AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702141722
Éditeur : Calmann-Lévy (02/02/2011)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 68 notes)
Résumé :


Suite de L'Enfant des neiges, de l'auteure française Marie-Bernadette Dupuy, la vie reprend son cours normal à Val-Jalbert, alors que Toshan, le mari d'Hermine, vient de trouver un emploi à la papeterie de Riverbend. Cependant, cette dernière est toujours possédée par l'envie de chanter et elle décide un matin, sans que personne ne le sache, de passer une audition au Capitole de Québec. Or, le train qu'elle prend à Chambord tombe en panne tout juste ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Pinklychee
23 juin 2017
Ce deuxième tome, c'était un peu celui de la dernière chance. J'ai bien aimé le tome 1, même si des détails avaient fini par m'agacer et par un peu me gâcher le plaisir de ma lecture. J'espérais donc vraiment que ces petits défauts seraient gommés dans ce tome 2, et s'il est vrai que les choses se sont un peu améliorées hélas ça n'a pas été suffisant.
Ce tome démarre directement après les évènements du tome 1. Hermine a épousé Toshan, son grand amour, et est devenue maman du petit Mukki. Elle est bien décidée à renoncer au chant et à devenir une parfaite petite épouse canadienne qui reste au foyer à élever ses enfants, qu'elle aura au rythme d'un par an (vous l'aurez compris au ton que j'ai pris, ce n'est pas du tout le genre de vie idéale à mes yeux ^^').
Au fond, le problème n'est pas tant le choix d'Hermine de renoncer à chanter, mais plutôt son incapacité à s'y tenir. Toshan, son mari, refuse qu'elle puisse faire carrière, ne voyant en elle qu'une bonne petite épouse. Il est hors de question qu'elle s'expose, et en fait je crois que ce qu'il ne veut surtout pas, c'est que d'autres hommes puissent la voir. Il suffit de voir la scène de la course de traîneau pour comprendre qu'il est jaloux et qu'il veille sur Hermine comme un avare veille sur un bijou précieux.
Au début, c'est mignon, à force c'est étouffant. Hermine se retrouve tiraillée entre sa passion et l'envie de faire plaisir à son mari, et elle pourrait très bien concilier les deux s'il n'arrêtait pas de lui dire que sa place est auprès de ses enfants. Seulement voilà, est-il possible de garder un rossignol enfermé dans une cage, aussi dorée soit-elle?
Ce tiraillement que vit Hermine est au centre de ce livre, ce qui ne poserait pas problème si l'auteure n'étirait pas ce problème sur plus de 800 pages. Ca traîne en longueur, Hermine ressasse toujours les mêmes questions, et au final nous en revenons toujours au même point: quel sera son choix? Rendez-vous au troisième tome pour le savoir!
Il y a encore beaucoup de guimauve dans ce livre, et très honnêtement je ne me vois pas encore continuer comme ça pendant encore quatre tomes.
Point positif, Laura, la mère d'Hermine, semble s'être un peu calmée sur les "mon enfant chérie". Hélas, niveau caractère, elle est toujours aussi jalouse et capricieuse, on dirait une enfant gâtée qui fait une crise quand elle n'a pas ce qu'elle veut.
Donc, quand Hermine décide de ne plus chanter pour ne pas se fâcher avec son mari (mais aussi parce que sa mère lui met la pression), Laura boude. Une phrase mémorable illustre parfaitement la situation (je cite de mémoire ^^'): "faut-il donc que je sois poitrinaire et mourante moi aussi pour avoir la chance de t'entendre chanter?"
Laura projette ses désirs sur sa fille, on va de disputes en réconciliations, Hermine se reproche de ne pas être la gentille fille que Laura est en droit d'espérer, Laura se reproche de ne pas avoir été là quand Hermine était petite fille, Toshan est trop fier et ne veut pas vivre aux crochets de sa famille, bref j'ai trouvé ça gnan gnan au possible.
Ajoutez à cela des rebondissements quelque peu tirés par les cheveux, et vous aurez là toutes les raisons qui font que je ne compte pas continuer cette saga.
Alors oui les résumés des prochains tomes donnent envie, Hermine semble (enfin!) décidée à prendre son destin en main, mais pour ma part c'est trop tard. J'espérais beaucoup de ce second tome, et malgré une écriture agréable qui permet de tourner les pages sans que l'on s'en rende compte, il y a pour moi trop de défauts qui ont épuisé ma patience.
Vous l'aurez compris, la suite ce sera définitivement sans moi!
Lien : http://pinklychee-millepages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kalliope
01 mars 2012
2ème volume de la saga.
Je soulignerai d'abord, dans cette édition, la qualité déplorable du livre en tant qu'objet : nombreuses coquilles, ponctuation anarchiste qui a, de toute évidence, été fichue en l'air par l'utilisation de l'un de ces correcteurs automatiques qui rajoutent des fautes. C'est malheureusement de plus en plus fréquent. D'ailleurs, la profession de « vrai » correcteur se perd, je l'avais déjà signalé à des amis écrivains par des mises en garde répétées.
Sinon, j'en ai retiré la même impression que pour le premier volume (déjà critiqué dans ces pages) : grande mièvrerie. Roman toutefois sauvé, à mon avis, par les descriptions de ces paysages fabuleux qui nous font rêver.
Commenter  J’apprécie          100
iarsenea
11 mars 2012
Ce roman est le deuxième tome d'une série de six livres racontant l'histoire d'une jeune orpheline du Lac Saint-Jean à la voix d'or. L'enfant des neiges m'avait un peu déçue à cause que l'histoire sonnait un peu faux, improbable. Dommage, car je m'attendais à adorer, pour différentes raisons que j'ai citées dans mon billet sur le roman en question.
J'ai décidé de poursuivre avec le deuxième tome, puisque je l'avais sous la main et que j'étais tout de même curieuse de voir où s'en allait l'auteure avec l'histoire. Il me semblait qu'elle s'en allait droit dans un cul-de-sac. Et bien, je n'aurai pas ma réponse avec ce tome, puisqu'elle a réussi l'exploit de tourner autour du pot pendant 790 pages. Hermine choisira-t-elle son mari autoritaire et incompréhensif mais dont elle est complètement amoureuse ou sa chance unique de faire une carrière internationale dans le chant ? J'imagine que la réponse sera : les deux.
Dans ce deuxième tome, l'histoire s'améliore quelque peu. Les improbabilités sont toujours aussi nombreuses, les événements du tome précédent sont relatés de façon maladroite, l'écriture est toujours aussi simple et les personnages agaçants. de plus, les expressions et les jurons québécois sont encore plus utilisés, toujours de façon aussi malhabile, particulièrement le « tabarnak » utilisé à profusion en début de phrases dans des situations où nous ne l'aurions pas dit. Bref, toujours autant d'irritants.
Malgré tout, j'hésite encore. Lirai-je la suite ? Il faut croire que ça se laisse quand même lire, si j'ai passé à travers des deux premiers tomes... En tout cas, je prends une petite pause, histoire de faire une petite pause de mièvreries !

Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
perfect90
26 mai 2017
Il y a une semaine j'ai lu le roman le rossignol de Val-Jalbert de Marie-Bernadette-Dupuy. J'ai adoré ce roman, car il était intéressant. D'abord l'histoire est tout simplement magnifique. Ceux qui adorent les livres avec les problèmes de famille et les histoires de couple prenez celui-ci. Je trouve que les personnages sont réalistes parce que l'auteur les d'écrit hyper bien. de plus, il y a des dialogues ce qui nous divertie. Aussi, le style de l'auteur m'a permis d'adorer ce livre. L'auteur a tout simplement un vocabulaire exemplaire comme adultères, avoir porter fruit (tomber enceinte) .Cela m'aide beaucoup dans mes écriture puis c'est ce qui rend le livre encore plus riche. Puis le thème du livre. Moi ce thème est ce qui me rend plus amoureuse de livre. Il y a l'amour, les trahisons. S'il y avait une suite infinie je les lirais toujours.
Commenter  J’apprécie          10
etohyuta
09 février 2017
Dans ce deuxième opus, nous retrouvons hermine et sa famille. Alors su j'avais été déçue par le premier tome, je dois dire que j'ai préféré celui là.
Hermine a grandi, murie, on retrouve une jeune fille moins naïve, qui continue de progresser au fil de ce tome. Elle continu d'être tiraillée entre le chant et sa famille, n'arrivant pas a trouver le juste milieu.
De plus on trouve dans ce roman plus de rythme et de rebondissements qui m'ont vraiment donner envie de lire jusqu'au bout ces 783 pages... Et même plus puisque le 3eme tome m'attend a la bibliothèque.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
Ambre-melanieAmbre-melanie07 août 2013
Que du bonheur à lire ces livres. Après avoir vécu toutes ces années avec ces familles, nous aimerions bien que l'histoire continue. Bravo pour les descriptions des pays et régions. La structure de l'histoire est bien faite.
Commenter  J’apprécie          10
Harmo81Harmo8101 juin 2017
Chaque existence comportait des zones d'ombre, des erreurs commises par amour ou perversion.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marie-Bernadette Dupuy (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Bernadette Dupuy
Angélina, les mains de la vie de Marie-Bernadette Dupuy aux éditions le Livre de Poche
Pyrénées, 1878. Angélina n'a qu'une ambition depuis qu'elle est petite : devenir sage-femme, comme l?était sa mère, morte tragiquement. Abandonnée par l?homme qu?elle aimait alors qu?elle était enceinte, la jeune fille se résigne à confier son enfant à une nourrice afin de pouvoir devenir élève sage-femme à l'hôtel-Dieu Saint-Jacques de Toulouse et obtenir son diplôme. Dans cet établissement réputé, elle rencontre un médecin dont elle devient la femme. Mais sa belle-famille la regarde de haut, et Angélina, malgré l'aisance matérielle dont elle jouit, comprend qu'elle n'est pas faite pour la vie mondaine. Elle décide de retourner dans sa région natale pour y exercer son métier. Avec ce sens du suspense et de l?émotion qui font de ses romans des moments inoubliables, Marie-Bernadette Dupuy nous entraîne sur le chemin semé d?épreuves, de joies, de sacrifices, d?une femme généreuse prête à tous les combats pour que s?accomplisse son rêve.
http://www.lagriffenoire.com/angelina-les-mains-de-la-vie-vol-1-231311.html
Le temps des délivrances de Marie-Bernadette Dupuy aux éditions le Livre de Poche
Après des études à Toulouse, Angélina, fille de cordonnier, s'est installée en tant que sage-femme dans la maison familiale au c?ur de l?Ariège. La vie est rude dans les campagnes en cette fin de xixe siècle. Accaparée par son travail, elle peut compter sur sa protectrice, Gersande de Besnac, pour s'occuper de son fils Henri, qu'elle élève seule. Grâce à ses compétences et à sa disponibilité, sa réputation ne cesse de grandir. Son bonheur serait complet si elle ne désespérait de revoir un jour Luigi, un Gitan dont elle s'est éprise et qui s'est réfugié en Espagne pour fuir de fausses accusations de meurtre. Mais c'est Guilhem, le premier amour d'Angélina et le père d'Henri, qui revient au pays. Accompagné de son épouse légitime, il semble pourtant n'avoir rien oublié de ses sentiments pour la jeune femme... Un vrai régal de lecture pour ceux qui apprécient les grandes sagas romantiques et bien rythmées. le Dauphiné libéré.
http://www.lagriffenoire.com/le-temps-des-delivrances-angelina.html
Vous pouvez commander Angélina les mains de la vie et le temps des délivrances de Marie-Bernadette Dupuy sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Angélina (saga du terroir)

Angélina présente des points communs avec d'autres héroïnes de roman. Quel point commun ne partage-t-elle pas avec Sœur Fidelma ?

De beaux cheveux roux
La couleur de ses yeux
Le sens de la justice
L'indépendance et elle ne craint pas de se déplacer à cheval

15 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Marie-Bernadette DupuyCréer un quiz sur ce livre
. .