AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Jehanne Féblot-Augustins (Autre)
EAN : 9782253033660
345 pages
Le Livre de Poche (01/03/1984)
3.45/5   89 notes
Résumé :
Quand Charles Carlin apprend que sa fille Michelle, huit ans, est atteinte d'un cancer mylobastique, sa vie familiale et professionnelle tourne au cauchemar. Cancérologue, il sait que cette forme de leucémie est souvent due à la pollution.
Or, en amont de sa maison, une usine de recyclage de caoutchouc vomit ses résidus dans la rivière...........

Quand il essaiera d'en savoir plus, Charles Carlin va se heurter à la méfiance et à l'hostilité de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,45

sur 89 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
2 avis

Carmendb
  10 novembre 2018
Lutte du pot de terre contre le pot de fer.
Difficile pour un père d'admettre que son enfant va mourir. Pour Charles Carlin, cancérologue, cette vérité ne peut pas en être une. Contre tous, il va se battre.
Contre la maladie elle-même, contre ces satanés globules blancs qui se mettent à fonctionner anormalement.
Contre les traitements qui tout en combattant ce cancer myéloblastique s'attaquent également aux ressources de l'enfant et l'affaiblissent.
Contre sa famille et ses amis qui désapprouvent ses méthodes.
Contre l'usine de recyclage dont il suspecte la pollution d'être à l'origine de cette maladie.
Et quand les solutions médicales, scientifiquement reconnues valables, se retrouvent inefficaces, que peut-on faire de plus ?
On n'aimerait pas être à la place de ce père désespéré, mais nous avons tous, dans notre entourage, hélas, de ces exemples criants de désespoir.
Dans ma commune, nous nous battons pour qu'une usine visiblement dangereuse pour la santé des habitants ne puisse obtenir l'autorisation de venir s'y implanter pour nous polluer.
Dans l'Ain les statistiques sur les naissances de bébés handicapés posent problème.
Oeuvre de fiction, peut-être pas complètement, qui ne laisse pas indifférent. On referme ce livre, on le pose mais on ne l'oublie pas. On le prête. On en parle. On débat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sailormoon
  12 octobre 2015
Je n'ai découvert l'existence de Robin Cook que très récemment, à la sortie poche de son roman Nano. Cet auteur américain était à la base médecin, et il a écrit pas mal de thrillers se déroulant dans le milieu médical – du coup, comme c'est typiquement un genre qui m'intéresse, je me suis penchée sur ses titres les plus connus et j'ai vu que Fièvre était un des plus recommandés. (Par contre, il n'a pas été réédité depuis 1994, d'où la couverture archi-vieillotte qui ne donne pas envie…). J'ai donc commencé ma découverte de l'auteur avec ce roman écrit en 1982.
Fièvre raconte l'histoire d'un médecin dont la femme est morte d'un cancer du sang 9 ans auparavant. Suite à ce décès, il se spécialise dans la recherche fondamentale en cancérologie, et plus particulièrement en immuno. Malheureusement pour lui, sa fille Michelle (12 ans et pas 8 comme indiqué dans le synopsis) tombe malade et on lui diagnostique une leucémie aiguë myéloblastique, la leucémie la plus dangereuse. Il va donc devoir mener de front ses batailles professionnelles (ses patrons veulent le faire travailler sur la mise sur le marché d'une chimiothérapie visiblement plus toxique qu'efficace), tenter de sauver sa fille avec ses recherches et également son combat contre l'usine proche de chez lui qui déverse du benzène dans le fleuve, ce qui aurait rendu sa fille malade…
L'intrigue est donc assez riche, il y a pas mal d'éléments différents, à la fois un pan très axé sur la médecine et la recherche en cancéro (pile mon domaine, puisque je travaille sur des essais cliniques en cancéro ^^), et un autre sur l‘environnement et la gestion des déchets.
J'ai trouvé l'ensemble des thèmes vraiment intéressants et plutôt bien amenés, le tout est cohérent. Là où je tique un peu, c'est sur certains raccourcis pris par l'auteur (à la fois au niveau des recherches de Charles mais aussi sur son enquête sur le benzène – il rentre hyper facilement dans l'usine, arrive sur site pour faire des photos sans problème, ça m'a paru hyper facile… peut-être qu'il y a 30 ans les sites n'étaient pas aussi sécurisés qu'aujourd'hui..). On sent encore une forme ténue de misogynie (entre sa belle-mère un peu jetée, sa femme au foyer qui est complètement perdue à l'hôpital et son assistante qui n'est.. qu'assistante, à qui il parle plutôt mal, les femmes ne sont pas hyper bien représentées dans le roman… encore une fois, c'est peut-être à mettre en perspective avec l'époque de l'écriture).
Par certains aspects, ça m'a rappelé Grisham (par exemple « La firme »), le côté « seul contre une grosse compagnie« … alors ce n'est pas un roman excellent, mais il est distrayant, plutôt bien écrit, et à part certains détails (les gens qui fument dans les labos par exemple), il n'a pas trop mal vieilli :) J'ai passé un bon moment de lecture!
Lien : http://totorosreviews.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
popolalibraire
  11 décembre 2011
C'est dingue comme un si petit symptôme peut révéler de grandes choses. Et je ne parle pas seulement au niveau de la petite Michèle mais aussi au niveau de l'environnement. J'ai beaucoup aimé ce roman à deux visages : médical et environnemental. Médicalement, j'ai beaucoup appris sur la leucémie et ses effets sur la vie d'un enfant et d'une famille tout entière! Au niveau de l'environnement, l'auteur montre un point de vue intéressant qui est, dans un sens, que l'homme s'auto-détruit en détruisant la planète. C'est une idée que chaque personne devrait avoir en tête. Peut-être qu'ainsi d'avantage de personnes porterait attention à l'environnement naturel qu'il l'entoure.
Commenter  J’apprécie          30
BernieCalling
  23 septembre 2017
Je continue mes romans de Robin Cook.
Un roman captivant qu'on lâche difficilement.
C'est quand on arrive à la fin qu'on se rend compte que Robin Cook a tendance à faire de ses médecins des supers héros capables de tout faire.
Ici Charles Carlin est chercheur contre le cancer et c'est au moment où sa fille est atteinte d'une leucémie qu'il perd les pédales, son emploi. Il finit par se retrancher dans sa demeure avec sa fille et les recherches qu'il fait depuis plus de cinq ans comme par miracle il arrive à les clôturer en volant du matériel au centre de recherche qui vient de le virer. Il fait tout ça en protégeant sa maison, sa famille.
Même si j'ai adoré, je trouve un peu gros qu'il s'en sorte à si bon compte. J'aime pas les happy end suréaliste.
Commenter  J’apprécie          00
clauclau28
  06 juillet 2015
Fièvre est un excellent suspense médical. Il traite notamment des atteintes à l'environnement par les rejets industriels, sujet actuel de notre société moderne.
Carlin se bat de toutes ses forces pour démontrer que les résultats de ses recherches sont dans le vrai contrairement aux dire de certains médecins et des industriels pharmaceutiques. Car, en effet, sa fille est morte du cancer et il ne voudrait pas qu'elle soit morte pour rien. Mais , le coté humain, certains s'en moquent et font passer le coté financier en premier!
Ce roman nous tient en haleine de bout en bout comme beaucoup des thrillers écrit par Robin Cook, chirurgien de métier.
Commenter  J’apprécie          02

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
nina2loinnina2loin   23 mars 2012
Tout à coup, Michelle éternua violemment et un peu de jus d'orange fut renversé par terre. Elle sentit que son nez se remplissait de liquide et pencha automatiquement la tête en avant au-dessus de sa main ouverte. Elle fut horrifiée de voir qu'elle était pleine de sang. " Papa ! " cria-t-elle tandis que le sang coulait dans sa paume recroquevillée et dégoulinait sur le sol.
Charles et Cathryn se levèrent d'un bond. Cathryn attrapa un torchon au vol pendant que Charles prenait Michelle dans ses bras et l'emmenait dans le salon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Robin Cook (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Cook
Interview de Robin Cook sur CNN à propos de son roman Intervention
autres livres classés : thriller médicalVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Robin Cook

Le titre français de "Godplayer" sorti en 1983 est....

L'apprenti de Dieu
L'envoyé de Dieu
Vertiges
Syncopes

5 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Robin CookCréer un quiz sur ce livre