AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782350875576
176 pages
Editions Héloïse d'Ormesson (01/10/2020)
3.39/5   112 notes
Résumé :
Noirceur des tourments sous la pureté de l'enfance

Paris, Porte de la Chapelle. Le corps d’un jeune métis défiguré et couvert de tatouages rituels est retrouvé inanimé. Une deuxième victime est découverte à proximité. Aucun des deux hommes n’est identifiable, leurs empreintes ont été effacées.
Que cache le rituel autour de ces crimes ? Quel lien unissait les deux victimes ?
Au fil de l’instruction, Marie Tebert déroule la piste d’un d... >Voir plus
Que lire après Les enfants du secretVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 112 notes
Un polar pas très palpitant. Il fallait bien, après de nombreuses perles que je tombe sur quelque chose de moins intéressant.

J'ai trouvé la plume de l'auteur assez froide et distante.
Je n'ai pas non plus beau beaucoup d'affinité avec les personnages, eux aussi froids et distants.

Et pourtant le scénario était intéressant, mais il manque de profondeur.

C'est dommage car la quatrième de couverture laissait présager un polar de qualité.
Commenter  J’apprécie          797
Un court polar rondement mené.
Deux hommes ont été retrouvés atrocement mutilés, scarifiés.
L'équipe du commandant Marie Tebert enquête.
La médecin légiste meurt d'une fièvre hémorragique.
Tout s'opacifie.
Les complications s'enchaînent.
Tout se lit rapidement et aisément.
J'ai bien aimé le style, l'enchaînement des événements, l'ambiance de l'équipe policière.
Et la fin est des plus surprenantes.
Marina Carrère d'Encausse nous offre un bien agréable moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          304
le roman policier a longtemps été considéré comme le parent pauvre de la littérature. Après l'avoir découvert tardivement dans ma carrière de lectrice, je me suis aperçu en fait qu'il exigeait beaucoup de la part de son auteur pour continuer à satisfaire son lectorat. En effet, ce dernier à force de traîner, entre autres, dans les couloirs du 36 (quai des Orfèvres ou rue du Bastion), à force d'être confronté à des meurtres de plus en plus sophistiqués, à force de côtoyer des meurtriers à la psychologie de plus en plus perturbée, et bien forcément, il devient de plus en plus exigeant. Ce que je veux dire par là, c'est que l'on ne s'improvise pas auteur de polars en claquant des doigts. Malgré tout le respect que je dois à Marina Carrère d'Encausse qui a énormément de talents par ailleurs, je ne trouve pas qu'elle ait ce talent là.

L'idée de bâtir son intrigue sur la sombre histoire des "enfants de la Creuse", ces petits réunionnais enlevés à leurs familles au cours des années 60 à 80 pour venir repeupler nos départements ruraux et accessoirement servir de main d'oeuvre gratuite dans les fermes, était bonne. (A ce sujet, je vous conseille de lire l'excellent "L'île aux enfants" d'Ariane Bois.) Mais toute l'intrigue policière construite autour est franchement basique. Les éléments de résolution arrivent servis sur un plateau : déjà à mon goût l'incipit en dévoile trop... Quant à la lettre de la fin, elle évite du boulot aux flics puisqu'elle révèle tout. (A ce sujet, je cherche encore le pourquoi de l'utilisation du virus). Les dialogues restent scolaires et les personnages inconsistants. En à peine 200 pages, tout est effleuré, rien n'est approfondi.
8/20 à ce polar qui manque cruellement d'âme.
Commenter  J’apprécie          230
Si " Une femme blessée " de Marina Carrère D'Encausse m'avait séduit, " Les enfants du secret " m'a quelque peu déçu. Durant cette enquête rondement menée après la découverte de deux corps scarifiés à peu d'intervalle, j'ai trouvé dommage qu'une grande partie de l'enquête soit noyée par une histoire de virus, de contagion, de laboratoire P4 et autres composants sur un sujet qui nous a touché de près ou de loin. Tous les ingrédients sont réunis pour nous mettre face à l'actualité présente : L'homosexualité très mal acceptée dans une famille, très bien référencé, j'en conviens, mais également et surtout le sujet brûlant et terrifiant du trafic d'enfants sur l'île de la Réunion et dans tellement d'autres endroits dans le monde, tant les enfants sont des proies faciles pour un commerce juteux pour toutes sortes d'atrocités.
Un récit fort qui nous plonge dans la noirceur d'un monde cruel et de ses conséquences dramatiques sur des enfants.
Commenter  J’apprécie          170
Après avoir été secouée par " Contre courant" de Cathy Galliègue, je souhaitais une lecture simple et légère.
Mon choix s'est porté sur "Les enfants du secret" car j'avais déjà lu "Une femme entre deux mondes" du même auteur, que j'avais beaucoup apprécié.
Il s'agit cette fois d'un roman policier où une équipe du 36 enquête sur un meurtre et une sauvage agression sur deux hommes dont les visages ont été défigurés, les empreintes effacées et le torse scarifié. S'ajoute la mort de la médecin légiste et d'une infirmière par un virus de fièvre hémorragique transmis par le cadavre.
Ce fut en effet une lecture simple, très simple, trop simple. J'ai été déçue par ce roman policier sans vrai suspense, sans vrai rythme avec des passages qui répètent les mêmes informations plusieurs fois (cf le résumé de situation fait au commissariat sur des faits déjà vus et revus). L'irruption du virus dans cette histoire paraît complètement déconnectée de l'intrigue principale, comme plaquée artificiellement. le fait que ce soit un domaine que connaît bien Marina Carrère d'Encausse ne suffit pas à en faire un élément crédible du polar.
Le roman utilise comme toile de fond un chapitre peu glorieux de notre histoire, c'est le point intéressant : la déportation, vers la métropole, d'enfants et d'adolescents réunionnais de 1963 aux années 80, orphelins mais aussi parfois enlevés à leurs parents pour servir de main d'oeuvre corvéable à merci dans nos campagnes.
J'éviterai à présent cette auteure quand elle commettra des romans policiers mais continuerai à la suivre pour le reste.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
La voiture, surmontée du gyrophare allumé, prend immédiatement de la vitesse. Direction le 36. Pas le mythique quai des Orfèvres, non, le 36, rue du Bastion, dans le quartier des Batignolles. C'est là que la Crim' a déménagé depuis déjà deux ans. Rien de commun avec leurs anciens locaux, rien si ce n'est ce 36, un numéro en fait créé de toutes pièces, un clin d'œil à la "maison" du commissaire Maigret. Cinquante mille mètres carrés pour ce bâtiment où sont réunis la police judiciaire, le palais de justice et le parquet.
Le changement a été douloureux, mais Antoine et Marie reconnaissent qu'ils sont mieux pour travailler maintenant. Tout est ultramoderne, sécurisé et lumineux. Mais les souvenirs manquent.
Commenter  J’apprécie          60
Marie apprend, par la docteur Portes, qu'aux ministères de la Santé et de l'Intérieur, les réunions se succèdent. Mais là encore tout est mené très discrètement. Et pour l'instant, les médias ne semblent pas alerter. Ce qui étonne Marie dans ce monde où tout se sait avant même les personnes concernées. Mais peut-être est-ce la gravité de ce qui s'annonce qui rend prudents ceux qui opèrent dans l'ombre.
Commenter  J’apprécie          80
Marie replie les feuillets et les tient contre elle. Elle n'a pas redressé la tête durant toute la lecture. Autour d'elle, pas un bruit, à part quelques reniflements. Elle n'a pas la force d'affronter son équipe. Alors elle met la lettre dans son sac à ses pieds et sort de la pièce sans relever les yeux.
Commenter  J’apprécie          60
Elle ne peut pas le jurer, mais elle sent qu'il l'écoute avec une grande attention. Ses yeux la pénètre mais elle ne parvient pas à déchiffrer ce qu'ils lui disent. Il y a malgré tout, un début d'échange et c'est l'essentiel.
Commenter  J’apprécie          30
Le changement a été douloureux, mais Antoine et Marie reconnaissent qu'ils sont mieux pour travailler maintenant. Tout est ultramoderne, sécurisé et lumineux. Mais les souvenirs manquent.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Marina Carrère d'Encausse (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marina Carrère d'Encausse
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5 | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Au programme : L'édito de Patrick Cohen - Fin de vie : grand sujet, long débat Invitée : Marina Carrère d'Encausse - Médecin échographiste & animatrice du “Magazine de la Santé” sur France 5 • Fin de vie : le projet de loi débattu à l'Assemblée nationale • Fin de vie : que contient le projet de loi ? • Fin de vie : le critère du pronostic vital engagé « à court ou moyen terme » supprimé • Fin de vie : le texte, remanié en commission, divise les députés • Fin de vie : un projet de loi remanié qui inquiète certains médecins • « Aide à mourir » : Marina Carrère d'Encausse invitée de C à vous • Soins palliatifs pour tous : la France très en retard ? • « le Magazine de la Santé » : nouvelle formule à la rentrée Invité : Jean Serrat - Ancien pilote de ligne & consultant aéronautique pour BFMTV • Turbulences : 12 personnes blessées sur un vol Qatar Airways • Turbulences en avion : un phénomène banal ? • Turbulence en avion : gare à la psychose ! • Turbulences : vont-elles se multiplier avec le dérèglement climatique ? • Turbulences en avion : sont-elles toutes prévisibles ? • Accessibilité : les compagnies et les aéroports en font-ils assez ? La Story de Mohamed Bouhafsi - Lyon-PSG : violents affrontements entre supporters sur l'autoroute Le 5 sur 5 : • Rafah : indignation après une frappe israélienne sur un camp de réfugiés • Ukraine : lourd bilan après une frappe russe contre un hypermarché • Bangladesh : un million d'habitants fuient le puissant cyclone Remal • États-Unis : des tornades mortelles dans le sud du pays • Emmanuel Macron en visite d'État en Allemagne • Pierre Palmade : le comédien sera jugé pour blessures involontaires • Roland-Garros : Rafael Nadal éliminé dès le premier tour • François Hollande : son célèbre scooter vendu plus de 20 000 euros
+ Lire la suite
autres livres classés : île de la réunionVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (228) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2918 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..