AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782258065901
312 pages
Presses de la Cité (07/10/2005)
3.6/5   10 notes
Résumé :
Dans les Alpes du Nord, un jeune montagnard confronté au choix le plus important de sa vie...
Aux pires heures de 1917, Adelin Jorrioz, brisé par la guerre, revient dans son village.
En convalescence pour quelques semaines, il reprend goût à l'existence grâce à l'amour qu'il porte aux siens et à sa passion de la montagne. Une passion inconditionnelle qu'il partage avec son père. Adelin reste pourtant torturé à l'idée de devoir retourner au front.
>Voir plus
Que lire après La grande avalancheVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Patrick Breuzé vit à Samoens, Haute Savoie. Quasiment au bout de cette vallée verdoyante qu'on appelle justement la vallée verte, en contraste avec celle, voisine, de Chamonix : la vallée blanche. Ensuite, c'est le « bout du monde », lieu-dit entouré de cascades dévalant depuis les pics acérés : un cirque où finit la terre des hommes pour laisser la place à ce monde si particulier vénéré des grimpeurs, alpinistes ou même simples randonneurs qui désirent laisser quelques heures ou quelques jours leur vie monotone noyée dans la brume des villes et viennent aérer à la fois leurs poumons et leur âme sur les hauteurs rédemptrices de la Montagne.
Cette avalanche n'est pas de neige. Juste un éboulement titanesque de rochers qui menacent la vallée et le village des hommes qui vivent chichement sur une terre pauvre.
Nous sommes en plein premier conflit mondial, Adelin, un jeune poilu bénéficie d'une permission de quelques semaines, suite à une blessure au dos.
Breuzé n'a pas son pareil pour évoquer cette époque pas si lointaine où, pourtant, tout était si différent. Par saine curiosité, Adelin souhaite aller voir de plus près ces rochers qui menacent à tout moment de déferler sur les toits des fermes. C'est juste à ce moment que la catastrophe arrive. On le croit perdu, enseveli sous des tonnes de granit. Mais la gendarmerie pense plutôt à une volonté de désertion…
Même si l'action se situe sur les sommets, dans les alpages et les cabanes de berger ou une caverne inatteignable, ce roman n'a rien à voir avec les récits d'alpinisme chers à Frison Roche. Ici, on ne glorifie pas la montagne, telle une déesse qui aurait toute autorité sur ces minuscules fourmis qui viennent rivaliser d'audace sur ses flancs.
Non, le roman de Breuzé s'inscrit parfaitement dans cette veine régionaliste souvent dénigrée et oubliée sur les étagères « gros caractères » de la bibliothèque des maisons de retraite.
Pas besoin de connaitre ni même de s'intéresser à la montagne pour apprécier la prose de l'auteur Haut-Savoyard. On n'y parle que d'hommes (et un peu d'amour aussi) et de cette fierté montagnarde qui nait de conditions âpres et rudes.
Une histoire toute simple qui ne changera pas le monde littéraire mais qui saura faire vibrer cette petite corde qu'on a, tous, au fond du coeur et qu'il est si difficile à cerner, à décrire, à comprendre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
- T'es maigre à perdre un os.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Patrick Breuzé (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Breuzé
Interview de l'auteur Patrick Breuzé pour son dernier livre: Bout d'Chien paru aux éditions les passionnés de bouquins. Interview réalisée par l'émission : La Place du Village.
autres livres classés : rhône-alpesVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (43) Voir plus



Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
306 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre

{* *}