AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Friends Only (01/11/2013)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Auteur: Nick Gardel

Voler cette antique DS dans un parking souterrain n’était peut-être pas la meilleure idée qu’ait eue Jean-Édouard. Mais c’était pour la bonne cause. Seulement, il y a cette sacoche remplie de petites coupures dans le coffre. Et puis, il va falloir compter avec cet encombrant cadavre qui l’accompagne. Un gars en chien de fusil, portant un col romain sur une veste noire stricte, mais qui a perdu son pantalon dans l’aventure. Sans oub... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Livresque78
  04 avril 2017
En ouvrant ce roman, j'ai découvert tout ce que je j'espérai y lire. Un petit roman bien noir et bourré de traits d'humour typique des films d'Audiard, Nick Gardel avoue d'ailleurs, entre autre, s'en être inspiré, ce qui ravira tous les inconditionnels du genre.
J'ai découvert les romans des éditions du Caïman grâce à la plume de Philippe Setbon, puis Martine Nougué et je dois dire que j'ai immédiatement été séduite par le style de ces publications.
Nous voilà donc cette fois dans une histoire qui débute sur une amitié fidèle  et la volonté de rendre service et qui entraîne notre protagoniste dans des "emmerdes" inimaginables. Des concours de circonstances et des bons mots qui rendent cette lecture absolument jubilatoire, bourré de scènes cocasses ce roman est un vrai délice.
L'auteur nous donne l'impression de ne vraiment pas se prendre au sérieux et du coup parvient à écrire une histoire telle qu'on aimerait en lire tous les jours. Excellent moment de lecture, donc, vous l'aurez compris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
chevalierortega33
  28 décembre 2015
Ce roman au titre de calembour remplit admirablement son contrat : divertissement sanguinolent aux échos d'un « Clochemerle » moderne. Un improbable concours de circonstances va faire déraper un acte de corruption en road trip loufoque et inattendu. . Ici pas d'enquête de police mais des truands modestes et plutôt désorganisés sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle … Ceux qui ont lu la trilogie Peter Raven y retrouveront le providentiel Erdani, toujours aussi geek
De l'outrance à vous faire sourire de tant de massacres … un vrai régal quoi ! Mention spéciale à la sexagénaire flower-power, véritable samaritaine écolo.
Commenter  J’apprécie          100
Fabie13600
  01 mai 2017
Comment vous parler de ce livre pour simplement vous donner envie de le lire et de vous délecter avec cette plume à la fois réfléchie, amusante et d'une extrême finesse.
Et bien je vais tout d'abord mettre l'accent sur l'histoire qui débute d'une façon inquiétante, énigmatique. L'auteur nous embarque dans cette balade au gré de son récit et nous fait suivre un chemin chaotique mélangé de tension, de suspens avec des rencontres surprenantes le tout enrobé d'humour et de jeux de mots.
Ensuite par la richesse de ses personnages. Non seulement il les fait coller à la réalité par les traits de caractère, les dialogues mais il les rend touchants, exaspérants, vils en somme ils peuvent nous ressembler !!! le petit plus est qu'il fait des clins d'oeil en ramenant certains que nous avons pu découvrir dans ses autres romans.
Comme dans chaque livre que je lis j'en ressors toujours avec une préférence pour certains et là j'avoue que j'adore Jed (Jean-Édouard) qui, sans connaitre les raisons, met sa vie de côté pour aller aider son ami au détriment des risques ou dangers qu'il peut courir. Entre traque et poursuite même s'il ne sait pas dans quel traquenard il est tombé, il reste fidèle, nature et combatif même s'il a des travers.
Une autre personne qui m'a beaucoup plu est Madeleine, cette femme d'un certain âge qui reste elle-même et qui est tellement rafraichissante. Elle est riche d'enseignement.
Pour finir c'est sincèrement un réel plaisir à lire. Comme je l'ai indiqué dans un post précédent, pour moi Nick Gardel est un auteur à part, il a son propre style où il mélange richesse des mots, subtilité, justesse et humour.
De cette maitrise des mots nait une douce mélodie ayant pour notes de belles expressions et de jeux de mots construits avec intelligence.
Je m'en suis notée plusieurs et j'envisage même, une fois ma PAL moins énorme, reprendre ses bouquins pour marquer les plus parlantes.
Une nouvelle fois l'histoire est très bien ficelée, la plume fine et toujours réfléchie et j'ai vraiment hâte de lire son prochain roman car je sais d'avance que je vais me régaler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
felixpatricia71
  10 décembre 2015

Fourbi étourdi de Nick Gardel
Après la lecture des 2 citations page 5. Je me suis dit un auteur qui cite woody Allen et Hubert Félix Thiefaine alors là ça présage de bon moments de lectures ! 
Je confirme !  D excellents  moments de lecture!
Nick Gardel a l art de manier les mots et les phrases suggestives. Je dirais que Nick Gardel est un grand chef toqué de la cuisine littéraire et vous invite à déguster ses phrases construites à la perfection afin de vous faire découvrir l art de lire entre les lignes. Un artiste jongleur  qui excelle dans l alchimie de la métaphore ! Un grand magicien des mots!
Que de plaisir reçu à la lecture de ce livre ! Des  instants magestueux de franches rigolades! La jouissances suprême des sygomatiques! !
Une histoire où on a l impression de partir dans tout les sens mais qui en réalité est une orfèvrerie d'organisation. 
Certes ce n'est pas un thriller. Un polar agrementer de vaudeville serait plus juste!
Je suis incapable de définir ce livre! Mais vous y trouverez le cadavre d'un curé défroqué dans tout les sens du terme, transportant au centre de son anatomie la plus intime, un objet plus qu'incongru. Une sacoche bien fournie de petites coupures. Une DS antique que Jean Édouard aura  malencontreusement dérobé pour la bonne cause. Sans compter sur les 2 acolytes peux regardant sur les bonnes manières et les bonnes moeurs aux trousses de jean Édouard. Vous ferez la connaissance de cette sexagénaire  plus adepte à la pratique régulière des sept péchés capitaux qu'à  L Ave  Maria.
C'est un florilège de situations inconvenantes toutes aussi improbables que délectables pour le lecteur. Une intrigue sinueuse ornementée de rebondissements fascinants ! 
Si vous ne savez pas quoi offrir à Noël. ce livre est LE CADEAU idéal pour retrouver un moral d acier ! 
Si toutefois vous aviez le doute que l artiste auteur ait tenté de me soudoyer  humoristiquement à une rétribution pécuniaire en vue d'une critique positive sur ce livre!😂
Je vous réponds prestement que NON  et NON  ! Je n'ai pas cédé à la tentation ! Quoique j aurai peut être dû 😉 joindre le pécunier utile à l agréable aurait été de bien bel augure en ces temps difficiles ! 😉😂😂😂
CE LIVRE EST UNE PÉPITE DE BONNES HUMEURS !  À lire absolument ! 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
michaelfenris
  16 décembre 2016
Parce qu'il est un idéaliste pur jus, et que l'amitié compte plus que tout pour lui, Jean Edouard n'hésite pas à voler (à tous les sens du terme) au secours de son ami Paul, sans même savoir de quoi il retourne. Et le meilleur moyen pour le retrouver, c'est encore la voiture. En l'occurrence, une antique DS presque abandonnée à son triste sort au fond d'un parking. Sauf que Jed ne voyage pas seul, entre une sacoche pleine d'oseille et un macchabée d'un cureton défroqué sans mauvais jeu de mot. Et que la tire en question est l'objet d'une recherche assidue de la part de deux porte-flingues municipaux, José et Gaspard. Et le fric? Pour monseigneur Bourdiaud, l'évêque, qui compte bien faire cracher au bassinet le condé René D'Orval s'il veut rester maire.
Ignorant tout de cette joyeuse pagaille, voilà notre Jed embarqué dans sa chignole de collection. En chemin il rencarde une gosseline pas piquée des hannetons, histoire de faire un brin de causette, sauf que les deux sueurs de chêne sont collés à ses basques. Ils sont du genre on surine d'abord et on cause ensuite, tu vois. Et lorsqu'il arrive enfin à destination, Jed, qui écrase le coup, emmène toute la joyeuse troupe pour un final d'apothéose.
Voilà un polar qu'il est bon! D'abord, un conseil: tu te colles ce que tu crois savoir des polars dans ta boite à oubli. Parce ce que le pote Nick Gardel, avec Fourbi Etourdi, il ne fait pas dans la dentelle. Commence d'abord par entraver les gonziers: le maire, tu lui colles le pif de Bernard Blier ou celui de Robert Dalban. Monseigneur, André Pousse. Les Flingueurs? Un mix de plusieurs, entre Francis Blanche, Venantino Venantini, Jean Lefebvre, Maurice Biraud. Et tu te retrouves avec un babillard commack, hautement jouissif, comme on en fait plus aujourd'hui. Un vrai de vrai, un scénar à la Henri Verneuil, Gilles Grangier ou Julien Duvivier. Bien simple, tu lis le bouquin, demain tu imagines le film. En noir et blanc comme à la belle époque.
Nick Gardel m'en avait bouché une rondelle avec la trilogie Raven, mais là il me scie encore, le bougre! Jed, c'est aussi un peu le petit frangin de Peter, version arsouille, mais en gentil, et ce n'est pas le seul point commun d'ailleurs!
Donc, si t'as pas encore réussi à te décoller la pulpe du fond, je le répète: il FAUT lire Fourbi Etourdi, c'est indispensable, nécessaire, obligé!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
chevalierortega33chevalierortega33   28 décembre 2015
Voilà deux heures qu’il zappait comme un éperdu
entre les presque quatre cents chaînes que lui offrait son abon-
nement satellite et il n’avait rien trouvé qui puisse lui accaparer
la rétine plus de quelques secondes sans faire naître un ennui
abyssal. Il avait tout passé en revue, du championnat de criquet
indien à la culture de l’orchidée épiphyte d’Amazonie, sans ou-
blier une rediffusion d’époque d’un épisode de Chéri Bibi. Les
novellas brésiliennes ou turques ne l’avaient pas enchanté plus
que les mille et un accommodements du bacalhau portugais. On
avait tenté dans toutes les langues de rendre son cerveau dispo-
nible pour y fourrer des yaourts, du soda ou de la lessive, une vie
meilleure s’offrait à lui pleine d’oligo-éléments protecteurs, de
complexes à l’oxygène actif propre ou de phares directionnels
révolutionnaires. Le royaume du superlatif lui avait ouvert ses
portes et il n’avait pas eu la force mentale d’en franchir le seuil.
Même les programmes pornos qui demandaient un déblocage du
contrôle parental l’avaient laissé de marbre, désir et télécom-
mande en berne. Il en était rendu à regarder les couleurs hypno-
tiques de la faune menacée de la barrière de corail au milieu des
reliefs d’un en-cas hypercalorique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ricola67ricola67   12 décembre 2013
"Au milieu de cette cathédrale à ciel ouvert, sur un transat à l'équilibre douteux, le corps laiteux et parfaitement nu de Paul Monnier prenait le soleil. Il était tourné de manière à accueillir tout nouvel arrivant avec la vue de son anatomie flasque et peu ragoutante. Sa pilosité éparse se chargeant de souligner les zones que l'on aurait préférées avoir le loisir d'imaginer en lieu et place d'une réalité démonstrative. Paul avait appelé Jean Edouard au secours dans des termes qui laissent présager un danger imminent, et il était un tantinet déconcertant de le retrouver en train de faire une sieste, les couilles au vent."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chevalierortega33chevalierortega33   28 décembre 2015
– Les gens pour qui je bosse, si tu les enfumes de deux cent
mille, on retrouve tes meilleurs morceaux dans les chenils du
coin et le reste sur des broches à Kebab...
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Nick Gardel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nick Gardel
http://www.passion-bouquins.com http://www.facebook.com/pages/Blog-Passion-Bouquins/327561607257926
26e salon du livre de Colmar 2015. Entretien avec Nick Gardel, auteur alsacien, pour son dernier roman Mal placé
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14596 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre