AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782846269681
130 pages
Au Diable Vauvert (30/11/-1)
3.84/5   88 notes
Résumé :
Au petit-déjeuner, un petit garçon et sa jeune sœur s’aperçoivent qu’il n’y a plus de lait à mettre dans leurs céréales. Maman est partie en voyage, c’est donc Papa qui se met en route pour la supérette. Mais ce qui devait être une simple course se transforme en fabuleux voyage, où se côtoient, dans un désordre indescriptible, volcans en éruption, extraterrestres, poneys très intelligents et « wumpires » bien singuliers…
Qui aurait pu croire qu’une simple bou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
3,84

sur 88 notes
5
12 avis
4
12 avis
3
5 avis
2
3 avis
1
0 avis

Foxfire
  04 avril 2018
Lors de ma visite hebdomadaire à la bibliothèque, je cherchais des romans susceptibles de plaire à mon fils (ce petit flemmard aime lire mais n'aime pas chercher) et je suis tombée sur ce "Par bonheur, le lait". Je trouve que Neil Gaiman est un chouette auteur jeunesse et puis mon fils avait apprécié "Odd et les géants de glace". En plus, ce court roman est illustré par Boulet. du coup, dès que mon fils a eu fini le livre, je me suis jetée dessus, ce qui m'a permis de passer un très bon moment.
D'un point de départ très ancré dans le quotidien, un papa va acheter du lait pour le petit déjeuner de ses enfants, Gaiman imagine une histoire complètement dingue qui va à mille à l'heure. En une centaine de pages on va rencontrer toute une galerie de personnages loufoques et vivre plein de péripéties, notamment des voyages temporels à foison. du coup, le récit est truffé de paradoxes spatio-temporels réjouissants. En plus, tout ça s'imbrique parfaitement et l'auteur parvient à retomber sur ses pieds malgré une intrigue parfois un peu fouillis.
Le dessin de Boulet s'intègre parfaitement à l'histoire de Gaiman et je trouve même qu'il en renforce l'impact. Je suis allée jeter un oeil sur le genre de dessin qui illustre l'édition originale et je trouve que, sans être mauvais, les dessins sont moins bons que ceux de Boulet.
Une lecture bien sympathique mais qui peut être compliquée pour un enfant, les multiples voyages temporels peuvent être difficiles à suivre. Je pense que ce livre est plutôt à proposer à de bons lecteurs à partir de 11-12 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Shan_Ze
  27 avril 2016
Neil Gaiman c'est un de mes auteurs chouchous. J'aime surtout ses albums jeunesse mais je ne renie pas ses autres titres. Surtout que ce petit livre aux couleurs vives et au titre étonnant avait tout pour me plaire !
Mais quelle imagination ! Comment de simples courses peuvent donner naissance à des aventures extravagantes ! Des personnages à profusion, peut-être un peu trop, un objectif primordial pour le papa, un voyage dans le temps (si, si !) et un final qui permet de retomber sur ses pieds (hum !). Une histoire loufoque bien illustrée par Boulet, les dessins s'accordent parfaitement à l'humour de Gaiman pour faire un superpapa, à l'opposé de celui du jour où j'ai échangé mon père contre deux poissons rouges. Un père courageux qui sera prêt à tout pour ses enfants. Un peu de fantaisie et de folie n'est rien contre l'exploit de ramener une bouteille de lait, non ?
Commenter  J’apprécie          302
alberthenri
  28 avril 2016
Un papa part acheter du lait pour le petit déjeuner de ses enfants, il tarde à revenir.
A son retour, il a une histoire extraordinaire à raconter...
Qu'iriez vous imaginer à sa place ?
De l'imagination, Neil Gaiman en a , c'est son métier, et il y excelle.
Avec un point de départ aussi léger (plus de lait à la maison) et en une petite centaine de pages, il nous convie à un voyage délirant et trépidant, où le papa rencontrera des extraterrestres gloubonneux, une pirate, un aéronaute très particulier, un volcan intelligent, des vompyres, j'en passe et des meilleurs....
Gaiman, s'inscrit dans la lignée des meilleurs auteurs jeunesse anglo-saxons (Roald Dahl en tête) pour nous offrir ce sympathique petit bouquin, par ailleurs très bien servi par les illustrations de Boulet.
Hautement recommandable !
Commenter  J’apprécie          301
Ambages
  03 mai 2017
Dans cette histoire à raconter aux enfants, il y a tout : des stégosaures, des pirates, des extraterrestres et un papa super héros qui défie le temps et l'espace pour rapporter le lait au petit-déjeuner de ses enfants. C'est drôle, ça sème le doute dans l'esprit des petits et des grands et Boulet dessine sur l'écriture de Gaiman avec bonheur, ce qui en fait un album superbe. On ressent le plaisir que le couple écrivain-dessinateur a eu en réalisant ce livre. Plaisir partagé avec les lecteurs qui se remémoreront alors des nuits blanches fiévreuses où le moindre petit détail servait à inventer une histoire, sans queue ni tête (perso j'avais une prédilection pour un couple de petit pois et de carotte, fort sympathiques au demeurant), et dont les enfants se souviennent encore des années après.
Commenter  J’apprécie          260
Ortie27
  28 novembre 2021
Par bonheur, ce livre ! J'ai ri tout le temps. 
Quel bon moment j'ai passé en le lisant !
Un papa se retrouve seul durant quelques jours avec ses deux enfants. Il a mémorisé la liste des tâches à faire absolument que lui a laissé sa femme. Il est au taquet. Tout est sous contrôle.
Ah, et il ne faudra pas oublier d'acheter du lait, il n'y en a presque plus, lui rappelle son épouse en partant.
Pour le petit-déjeuner des enfants, ça coince, le père descend à l'épicerie du coin.
Quand il remonte chez lui, il a bien la bouteille de lait et en prime, il a fait un voyage, il a donc une histoire pleine d'actions loufoques et de rencontres incroyables à raconter à ses enfants : il a échappé à des personnes vertes gloubonneuses, il a été sauvé par un stégosaure, il a manqué d'être sacrifié par un dieu volcan, il a été attaqué par des wompires, rencontré des poneys très intelligents (la liste de personnages est longues) et surtout, c'est un roman qui a le mérite de poser énormément de questions qui souvent nous turlupinent : Que se passe t-il quand on laisse entrer le continuum spatio-temporel dans un vaisseau spatial ? Vivons-nous vraiment dans le présent ? Ou vivons nous dans un très lointain futur ?
De papa ordinaire il est devenu un papa qui a sauvé le monde, et en plus, il a ramené la bouteille de lait à temps pour le petit-déjeuner.
C'est ce qui arrive quand Neil Gaiman a des scrupules. Après avoir écrit “ J'ai échangé mon père contre deux poissons rouges”, où le père ne semble rien savoir faire d'autre que de lire un journal, un livre ayant connu un franc succès et que je n'ai pas lu, le seul livre que j'ai acheté ce mois-ci et d'occasion en plus ( je suis fière de moi )… Il écrit ce livre d'une centaine de pages avec des illustrations déjantées de Boulet :  “ Par bonheur, le lait “ comprenez “le tout mouillé blanc”, où le père fait des actions passionnantes.
J'ai adoré ce livre déjanté, décalé, frais,qui se lit d'une traite. J'ai passé un moment hors du temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111


critiques presse (3)
BulledEncre   05 janvier 2016
Un album à lire absolument, en particulier par les indécis qui ne savent pas choisir entre histoire de pirates, d’extraterrestres, de vampires ou de stégosaures en montgolfière!
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   04 janvier 2016
Dans ce bel ouvrage dont l’humour saura ravir petits et grands, c’est tout l’art du raconteur d’histoire qui se révèle, avec ce livre qui réhabilite les papas dans leur rôle pas toujours facile.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Elbakin.net   09 novembre 2015
Par Bonheur, le lait est de ces classiques immédiats que l’on relit avec plaisir, que l’on a envie d’offrir et de partager, et que l’on transmet telle une déclaration d’amour.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
AmbagesAmbages   01 mai 2017
Le wompire en chef a dit : "Qva ?" et il s'est désagregé en un nuage de fumée noire et grasse. Tous ses amis en ont fait de même.
"Oui, ai-je dit. C'est joli ici, finalement. Quand il y a la lumière du jour."
Commenter  J’apprécie          120
MissbouquinMissbouquin   16 mars 2016
« Par bonheur, le lait est mon premier livre qui s’attaque aux Questions Essentielles. Les questions que personne n’ose se poser. Des questions comme :
Que se passe-t-il quand on laisse la porte d’un vaisseau spatial ouverte et qu’on laisse entrer le continuum spatio-temporel ?
Des extraterrestres malveillants vont-ils refaire la décoration en remplaçant tous les arbres de la Terre par des petits coussins, et l’Australie par une énorme assiette ornementale décorée d’un dessin de l’Australie ?
Est-ce que nous vivons vraiment dans le présent, comme nous le pensons, ou vivons-nous en fait dans le lointain, très lointain futur, comme le prétend le professeur-dinosaure Steg? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LecturienneLecturienne   07 février 2016
"Mangez vos céréales, a-t-il dit. Souvenez-vous, il y a répétition cet après-midi.
- On ne peut pas manger nos céréales, a dit ma soeur avec tristesse.
- Je ne vois pas pourquoi, a dit mon père. Nous avons plein de céréales. Il y a des CrocMiams et du muesli. On a des bols. On a des cuillères. C'est excellent, les cuillères. Un peu comme les fourchettes, mais pas tout à fait aussi pointu.
- Pas de lait, ai-je annoncé.
- Pas de lait", a confirmé ma soeur.
J'ai regardé mon père y réfléchir. Il a paru vouloir nous suggérer de manger au petit-déjeuner quelque chose qui n'avait pas besoin de lait, des saucisses pas exemple, mais ensuite, il a eu l'air de se souvenir que, sans lait, il ne pouvait pas prendre son thé. Il avait sa tête des moments "pas de thé".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AmbagesAmbages   01 mai 2017
SORTIE D'URGENCE
À N'OUVRIR SOUS AUCUN PRETEXTE
C'EST À VOUS QUE ÇA S'ADRESSE !
J'ai ouvert la porte.
"Ne faites pas ça, a dit une personne verte et gloubonneuse. Vous allez laisser entrer le continuum spatio-temporel."
Commenter  J’apprécie          40
SioSio   17 novembre 2015
— Minute. C’était un stégosaure ?
— Oui.
— Alors comment a-t-il pu grimper à une échelle de corde ?
— C’était, a dit mon père, un grand stégosaure, mais il avait une démarche extrêmement légère. Il y a des gens gros qui sont d’excellents danseurs.
— Il y a des poneys dans ton histoire ? a demandé ma sœur. Je m’attendais à voir arriver des poneys, maintenant.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Neil Gaiman (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Neil Gaiman
Les littératures de l'imaginaire peuvent parfois intimider les lectrices et les lecteurs qui auraient peur de s'y perdre. C'est pourquoi la librairie Point Virgule vous propose cette semaine une sélection de romans drôles et accessibles pour découvrir le fantastique ou la science fiction.
- Le club des punks contre l'apocalypse zombie, Karim Berrouka, Actu SF, 29,90€ - Le guide du voyageur galactique, Douglas Adams, Folio SF, 8,10€ - Days, James Lovegrove, Bragelonne, 7,90€ - Neverwhere, Neil Gaiman, J'ai Lu, 8,10€
autres livres classés : imaginationVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les livres de Neil Gaiman

Coraline découvre un autre monde qui semble plus agréable que la réalité. Mais pour y rester, il faut...

offrir son âme à une sorcière
manger une araignée vivante
se coudre des boutons à la place des yeux
oublier son passé
chanter du karaoké

10 questions
98 lecteurs ont répondu
Thème : Neil GaimanCréer un quiz sur ce livre