AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070325318
Éditeur : Gallimard (03/11/1989)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 35 notes)
Résumé :
« Soupçonnons que la poésie soit une situation entre les alliages de la vie, l'approche de la douleur, l'élection exhortée, et le baisement en ce moment même. Elle ne se séparerait de son vrai cœur que si le plein découvrait sa fatalité, le combat commencerait alors entre le vide et la communion. Dans ce monde transposé, il nous resterait à faire le court éloge d'une Soupçonnée, la seule qui garde force de mots jusqu'au bord des larmes. Sa jeune démence aux douze di... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Aurel82
  22 avril 2017
C'est un magnifique (petit) recueil de poésie (et de mini récits) et la dernière oeuvre de René Char. Un peu compliqué, certes, mais derrière ces difficultés on trouve une profonde sensibilité de l'auteur qui éveille la nôtre. À découvrir pour les amoureux de jolis textes.
Commenter  J’apprécie          322
lecteur84
  12 décembre 2014
Depuis longtemps je caressais l'envie de lire ce poète, cet enfant du pays. le moins qu'on puisse dire c'est que sa poésie n'est pas à la portée de tout le monde, du moins dans ce recueil là! Une sorte d'ivresse s'empare du lecteur, surtout quand il évoque le plateau des Claparèdes que je connais très bien, le Ventoux, où encore la Sorgue qui coule près de chez moi. mais R Char s'adresse à une sensibilité spéciale, il ébranle en nous des portes insoupçonnées, et quelques fois, on sent l'étincelle du génie nous éclairer. Mais atteindre le sommet de ce poète est ici un art difficile et pour un premier essai il n'est pas évident. Compliqué, difficile et parfois charmant. Désarmant très souvent....
Commenter  J’apprécie          161
lecassin
  07 août 2012
Difficile de se faire une idée sur René Char à travers ce petit recueil de poésies et textes divers...
Remise à l'éditeur dans sa version définitive peu de temps avant le décès de l'auteur, "Éloge d'une soupçonnée" est une petite plaquette d'une trentaine de pages qui, néanmoins, engage à aller plus loin avec René Char...
A approfondir, pour ma part.
Commenter  J’apprécie          70
Wozniaksandy
  28 septembre 2017
Éloge d'une Soupçonnée est l'ultime recueil de poésies de René Char. Il à conçu la plaquette, mais il ne vit pas le résultat. Il meurt quelques mois avant la fin parution du livre.
L'ensemble du livre aborde de façon générale l'autre relation du poète à la poésie, cette amante que l'on peut retenir contre gré...
Petit livre d'une trentaine de pages qui, néanmoins, engage à aller plus loin avec René Char...
On retrouve cette force habituelle, avec un peu d'amertume et de désespoir chère à René Char.
Le dernier poème, l'amante est dédié à sa seconde épouse, l'amante comme le fut pour René Char, la poésie...
Certains poèmes sont sublime ! Difficile ! Peut-être ! A relire mille fois alors !
"C'est une poésie qui se gagne, comme la terre promise de la légende..." a écrit Yves Berger.
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
Aurel82Aurel82   22 avril 2017
L'Amante

Tant la passion m'avait saisi pour cette amante délectable, moi non exempt d'épanchement et d'oscillante lubricité, je devais, ne devais pas mourir en sourdine ou modifié, reconnu des seules paupières de mon amante. Les nuits de nouveauté sauvage avaient retrouvé l'ardente salive communicante, et parfumé son appartenance fiévreuse. Mille précautions altérées me conviaient à la plus voluptueuse chair qui soit. À nos mains un désir d'outre destin, quelle crainte à nos lèvres demain?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
lecteur84lecteur84   12 décembre 2014
Mort, devant toi je serai le Temps en personne, le Temps sans défaut. Mais voilà, tu me regarderas avec les yeux seuls de la vie. Et tu ne me verras pas.
Commenter  J’apprécie          160
ElisanneElisanne   14 mai 2010
Les mots qui vont surgir savent de nous ce que nous ignorons d’eux.Un moment nous serons l’équipage de cette flotte composée d’unités rétives,et le temps d’un grain, son amiral. Puis le large la reprendra, nous laissant à nos torrents limoneux et à nos barbelés givrés.”

Chants de la Balandrane” Ma feuille vineuse
Commenter  J’apprécie          70
lecteur84lecteur84   11 décembre 2014
L'instant est une particule concédée par le temps et enflammée par nous.
Commenter  J’apprécie          260
coco4649coco4649   17 novembre 2013
CHANTS DE LA BALANDRANE
La flûte et le billot, II

L'étoile de mer

Dans le foyer de ma nuit noire
Une étincelle provocante
Heurta le tablier de cuir
Que je gardais par habitude
Autour de mes reins désoeuvrés.

Sans doute un mot bas de Cassandre,
Utile à quel avenir ?
Fallait-il qu'il se révélât
Entre cinq de mes différences,
Au terme d'une parabole
De mensonge et de vérité ?
Se protéger est acte vil.

Lève la tête, artisan moite
A qui toute clarté fut brève!
Cette source dans le ciel,
Au poison mille fois sucé,
N'était pas lune tarie
Mais l'étoile frottée de sel,
Cadeau d'un passant de fortune.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de René Char (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Char
Émission « Un siècle d'écrivains », numéro 150, diffusée sur France 3, le 11 février 1998, et réalisée par Marie-Claude Char et Jacques Malaterre.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
575 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre