AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le Royaume du Nord (Clavel) tome 2 sur 7
EAN : 9782226019844
324 pages
Albin Michel (04/04/1984)
3.9/5   146 notes
Résumé :
Après "Harricana", le deuxième volume de la série "Le Royaume du Nord" nous entraîne plus loin encore, au cœur du Grand Nord canadien, le pays des glaces et des lacs où seuls les chercheurs d'or comme Maxime Jordan osent s'aventurer.

C'est sur une île du lac Ouanaka que Jordan a décidé de prospecter. L'endroit est inviolé, et son instinct lui dit que le métal est là, à quelques pieds sous terre. Alors il va creuser, et prouver qu'il avait raison. Bien... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,9

sur 146 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Wyoming
  21 novembre 2022
Au royaume du nord, il était logique que Clavel consacre au moins un tome aux chercheurs d'or; c'est fait avec ce deuxième tome qui met en scène un homme qui va creuser pour la conquête du métal jaune.
Alors, la conquête n'est jamais simple et les tragédies vont s'enchaîner, Bernard Clavel jouant avec la vie de ses héros, ne les épargnant en aucune façon, les mettant même devant des situations plus que dramatiques, la mort étant souvent le terme de ces épopées personnelles inabouties.
Clavel joue aussi avec les nerfs de ses lecteurs qui n'ont guère le temps de s'attacher à l'un ou l'autre des protagonistes car peu échappent à la roue du destin, de leur destin que Clavel façonne admirablement avec toujours ce suspense qui laisse espoir et puis, tout d'un coup, anéantit définitivement.
Le style de Clavel porte ces destinées avec le talent qui est le sien, cette série me paraissant quand même moins prenante que ses oeuvres situées en Franche-Comté ou sur Rhône.
Commenter  J’apprécie          610
Asterios
  28 mai 2018
Suite à la construction du transcontinental Canadien, la colonisation s'accélère et ouvre la voie à travers les épaisses forets, les zones marécageuses du Nord jusque là inaccessibles. La voie ferrée va irriguer en hommes les contrées sauvages.
Il suffira que quelques personnes trouvent ou croient trouver quelques grains de poussière jaune pour déclencher une ruée qui va drainer une marée humaine désespérée. En effet, rares sont les filons et nombreux les prétendants à la fortune.
Dans ce contexte, il en est un qui trouve sa chance et qui arrive à ne pas tomber dans les griffes des grandes compagnies. il construit sa mine, embauche et toute la vie s'organise autour de ce précieux métal. les villes apparaissent au gré des rumeurs, les bateaux sont bricolés à partir de vieux moteurs de voitures, les avions gagnent peu a peu leur place au dessus des immenses forets, le monde s'affole. L'esprit d'aventure et d'entreprise est omniprésent dans l'ouvrage, les plus audacieux étant souvent les plus récompensés, encore faut-il trouver la juste limite...
Car l'avidité n'a pas de frontière; si pour certains elle est synonyme de richesse pour d'autres elle est synonyme de confort, et qui n'en rêve pas dans le monde austère et glacial du Grand Nord?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
fabiolino
  07 décembre 2022
Ce deuxième tome de la saga en six volumes de Bernard Clavel "Royaume du Nord" aussi excellent que le premier tome "Harricana "
plus même ,pour moi . le thème en est : la vie difficile des mineurs pour trouver de l'or en Abbitibi Témiscamingue avec l'arrivée du chemin de fer Transcontinental .
Clavel avait tous les éléments pour construire ce livre car il est allé vers 1979 et y a vécu.
Ce livre m'a véritablement emballé , et je l'est lu en deux jours . Les noms chantent l'aventure Témiscamingue, Outaouais, baie d'Hudson etc..
Attention se ne sont pas des chercheurs d'or "alluvionnaires " qui trouvent de l'or dans les rivières ! la principale histoire est celle du personnages principal Maxime Jordan le boss de la mine qu'il a commencé à construire et ses veines aurifères dans les rocs en surface . J'ai aimé cette histoire de mineurs venus de tous pays Ukrainiens , Italiens , Français etc..
pour creuser la mine avec le puits (puits , descente sous terre , et creuser les galeries et suivre les veines d'or )
Les personnages sont attachants , il y a Maxime Jordan le big boss, Germain Landry son ami le costaud Mersh le leader monsieur argent et trouve tout, la famille Robillard (pas trop ici !), un brave curé , Bastringue l'homme orchestre ,vous les retrouverez avec joie.
Mais avant tout ce que j'ai aimé c'est ces petits chapitres de 1 a 2 pages ou Clavel décrit la région et livre ses états d'âme ,car pour trouver de l'or ,il faut d'abord abattre les arbres alentour ,creuser un puit, faire des galeries , embaucher du monde , trouver des actionnaires ETC je cite " Longue passion secouée d'orages presque aussi vieille que l'humanité ,la fièvre de l'or est sur le pays comme la peste sur un peuple "
La 2ième partie "les fleurs d'or " est magnifique Cette description de la nature faite avec les les mots de Clavel sont un ravissant, et empreinte d'amour pour la vie .
Mais hélas ,je cite :"Pour mieux fouiller les entrailles de la terre ,les humains en bouleversaient une fois de plus la surface "(déforestation)
Dans ce livre il y a de l'amitié, de l'amour de l'humour de la gaieté, de la détresse aussi , car là ou il y a la vie ,il y a aussi la mort .
Vien après , les premiers bateaux à aubes, les premiers hydravion qui font la navette en 3 heures au lieu de 3 jours Etc..
La fin m'a ému aux larmes ,mais c'était à prévoir , une évidence . Vous le verrez vous même car je ne dévoile rien .
Si vous aimez les romans d'aventures des grands espaces et d'autres réduit tentes cabanes le froid la glace le nordet qui vous pousse en avant , alors détendez vous près de la cheminée avec un bonnet , et lisez ,ce roman magnifique
Bonne lecture . ,
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Guardians
  20 juillet 2018
Avec cette saga romanesque de Bernard Clavel de 6 romans :
Volume I : Harricana
Volume II : L'or de la terre
Volume III : Miserere
Volume IV : Amarok
Volume V : L'angélus du soir
Volume VI : Maudits sauvage
vous prenez un billet simple pour le Québec, celui des pionniers du Canada, ceux qui ont cherché, insisté, espéré, souffert pour s'implanter dans cette région peu hospitalière.
et oui, on est loin de notre époque,
imaginez une région inhabitée où tout n'est que nature, faune et flore,
puis survint la ruée vers l'or, la construction du transcanadien, les bourgades à sortir de terre : commerces, église, école...
les champs de terre arable à cultiver dans ces régions boisées certes giboyeuses
et cette nature indomptable : fleuves et rivières certes généreuses en poissons mais surtout indomptables, climat chaud et très froid selon les saisons et la faune ; loups, ours...
Bernard Clavel nous offre un magnifique voyage, palpitant, éreintant parfois, grâce à cette fresque pleine d'aventure et de passion en lien avec la véritable histoire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lecassin
  15 janvier 2012
Deuxième volume du "Royaume du Nord", "L'or de la terre"raconte la poursuite du mirage de l'or qui pousse les hommes toujours plus loin vers le Nord, avec leurs traîneaux et leur pauvre équipage.
Maxime Jordan et un petit groupe de prospecteurs franchissent une forêt sans limites pour atteindre une île cernée de glaces au milieu d'un lac immense. Dans ces solitudes primitives, une aventure sauvage commence. Une ville surgit de quelques baraques de bois, avec ses mineurs, ses prêtres et ses prostituées. Des fortunes se font et se défont dans une communauté où règne la loi de la jungle. Mais si l'obsession de l'or détruit les hommes, si la nature se venge de leur avidité, le royaume du Nord reste intact dans sa splendeur originelle si bien captée par Bernard Clavel, le jurassien.
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
issablagaissablaga   26 janvier 2015
Au fil des saisons, sur tout le Royaume du Nord, des mondes se faisaient puis se défaisaient aussi vite que peuvent naître et mourir les oiseaux, mais à Bourg-Le-Rouge comme à Saint Georges d'd'Harricana, les racines semblaient s'enfoncer et trouver ce bon terreau qui fait grandir les arbres et leur donne la force de résister au vent.
Commenter  J’apprécie          60
fabiolinofabiolino   08 décembre 2022
La terre s'ouvrait pour cracher son or, les forêts s'ouvraient pour que naissent des villages;
A mesure que les villes grandissaient l'état expédiait des policiers , des juges . Des avocats suivaient . Des médecins courageux ouvraient des cabinets. Des religieuses soignantes ou des infirmières civiles arrivaient . Il semblait que le monde entier repoussait ses limites vers le Nord comme si la terre, soudain , eût manqué sous les pas des hommes .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fabiolinofabiolino   08 décembre 2022
Rien n'efface jamais l'hiver. La forêt en est marquée en permanence. Arbres encroués, déracinés ou écrasé se souviennent des morsures du Nordet comme du poids énorme des neiges. Les congères demeurent accrochées aux levées des ruisseaux, agrippées aux broussailles et aux ronces lorsque la mésange oublie sa plainte de la saison morte pour retrouver sa modulation flûtée qui appelle la lumière. C'est un signal. Alors que les sédentaires se cachent déjà pour s'aimer, rentrent par milliers les migrateurs .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dido600dido600   19 mai 2018
la rive du lac se perdait, dévorée par les grisailles en mouvement. Droit devant, le corps allongé d’une île flottait sur son reflet vaporeux. L’étrange lueur glauque de la glace recouverte par quelques pouces d’eau suivait la course zigzagante de l’averse. Des risées s’affolaient, cherchant leur passage entre des restes de congères. Des arbres avançaient jusqu’à soulever la croûte de leurs racines. Une boue sombre gagnait sur la neige gorgée d’eau
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NefNef   29 décembre 2013
Restons silencieux parmi la paix nocturne : il n'est pas bon d'aller troubler dans son sommeil la nature, ce dieux féroce et taciturne.

Verlaine
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Bernard Clavel (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Clavel
Bernard Clavel
autres livres classés : canadaVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Bernard Clavel

Né dans le Jura en ...

1903
1913
1923
1933

12 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Bernard ClavelCréer un quiz sur ce livre