AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791023510508
Éditeur : Seuil Jeunesse (04/10/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
2081. Après une catastrophe écologique sans précédent, la planète survit grâce aux Plantes, végétaux importés d'une des lunes de Jupiter, qui purifient l'air et l'eau. Mais leur prolifération inquiète la communauté scientifique et le gouvernement envisage des mesures drastiques pour contrôler leur développement...
Jaro, un jeune botaniste qui étudie l'évolution de ces végétaux extraordinaires, développe une étrange maladie. Bientôt, il croit entendre une voi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Melisende
  24 décembre 2018
Nadia Coste est une autrice que j'affectionne beaucoup depuis ma découverte de sa série Fedeylins, série qui reste pour moi une des lectures les plus marquantes de ces dix dernières années. La sortie de Rhizome m'intriguait car sa thématique écologique entre dans mes questionnements actuels.
Si l'autrice avait jusque là habitué son lectorat à des incursions dans la fantasy ou dans la littérature contemporaine adolescente, la voilà qui s'essaye ici à la science-fiction. Et le pari est réussi.
Je dois avouer que si le nom de Nadia Coste n'avait pas été inscrit sur cette couverture, je ne me serais sans doute pas penchée sur ce livre et ne serais donc pas aller lire le résumé. Ces illustrations sous forme de portraits en gros plan ne m'attirent que moyennement, quel que soit le personnage mis en avant.
Il s'agit ici du héros – Jaro – et je ne peux que saluer le choix de l'autrice : un personnage principal masculin (les filles ont beaucoup été sur le devant de la scène ces dernières années dans les publications adolescentes et young adult), et qui plus est, un héros noir. Je ne connais pas toutes les productions éditoriales françaises pour la jeunesse mais je crois qu'il y a encore trop peu de héros et héroïnes non-blanc(he)s. Alors pour ça, merci Nadia Coste.
Jaro donc, est un jeune homme brillant, chercheur en biologie. Il étudie ces plantes ramenées d'une autre planète, utilisées sur Terre depuis plusieurs années pour purifier l'air et l'eau. Indispensables à la survie de l'humanité, elles sont pourtant mal aimées, parquées, domptées, incomprises, à la fois adorées et haïes.
Bien qu'il les étudie et ait donc un fort intérêt pour elles, Jaro suit le mouvement et considère les plantes comme tout le monde : faisant partie du décor, utiles mais devant rester à leur place. Pourtant, au fil du roman, il va prendre conscience de ce qui l'entoure véritablement et de la vie qu'il mène un peu trop passivement. Il va évoluer – c'est le cas de le dire ! – et s'affirmer. Humain lambda vivant sa vie sans trop se poser de questions, Jaro va devenir un personnage clef pour le futur de l'humanité.
Le seul petit bémol pour moi réside dans la vitesse d'acceptation de « l'inimaginable ». Oui, Jaro le vit de très près donc on peut comprendre qu'il adhère aussi vite à la situation étrange. Mais ceux qui l'entourent ne sont que spectateurs ; pourtant, ils acceptent très rapidement l'explication qu'on leur offre. Trop rapidement sans doute et quasiment sans hésitation.
C'est un peu trop gros pour être tout à fait crédible mais la brièveté du roman en est sans doute la cause. Difficile de développer dans le détail la psychologie de nombreux personnages sur moins de 400 pages, c'est donc effleuré. Pas maladroitement mais de façon un peu précipitée. Malgré tout, les thématiques qu'aborde Rhizome sont bel et bien là et c'est le principal.
La question de l'écologie est évidemment de première importance mais pas seulement. Derrière cette thématique, Nadia Coste parle également de tolérance et de racisme : les plantes dérangent avant tout parce qu'elles viennent d'ailleurs et envahissent… Comprenez ce que vous voulez.
Tout cela nous est présenté dans un monde futuriste où la technologie a continué à prendre de plus en plus d'importance dans le quotidien de chacun. Plus de smartphone au creux de notre main mais un implant directement relié au cerveau de chacun, par exemple… et ce sont des expériences déjà mises en oeuvre dans notre monde réel et actuel ! Nadia Coste s'est documentée et inspirée des dernières avancées technologiques pour finalement nous proposer quelque chose de très réaliste et de très réfléchi. Et la science-fiction pour moi c'est ça : une réflexion sur un hypothétique futur en partant de réalités actuelles.
D'ailleurs, l'ensemble du roman est dédié à la réflexion et à la communication, jusqu'au message que, personnellement, j'adore et tente d'appliquer au quotidien : respect, équilibre et harmonie. L'action n'est pas au coeur du texte, ce qui pourra peut-être manquer à certains lecteurs. Et pourtant c'est étrange d'écrire ça car justement, la prise de conscience de Jaro amène justement à une action… globale.
Certes la plume de Nadia Coste est fluide, oui il n'y a pas de scènes de violence qui pourraient choquer les plus jeunes lecteurs mais Rhizome n'est à mon avis pas un roman jeunesse pour autant. Les aspects scientifiques, technologiques et éthiques me semblent difficilement abordables pour les plus jeunes lecteurs.
Au début de ma lecture, alors que les scènes d'exposition défilaient sous mes yeux, j'avais l'impression de lire un roman de René Barjavel. Ce qui est un gros compliment pour moi, l'auteur célèbre pour ses romans d'anticipation ayant eu une grosse importance dans ma vie de lectrice. J'imagine donc que Rhizome pourrait convenir à des lecteurs de 15/16 ans et plus ; de toute façon, les héros sont de jeunes adultes terminant leurs études et en passe d'entrer dans le monde du travail.
Rhizome est un roman un peu en dehors de ce que nous propose la production éditoriale ces dernières années, aussi bien en ce qui concerne la construction du récit que le choix du héros, surprenant à plus d'un titre. Si les considérations écologiques, éthiques et technologiques vous intéressent ou si vous souhaitez offrir une réflexion à des adolescents/jeunes adultes dans votre entourage, ce nouveau roman de Nadia Coste devrait vous convaincre.
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bina
  04 décembre 2018
Voici un livre que j'ai découvert avec plaisir grâce à une masse critique jeunesse, et que mon compagnon est en train de lire, lui qui ne lit habituellement pas du tout.
2081. La terre est tellement polluée que les hommes ne pourraient pas vivre sans les plantes qui purifient l'air à grande échelle.
En dehors des grandes tours d'immeubles (Plus de 750 m, constituées comme des villes, avec ses dirigeants, plus on vit haut, meilleur est le standing), l'air est pollué. En dehors, les personnes extérieures cultivent ce qui sert à nourrir les habitants de ces immeubles, mais l'espérance de vie est réduite.
Mais les plantes cherchent parfois à s'étendre en dehors des zones dans lesquelles elles sont parquées. le professeur Bergeret est payé pour trouver la solution.
Jaro Khoïsan est l'un des chercheurs qui accompagne le professeur. Les plantes de l'extérieur, il les voit, les analyse et cherche à comprendre leur développement et leur évolution. Et c'est justement pendant l'une de ses excursions en extérieur qu'il inhale par mégarde les spores de l'une d'entre elle.
Ces plantes, comment communiquent-elles entre elles ? Comment entrent-elles en communication avec l'espèce humaine ? Comment ont-elles évolué ?
Jaro va se retrouver malgré lui porte-parole des plantes auprès des autorités, ces plantes qui ont si peur de ce que les hommes peuvent leur faire. Mais ce messager va se retrouver confronté à la société dans laquelle il vit, ce monde ultra moderne, rempli de capteurs et de détecteurs, dans laquelle sa liberté s'arrête…là où commence celle des dirigeants et leur inconscience… Car en 2081 comme en 2018, c'est l'argent et les grands groupes aux intérêts multinationaux qui régissent le monde et l'homme, pourtant conscient de la difficulté de son avenir, ne peut pas s'empêcher de faire le mal en voulant dompter la nature. Une première catastrophe écologique n'aura donc pas suffi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Owlygirl
  23 décembre 2018
Rhizome, une jolie initiation à la science fiction pour les ados je trouve.
Nous retrouvons les personnages de Nadia Coste dans un environnement ou chacun a du se réapproprier son mode de vie suite à des changements climatiques importants. J'ai trouvé dommage que cette partie ne soit pas plus traitée en détail mais cela amène déjà le lecteur à se poser la question de la crise liée au climat que nous allons subir et l'impact que cela aura sur nos modes de vie.
Les Plantes font maintenant partie intégrante du paysage et aident les habitants à respirer un air de qualité et les nourrissent également. Jaro les étudie au sein de son laboratoire et observent des comportements étranges. La partie biologie est bien traitée et intéressante, le lecteur n'est pas perdu mais plutôt dans l'attente du futur de Jaro face à ses découvertes...
Le relais sera pris par un autre personnage dont je préfère vous laisser découvrir les caractéristiques mais il nous permet d'observer les jeux de pouvoir, jeu politiques et autres stratagèmes liés au profit des plus grands qui en veulent toujours plus..
La mise en lumière de la vérité sera semée d'embûches mais de nombreux personnages que j'ai vraiment tous appréciés, chacun avec leur caractère, vont s'entraider les uns les autres.
Pour un lecteur de SF averti de nombreux thèmes ont déjà été exploités et on voit rapidement ou tout ça va mener mais la lecture est agréable et très bien écrite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  18 janvier 2019
Nous sommes en 2081, dans les tours de Mauges. Après de nombreuses catastrophes naturelles, la population mondiale a été divisée par six et le monde est devenu toxique. Mais l'humanité a été sauvée par les Plantes importées de l'espace. Jaro est un jeune botaniste qui étudie le développement de ses mystérieuses plantes purifiantes et il s'intéresse à une éventuelle mutation. Lors d'une expédition dans l'agroforêt, il est envoyé à l'hôpital suite à un incident...

L'auteure plante rapidement un cadre original et efficace. On reste curieux face aux Sky Cities, ces villes faites de tours protégées par les Plantes, ou encore face aux nombreux drones et à la télépensée. On se projette dans ce monde futuriste assez facilement et les pages se tournent. Les Plantes ne manquent pas non plus d'attirer notre attention, puisqu'elles sont aussi vénérées que craintes. On sent venir les problèmes.

On fait la connaissance de Jaro dans des circonstances assez inquiétantes. Suite à l'incident, sa santé se dégrade et il est contacté par télépensée par Semper qui tient des propos étranges sur les Plantes. Cette intrusion est inexplicable, et effraie notre héros qui se voit finalement chargé d'une mission. En somme, Jaro est ce jeune homme ordinaire à qui on demande de sauver le monde au prix de sa propre vie. Cette constatation nous fait passer par des tas d'émotions.

Je ne pensais pas autant m'attacher à Jaro et à Semper. Surtout avec ce qui est en jeu, surtout avec ce qui se déroule sous nos yeux. J'ai aimé l'un pour ses convictions, l'autre pour sa sensibilité, sa détermination. Ils sont liés l'un à l'autre d'une manière tout à fait étonnante, qui nous déstabilise parfois mais on se laisse convaincre par la notion d'harmonie qui revient régulièrement dans le récit.

Rhizome est un roman de science fiction pour ados, à portée écologique, et il m'a bien plu. En particulier parce qu'on laisse la parole à la nature, mais aussi parce qu'il nous fait réfléchir sur bien des sujets d'actualité. Ce sont des réflexions qui ne font pas seulement référence au respect qu'on porte (ou non) à la nature et j'ai été agréablement surpris. de manière subtile, on en vient à penser au racisme, à la politique, à la manière dont tourne le monde. C'est un peu court pour vraiment aller jusqu'au bout de la réflexion mais le dénouement permet de faire passer un beau message d'espoir.

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chrisbookine
  27 janvier 2019
Suivre le destin de Jaro n'aura pas été exempt d'émotions. Son évolution et sa prise de conscience écologique mettent à mal les préjugés et les directives qui régissent les tours oxygénées grâce aux plantes. Un SF pour ados et adultes qui véhicule des messages de tolérance, de respect de la différence et de nécessité de préservation de la biodiversité.
Lien : https://chrisbookine.blogspo..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   18 janvier 2019
On a offert aux Plantes l’accès à toutes nos sky-cities, et assez de terre pour devenir une armée. Elles sont déjà plus nombreuses que nous ! On doit les contrôler. Les parquer dans des zones précises. Et les éliminer si elles sortent du rang. Les humains ont toujours été les maîtres de la Terre et doivent le rester. » Semper s’écroula sur le sol du salon en sanglotant.
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   18 janvier 2019
Debout, face à l’océan déchaîné, Semper se demanda si la Terre résisterait aussi longtemps que l’humanité se croirait supérieure aux autres êtres vivants et s’obstinerait à remodeler le globe en fonction de ses seuls besoins.
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   18 janvier 2019
Tu peux converser avec le monde entier et, pourtant, tu ignores tout de l’amour. Il te manque l’essentiel.
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   18 janvier 2019
Ne pouvait-on pas simplement vivre ensemble, quelles que soient nos origines ?
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Nadia Coste (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nadia Coste
Nadia Coste - L'Effet Ricochet
autres livres classés : plantesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ascenseur pour le futur

Brett est en sixième en

1991
2015
2024

20 questions
85 lecteurs ont répondu
Thème : Ascenseur pour le futur de Nadia CosteCréer un quiz sur ce livre