AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757872389
Éditeur : Points (16/08/2018)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 87 notes)
Résumé :
Jeanne Hébuterne est une jeune fille quand, en 1916, elle rencontre Amedeo Modigliani. De quinze ans son aîné, il est un artiste « maudit », vivant dans la misère, à Montparnasse. Elle veut s’émanciper de ses parents et de son frère, et devenir peintre elle aussi. Ils tombent fous amoureux. De Paris à Nice - où ils fuient les combats de la Première Guerre mondiale –, ils bravent les bonnes mœurs et les interdits familiaux. Mais leur amour incandescent les conduit ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  03 septembre 2018
J'avais hésité à acheter ce livre à sa sortie, l'an passé et puis, finances obligent, j'ai attendu sa sortie en poche. Et là, comment dire ?Je viens de passer un moment d'une émotion difficilement descriptible.Un roman bouleversant, une analyse extraordinaire de l'amour.
Jeanne, c'est une bourgeoise, adorée de ses parents, aimée de son frère , mobilisé sur le front. Nous sommes en 1917. Elle tombe dans les bras d'un certain Modigliani, un peintre en quête de reconnaissance, de plus de 15 ans son aîné, un homme qui, comme on dit "brûle la chandelle par les deux bouts". Jeanne quitte son milieu aisé pour vivre sa passion, et quelle passion....une passion jusqu'à la mort, une passion sans faille, absolue.
Que s'est il passé dans sa famille pour lui faire prendre ce virage si brutal et absolu? Quel est le rôle de son frère qui, bien qu'absent, n'en demeure pas mois très-trop-présent ?
L'analyse des sentiments des uns et des autres est extraordinaire, portée par un style percutant, si percutant qu'il en devient brillant.
C'est un roman-une biographie, une fiction?- extraordinairement juste, beau, émouvant. On y apprend aussi bien des choses sur la mentalité de l'époque, sur les artistes contemporains de Modigliani.
Jeanne Hebuterne est une belle personne, une de ces personnes qui ont fait évoluer les mentalités, qui ont vécu des passions, éphémères sans doute, mais d'une profondeur rarement égalée .
Un livre que je n'oublierai pas tant il m'a ému .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          766
torpedo
  16 novembre 2018
Tout commence par hasard un soir de décembre 1916 dans l'escalier de l'acédémie Colarossi. Jeanne Hébuterne, une jeune fille timide de dix-huit ans qui prend des cours de dessin, croise Amedeo Modigliani. Elle tombe immédiatement amoureuse de lui.
Ce roman, ou bien est-ce le journal qu'aurait tenu Jeanne, ou encore une courte chronique, nous rapporte ce que fut la vie de bohème menée par Jeanne et Amedeo dans Paris entre décembre 1916 et janvier 1920. Mais jamais il ne porte de jugement de valeur, et c'est en cela tout son intérêt. Amedeo Modigliani est égoïste, veule. Il se présente volontiers en artiste maudit et ne brûle que pour son art. Jeanne Hébuterne est dévorée d'une passion dévastatrice (probablement pas réciproque). Nous dirions qu'elle l'a 'dans la peau', au-delà de la raison ou de tout sens commun. Les mots pourraient sembler crus dans la bouche d'une jeune bourgeoise, et ils sonnent pourtant si justes. Ils nous montrent jusqu'où peut mener un amour fou.
Commenter  J’apprécie          6811
jeunejane
  12 septembre 2018
Olivia Elkaim nous livre une biographie romancée de Jeanne Hébutherne qui, en 1916, tombe sous le charme et l'emprise d'Amedeo Modigliani de 15 ans son aîné.
Jeanne vient d'une famille parisienne aisée, catholique et aimante. Amédéo donne des cours dans l'académie qu'elle fréquente. Elle le rencontre dans les escaliers et tombe immédiatement amoureuse de lui au point de tout quitter, de tout accepter.
Son frère, André, amateur de peinture également, catholique à l'extrême, est parti au front. Il protégeait sa soeur au point de la vouloir pour lui tout seul.
Très original de la part de l'auteur de nous faire entendre les voix réprobatrices de la maman et du frère s'adressant à Jeanne lorsqu'elle glisse dans la vie de débauche du peintre.
Olivia Elkaim rentre vraiment à fond dans le personnage de Jeanne Hébutherne et dans sa passion pour cet homme, cet artiste sans limite qui commence seulement à avoir un peu de succès à l'aube de sa mort en 1920.
On est loin de David Foenkinos qui contemplait sagement le portrait de Jeanne Hébutherne en tant que muse de Modigliani au musée du Quai d'Orsay dans son dernier roman "Vers la beauté".
J'ai éprouvé beaucoup de sympathie, grâce à l'auteure ,pour cette jeune héroïne qui s'est laissée prendre à fond dans cette passion et s'y est complètement consumée.
Par contre Amedeo Modigliani, en tant qu'homme, en a pris pour son grade à mes yeux. Un vrai goujat mais qui ne pouvait pas mieux avec l'intériorité tortueuse qui l'habitait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          572
AgatheDumaurier
  21 septembre 2018
Oh là là toutes ces femmes écrasées par des hommes, de génie ou pas, j'en peux plus !
Jeannette, 18 ans en 1916, a du talent en peinture. Déjà, ça part mal pour elle. Mais, comme sa camarade Camille Claudel, avec laquelle elle a de nombreux points communs (famille bourgeoise, frère bigot incestueux qui se prend pour un génie, amant à très gros ego), elle tente de percer ...Un homme se met sur son chemin pour l'arrêter : Modigliani.
Résumons-nous. Jeanne Hébuterne a un choix à faire : soit elle est écrasée par sa famille bourgeoise, qui lui refuse talent et liberté ; soit elle est écrasée par Modigliani et son milieu d'artistes, qui lui refusent ...eh bien talent et liberté aussi... Une femme est une "muse", pas une créatrice...éventuellement une procréatrice...Jeanne choisit Modigliani, il est beau et rock and roll. Il est fatigant, aussi. Tuberculeux, alcoolique, morphinomane, mégalomane, absent, infidèle, inconséquent, égoïste, n'aimant personne sauf la peinture...Horrible. Mais bon. Jeanne aime les conduites à risque. Elle ne voit pas d'issue pour une femme comme elle dans la société d'après-guerre, alors...
Je critique les critiques : ce n'est pas un roman d'amour, c'est une passion à sens unique de Jeanne pour la mort. Jeanne ne fait que tenter d'exister, l'auteure ne dit pas autre chose : "je suis Jeanne Hébuterne", que personne n'a laissé vivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          417
diablotin0
  01 mai 2018
De la rencontre entre Jeanne Hébuterne, jeune fille de 18 ans issue d'une famille bourgeoise et Amedéo Modigliani peintre de 33 ans va naître un amour passionnel et fusionnel. C'est une véritable passion destructrice, dévastratrice que nous relate Olivia Elkaim. Cet amour durera trois ans et se terminera de façon tragique
Si la relation de Jeanne avec Modigliani va lui permettre de s'émanciper d'une famille très protectrice elle va en même temps la conduire progressivement à se détruire.
Jeanne va devenir le modèle de Modigliani et cesser de peindre pour ne vivre que dans son ombre. D'ailleurs, qui connait cette jeune femme ? très peu, alors que ce fut sa dernière compagne et qu'elle est représentée sur de nombreux tableaux.
Jeanne va ainsi connaitre une histoire d'amour folle, intense mais en même temps elle va découvrir auprès de cet homme qu'est Modigliani, la pauvreté, l'alcool, la drogue, le sexe et la maladie. La fin de sa vie est terrible et ô combien injuste !
C'est un très beau livre qui nous transporte dans ce Paris artistique des années 20 et nous permet de mieux connaître Modigliani et à travers lui Jeanne Hébuterne qui dégage beaucoup d'émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
torpedotorpedo   15 novembre 2018
Hier soir, j'ai prétexté la fatigue pour me retirer dans la chambre. Je me suis couchée, tête posée sur l'écharpe d'Amadeo Modigliani.
J'ai fermé les yeux pour revivre la scène, et tout m'est revenu avec l'exactitude d'une amoureuse.
C'était délicieux.
C'était réel.
J'ai enfoncé mon nez dans la laine et prononcé son nom, comme si je pouvais le convoquer près de moi, dans ma chambre de jeune fille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
jeunejanejeunejane   12 septembre 2018
Zborowski lit à haute voix une des seules critiques favorables.
-" La souplesse animale, parfois immobilisée ses abandons, sa faiblesse heureuse, n'ont point encore connu de peintre plus soucieux de les traduire." C'est bon, Modi, tu vendras quelques toiles. Je dis pas la richesse, je dis pas comme Picasso ou Matisse, juste un bon petit début de gloire.
Commenter  J’apprécie          180
torpedotorpedo   16 novembre 2018
Nous, on te connaît déjà. Amedeo n'a que toi à la bouche... Jeanne Hébuterne. Jeanne Hébuterne. Jeanne Hébuterne. Il ne s'arrête plus. Il n'a jamais autant travaillé. Il ne peut plus se passer de toi... Il ne peut plus se passer de toi pour peindre.
Commenter  J’apprécie          240
BibaliceBibalice   01 juin 2017
Mon corps se dérobe, mon âme vagabonde, entièrement aspirés pour n'exister qu'immobiles et figés sur les tableaux de Modigliani.
Commenter  J’apprécie          200
LecturienneLecturienne   07 octobre 2017
Hier soir, j'ai prétexté la fatigue pour me retirer dans la chambre. Je me suis couchée, tête posée sur l'écharpe d'Amedeo Modigliani.
J'ai fermé les yeux pour revivre la scène, et tout m'est revenu avec l'exactitude d'une amoureuse.
C'était délicieux.
C'était réeel.
J'ai enfoncé mon nez dans la laine et prononcé son nom, comme si je pouvais le convoquer près de moi, dans ma chambre de jeune fille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Olivia Elkaim (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivia Elkaim
Retrouvez vos "Live Books" du troisième numéro saison 2 de Gérard Part En Live ici :
The Promised Neverland T04 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu aux éditions Kaze https://www.lagriffenoire.com/130126-divers-jeunesse-the-promised-neverland-t04.html
Shirtless Bear Fighter de Sebastian Girner et Mike Spicer aux éditions Hi Comics https://www.lagriffenoire.com/124882-achat-bd-shirtless-bear-fighter.html
Ceux de 14 de Maurice Genevoix aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/126423-livres-college---lycee-litterature-et-civilisation---ceux-de-14.html
Violette Morris (Tome 1-Première comparution): À abattre par tous moyens de Javi Rey et Bertrand Galic aux éditions Futuropolis https://www.lagriffenoire.com/128145-achat-bd-violette-morris-tome-1-premiere-comparution---a-abattre-par-tous-moyens.html
Marthe ou les beaux mensonges de Nicolas d'Estienne d'Orves aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/127864-romans--marthe-ou-les-beaux-mensonges.html
La Mort Vivante - Édition Luxe N&B: Edition spéciale N&B de Olivier Vatine et Alberto Varanda aux éditions Comix Buro https://www.lagriffenoire.com/121185-achat-bd-la-mort-vivante---edition-luxe-n-b.html
Enfermé.e de Jacques Saussey aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/128389-nouveautes-polar-enfermee.html
Le Loup peint de Jacques Saussey aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=65850&id_rubrique=363
Histoires du soir pour filles rebelles tome 2 Histoires du soir pour filles rebelles tome de Elena Favilli et Francesca Cavallo aux éditions Les Arènes https://www.lagriffenoire.com/126684-divers-jeunesse-histoires-du-soir-pour-filles-rebelles-tome-2.html
Histoires du soir pour filles rebelles: 100 Destins de femmes extraordinaires de Elena Favilli et Francesca Cavallo aux éditions Les Arènes https://www.lagriffenoire.com/94112-divers-jeunesse-histoires-du-soir-pour-filles-rebelles.html
Simone Veil et les siens: Album- préface d'Annick Cojean de Annick Cojean aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/130270-encyclopedie-simone-veil-et-les-siens---album--preface-d-annick-cojean.html Les inséparables Les inséparables de Julie Cohen et Josette Chicheportiche aux éditions Mercure de France
Femme à la mobylette : Suivi de A la recherche du sixièle continent de Jean-Luc Seigle aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/126808-romans--f
+ Lire la suite
autres livres classés : modiglianiVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
350 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre
.. ..