AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714451500
Éditeur : Belfond (06/10/2011)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 74 notes)
Résumé :
Lorsque son professeur de l'École du Louvre décède, Yvan se retrouve légataire d'un secret prodigieux : le vieil homme était sur le point de déchiffrer un code menant à l'un des trésors les mieux gardés du règne de François Ier. Yvan n'a alors de cesse de résoudre l'énigme. Une jeune étudiante entre dans son jeu, et le duo se lance avec une énergie farouche dans le décryptage des messages codés que recèlent les châteaux, statuaires et monuments édifiés par les archi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
zazy
  10 octobre 2011
Reçu le matin au courrier à 10 heures, terminé cette nuit à 1h36 très exactement !
Nous retrouvons Yvan Sauvage, rencontré lors du premier opuscule (Arrêt Wagram). Toujours aussi bel homme, mais avec plus de blessures et de profondeurs. Il vit séparé de sa femme Lise restée aux USA.
Suite au décès, sous ses yeux, de son professeur de l'Ecole du Louvre, il se retrouve avec un dossier brûlant concernant des trésors datant de François 1er. Pour solutionner cet épineux problème, il sera aidé de Marion, jeune étudiante à la Sorbonne où Yvan donne des cours magistraux.
Ensemble ils vont aller de Chambord à Fontainebleau, de la basilique Saint-Rémi à Reims à Saint-Barthélemy à la recherche d'indices de F, de 8, de S, de salamandres. Entre carré magique, carré de Polybe, triangle d'or, suite de Fibonacci…. Ils découvriront ce fameux trésor.
Tout à leurs quêtes et recherches, ils ne verront pas l'ombre qui les suit et qui ne leur veut pas du bien !!

Vous dire que j'ai compris quelque chose à ces formules mathématiques, ces carrés, triangles, suites serait mentir. Mais quelle progression dans l'écriture et le suspens ! Impossible de lâcher ce livre. Aucun temps mort entre les recherches quêtes historiques et la présence de ce psychopathe recherché par l'équipe du commandant Morel. Je me suis faite avoir comme une bleue (que je suis en matière de thrillers)… le commanditaire de tout cela est à peine esquissé, du grand art.
Samuel Delage, avant de commencer un roman accmplit un grand un travail de recherches. Cette fois, ce fut sur la Renaissance et le château de Chambord.
L'écriture est fluide, percutante, les chapitres courts donnent encore plus de punch à l'intrigue. Tout s'imbrique et, lorsque je suis arrivée à la fin du livre, je n'en avais pas vu venir la chute. Vraiment un grand pas par rapport à son premier roman. La chrysalide s'est transformée en un bel écrivain.
Samuel Delage, en postface, prend soin de nous informer que tous les éléments historiques sont véridiques et vérifiables et j'ai vraiment beaucoup aimé ce mélange des genres.
Cette deuxième rencontre avec Yvan Sauvage confirme ma première impression (arrêt Wagram), Samuel Delage a réel talent d'écrivain. J'attends avec impatience le prochain rendez-vous avec Monsieur l'expert en art et commissaire-priseur. Aura-t-il une femme dans chaque livre comme les marins ont une femme dans chaque port ???
Je le classe dans mes coups de coeur. Merci Monsieur Delage pour cette nuit très écourtée.

Lien : http://zazymut.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
letteratura
  02 février 2012
Je remercie tout d'abord La librairie Dialogues et les éditions Belfond pour ce livre, mais tout de même, ce soi-disant thriller n'a pas du tout été à mon gout ! Vous allez me dire que je n'aime pas les thrilleurs en temps normal ? Mais non, je n'en lis pas beaucoup, mais j'aime beaucoup les thrilleurs bien fait, mais pas celui-ci !
Effectivement, je n'ai pas accroché à ce livre malgré qu'il commencer très bien, il annonçait un thriller sur des mystères historiques et en parallèle, un criminel pervers qui cherche la peau des femmes. Et bien avec ça, ça nous ferait bien un beau thriller, mais non, ça n'a pas tenu et l'auteur s'est embrouillé dans plein de choses qui m'ont fait regretté cette lecture. Je vous précise cela en-dessous.
Le mystère en lui-même était beaucoup trop technique, c'est un des points les plus décevant de ce livre, puisque j'aime bien les énigmes difficiles en général, mais il faut de la bonne explication par la suite, mais ici, on se retrouve devant des calculs incongrus dont je n'ais strictement rien compris. En écrivant cette chronique, je réfléchit encore sur le mystère codé, mais je n'y comprend toujours rien. Aussi, il n'approfondie pas son raisonnement qui est assez intéressant, mais sans vraiment dans le mystère, je n'ai pas réussi à le comprendre .
L'action n'arrivait pas, durant les 2/3 du livre, on attend à ce que les protagonistes trouvent la clé du mystère avec un criminel qui les poursuit, mais on a aucune réelle action, personne ne bouge, alors qu'un thriller ça doit bouger, mais ici, ils font tranquillement leur travaux. Ok, on ne s'ennuie pas mais tout de même, il y a écrit “thriller”, je n'accepte pas un tel scénario qui ne vaut pas ce genre. Donc, pour vous dire, l'action commence et se termine dans les 100 dernières pages.
Ce qui fait automatiquement de l'action rapide, comment insérer une action si longue et compliqué dans 100 pages, eh bien, l'auteur l'a fait en négligeant les détails croquants et en faisant des passes sur des moments, et je trouve cela scandaleux pour ce genre de livres, comment rester dans le flou alors que le centre de l'histoire ce trouve dans ces pages. Je ne dirais rien pour l'action, elles sont bien faites, mais elles vont trop vite et mon cerveau n'a pas pu tout retenir.
Jusqu'ici, je n'ai parlé que des cotés négatifs de ce livre, mais vous savez que s'il n'y avait absolument que du négatif, j'aurais arrêté ce livre depuis belle lurette, mais non, parce qu'il a assez de qualités mais qui sont pas tellement développés.
En effet, un des bons points de ce livre est le personnage ou bien les personnages puisqu'ils sont deux : Yvan et Marion, deux êtres que rien ne prédestinaient à se rassembler mais qui se découvrent dans un but commun : le mystère de la Salamandre à Chambord. Ils sont très amis mais leur amitié va peut à peut basculer en un petit échantillon d'amour. Ils vont commencer à s'aimer et on va avoir les deux cotés de la face, parce que parfois on a le point de vue de Marion qui ne s'est pas vraiment quoi penser à part qu'elle le trouve beau, et pour lui, c'est la même chose, mais peu à peu, sans nous le dire, ils vont s'aimer et c'est assez mignon, parce qu'ils ont à eu-deux beaucoup de faiblesses qu'ils vont pouvoir dépasser.
Après, il y a le principal lieu du mystère qui est Chambord en étroite relation avec les plus grands peintres de l'Epoque de la Renaissance, ainsi , on retrouve peu à peu des références très appréciables, donc c'est un cadre parfait pour un thriller de cette sorte. J'ai aussi bien apprécié les différents lieu décrits, les châteaux et les églises.
Je disais qu'il n'y avait pas d'action, mais cela ne veut pas forcément dire que c'est barbant ! Non, parce que les 200 premières pages sont calme, sereine, mais je les ai lus avec un grand intérêt, comme si je lisais un livre contemporain où on cherche la clé de l'énigme, donc c'était pas ennuyeux, mais ça n'avait pas non plus l'allure d'un thriller, donc si vous voulez du thriller 100% vous pouvez changer de cap.
Je reprends mon argument sur les 100 dernières pages, elles sont faites à la va-vite, mais elles sont tout de même doté des lettres d'or du thriller, donc pas d'inquiétude pour la fin, c'est du thriller, mais j'aurais apprécié plus de détails et de concentration sur les 100 dernières pages.
Voilà tout pour cette chronique assez grande que j'ai fait sous forme de qualités et défauts, donc il y a pas mal de défauts, mais cela ne veut pas dire que c'est un livre de m…., pas du tout, au contraire, c'est un livre qui est moyen et même bon pour certains. Déjà, n'oublions pas, ce n'est que mon humble avis.
Lien : http://litteraire-en-herbe.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
angelita.manchado
  12 novembre 2011
Yvan Sauvage est un expert en art et commissaire priseur. Il récupère un dossier laissé par un de ses anciens professeurs, le professeur Faure. Ce dernier décède, chargeant Yvan de continuer ses recherches sur ce trésor mais en faisant surtout attention.
Yvan donne des cours à la fac. Il fait confiance à une de ses étudiantes, Marion, pour l'aider à trouver ce fameux trésor.
Des jeunes femmes ont disparu, elles ont été retrouvées mutilées. La police est sur les dents car un tueur en série traîne.
Tueur en série que l'on va retrouver sous les traits d'Eddy qui est chargé de surveiller Yvan et Marion. Mais Marion va le faire déraper car il veut tuer la jeune femme pour satisfaire ses pires instincts.
La fin du roman va vite accélérer les choses. Yvan et Marion ont un accident de voiture et Yvan est enlevé.
Entre Marion et Yvan, l'alchimie va vite prendre. Ils sont tous les deux malheureux. Yvan, à cause de son divorce, Marion, à cause de son enfance. Alchimie qui pourrait même tourner à l'amour. Mais entre ces deux-là, rien n'est simple. Tout est fait de caresses, de non-dits. Ils se cherchent, se trouvent, mais trop malheureux, ils ne savent pas comment faire ou quoi dire malgré l'attirance réciproque.
Même si le roman n'est pas un modèle du genre en matière de policier, le style de l'auteur est fluide et n'ennuie pas. Il est vrai qu'il y a de nombreuses répétitions concernant les recherches d'Yvan et de Marion avec ces fameuses salamandres, ces S, ces 8, ces F comme François 1er…. mais à chaque fois il y a toujours un petit élément qui fait avancer. L'auteur alterne entre l'enquête, les découvertes, et les caractères de ses personnages plus quelques éléments, comme les meurtres d'Eddy, pour faire avancer son roman.
Malgré ces trois personnages principaux, il ne faut pas oublier la tante de Marion, Jane. Elle s'inquiète pour sa nièce car elle a découvert que cette dernière, malgré ce qu'elle semble vouloir faire paraître, se drogue. Mais Marion, malgré ses nombreux problèmes, est majeure et Jane ne veut pas trop s'immiscer dans la vie de sa nièce. D'ailleurs, elle connaîtra une fin tragique et surtout rapide, ce qui est dommage. Mais cette fin permettra aux enquêteurs de retrouver, miraculeusement, ceux qui ont été enlevés. Un peu tiré par les cheveux quand même. Mais c'est un roman donc l'auteur fait ce qu'il veut.
D'après ce que j'ai compris nous allons retrouver Yvan dans le prochain roman de l'auteur.
J'ai déjà lu quelques auteurs français qui sont beaucoup plus gore que Samuel Delage. En lisant la quatrième de couverture, je pensais me retrouver avec un Da Vinci Code bis, et heureusement ce n'est pas le cas. Il y a certes des références historiques à la Renaissance et à François 1er mais ce n'est pas autant que dans le Da Vinci Code. Heureusement car je pense que je me serais ennuyée.
Dans une note finale, Samuel Delage indique que tous les éléments historiques contenus dans son ouvrage sont véridiques et demeurent vérifiables sur les sites visités par ses héros, mais qu'aucune autorisation de fouille n'a été donnée à ce jour à l'emplacement probable du dépôt royal. Donc, on peut réellement dire que Samuel Delage ne nous a pas menés en bateau et qu'il est réellement un expert.
Présentation de l'auteur :
Né en 1978, Samuel Delage a grandi dans le Saumurois, sur les bords de la Loire qui servent de toile de fond à son roman. C'est en menant de longues recherches autour de l'histoire De La Renaissance et de sa cryptologie qu'il a nourri le projet d'en faire partager les fruits à travers une autre de ses passions, le thriller. L'auteur a conçu l'intrigue de son roman avec la précision de l'ingénieur qu'il est dans sa vie professionnelle. Il a publié son premier opus, Arrêt Wagram, en 2010 aux éditions Les Nouveaux Auteurs. Code Salamandre est son premier roman à paraître aux éditions Belfond.
Lien : http://angelitamblog.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SylvieT
  02 septembre 2011
Un thriller haletant et une plongée au coeur De La Renaissance !
Il est de ces romans qu'il est difficile de poser, de ceux dont vous voulez connaître la fin, de ceux ou vous suivez les protagonistes de l'histoire avec l'envie de voler à leur secours ! Vous l'aurez compris j'ai passé un vrai bon moment en compagnie des personnages de « Code salamandre » !
Samuel Delage récidive ici avec un thriller historique et son héros Yvan sauvage ( cf « Arrêt Wagram paru en 2010 aux nouveaux auteurs). Mais dès les premières lignes on sent que nous passons à un cran au dessus de son précédent roman ( qui laissait présager un futur prometteur pour l'auteur, c'est donc chose faite!)
L'intrigue est savamment maîtrisée et n'a de cesse de rebondir, pas un seul temps mort. le suspense est au rendez vous : poursuite d'un psychopathe, résolution de code qui les mènera au trésor, découverte du cerveau de l'histoire...
Comme dans son précédemment roman Samuel Delage réussi avec brio le mélange des genres : intégrer une série de crime d'une part et une quête de trésor de l'autre, cette imbrication de deux histoires évidement liées contribue à rendre la lecture haletante.
A noter le travail de recherche de l'auteur sur le cadre historique, la Renaissance, qui confère le petit plus à ce roman : se divertir tout en enrichissant sa culture.
Un point toujours très important pour moi est le coté psychologique des personnages, j'ai besoin de ressentir de l'empathie pour eux, sinon je reste trop éloignée du roman. Ici c'est parfait, ils sont , pour les deux principaux Yvan et Marion, attachants, d'une part vulnérables par leurs histoires personnelles ( lire Arrêt Wagram pour mieux connaître Yvan sauvage), mais d'autre part déterminés. Leur histoire d'amour naissante donne la touche de sensibilité au roman, et contribue à leur donner cette force pour réussir leur mission. Mais les personnages secondaires ( le psychopathe, la voisine...) sont intrigants, leurs interventions toujours à propos, rien n'est laissé au hasard.
L'écriture de Samuel Delage est fluide, des descriptions précises mais sans lourdeur, la construction du roman faite de courts chapitres donne une dynamique à la lecture, un chapitre en appelle un autre et ce jusqu'à la fin.
Une fin intelligemment orchestrée, avec quelques clins d'oeils à la littérature policière dont l'auteur est un fervent amateur.
Un thriller à mettre dans toutes les mains, les fans du Da Vinci Code mais pas que ! Samuel Delage a su trouver son identité dans ce roman, on ne peut que lui souhaiter de continuer et ce pour notre plus grand plaisir !
Lien : http://leschroniquesdhistoir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
sassenach
  11 mars 2012
Yvan Sauvage, commissaire-priseur et expert en art, dirige une vente prisée chez Christie's quand il rencontre par hasard un de ses anciens professeurs. Celui-ci, passionné par la Renaissance, oublie un dossier qu'Yvon met de côté pour le lui rendre plus tard. Mais le professeur, victime d'un malaise et mourant, se retrouve à l'hôpital et demande à Yvan de reprendre la suite des recherches rassemblées dans ce fameux dossier orné d'une salamandre. Yvan va alors se lancer sur la piste d'un secret habilement caché par un système de codes élaborés, aidé en cela par Marion, une jeune étudiante en art qui trouve cette quête bien passionnante …
Je ne connaissais pas du tout cet auteur et comme je suis toujours avide de thrillers, surtout quand ceux-ci vont intervenir des raisonnements scientifiques et mathématiques sur fond historique, je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci ! Ce thriller français reprend les codes qui ont fait le succès des romans à la Dan Brown, avec secrets cachés depuis des siècles, codes élaborés par des savants connus tel que de Vinci puisqu'il est ici question du règne de François 1er. C'est avec plaisir qu'on suit le parcours d'Yvan et de Marion, à Chambord, Fontainebleau et autres lieux marquants de cette époque et qu'on décrypte avec eux tous les petits signes qui devraient permettre de trouver ce fameux secret ou trésor. Mais finalement, ce n'est pas cet aspect-là du roman qui m'a le plus plu car il reste assez classique et sans grande surprise (y compris à la fin que j'ai trouvée un peu décevante, comme à chaque fois dans ce genre de roman). Mais il y a une histoire semi-parallèle (je ne peux pas trop en dire sous peine d'en révéler trop) où il y a une série de meurtres avec un tueur tordu et intéressant et qui aurait sûrement mérité d'être plus développé. Disons qu'il met du piquant dans une histoire que j'ai trouvée autrement peu rythmée (décrypter des codes n'est pas forcément le summum des activités délivrant de l'adrénaline) et qu'il a maintenu mon intérêt tout au long de ma lecture, qui sans cela, aurait peut-être pu se révéler assez poussive pour un thriller. le côté historique est néanmoins passionnant mais j'avoue que je n'ai pas vérifié les affirmations de l'auteur quant aux différents éléments historiques et géographiques sur lesquels Yvan et Marion enquêtent. Par contre, j'ai détecté quelques petits problèmes de continuité dans le temps lors de la narration mais ça, c'est ma marotte et j'arrive systématiquement à les repérer ! A part ces petits bémols, c'est un thriller ésotérique à la lecture fluide qui n'a pas à rougir devant ses homologues américains bien plus mis en avant et plus connus donc pour les amateurs du genre, je le conseille pour passer un bon petit moment de détente !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
liratouva2liratouva2   29 novembre 2011
La science avait toujours été en lutte avec la religion. Le codage et la cabale étaient des moyens d’expression et de partage d’informations entre initiés qui souhaitaient se soustraire à la censure de l’Inquisition. Les souverains d’alors pouvaient être tentés d’asseoir leur autorité en invoquant l’ordre divin, mais aussi en contrôlant les sciences occultes et ésotériques et en s’assurant du concours de leurs adeptes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
liratouva2liratouva2   29 novembre 2011
Il y a trois châteaux de Chambord : le réel, l’imaginaire et le symbolique. La majorité des esprits s’arrête aux limites du réel. En se laissant pénétrer par l’Histoire, les portes de l’imaginaire s’ouvrent. Puis, par degrés, on accède à la valeur symbolique.
Commenter  J’apprécie          50
asphodele85asphodele85   22 janvier 2012
Un instant, elle crut toucher au fond d’elle-même, là où se tenaient tapis ses fantômes. Mais, ce soir là, elle n’y rencontra qu’un soupir qui avait le parfum du bonheur. Portée par la musique de Chopin, son âme s’était mise à danser.
Commenter  J’apprécie          30
bibliobleuebibliobleue   01 juillet 2012
Lui aussi cachait ses plaies. Elle aurait aimé le lui dire, apprendre ce qu'il avait vécu pour qu'il sache à son tour ce qu'elle avait traversé. Mais c'était une tâche immense que de confier son cœur.
Commenter  J’apprécie          20
danyeldanyel   31 octobre 2013

Il jeta un dernier coup d ' oeil à sa voiture.
- Si c 'est pour le parking, ne t ' inquiètes pas, même la fourrière n ' en voudrait pas.
Yvan la regarda, toujours aussi sérieux.
- En revanche, si les éboueurs passent..., ajouta-t-elle.
Tout deux s ' esclaffèrent.

( page 118 )
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Samuel Delage (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Samuel Delage
"Cabale pyramidion" de Samuel Delage .Retrouvez l'émission : http://www.web-tv-culture.com/ Samuel Delage a publié son premier roman « L?étage le plus haut » en 2010, course effrénée entre Paris et New York, à mi-chemin entre le thriller et le fantastique. Mais c?est avec son deuxième titre « Arrêt Wagam » qu?il rencontre son premier succès public. Dans ce roman mené à cent à l?heure, le lecteur suit Yvan Sauvage, un commissaire-priseur dont la vie va basculer lorsqu?on menace sa famille s?il ne s?implique pas dans un trafic d?art. Yvan Sauvage devient dès lors un personnage récurrent que l?on retrouve en 2011 dans « Code salamandre » et aujourd?hui dans « Cabale pyramidion ». Ingénieur en informatique, installé dans l?Ouest de la France, à Nantes, Samuel Delage a su mêler ses passions, entre l?écriture et la cryptologie. Ses intrigues sont bien construites, pleines de rebondissements et les personnages ne sont pas lisses, bien au contraire, à l?image d?Yvan Sauvage, broyé par la mort de sa fille ou Marion Evans, qui ne parvient pas à se défaire de la drogue. Dans « Cabale pyramidion », Marion Evans, en stage dans un musée du caïre se retrouve impliquée dans le vol d?une antiquité égyptienne. Seul Yvan Sauvage peut la sortir de ce mauvais pas. Dans une Egype en proie aux bouleversements du Printemps arabe, tous deux vont devoir déjouer bien des pièges. On l?aura compris, il s?agit là d?une lecture plaisir, que les amateurs de Dan Brown et Steve Berry apprécieront. Mais le travail de recherches de Samuel Delage et sa peinture de l?Egypte contemporaine donne une dimension supplémentaire à ce thriller de haute volée. « Cabale pyramidion » de Samuel Delage est publié chez Albin Michel Samuel Delage est sur WTC
+ Lire la suite
autres livres classés : thriller historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Code Salamandre - Premier Chapitre

Le personnage principal Yvan Sauvage, est :

Journaliste
Expert en art
Officier de Police
Artiste peintre

3 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Code Salamandre de Samuel DelageCréer un quiz sur ce livre
. .