AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jorg Mailliet (Autre)
EAN : 9791037506290
224 pages
Les Arènes (28/04/2022)
3.61/5   32 notes
Résumé :
Juif d'origine russe, Kessel s'engage à 18 ans dans l'aviation française pour combattre l'armée allemande. En 1918, il part en mission à Vladivostock pour former l'armée blanche. Cette première aventure va créer la légende Kessel. Dans le froid sibérien, il croise la Légion tchèque, des bandits cosaques, la mafia chinoise esclavagiste, le frisson du danger... mais aussi de nombreuses bouteilles de vodka, la musique tzigane et l'amour.
De cette expérience, il ... >Voir plus
Que lire après Kessel : La Naissance du lionVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,61

sur 32 notes
5
2 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
♫J'suis un peu le scaphandrier
De l'aquarium, sur la cheminée
J'suis un peu le poisson rouge
Et c'est chouette
Je cherche un trésor planqué
L'amour et la liberté
Sous les cailloux bariolés de la planète
Libérez, enfin, ma terre
Des curés, des journaleux, des militaires
De tous les preneurs de tête
Qui provoquent, sous ma fenêtre
Ma colère ♫
-Renaud- 1991 -
----♪---♫---🎖---🎖---♫---♪----
Chronologie, aucun répit !
Fortune carrée, les colonies
Débuts picaresques
entrecoupés de reportages
L'Aquarium bille en tête
Emblématiques personnages
Cache d'armes en stock
V'la l'Empereur à Vladivostock
Croquer la vie à pleine dent
et le verre avec quand y'a plus rien dedans
Aventurier, grand reporter
Deux Croix de guerre sur un habit vert
un Liotchik et les verres s'entrechoquent
Folklore tzigane sur un air de Kasatchok
Deux guitares en ma pensée
Jettent un trouble immense
M'expliquant la vanité
De notre existence...
Commenter  J’apprécie          942
Très contente d'avoir eu la chance de recevoir par le biais de la masse critique "Kessel la naissance du lion", je suis en revanche beaucoup moins satisfaite de faire ce billet car il ne sera pas positif.
Je n'ai pas adhéré à cet album. Je n'apprécie pas les dessins ou, pour être plus juste, je n'aime pas la façon dont sont dessinés les personnages. Je n'ai pas réussi à les distinguer, les identifier ce qui n'a évidemment pas faciliter la lecture. Les paysages, les décors m'ont quant à eux beaucoup plu.
La façon dont est construite cette BD, un chapitre par étape de la vie de Joseph Kessel ne permet pas de s'imprégner de l'histoire. On rencontre plusieurs personnalités mais là encore, on ne fait que les croiser. On survole et donc on a une impression de superficiel. Je ne suis d'ailleurs pas sûre d'avoir tout compris.
Je pensais par ailleurs, à tort, que cet album expliquerait la genèse de son roman " le Lion" je suis donc déçue. .
J'aurais aimé faire l'éloge de cet album, d'autant plus que c'est un cadeau de Babelio et des éditions Les Arènes mais je n'ai pas su apprécier les talents des auteurs . Désolée.
Cela ne m'empêche pas bien évidemment de remercier Babelio et les éditions Les Arènes.
Commenter  J’apprécie          463
Je ne connaissais pas du tout Joseph Kessel qui était un grand romancier français, membre de l'académie française. Engagé volontaire comme aviateur pendant la Première Guerre Mondiale, il tire de cette expérience humaine son premier grand succès littéraire à savoir « L'Équipage » qu'il a publié à seulement 25 ans.

C'était un globe-trotter, un voyageur infatigable qui fit plusieurs fois le tour du monde. le Lion a été écrit en 1958 au retour de l'un de ses séjours au Kenya : l'administrateur d'une réserve naturelle lui a raconté que sa fille avait élevé un lion qui était devenu son ami.

Cette BD va débuter par un épisode peu connu de sa vie lorsqu'il avait 20 ans en 1918 et qu'il est à l'autre bout du monde en Sibérie à Vladivostok. On va le suivre également en Afrique dans des aventures qui vont forger petit à petit sa légende de journaliste à aviateur, de soldat à écrivain. Bref, c'est organisé en petit chapitre sur des séjours différents à des moments importants de sa vie.

On en retire que c'est bien une vie hors du commun des mortels et que les voyages forment la jeunesse et parfois de grands écrivains. Aujourd'hui, des établissements scolaires portent son nom ainsi que de nombreuses rues. Cette BD m'a permis à titre personnel de combler une grosse lacune en littérature.

Le dessin est assez agréable rendant la lecture plus facile malgré un côté assez austère dans la colorisation. Cependant, il m'a manqué un petit quelque chose pour s'élever davantage et me faire réellement vibrer. Cela reste tout de même une biographie bien documentée.
Commenter  J’apprécie          440
Kessel a bien mérité une biographie en effet, avec tous ses talents, ses aventures, ses excès aussi, il collectionne de nombreuses facettes et étonne par sa vie tumultueuse et son énergie à sillonner la planète sur terre et dans les airs. Un personnage peu ordinaire qui a connu la célébrité en cotoyant les plus grands de la littérature française et de l'édition, les grands aviateurs dont l'épopée commençait avec tous les risques d'alors. Un passionné des événements guerriers toujours prêt à faire des reportages au coeur du danger, aspiré par l'action, avec une énergie tirée de l'adrénaline, de l'alcool, des drogues et des femmes.
Voilà un sujet qui tente nos auteurs de BD qui s'y sont collés avec sans doute bien des lectures pour choisir de belles pages à raconter. On n'y parle pas du fameux" Lion" du roman accolé à jamais à son nom, comme le titre aurait pu le laisser croire; on va sans, continuité temporelle, saisir des moments importants de la vie de Kessel qui ont forcément marqué sa jeunesse et donné une stature de héros légendaire à notre homme.
Je me suis étonnée d'ailleurs que le premier et le dernier chapitre se passent à l'Aquarium de Vladivostok et que l'on ne comprend qu'à la fin pourquoi il croque ainsi son verre. Inversion volontaire des chapitres?
On ira aux Etats- Unis fêter jour et nuit les pilotes français, rencontrer à Pigalle la fine fleur intellectuelle, et la pègre dangereuse, on filera sur la piste des esclaves dans la corne de l'Afrique, en passant sans transition d'un endroit à l'autre, d'une époque à l'autre. Les nuits d'ivresse, les rencontres avec les belles gitanes , donnent une échappée brève à ces assauts de bruit, de noirceur, de danger.
J'ai dégusté l'ensemble à vitesse réduite, car le lecteur doit lire les explications qui contextualisent, saisir l'atmosphère, liée au choix des palettes de couleurs, beaucoup de sombre, des ocres, des roux, du sable, de la rouillle, des gris, du noir guerrier, des rouges cabarets et tziganes...
Les dialogues sont réduits au minimum, les rares citations de Kessel viennent à point nommé rehausser le côté littéraire qui manquerait.
Les dessins dégagent une vivacité , une violence nécessaire au propos. J'ai bien apprécié les pleines pages et la densité des foules qu'on sentirait presque grouiller. Une élégance de trait croque habilement les scènes de virilité fraternelle qui sillonnent les aventures vécues.
Un très bel objet livre avec une couverture attirante, un poids certain aussi !
Ca m'a donné envie de relire "Fortune carrée". J'ai appris plein de choses, sur les AA débutants, le Chant des Partisans...
Je remercie Babélio et les Editions les Arènes BD de ce beau cadeau reçu lors de l'opération Masse Critique récente. Bravo aux auteurs!




Commenter  J’apprécie          100
Comme beaucoup de lecteurs, j'ai découvert Joseph Kessel lors de la lecture au collège du "Lion". Plus tard, participant au Concours National de la Résistance et de la Déportation, j'ai appris qu'il avait été grand résistant et auteur des paroles du "Chant des partisans" avec son neveu Maurice Druon. Mais je n'en savais pas plus et je n'ai pas cherché à lire certaines de ses autres oeuvres.

A la lecture du titre de cette BD, j'ai cru que j'allais assisté à la genèse du "Lion". Dès les premières pages j'ai compris mon erreur et j'ai plongé avec volupté dans la vie de cet écrivain, journaliste, aviateur, aventurier dans les années 20.

Les auteurs nous entrainent dans différents lieux du monde en fonction des missions confiées à Kessel. Découverte de l'Amérique qui fêtent les aviateurs français, découverte de Vladivostok, sur les traces de Rimbaud à Harrar avec Henri de Monfreid, un vol avec les héros de l'Aéropostale, rencontre avec des auteurs français... Les auteurs nous entraînent aussi dans le monde de la nuit sur tous les continents avec les excès et la débauche qui accompagnent les oiseaux de nuits rencontrés par Kessel.

Nous découvrons ce qui permettra à Kessel d'alimenter son oeuvre et de comprendre ce qui fait la complexité de ce grand écrivain aux vies multiples.

J'ai cru au début que je n'allais pas accroché au graphisme de Jörg Maillet et aux couleurs d'Émilie Rouge. Finalement, tout colle parfaitement aux textes. Il y a une certaine similitude entre le trait de Mailllet et celui de Hugo Pratt ou de Lele Vianello. Kessel a eu une vie palpitante et ses aventures le rapprochent de Corto Maltese mais lui est un personnage bien réel.

J'ai adoré la construction du scénario proposé par Cyrille Charpentier : faire référence aux livres de Kessel mais aussi à ses reportages renforce l'intérêt de la lecture.

Une fois la BD refermée, je vais alimenter ma PAL des livres de Jef, il me faudra juste déterminer l'ordre de lecture.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (2)
ActuaBD
23 décembre 2022
Une sacrée tranche d’aventures et une invitation bienvenue à redécouvrir l’œuvre d’un auteur classique – à tort – tombé en désuétude.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom
06 septembre 2022
Le tout est dessiné par Jörg Mailliet dans un style très Pratt par moments – en plus lâché cela dit -, impression que les couleurs d’Émilie Rouge renforcent d’ailleurs. Autant dire qu’on se laisse facilement emporter par les aventures vécues par Kessel.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Sous le vernis de l'aventure, j'ai vu les gosses qui grouillaient de vers, les mères syphilitiques et les rues jonchées de merde. Et je me suis vu dans toute ma vanité. Et j'ai vu Dolina. J'ai vu Dolina déchirée et la Russie mourir. Il fallait boire, toujours plus.
Commenter  J’apprécie          70
Je vois une flamme victorieuse en vous de laquelle brûle mon pauvre cœur.
Commenter  J’apprécie          120
L'instinct d'Émile de piquer vers le sol pour trouver un point de repère nous a sauvés : une heure de plus et nous nous abîmions en mer. Ce pilote hors paire était habité par un courage rare. Mais le courage ne suffit jamais : Émile Lécrivain mourut lors du courrier suivant ; cette fois-ci, il ne trouva pas la côte. Les pilotes de l'Aéropostale ont payé un lourd tribut à la conquête des airs. Saint-Exupéry, Marcel Reine, Guillaumet ou encore mon grand ami jean Mermoz. Tous ont péri en vol.

(page 104)
Commenter  J’apprécie          00
Fédor Mikhaïlovitch avait conté les nuits blanches de Pétersbourg. Mes nuits de Sibérie furent noires de charbon.

(page 200)
Commenter  J’apprécie          00
Comment aller sur les terres de Rimbaud sans la compagnie d'un poète ?

(page 127)
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Cyrille Charpentier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cyrille Charpentier
À la plage, en terrasse, au pied d'un arbre ou juste tranquillement chez soi, l'été est sans nul doute une saison propice à la lecture... Dans cet épisode, nous vous proposons de prendre un peu d'avance, et de commencer dès maintenant à préparer vos valises ! Quelles sont les lectures que les libraires de Dialogues vous conseillent pour vos prochaines vacances? Voici un petit tour d'horizon de nos rayons littérature, sciences humaines, jeunesse et bande dessinée.
Bibliographie:
- Reine de coeur d'Akira Mizubayashi (Éd. Gallimard) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20331151-reine-de-cur-akira-mizubayashi-gallimard
- Kessel, la naissance du lion de Cyrille Charpentier et Jorg Mailliet (Éd. Les Arènes) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20434926-kessel-la-naissance-du-lion-cyrille-charpentier-les-arenes
- Roslend de Nathalie Somers (Éd. le Livre de poche jeunesse) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20792509-roslend-tome-1-la-bataille-d-angleterre-nathalie-somers-le-livre-de-poche-jeunesse
- Nous, les enfants de l'archipel d'Astrid Lindgren (Éd. École des Loisirs) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19675435-nous-les-enfants-de-l-archipel-astrid-lindgren-ecole-des-loisirs
- Les Voleurs de Carthage, l'intégrale d'Appollo et Tanquerelle (Éd. Dargaud) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20752812-les-voleurs-de-carthage-integrale-appollo-dargaud
+ Lire la suite
autres livres classés : romanciersVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus

Lecteurs (64) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5150 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..