AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782700275445
160 pages
Éditeur : Rageot Editeur (04/03/2020)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Ceci est mon corps : puissant ou chétif, d'ébène ou d'albâtre, douloureux ou glorieux, sage ou effronté... Sans constituer ma seule religion, il est sacré et doit être respecté. Il est à moi. Il se métamorphose sans cesse... et je l'assume tel qu'il est !

6 autrices, 6 parties du corps, rassemblées par Causette et Rageot.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
kadeline
  30 mars 2020
6 autrices, 6 regards, 6 questionnements et perceptions autour d'une partie du corps. C'est un sacré pari qui a été pris dans ce recueil et il est réussi, ça fonctionne. Chacune des nouvelles prône l'acceptation du corps, l'existence de différents types de beauté et le fait qu'on n'est pas seule à vivre des transformations qui change notre vision de notre corps. de même, chacune dénonce à sa manière le regard des autres, les réflexions, leurs conséquences et les souffrances vécues. Les choix de construction et les styles d'écriture sont variés et tous ne peuvent pas convenir à chacun mais les messages importants font vite oublier cela. Par exemple, j'ai préféré les nouvelles comprenant des témoignages sous forme de récit que celles qui tendent vers une forme d'article d'investigation et celles au langage plutôt écrit que celles plus oral. Mais elles ont toutes l'intérêt de décomplexer les corps et de donner des informations qui dédramatisent le physique et sans minimiser les violences subies. Que l'on parle de l'injonction aux cheveux lisses, de l'apparition des seins qui suivent leur propre monde de développement, du sexe inconnu, du genre ou du corps prétexte à la guerre des classes tout est exemple à l'acceptation de soi. Devenir qui on veut, en finir avec l'injonction souffrir pour être belle, les conséquences d'un manque d'attention ou d'un trop plein d'attentions malveillantes, ce recueil aborde beaucoup de choses et donnent des pistes de réflexions.
A mettre dans les mains de tous les jeunes comme un premier pas vers une meilleure acceptation et compréhension de soi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tichoulit
  02 avril 2020
Mais quelle bonne idée !
Pour les ados ce petit livre moitié roman, moitié doc est si intéressant! J'ai complètement accroché à ces 6 histoires de corps. Des histoires courtes, bien pensées, parfois fictionnelles, épistolaires ou encore purement documentaires s'apparentant à des sujets de recherches. Il y en a pour tout les goûts: on peut picorer, piocher, se laisser guider. On apprend toujours quelque chose sur notre corps, ou bien certains passages font échos à ce qu'on a vécu, à ce qu'on vit. C'est vraiment bien fait, je recommande chaudement!
La première histoire nous parle des cheveux, de ceux bien crépus qu'on tente de lisser à grand renfort de crèmes bien irritantes. Une histoire qui nous parle d'images, de racines (pas que celles des cheveux) du bien paraître. Est-ce qu'il faut vraiment souffrir pour être belle ?
La deuxième histoire parle des seins. mais oui! c'est tellement rare qu'on les aborde dans la littérature ado! Et pourtant, il y en a des choses à dire dessus. On nous apprend à les aimer ou pas, à comprendre qui ils sont, à parler des complexes, de soutien-gorge. Drôle, bien pensé, j'ai adoré ce texte!
La troisième est plus dans l'émotion et parle du genre, d'une fille qui se sent garçon, et de son rapport à sa mère. Comment prend-elle cette volonté et cette affirmation de sa fille à devenir un autre. Ce long combat est exprimé dans des lettres que le fils adresse à sa mère. C'est poignant.
La quatrième histoire est un témoignage d'harcèlement. le collège, pour tous, c'est et c'était pas la meilleure période. On a tous vécu des moqueries, des jugements et des formes plus ou moins dur de harcèlement. L'autrice nous parle de ces années là, et du souvenir de Vincent B. Ce garçon qui humiliait par des mots blessants sur le poids. Il suffit d'un petit mot pour faire un gros complexe. Et l'adolescence, c'est pas la période où on est le mieux dans notre corps. Ce texte nous redonne espoir en nous disant que ça passe, c'est un mauvais moment à passer. Oui, mais à quel prix ?
La cinquième histoire est également très intéressante. Elle aborde l'intestin et les maux de ventre du point de vue de la médecine et surtout du corps d'une adolescente de 14 ans qui souffre énormément. Est abordé la boulimie, la diététique, les ballonnements, la constipation... tous ces maux quotidiens pour certains.
La dernière histoire parle du sexe féminin: plusieurs femmes prennent la parole pour aborder le tabou autour du nom mais aussi la libération de sa conscience et connaissance. Un texte nécessaire.

En résumé: une sublime découverte. Chaque sujet nous prend au coeur, pique notre curiosité et sublime nos parties du corps mal aimés qu'elles soient tabous, trop grosses ou inconnues. A mettre entre toutes les mains des adolescentes.
#Netgalley
Lien : http://lelamaquilit.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
chlsau
  04 mars 2020
Tout d'abord, je tiens à préciser que je regrette que de tels ouvrages n'évoquent pas aussi les transformations aux masculins, alors qu'ils prônent l'égalité des sexes et des genres. Les garçons et les hommes doivent se sentir bien seuls avec tous ces ouvrages qui fleurissent autour du corps des filles et des femmes. D'autant que nous-mêmes pourrions être intéressées par leur point de vue. Cependant, je comprends que ce ne soit pas le propos ici.
Ce livre part d'une bonne intention et reste un témoignage utile et éducatif pour les ados comme pour les adultes. Peut-être aurait-il gagné en clarté si les parties récits de vie et celles plus documentées avaient été mieux délimitées. D'autant qu'on a un déséquilibre important entre les chapitres. J'aurais aimé suivre la première histoire plus longtemps, alors que la partie sur les seins, quoique très élégamment écrite, s'attarde à mon sens sur les mauvais sujets (on pouvait approfondir celui du no bra, par exemple).
Bref, un chouette ouvrage mais trop... ou pas assez. Je ne sais pas. Je salue tout de même l'initiative et le travail des auteures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lireparelora
  21 mars 2020
Je savais qu'en lisant ce recueil de 6 textes très différents, c'était un coup de poker pour moi : certains sujets sont très sensibles pour moi. Clairement, nos autrices abordent des sujets avec finesse et intelligence : corps féminins, pression sociale et familiale, harcèlement scolaire, trans et homo (sexualité et identité)... Intéressant mais inabouti. Il m'a manqué quelque chose dans chaque texte. Dans l'ensemble, je retiens qu'il faut être patient, que tout passe avec le temps. Et j'ai du mal avec ce discours systématique. Nous n'avons pas tous la même force, pas le même entourage... Bref, il m'a manqué les fractures familiales, les complexes qui perdurent et pèsent longtemps, longtemps, longtemps, les conséquences des blessures... Qui peuvent arriver aussi.
Commenter  J’apprécie          20
lecturesrelectures
  21 mars 2020
Beaucoup d'émotions à la lecture de ces nouvelles: elles sont différentes, dans le sujet, le style, la forme. Mais leur point commun est de créer une réflexion, lancer des échanges: ça peut être une très bonne base pour lancer un débat avec un groupe d'ados. J'ai été touchée par ces histoires: je trouve génial que des livres abordent ces thèmes (différence, fragilité, solitude, normalité…). J'aurai adoré le lire quand j'étais ado (genre de 14 à 24 ans), parce que c'est une période souvent difficile où on aimerait savoir que les autres aussi se posent des questions ou se sentent seul(e)s. Je recommande à fond!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lecturesrelectureslecturesrelectures   19 mars 2020
Et on vit dans un monde où on apprend aux filles à se protéger au lieu d'apprendre aux hommes à ne pas attaquer.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Faïza Guène (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Faïza Guène
Nicolas Hatzfeld : "On a des héritages qui sont de longues durées et de plusieurs générations " .Est-on toujours renvoyé à sa classe d'origine ?Le Débat du Grain à Moudre sur France Culture avec Chantal Jaquet, philosophe, professeure à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, auteure de "La fabrique des transclasses" (PUF, 28 août), Nicolas Hatzfeld, professeur d'histoire contemporaine à l?université d'Évry Val d'Essonne, spécialiste du travail, ancien militant d'un parti pro-chinois, il s?était établi dans une usine Peugeot après 1968 et Faïza Guène - Romancière, auteure de Millenium Blues (Fayard, 2018) et Un homme ça ne pleure pas (Fayard, 2014).https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre/est-toujours-renvoye-a-sa-classe-dorigine
+ Lire la suite
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz autour du livre kiffe kiffe demain de Faiza Guène

Qui est Aziz ?

le voisin
le boucher
l'épicier

7 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Kiffe kiffe demain de Faïza GuèneCréer un quiz sur ce livre