AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne Coldefy-Faucard (Traducteur)
EAN : 9782070770885
154 pages
Gallimard (28/10/2004)
3.26/5   25 notes
Résumé :

" Mitia accompagnait Katia au théâtre, au concert, il se rendait chez elle et y demeurait jusqu'à deux heures du matin. Elle passait aussi parfois chez lui, dans son meublé de la Moltchanovka, et leurs rendez-vous s'écoulaient tout entiers dans le lourd enivrement des baisers. Cependant Mifa ne pouvait se défaire de l'idée qu'une chose terrible s'était enclenchée tout soudain, qu'un changement s'était prod... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
bobfutur
  27 février 2021
Superbe et profond que cet "Amour de Mitia", incarné par cet archétype du roman classique russe, ce jeune barine maigre et fiévreux, tourmenté par l'Amour, dont l'image familière répond aux principales interrogations littéraires, de la fascination devant ce mystère, de l'attraction-répulsion, où l'on devine derrière l'ombre de Narcisse voilant le visage de l'Autre, de cet impossible apprentissage, l'amour ne connaissant pas ses lois, à l'aube de la modernité.
Commenter  J’apprécie          352
PiertyM
  15 décembre 2014
De la même manière que Mitia est emporté par la flux de l'amour pour la belle Katia, il est aussi emporté par les diableries de la jalousie, il sent sa bien-aimée lui glisser entre les doigts...pour s'y remédier, il se réfugie à la campagne où il espère trouver consolation, en fait il se retrouve face à lui-même...
Un beau roman d'amour qui m'a fait penser aux Nuits Blanches de Dostoïevski...
Commenter  J’apprécie          270
mh17
  25 juillet 2020
Court roman de 1925
Mitia ( Dimitri) un jeune aristocrate est amoureux transi d'une jolie apprentie comédienne, Katia. Au lieu de profiter du printemps moscovite avec elle, il s'inquiète, interprète ses paroles en mal. Conscient de sa jalousie passionnelle, il choisit de fuir Moscou et s'installe seul à la campagne sur ses terres...
Je n'ai pas été très touchée par les souffrances du jeune Mitia ni émerveillée par le lyrisme crépusculaire de la nouvelle, un peu trop affecté à mon gôut. Je me suis ennuyée.
Commenter  J’apprécie          2210
brigittelascombe
  18 octobre 2011
D'un autre siècle et intemporel à la fois car l'amour s'empêtre souvent dans des interprêtations saugrenues qui risquent de l'étouffer,ou de l'entrainer sur de dangereuses pentes.Ainsi l'amour de Mitia, grand gauche maigre, et de Katia, jolie silhouette au joli minois,alors que les alouettes apportent avec elles "tiédeur et joie" sur le boulevard Twerskoï ensoleillé, vit son dernier jour de bonheur.
Fusion? Emprise?Rapport de forces?Enfantillages? Manque de confiance?Comment expliquer la jalousie qui envahit peu à peu les pensées de Mitia jusqu'à l'anéantir?
Plus il la désire,plus elle s'échappe,plus il lui reproche son indépendance.
Elle se rebiffe doucement. Elle lance des boutades sur sa gaucherie puérile, l'accable de vers déplaisants, fait allusion à sa mère.
Mais le ressenti de Katia est-il vraiment celui là?
Y-a-t-il deux Katia, une ordinaire et une désirable?
Manque-t-elle réellement d'attention ou désire-t-elle s'épanouir, développer les différentes facettes de sa personnalité en l'occurence celles qui la lient aux cours de théâtre.
Elle le rassure, pleine de compassion mais se réassure elle même auprès du directeur des cours jusqu'à se métamorphoser en "une jeune dame du monde" éblouissante.
Leur séparation provisoire, un "répit à la campagne" , où surnommé le "barzoï" vu sa maigreur, il part se reposer, apaise un moment leurs différents, mais le manque de lettres exacerbe peu à peu le délire de Mitia.
"S'adonne-t-elle à quelque amour bestial?"
Ivan Boutine,auteur russe, prix Nobel de littérature en 1930, célèbre pour ses romans et recueuils de poésie a émigré en France en 1920, où il a écrit ses romans les plus célèbres dont L'amour de Mitia, son chef-d'oeuvre, analyse de façon pointue pointue la rupture d'un couple et les raisons de son échec.
J'ai apprécié l'angoisse de l'amant qui monte crescendo face à la fuite pas à pas de Katia dans les bras d'un autre.
Beaucoup de questionnements sur la relation du couple, sur l'image,l'idéal, la réalité,l'amour exclusif,la possessivité,la confiance,sur ce que chaque partenaire cherche dans l'autre( miroir, figure parentale,double, complément, réassurance).
Si vrai!
Superbe!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AmyFarrah
  14 février 2021
La passion idolâtre que voue Mitia à la jeune Katia n'est pas partagée à hauteur de ses espérances. Mitia est une jeune homme passionné, entier, plein d'imagination et surtout très jaloux, d'une façon morbide, et jusqu'à la déraison. Mitia s'éloigne - pour un temps - de Katia et de Moscou et c' est l'occasion pour Ivan Bounine de nous donner de jolies descriptions de la campagne rayonnante, mais aussi d'une société de maîtres et valets où les amours ancillaires, sordides et vénales, sont monnaie courante. D'après ce contexte, l'intrigue se situe vraisemblablement pendant l'époque pré-révolutionnaire. Malgré les qualités du roman, je ne l'ai pas vraiment apprécié, sans doute à cause de ce côté morbide, excessif, du personnage principal, totalement centré sur lui-même et rongé par une passion de jeunesse sans issue. Bref, je suis passée à côté de l'âme slave sans la comprendre, une fois de plus.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
michelekastnermichelekastner   01 juillet 2012
Quoi qu'il en fût, l'amour de Mitia s'exprimait à présent presque entièrement dans sa jalousie. Une jalousie qui n'avait rien de banal, non, une jalousie, lui semblait-il, hors du commun. ils n'avaient pas encore franchi, katia et lui, l'ultime pas qui les eût définitivement rapprochés, bien qu'en ces heures où ils restaient en tête à tête, ils allassent déjà trop loin. Les derniers temps aussi, durant ces heures-là, Katia se montrait souvent plus passionnée qu'avant. Cependant, cela même lui paraissait suspect et suscitait parfois en lui un affreux pressentiment. Tous les sentiments qui composaient sa jalousie étaient affreux, mais il en était un pire que les autres, que Mitia ne parvenait décidément ni à définir, ni même à saisir. En fait, les manifestations de la passion, instants bénis de volupté qui constituaient ce qu'il était de plus beau et de plus sublime au monde lorsqu'il s'agissait d'eux, devenaient indiciblement répugnantes, sinon contre-nature, quand Mitia se représentait Katia dans les bras d'un autre. Alors, il éprouvait pour elle une flambée de haine et de dégoût, un dégoût presque physique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   18 octobre 2011
"Eh bien moi,je ne conçois pas l'amour sans jalousie.De mon point de vue,si l'on n'est pas jaloux,c'est que l'on n'aime pas.
-Non, maman" avait répliqué Katia,avec cette tendance à toujours répéter les mots d'autrui:"La jalousie est un manque de respect pour l'être aimé.Si l'on ne me croit pas c'est que l'on ne m'aime pas", avait-elle conclu,évitant soigneusement de regarder Mitia.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   18 octobre 2011
Alors Mitia se réveilla,tout en sueur,avec la conscience incroyablement claire qu'il était perdu,que tout ici bas était plus monstrueusement désespéré et sinistre que ne pouvait l'être l'enfer dans l'au-delà.
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombebrigittelascombe   18 octobre 2011
Quelle occasion pourrais-je manquer? Le malheur,c'est justement qu'aucune occasion ne se présente...
Commenter  J’apprécie          50

Video de Ivan Bounine (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ivan Bounine
L'avis de Fédérovski sur Ivan Bouninie
autres livres classés : littérature russeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

La littérature russe

Lequel de ses écrivains est mort lors d'un duel ?

Tolstoï
Pouchkine
Dostoïevski

10 questions
361 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russeCréer un quiz sur ce livre

.. ..