AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782213613086
800 pages
Fayard (20/08/2002)
4.09/5   33 notes
Résumé :
Voilà sans doute la somme que les historiens, les plus férus et même les moins amateurs des Rolling Stones, attendaient depuis longtemps ! Une somme, car c'en est une : six cent soixante-treize pages, pas moins, pour constituer ce qui sera assurément LA biographie de ces musiciens qui ont donné au rock quelques-uns de ses meilleurs albums. Qui n'a pas frétillé en écoutant "Please to Meet You", qui n'a pas sursau... >Voir plus
Que lire après Rolling Stones, une biographieVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Contrepoint.

Pourquoi je n'aime plus les Rolling Stones ?
Ils se sont détachés de moi comme la coquille sur la bernique frappée d'une mort certaine, ne créent plus rien d'important et semblent aujourd'hui être des vieilles carries dans de vieilles bouches. Ils sont encore debout, mais il suffit de les pousser pour qu'ils tombent en désuètude. Ils ont mal vieilli, très mal vieilli ! Les tirades de Keith Richards ne font plus "frétiller personne". Les gimmiques de Mick Jagger sont du recuit de chez recuit. Et les deux ou trois restants qui se sont rajoutés au fil des ans remplaçant les historiques ressemblent à des épouvantails à moineaux sans aucune plus value, sortis de nulle part !..
Le son, l'impertinence, la rebellion, la violence, la sensualité, l'originalité et la création dans les faubourgs de Londres qui firent d'eux pour tout une génération un étendard se sont volatilisés pour ne laisser place qu'à une coquille vide qui a laissé sur ses parois élimées quelques relents mal nettoyés. le temps a mal fait son oeuvre !
Ce groupe qui a bercé mon enfance dans une ambiance électrique, échevelée et furieuse telle une eau torrentielle balayant tout sur son passage est aujourd'hui morte pour ne laisser qu'un souvenir pathétique ! Oui, là, je brûle mes jouets, carrément ! Je voudrais tant pourtant les faire revivre pour la dernière jeunesse, mais quelque chose me retient de le faire, je n'en ai plus du tout le goût et la volonté. Les morceaux qui m'ont ensensé jadis ne seront plus présents à ma mort sur cette terre, ce que je portais jalousement comme une fière identité a cessé de me poursuivre, heureusement remplacée par autre chose !.. Peut-être même que cette épopée folle m'a fourvoyé et empêché de voir autre chose, comme une impasse existentielle !.. Quand j'enlève cette mauvaise peau, il n'en reste rien ! Peut-être que j'aurais un avis différent demain, mais il m'étonnerait ! Pourquoi attacher de l'importance à ce qu'il n'en a véritablement pas !..J'y ai cru comme à un sacerdoce, ce fut une grande illusion, une énorme passade qui ne devait pas bien me correspondre dans le fond puisqu'il n'en reste rien !..

Ils vont faire quoi maintenant ? A peine un arpège nouveau à se mettre sous la dent dans ce vieux faubourg londonien qui ..

L'humanité ne mène à rien dans la violence et la luxure !..

J'aimais bien pourtant ces bad boys des faubourgs de Londres qui extrapolaient sur des airs venus d'Amérique ; ils exprimaient la rupture et la radicalité eu égard à une société corsetée, mais battre le rappel pendant un demi-siècle en tapant sur des gamelles a provoqué chez moi une sortie de route anticipée qui fut je pense mise à profit par les arts, la littérature, les artistes peintres. En fait tout ça n'a plus rien à voir aujourd'hui avec les premiers souffles d'une jeunesse débridée, impatiente qui aspirait à bien d'autre chose ..
Commenter  J’apprécie          66
Gros pavé de François Bon sur la vie des Rolling Stones. La vie car traite aussi bien du parcours artistique que de ce qui fait la vie sociale entre amis, amours et famille. C'est très dense, documenté et la tentative d'objectivité louable. Beaucoup de figures sont rencontrées au gré de la lecture…
Cette biographie traite surtout de l'époque des débuts aux années 80. le rôle de Brian Jones, l'oublié, est bien réhabilité. Jagger et Richards ne sont pas décrits comme des icônes à regarder avec les yeux de l'amour quand Watts et Wyman auront tenté d'être plus que des faire-valoirs ! Quant à Taylor et Wood seront-ils un jour des « Stones » ?
Ce livre a un intérêt pour les nouvelles générations pour découvrir l'ambiance des années 60 et le début du rock en Angleterre dans le sillage des Beatles ! Témoignage d'une époque où la chronique était attendue chaque mois dans les magazines Rock'n'Folk et Best.

Commenter  J’apprécie          20
François Bon signe une bio sérieuse des Rolling Stones. L'histoire de la rencontre de deux ados qui rêvaient de devenir Chuck Berry : Mick Jagger et Keith Richards qui se sont rencontrés à la gare de Dartford, banlieue sud-est de Londres. D'autres moments sont passés à la machine des souvenirs dont la mort de Brian Jones à vingt-neuf ans dans sa piscine ou Meredith Hunter poignardé par un Hell's Angel. Puis quarante ans d'histoire frôlent la légende de drogue, d'amour, de mondialisation de leur musiques, un zeste de rébellion et beaucoup de fric à ne savoir qu'en faire. Une bio à l'image de ces icones du rock, avec toujours un côté décalé et une accumulation de témoignages qui permettent de suivre leurs traces décennie après décennie. Un travail fort bien mené et fait pour être applaudi par les fans de toujours. Sans doute le livre le plus complet sur ce thème.
Commenter  J’apprécie          21

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Biographie est un mot d’usage récent, mais désignant un genre littéraire ancien. De la vieille tradition des récits de vie est née une forme littéraire qu’on doit questionner en tant que telle. Les outils de représentation sont les mêmes que ceux de la fiction — c’est leur statut vis-à-vis du réel qui change, et cette tradition a un fondement : l’histoire n’existe pas si nous n’en tenons pas le récit, si nous ne venons pas la constituer telle, et la biographie permet de tenir ce récit même quand la connaissance de cette histoire est partielle, lacunaire. En nous saisissant de l’histoire, c’est une autre lecture qui se crée : partir du comportement d’un individu ou d’un groupe restreint d’hommes pour avoir une indication sur le mouvement général de forces opaques, comment elles traversent les perceptions au présent d’un monde en bascule
Commenter  J’apprécie          20
"Le paradoxe étant que l'Amérique, quand elle reprend à l'Europe et amplifie les Beatles et les Rolling Stones,se saisit de ce qu'elle recelait déjà,mais ne voulait pas reconnaître : le blues du Delta et l'électricité de Chicago,toute la musique des Noirs."
Commenter  J’apprécie          70

Videos de François Bon (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Bon
A l'occasion du salon "Rendez-vous de l'histoire" à Blois, rencontre avec François Bon autour de son ouvrage "Sapiens à l'oeil nu" aux éditions CNRS.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2323506/francois-bon-sapiens-a-l-oeil-nu
Note de musique : © Scott Holmes
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : musiqueVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (110) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1063 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}