évoqué cette croyance déjà ancienne. Lui a pris la chose très au sérieux. Aussi sec, il m'a parlé d'une patiente qui ressentait des douleurs aiguës entre les omoplates. Elles s'expliquaient, à l'en croire, par des coups de poignard reçus au xve siècle, alors que la dame était assaillie par des Ottomans en plein marché. J'ai trouvé ça exotique. Poétique, presque. En même temps, je me suis retenu de rire. Quand il est question de moi, hélas, je suis incapable de la même légèreté. » Comment guérir l'obsession d'une vie ? A la créativité instinctive de l'enfance répondent les armes de l'âge adulte : l'humour et la volonté de comprendre. Entre les deux, l'amour maternel, indéfectible.
# L'avis de Lettres it be
La Renaissance est le noyau de l'oeuvre de Christophe Bigot, voilà bien une certitude que l'on garde à l'esprit dès l'ouverture de cet Autoportrait à la guillotine. Après L'Hystéricon publié en 2010 chez Gallimard qui traitait déjà de ces petites histoires de la grande, après L'Archange et le Procureur en 2008 toujours chez Gallimard, un livre récompensé de nombreux prix et qui faisait alors de Camille Desmoulins la lanterne de toute une époque de Révolution, Christophe Bigot revient à la charge. Cette fois-ci, pas question de replonger dans les tiroirs de l'Histoire en quête de nouveaux éclairages croustillants à nous offrir sur la Révolution : le héros, c'est lui, l'époque, c'est aujourd'hui. du moins on le pense.
Une enfance confortable, une adolescence non moins brillante et exaltée, une érudition qui naît dans le même terreau que de bien sombres passions pour l'échafaud, c'est en résumé la vie de Christophe Bigot. Tout cela nous est raconté dans ce livre, comme un énième regard dans le miroir d'un auteur qui ne parvient jamais à y saisir la même chose. C'est ici une psychanalyse couchée sur papier, c'est ici la rencontre de Freud et d'un sans-culotte. Mais alors que l'on pourrait se morfondre sur une existence qui ne brille que par ses craintes passées, Christophe Bigot a le chic de garder son lecteur en haleine avec des disgressions dont lui seul a le secret. Un bien beau tour de force.
La suite de la chronique sur le blog de Lettres it be
Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   27 décembre 2017
Un jour que je cherchais un livre pour un voyage en train dans un Relais H, j’ai ouvert par hasard Le Lièvre de Patagonie de Claude Lanzmann. En lisant la première phrase – « La guillotine – plus généralement la peine capitale et les différents modes d’administration de la mort – aura été la grande affaire de ma vie », j’ai éprouvé un vertige mêlé de reconnaissance. Je n’étais donc pas le seul à vivre avec ces cauchemars ?

Le premier chapitre des mémoires de Lanzmann décrivait des terreurs nocturnes similaires aux miennes. Il évoquait l’empreinte indélébile du cinéma – L’Affaire du courrier de Lyon, vu à douze ans, et qui m’avait également marqué vers le même âge, quoi que je ne l’aie découvert qu’à la télévision. Il avouait aussi sa hantise de la moindre représentation de la guillotine dans un manuel d’histoire, un livre ou un journal.

Ces phobies intimes, rapportées à un corps sans cou – dont il disait son angoisse de ne pouvoir l’imaginer étêté –, Lanzmann les présentait comme le ressort originel de sa révolte contre les exactions de toute nature. Elles justifiaient a posteriori un parcours de cinéaste engagé. Le point d’aboutissement de tels combats, pour cet homme traumatisé par les images de la dernière exécution publique – celle de l’Allemand Eugen Weidmann en 1939 –, c’était naturellement l’abolition de la peine de mort.

Mais quelle pouvait être la justification de ma hantise, à moi qui avais grandi dans un monde où la guillotine avait été reléguée au musée des horreurs ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : amour maternelVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2688 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre