AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782070141845
160 pages
Gallimard (23/05/2013)
3.83/5   6 notes
Résumé :
'L'écriture d'Alias Caracalla a correspondu à l'automne de ma vie. La chance a permis que je publie ces Mémoires de mon vivant. Raconter son existence, c'est la juger. Du point de vue des hommes, il est bien des manières de réussir ou de rater sa vie. Du point de vue de Dieu, comment le savoir avant la fin?
Je demeure persuadé d?une chose : mon engagement dans la France Libre et, quarante ans plus tard, les trente années que j'ai consacrées à l'écriture de c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
florida027
  06 août 2013
Très beau petit ouvrage qui pose la question du témoignage en Histoire, notamment pendant la Seconde guerre mondiale. Avec un plan bien structuré, Daniel Cordier nous apprend comment il a pu devenir historien, 30 ans après avoir été témoin direct de Résistance en France ( en tant que secrétaire de Jean Moulin). Ne pas trop faire confiance aux souvenirs ( ou du moins prendre beaucoup de recul face à eux) et établir la vérité historique par les documents et archives: telle est sa devise. Daniel Cordier a été sans doute le premier à ouvrir une nouvelle façon de voir l'histoire de la Résistance en France, qui était jusqu'alors guidée par les récits des "grands chefs" de la résistance. Il met en lumière par exemple le rôle des anonymes de la Résistance, comme les "courriers" qui prenaient les plus grands risques.
En tant qu'étudiante en Histoire, j'ai beaucoup aimé lire cet ouvrage, très intéressant, non seulement d'un point de vue historique, mais aussi d'un point de vue personnel. J'ai était touchée par la façon dont Daniel Cordier se met en question (politiquement, et face à son ancien antisémitisme d'avant guerre), et comment il perçoit son parcours.
Il faut absolument avoir lu son témoignage personnel : Alias Caracalla, et savoir qu'il a publié trois énormes tomes sur la vie de Jean Moulin pour comprendre de l'Histoire à l'histoire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
maylibel
  02 octobre 2013
Auteur d'une biographie très documentée de Jean Moulin et de mémoires consacrés aux années 1940-1943, Daniel Cordier, accompagné de l'universitaire Paulin Ismard, se penche sur son parcours: Comment un ancien résistant devient-il un historien spécialisé dans l'histoire de la Résistance française ?
Cet ouvrage constitue un bon complément aux mémoires de l'auteur, Alias Caracalla. Daniel Cordier y aborde son cheminement depuis la guerre, les polémiques qui l'ont opposé à d'autres anciens résistants. Par contre, il n'y évoque que peu sa vie privée, éludant presque complètement ses années de travail comme galeriste d'art. C'est un ouvrage de réflexion sur la méthode à employer pour écrire l'histoire, l'emploi des archives, l'intérêt des témoignages… rempli de remarques très justes.
Un essai intéressant sur l'évolution d'un homme, acteur de l'histoire (Daniel Cordier est Compagnon de la Libération) devenu historien.
Commenter  J’apprécie          10
mablehome
  18 septembre 2020
Très intéressant petit livre de l'auteur du volumineux Alias Caracalla dans lequel celui-ci nous raconte comment il est devenu historien et pourquoi il s'est mis à écrire : défendre Jean Moulin, rétablir la vérité, face aux polémiques des historiens de tous bords.
Il décrit aussi sa démarche d'historien, et sa plongée dans les archives.
Il rappelle aussi les querelles, nombreuses entre les représentants des différents courants de la résistance, qui tous, cherchaient, longtemps après la fin de la guerre, à raconter leur vérité, à tirer la couverture vers leur mouvement, leur tendance politique.
Cela donne envie de lire ses autres ouvrages, qui sont hélas, très, trop volumineux.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
mablehomemablehome   17 septembre 2020
Une vie n'est que ce qu'elle fut. Lorsqu'on découvre la vérité, il est trop tard pour recommencer ...
Commenter  J’apprécie          10
mablehomemablehome   17 septembre 2020
Les transformations du savoir sont une exigence naturelle, chaque génération posant au passé de nouvelles questions, en fonction d'une nouvelle culture et de nouvelles représentations de ce passé.
Commenter  J’apprécie          00
mablehomemablehome   18 septembre 2020
Aujourd'hui, je crois qu'en dehors des joies qu'il procure l'art n'est pas autre chose qu'un plaisir égoïste, incapable de répondre aux cris de millions d'esclaves et des peuples opprimés.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Daniel Cordier (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Cordier
La Victoire en pleurant : alias Caracalla 1943-1946 Daniel Cordier Bénédicte Vergez-Chaignon Paulin Ismard, Yann Potin Éditions Gallimard Collection Témoins
D. Cordier retrace deux années et demie de son parcours, de la mort de J. Moulin en 1943 jusqu'à sa démission en 1946. Les conflits au sein de la direction de la Résistance, les positions des intellectuels dans le Paris occupé et le procès de C. Maurras font partie des sujets abordés. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/victoire-pleurant-alias-caracalla-1943-1946-daniel-cordier/9782072688775.html
autres livres classés : mémoiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1338 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre