AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290340731
Éditeur : J'ai Lu (30/11/-1)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 12 notes)
Résumé :
L'argent ne permet pas tout, ici! Ni tripot, ni vulgarité. On est entre soi. On se retrouve comme à la buvette de la Chambre ou au restaurant du Sénat. C'est cela, Paris, l'Europe, mon cher... Mais ne l'écrivez pas dans votre Washington Times: chez vous, on appellerait ça la décadence. Moi, je dis: civilisation!»

17 janvier 1913. Raymond Poincaré, tout juste élu à la présidence de la République, entraîne la France dans un conflit mondial. John Christo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
philippe91
  02 mai 2015
1913 – 1914 : Max GALLO nous livre une suite romanesque centrée sur les événements de la première guerre mondiale, « le chaudron des sorcières », 1er tome de la série, couvre les années 1913 à 1915.
Le personnage principal, John Christopher Finlay, est issu d'une grande famille de banquiers américains, il est le correspondant en Europe du « Washington Times ». Son frère, est un proche conseiller du président des Etats Unis, Thomas Woodrow Wilson. En s'installant à Paris, il devient le témoin, dans cette période trouble, de ce qui se joue sur le vieux continent.
Courtisé par la haute société parisienne, il côtoie dans les salons parisiens et « lieux de rencontres » les hommes politiques les plus charismatiques de ce temps, tels que Poincaré, Jaurès, Clémenceau ou encore Caillaux.
Avec l'arrivée de Poincaré au pouvoir, c'est le parti de la guerre qui s'installe en France, celui qui souhaite effacer l'humiliation de 1870, convaincu que la triple entente (France, Royaume uni, Russie) viendra facilement à bout de l'Allemagne alliée à l'Autriche Hongrie. Jaurès prône l'idéal socialiste, l'idéal de paix, il prophétise contre la guerre qui couve, il finira assassiné.
Finlay assiste à l'embrasement de l'Europe suite à l'assassinat de l'archiduc François Ferdinand, le parti de la guerre a gagné. Pris d'une passion dévorante pour la secrète et énigmatique comtesse Rosa di Bellagio, Il nous se rend sur les places stratégiques des conflits, la Serbie, l'Italie courtisée par l'ensemble des belligérants, la suisse neutre où sont exilés les promoteurs de la révolution Russes (Lénine, Trotski), mais aussi dans les zones de combats de cette guerre de position.
Max GALLO alterne avec subtilité les situations feutrées et légères des salons européens, où, l'intelligentsia, intrigue et définit le sens politique, idéologique et économique des conflits, avec celles du théâtre des opérations où, les soldats de chaque nation, nourris aux idéaux patriotiques, la baïonnette dans le dos, s'affrontent dans des combats mutilants et meurtriers, ayant pour seul refuge le cloaque putride des tranchées.
Cet ouvrage nous offre les repères principaux de cette période, l'ensemble s'appuie sur une trame romanesque respectant les standards du genre.
Je reste un grand amateur de Max GALLO, il a nourri, sur le tard, ma curiosité historique, celle-ci s'est transformée au fil du temps en une délicieuse addiction à la lecture.
Il a le tallent de nous rendre l'histoire accessible, synthétique, libre à chacun d'en rester là ou d'approfondir avec d'autres ouvrages plus pointus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
champsaurine
  05 avril 2016
Je viens de lire les trois tomes. La Grande Guerre à travers le regard d'un journaliste américain. Cette idée est excellente puisque l'auteur nous promène sur tous les fronts politiques de l'époque. Une guerre qui représente la charnière du monde moderne : débutée comme une guerre du XIXème siècle, elle se termina presque comme une guerre moderne. Mais un sentiment diffus s'insinue au fur et à mesure de la lecture : une grande perplexité puis un grand désarroi quand on sait que la Seconde Guerre Mondiale n'a eu lieu que 21 ans après avec des idées qui ont leur racine directe dans la Grande Guerre. L'auteur a su retracer l'atmosphère de cette époque aussi bien au front qu'à l'arrière, même si l'arrière à mon goût est un peu trop présente.
Commenter  J’apprécie          10
Ari
  03 septembre 2011
Ce qui m'a plu dans ce roman, c'est l'aspect historique. le début de la 1ère guerre mondiale en France racontée par un journaliste américain. Mais, justement, ce qui m'a moins plu, c'est le fait que le personnage central du livre, le journaliste américain, reste effacé. On a l'impression qu'il reste en dehors de l'histoire. Max Gallo ne décrit pas assez les impressions, les sentiments de ce personnage.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
philippe91philippe91   28 avril 2015
Lorsque l'artillerie allemande déclenchait ses tirs de barrage, eux, les fantassins en pantalons rouges, étaient cmme des bêtes traquées, affolées, tentant de fuir cette pluie brulante d'éclats qui cissaillait les branches des arbres,labourait le sol,depeçait les corp.s
Commenter  J’apprécie          20
philippe91philippe91   01 mai 2015
Que restera t'il des hommes de ce continent s'ils continuent à se massacrer, à s'asphyxier ? El les survivants qui auront donné la mort sans pitié, embrochant et égorgeant, que seront ils devenus ?
Commenter  J’apprécie          30
AriAri   31 août 2011
La guerre ne peut jamais conduire à la démocratie. On pousse les hommes à haïr, on les transforme en meurtriers : comment espérer que tout cela s'efface un jour ?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Max Gallo (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Max Gallo
Max Gallo - Révolution française, édition intégrale Dix années de passion, de fièvre et de terreur
Max Gallo nous parle de ceux qui ont fait la Révolution française. Parmi eux, il y a Bonaparte.
En savoir plus : http://www.xoeditions.com/livres/revolution-francaise-3/
Lire un extrait : http://fr.calameo.com/read/0028111310ef0c696eded
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1083 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre