AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221087169
1092 pages
Robert Laffont (19/12/1997)
4.27/5   164 notes
Résumé :
C'est trop peu de dire que nous vivons dans un monde de symboles, un monde de symboles vit en nous. De la psychanalyse à l'anthropologie, de la critique d'art à la publicité et à la propagande idéologique ou politique, sciences, arts et techniques essaient de plus en plus aujourd'hui de décrypter ce langage des symboles, tant pour élargir le champ de la connaissance et approfondir la communication que pour apprivoiser une énergie d'un genre particulier, sous-jacente... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 164 notes
5
8 avis
4
8 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Junie
  06 avril 2013
Faire une critique de cet ouvrage est bien présomptueux, je ne suis pas mythologue, ni astrologue, ni versée dans les connaissances occultes.
Dans la forêt des symboles, ces articles sont comme des repères, des paroles à recueillir, des clefs à essayer, des petites lanternes accrochées aux branches, des fruits à goûter, des cailloux à ramasser.
"Paraitra encore
le loup devant toi
Prends-le pour ton frère
Car le loup connait
L'ordre des forêts
Il te conduira
Par la route plane
Vers un fils de Roi
Vers le paradis"
(extrait de l'article "Loup")
Commenter  J’apprécie          251
Mimimelie
  09 avril 2013
Incontournable pour tous les férus de symbolisme.
Personnellement j'y recours très très souvent, soit au cours de mes lectures ou autres, voire même pour m'aider à démêler des rêves quelque peu énigmatiques.
De plus j'adore les bouquins en papier "bible"
Commenter  J’apprécie          150
Cronos
  19 septembre 2019
Indispensable et inséparable du Livre des superstitions de Mozzani et celui sur les croyances mythes et légendes de Sébillot.
Ce dictionnaire mérite son nom, il est complet, ne se contente pas des symboliques récentes (il date des années 70) et européennes, mais de toutes époques et lieux.
Plus de 1000 pages qui comblent ma curiosité et une bibliographie d'une vingtaine de pages pour quant ma soif de savoir reviendra. Les « Bouquins » de chez Robert Laffont sont une fontaine de jouvence des mythes (il y a toutes sortes de thèmes), une corne d'abondance de savoirs.
Commenter  J’apprécie          100
CharlesEdouard
  13 décembre 2021
Ouvrage d'érudition, un classique.
Le plus intéressant c'est les auteurs qui détaillent chaque symbole dans son ensemble.
Un livre à avoir près de soi pour décrypter le monde qui nous entoure : pub, politique, art, littérature, etc..
A ouvrir au hasard ou lire du début à la fin.
J'ouvre au hasard : Article sur le "Papillon" qui envoie sur "Tocmarc Etaine ou Courtise d'Etain récit Irlandais du cycle mythologique.." ou encore une autre page : "Mandorle" (Amande)..
Je recommande même si l'ouvrage demeure aujourd'hui (plus cher qu'à sa parution) dispendieux.
Commenter  J’apprécie          101
MicheleTurbin
  18 février 2015
Utile entre autre pour déchiffrer des oeuvres d'art.
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
ElGatoMaloElGatoMalo   24 août 2012
Les sauterelles sont l’image même du fléau, de la pullulation dévastatrice. On les trouve sous cet aspect dés l’Exode, 10, 14, et jusqu’à l’Apocalypse, 9, 3 ou elles figurent, selon les exégètes, soit les invasions historiques, soit des tourments d’origine démoniaque. Cet aspect doit d’autant moins être négligé que l’exorcisme fut longtemps utilisé contre les sauterelles.
Dans l’Ancien Testament, l’invasion des sauterelles, bien qu’elle soit provoquée par une décision spéciale de Dieu, reste une calamité d’ordre physique; dans le Nouveau Testament, le symbole prend un autre relief l’invasion des sauterelles devient un supplice d’ordre moral et spirituel (Apocalypse, 9, l-6).
Dans la même optique, Tchouang-tseu ne met que la pullulation à contre-temps des sauterelles sur le compte des désordres cosmiques, dont on sait qu’ils résultent de dérèglements microcosmiques. Car, en fait, la sauterelle avait une tout autre valeur dans la Chine antique: sa multiplication était un symbole de postérité nombreuse et donc de bénédiction céleste. Le rythme de son sautillement était associé aux rites saisonniers de la fécondité, aux règles de l’équilibre social et familial...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ElGatoMaloElGatoMalo   27 août 2012
MONNAIE
Deux aspects doivent être envisagés ici de manière distincte: l’utilisation purement métaphorique de la notion de monnaie; le symbolisme et le rôle de la monnaie comme telle.
Le premier aspect se retrouve en divers textes chrétiens. Pour saint Clément d’ Alexandrie, la notion de vraie et de fausse monnaie s’attache au discernement des faits et des actes conformes à l’Esprit, à l’usage de la foi comme critère de la vérité, d’où la référence nécessaire au changeur préparé à sa tâche (Stromates, 2). Un texte anonyme tardif de l’ Église d’Orient, peut-être inspiré du précédent, insiste en la circonstance sur l’usage de la pierre de touche - constituée par les textes patristiques - et sur le rôle des changeurs, qui en sont les interprétés qualifiés. Angelus Silesius use à plusieurs reprises du symbole de la monnaie comme image de l’âme, car l’âme porte imprimée la marque de Dieu, comme la monnaie celle du souverain. Il la compare plus précisément au noble à la Rose,
monnaie anglaise, car la rose est le symbole du Christ. Elle évoque aussi l’état de Rose-Croix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
JcequejelisJcequejelis   11 septembre 2014
Les colonnes indiquent des limites et généralement encadrent des portes. Elles marquent le passage d'un monde à un autre.
Franchir ces limites, pourtant, c'est l'ambition des princes. Telle était celle de Charles Quint, qui prit pour devise les deux mots : plus ultra. Il signifiait qu'il avait dépassé, par son Empire, les limites du monde ancien et étendu son pouvoir bien au-delà du détroit de Gibraltar.

1973 - [p. 270/271]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
JcequejelisJcequejelis   01 janvier 2014
Ours - En Sibérie et en Alaska, il est assimilé à la Lune, parce qu'il disparaît avec l'hiver et reparaît au printemps. Ce qui montre également ses liens avec le cycle végétal, lui aussi commandé par la lune.

1482 - [p. 717]
Commenter  J’apprécie          120
BrochmaelBrochmael   14 février 2018
ÂME
[...] L'étymologie même du mot rapporte au souffle* et à l'air*, en tant que principe vital [...]
Pour les Bantous du Kasaï (cuvette congolaise), l'âme se sépare également du corps pendant le sommeil ; les rêves qu'elle rapporte de ses voyages lui auront été communiqués par les âmes des morts, avec lesquelles elle a conversé.
[...] En Sibérie du Nord, chez les Youkagirs, on dit qu'un chasseur ne peut s'emparer d'un gibier si un de ses parents défunts ne s'est préalablement saisi de l'ombre de l'animal en question.
[...] Mais l'examen de lexicographie néo-celtique du nom de l'"âme" (irlandais : ainim, breton : ene et anaon : âmes des trépassés) montre que les Celtes de l'Antiquité ont connu aussi, dans leur vocabulaire et leurs conceptions religieuses et métaphysiques, la distinction de animus et anima, aux sens respectifs d'âme (esprit) et âme (souffle), tombée en désuétude dans le vocabulaire liturgique à parti du IVe siècle (animus a été remplacé par spiritus). [...] Les druides de Gaule et d'Irlande ont enseigné comme une de leurs doctrines fondamentales l'immortalité de l'âme. [...] On a une trace de cette conception de l'Au-Delà dans les Anaon bretons qui, à la fête des morts, le lendemain de la Toussaint (correspond à la Samain irlandaise) reviennent, par les routes qui leur sont familières, à leur ancien domicile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jean Chevalier (1) Voir plusAjouter une vidéo

Les symboles
Le monde des symboles. - A 3'27 : Jean CHEVALIER : ses intentions dans son livre écrit en collaboration avec Alain GHEERBRANT "Dictionnaire des symboles" ; comment lui est venue l'idée d'écrire ce dictionnaire : (4'55"). - Alain GHEERBRANT : comment il est passé de l'ethmologie à l'étude des symboles , l'existence d'un aspect sacré dans toute chose (explication de l'attirance des...
>Religion>Religion comparée. Autres religions>Religions des Grecs et des Romains (70)
autres livres classés : dictionnaireVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Monstres de la mythologie grecque

Je suis une créature hybride, mi-homme mi-cheval.

Le Minotaure
Le Centaure
La Cavale
La Manticore

12 questions
2873 lecteurs ont répondu
Thèmes : monstre , mythologie grecque , créatures mythologiques , mythologie , mythesCréer un quiz sur ce livre