AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782738212986
502 pages
Éditeur : Editions de la Seine (30/04/2000)
3.91/5   126 notes
Résumé :
1947.
Le dernier des vice-rois des Indes britanniques, Lord Mountbatten, est intronisé à New-Delhi. Lady Edwina, sa femme, est l'une des grandes dames de l'aristocratie anglaise, l'une des plus libertines, et sans doute la plus émancipée. Leur interlocuteur privilégié, le pandit Nehru, vient d'être libéré de sa prison. Bientôt, il deviendra le Premier ministre de l'Inde libre. Tout semble opposer Edwina et Nehru et pourtant, entre l'Indien rebelle à l'Anglete... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 126 notes
5
7 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
1 avis

zabeth55
  24 janvier 2016
Un livre acheté il y a quelques années suite à une émission radiophonique que j'avais trouvée intéressante.
Et depuis, il attend dans une pile. Parce que quand même, 534 pages sur l'indépendance de l'Inde entre 1944 et 1948… il faut se lancer.
Ne connaissant pas particulièrement l'Inde et étant loin d'être férue d'Histoire, j'ai commencé craintivement et suis ressortie éblouie.
Pendant quatre jours de lecture, aux côtés de Gandhi, de Nehru, de Lord Mountbatten et de son épouse Edwina, je me suis immergée dans cette histoire d'espoir et de sang.
Il fallait vraiment le talent incroyable de Catherine Clément pour réussir à faire un roman historique fabuleux de cette période où rien n'est épargné à l'Inde.
Il fallait aussi tout son amour pour ce pays, qu'elle a si bien su communiquer.
C'est complètement historique sans jamais être lassant
C'est humain et romancé de par les relations entre les époux vice-royaux, de part la relation entre Nehru et la vice-reine.
Un vrai sans faute pour ce superbe roman.
Je viens d'aller faire un tour sur internet, et ce qui ne gâche rien, c'est que Nehru et le couple Mountbatten étaient très beaux.
Ah ! Je crois que j'aurai du mal à m'en remettre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
jacklin67
  23 mars 2013
Je suis toujours heureuse de redécouvrir et d'approfondir l'histoire !
Avec ce roman c'est la douloureuse passation de pouvoir entre Nehru et le Vice roi de Indes qui représente la Grande Angleterre d'alors !
Catherine Clément nous entraîne fort bien dans cette contrée à la chaleur étouffante d'avant mousson où se joue la naissance du Pakistan .Nous assistons aux rêves de paix de Gandhi mais aussi à son assassinat !
Et puis pour la romantique que je suis je découvre cette incroyable histoire d'amour impossible partagée et vécue par intermittence entre Nehru et l'épouse de Lord Mountbaten .
Livre fort intéressant pour ceux qui aiment comprendre la marche du monde et qui décrit fort bien les espérances et désespérances de l'humanité !Rien de nouveau sous le soleil ....
Commenter  J’apprécie          120
LiliGalipette
  01 octobre 2009
Lady Edwina Mountbatten est l'épouse du vice-roi des Indes, Lord Mountbatten. C'est à lui que revient d'orchestrer la décolonisation de l'Inde. Il oeuvre avec Jawarharlal Nehru, le bras droit de Ghandi, pour que tout se passe sans heurt et sans haine. Entre Edwina et Nehru se noue un amour impossible. Elle appartient au passé de l'Inde. Nehru en est l'avenir prometteur.
Sur fond d'indépendance et de conflits religieux, ce double biopic (celui d'Edwina et celui de Nehru) très romancé se lit sans déplaisir. Il y a parfois des longueurs, des considérations dont on se demande où elles mènent. Les personnages sont très bien écrits, trop bien peut-être. C'est toujours un peu agaçant de tout connaître des protagonistes, pensées, envies, passé, actions, etc. le roman est tout de même un bel hommage à l'Inde, poétique et nostalgique.
Je me rappelle avoir placé le titre du livre dans une composition d'histoire sur la décolonisation et dans une composition de littérature sur la biographie en prépa. Et je me rappelle les trois points d'interrogation écarlates et soulignés (???) dont mes professeurs avaient maculé mes feuilles. Et moi de penser "Bandes d'ignares, il n'y a pas que Montherlant et Saint-Simon dans la vie!" Mais bon, j'aurais peut-être dû mieux lire Montherlant et Saint-Simon...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
litolff
  15 juillet 2011
Un livre absolument magnifique et passionnant qui nous plonge dans les méandres de l'accession de l'Inde à l'Indépendance, avec en toile de fond l'incroyable histoire d'amour entre Nehru et Lady Mountbatten. A compléter par "Cette nuit la liberté" de Larry Collins et D. Lapierre pour tout savoir sur l'indépendance et la partition des Indes Britanniques. Captivant !
Commenter  J’apprécie          130
afriqueah
  04 novembre 2019
Catherine Clément nous appâte avec son sous titre : Lady Mountbatten et Nehru, une passion secrète. Et se présente comme philosophe. Curieusement, je n'ai souligné aucune phrase sur ces 500 pages, et aucune pensée philosophique, ou simplement réflexion intéressante ne m'a parue digne d'être citée, ce qui ne m'arrive jamais. L'histoire d'amour, comme elle est secrète, elle le reste, et souvent Catherine Clément m'a donné l'impression d'avoir inventé les phrases absolument passionnées que Edwina Mountbatten et Nehru s ‘échangent entre eux (d'accord, ça non plus ça ne m'est pas arrivé, mettons ma remarque sur le compte de l'envie).
L'intérêt du livre, c'est de raconter très précisément la partition de l ‘Inde après l'Indépendance : Rien n'a été simple, le Pakistan de chaque côté de l'Inde, elle même formée par des royaumes de maharadjahs qui n'avaient aucun intérêt à cette indépendance, plus le problème des sikhs au Pendjab, l'opposition de Gandhi à cette partition, ses grèves de la faim, la position de Lord Mountbatten venu préparer l'indépendance, et les tueries de part et d'autres des deux communautés musulmanes et hindoues , les longues files d'immigrés de part et d'autre de la frontière lorsqu'elle a été tracée. Les caractères de chaque personnage sont parfaitement définis, Lord Mountbatten, mari permissif, et il a intérêt, car sa femme a de multiples amants et une réputation sulfureuse, et aussi un amour et une connaissance de l'Inde et de ses besoins humanistes, Nehru, dédié à Gandhi, qui lui même a couté très cher au pays par son entêtement à vivre parmi les intouchables, ce qui nécessitait une protection rapprochée couteuse, enfin Jinnah, le représentant des musulmans, et Singh, celui des sikhs. Cependant, 500 pages, c'est trop.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
anne06anne06   07 septembre 2012
Quand nous sortions de prison après des mois de solitude, nous nous jetions dans l'amour à corps perdu... un tourbillon, une ivresse à n'en plus finir! Combien de passion naquirent ainsi, entre deux emprisonnements sur les chemins de marches militantes... Nous nous enlancions, comme si nous allions mourir le lendemain, nos nuits ressemblaient aux éclairs et nos jours à la mousson, le grand vent des coeurs nous ployait à sa guise, et nous oubliions tout, les luttes, la vérité, l'indépendance et meme l'inde ! Après la prison nous étions craquelés comme la terre avant la mousson, nous mouriions de soif, nous avions besoin d'eau, l'eau vive des étreintes et des baisers... La vie, ma chérie, la vie était si puissante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
franceflamboyantfranceflamboyant   27 octobre 2018
Je ne veux ajouter une citation mais une critique, en fait. "Pour l'amour de l'Inde" commence de façon très historique et se poursuit de façon plus intime. Dans ce roman, l'amour consume à la fois ceux qui rêvent de construire un grand pays et ceux qui vivent l'aventure individuelle de la passion puis des liens profonds. Comme le dit Catherine Clément, les passages les plus beaux du livre ont des sources intimes. Ceux sont des extraits de lettres échangées par les principaux protagonistes. Merveilleux texte qui touche le plus profond de l'être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
YgrecYgrec   16 juillet 2011
Les grands envols des manteaux d'Arabie croisaient les uniformes austères des représentants soviétiques, les majestés frayaient avec les révolutionnaires, et les moines bouddhistes, en bures couleur prune , enroulés dans leurs écharpes jaunes , souriaient au matin clair, aux vautours, à la brume bleutée sur la ville.
Commenter  J’apprécie          40
anne06anne06   18 juillet 2012
Comme il semblait nonchalant, ses vetements flottaient autour de lui, il semblait glisser dans l'espace avec aisance
Commenter  J’apprécie          30
garanemsagaranemsa   23 janvier 2016
je n'ai pas de citation, mais il est dans le rayonnage des livres que j'aime et que je relirais, j'ai adoré
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Catherine Clément (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Clément
Jérémy Chaponneau, chargé de collection au département Philosophie, histoire et sciences humaines, vous propose un programme de lectures autour des voyages d'Henri Cartier-Bresson : « le Musée du peuple mexicain », Pedro Ramirez Vazquez, Vilo, 1968 https://c.bnf.fr/NKm « La Nuit de Tlateloco », Elena Poniatowska, Éditions CMDE, 2014 https://c.bnf.fr/NKp « Autobiographie ou Mes expériences de vérité », Gandhi, PUF, 1982 https://c.bnf.fr/NKs « Gandhi : la biographie illustrée », Kapoor Pramod, Chêne, 2017 https://c.bnf.fr/NKv « Gandhi, athlète de la liberté », Catherine Clément, Découvertes Gallimard, 2008 https://c.bnf.fr/NKy « Mahatma Gandhi », Romain Rolland, Stock, 1924 https://c.bnf.fr/NKB « Mahatma Gandhi : a biography », Bal Ram Nanda, Oxford India paperbacks, 1959 https://c.bnf.fr/NKE « Histoire de l'U.R.S.S. », Nicolas Werth, Que sais-je ?, 2020 https://c.bnf.fr/NKH « Staline », Oleg Khlevniuk, Gallimard, 2018 https://c.bnf.fr/NKK « U.R.S.S. », Jean Marabini, le Seuil, 1976 https://c.bnf.fr/NKN
En savoir plus sur l'exposition Henri Cartier-Bresson. le Grand Jeu : https://www.bnf.fr/fr/agenda/henri-cartier-bresson
+ Lire la suite
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2329 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..