AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351280784
Éditeur : Voix d Encre (31/07/2012)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Anthologie poétique francophone de voix féminines contemporaines

Présentation et choix de Sabine Huynh, Andrée Lacelle, Angèle Paoli et Aurélie Tourniaire

Préface de Déborah Heissler

L’anthologie pas d’ici, pas d’ailleurs capte le pouls poétique des femmes poètes réparties sur les vastes territoires de la francophonie, à l’aube du troisième millénaire, autour d’une thématique universelle et résolument moderne, portant l’e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Sabhuynh
  24 septembre 2012
Huynh Sabine, Lacelle Andrée, Paoli Angèle, Tourniaire, Aurélie. Pas d'ici, pas d'ailleurs : anthologie poétique francophone de voix féminines contemporaines. Éditions Voix d'encre, 2012.

L'anthologie pas d'ici, pas d'ailleurs, qui vient de paraître chez Voix d'encre, petite maison d'édition montilienne dirigée par Alain Blanc, est née d'un double constat : la place encore précaire occupée par la poésie féminine dans le monde de la poésie francophone contemporaine et l'absence d'un ouvrage qui soit le vecteur de voix de femmes en faisant abstraction de leur nationalité, de leurs origines ou encore de leur style d'écriture. Rassembler des poètes féminines issues du monde entier autour d'une langue unique, la langue française, et d'un thème commun, le nomadisme, tel est le pari que se sont lancé les quatre auteures (féminines !) de cet imposant ouvrage, Sabine Huynh, Andrée Lacelle, Angèle Paoli et Aurélie Tourniaire. Pari plus que réussi puisque 223 textes poétiques inédits composés par 156 poètes ont trouvé refuge au sein de cet ouvrage novateur.

Dans sa préface, Déborah Heissler (lauréate du Prix international de poésie francophone Yvan Goll en 2011) évoque « la variété infinie d'images, de thèmes et de formes » qui traversent l'anthologie. La polyphonie de l'ouvrage est indéniable et inévitable : les poètes invitées sont issues de générations différentes, habitent aux quatre coins du monde et appartiennent à des courants littéraires extrêmement variés ; certaines voix sont déjà publiées et reconnues, d'autres sont encore émergentes. C'est sans aucun doute dans cette diversité que se trouvent tout l'intérêt et toute la richesse d'un tel recueil. Un thème les rapproche, on l'a dit, c'est le nomadisme, avec en filigrane les questions de l'exil, de l'appartenance identitaire, du voyage (intérieur et géographique), du multiculturalisme. Sept chapitres ponctuent ces « pérégrinations poétiques » : Sous les cieux de l'errance, Dans les flots du temps, Au royaume des ombres, Sur l'île de la nitescence, Dans les contrées de l'intime, Vers les caps de l'imaginaire, Sous une voûte de voix et d'encre. Un programme onirique, poétique et féminin qui correspond totalement au dessein de ses auteures qui est de donner à la poésie féminine un espace « où s'écrirait [sa] subjectivité mouvante et émouvante ».

Parmi les nombreuses nationalités représentées dans l'anthologie (française, québécoise, libanaise, roumaine, tunisienne, etc.), les poètes belges de langue française occupent une place de choix. Nous y retrouvons avec plaisir des auteures reconnues comme Béatrice Libert, Colette Nys-Mazure ou encore Françoise Lison-Leroy et Anne Penders. À leurs côtés, nous découvrons également des voix nouvelles comme Florence Noël.

Malgré l'ambivalencede son titre et l'évanescence de sa thématique, l'anthologie pas d'ici, pas d'ailleurs réussit le pari fou de rassembler ces multiples voix disparates au sein d'un lieu de convergence absolue et immuable : la poésie.

Aline Louis

Coordonnées de l'éditeur :

Éditions Voix d'encre
Alain Blanc
ecrire@voix-dencre.net
Prix de l'anthologie : 30 euros
Lien : http://www.maisondelapoesie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Sabhuynh
  27 septembre 2012
Anthologie de poètes francophones contemporaines
VOIX DE FEMMES D'ICI, D'AILLEURS ET BIEN D'AUJOURD'HUI
VALÉRIE LESSARD
vlessard@ledroit.com

« Être…/Tout un territoire ouvert/Où la frontière n'est que notre propre limite ».
Ces quelques vers de la Roumaine d'origine et Française d'adoption Maria Desmée résument bien l'esprit de pas d'ici, pas d'ailleurs – Anthologie poétique francophone de voix contemporaines, qui vient d'être publié chez Voix d'encre.
Regroupant quelque 223 textes inédits, écrits en français par 156 femmes provenant de plus d'une trentaine de pays, l'impressionnant recueil foisonne de mots et de maux, de questionnements et de réflexions identitaires, d'émotions intimes et de mouvances géographiques, passant du personnel à l'universel, dans une prise de parole transcendant les frontières physiques. Dans tous les sens du terme.

La poésie pour donner sens
« La poésie relève le défi de donner sens, de sonder, de questionner. Cette quête de signifiance est flagrante, dans ce livre. Pour moi, il existe une manière d'être au monde, d'appréhender ce monde qui est différente qu'on soit homme ou femme. Ici, toutefois, cette quête identitaire déborde la seule notion de sexe féminin, et elle ne pouvait y parvenir qu'en assumant pleinement la féminité des voix retenues », fait valoir l'une des instigatrices du projet, la Franco-Ontarienne Andrée Lacelle.
L'appel à toutes, lancé en mars 2010, a été entendu aux quatre coins de la francophonie. Sabine Huynh, Mme Lacelle, Angèle Paoli et Aurélie Tourniaire ont eu par la suite la délicate tâche de sélectionner, parmi environ 1500 textes soumis par plus de 400 poètes, ceux qui, aujourd'hui, font écho à sept grands thèmes allant de l'errance à la nécessité de s'écrire, en passant par l'exploration du temps, de l'imaginaire et de l'intime.
« J'ai chanté être/À tous les temps/Je suis de là et d'ailleurs/ Je suis d'ici et de là/Je serai toujours/L'Exil », écrit l'Ottavienne Angèle Bassolé-Ouédraogo, née en Côte d'Ivoire.
Une autre Ivoirienne, Tanella Boni, aujourd'hui établie en France, décrit et décrie sa réalité : « Nous avons quitté ce pays/ le coeur en bandoulière/Et nos peaux en lambeaux/Gardent encore/Le silence indéchiffrable/Collé aux fenêtres/Des grandes illusions/Que les bien-pensants/Acclament/À bras ouverts ».
Elles creusent, cherchent des réponses, se répercutent, interpellent, prennent position.
Elles s'inscrivent et se conjuguent à tous les temps, comme France Burghelle Rey : « Tant pis si l'avenir promet des ruines/Les portes du présent sont une merveille/du monde et j'y écris mon nom. »
Elles espèrent, telle Anne Mounic : « Que cette langue de réciprocité du poème/soit prière où nous puisions la confiance d'être –/le gant jeté à la fatalité ». le contenu s'image : « tenir des arbres les racines et puis le geste planté debout » (Albane Gellé). S'enracine dans l'écriture : « Ma demeure n'est rien d'autre que les mots/Qui respirent parmi les continents » (Marie Sunahara).

Une espèce d'âme unifiante
« Chaque texte est singulier, comme chaque poète l'est, mais pris dans l'ensemble, on ressent un élément de rencontre et d'échanges. Une espèce d'âme unifiante… » mentionne la poète Andrée Lacelle.
À travers ces voix plurielles, de forme et de fond, la vingtaine de Canadiennes retenues se font entendre. de Denise Boucher à Nicole V. Champeau, d'Hélène Dorion à Cécile Cloutier, de Madeleine Ouellette-Michalska à Claire Boulé, elles le font elles aussi dans toute leur diversité et dans tous leurs accents.
Andrée Lacelle n'est d'ailleurs pas peu fière de constater que ces dernières trouvent leur place pour une première fois dans une telle anthologie.
« J'ai été étonnée par l'abondance et la beauté de ce nous avons reçu, et surtout heureuse de voir où nous sommes rendues dans notre écriture, ici », soutient-elle d'un ton ravi.
(Le Droit, édition weekend du samedi 22 septembre 2012, rubrique “Arts et Spectacles”)

Lien : http://www.sabinehuynh.com/i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sabhuynh
  24 septembre 2012
pas d'ici, pas d'ailleurs

Voici une Anthologie poétique francophone de voix féminines contemporaines qui rassemble 223 textes poétiques écrits par 156 auteures nées dans 28 pays différents et qui résident dans 14 pays. Souvent oubliées dans les anthologies de poésie qui sont régulièrement éditées ou, quand elles y apparaissent, on découvre qu'elles sont décédées. C'est donc une anthologie véritable pour faire état de la poésie écrite par des femmes, aujourd'hui. On notera que malgré la présence remarquable d'un grand nombre de poétesses, il en manque au tableau, ce qui est le lot de toute anthologie de montrer ses manques.
L'anthologie pas d'ici, pas d'ailleurs, nous dit Sabine Huynh dans sa présentation, capte le pouls poétique des femmes poètes réparties sur les vastes territoires de la francophonie, à l'aube du troisième millénaire, autour d'une thématique universelle et résolument moderne, portant l'empreinte de Julia Kristeva : l'identité et l'altérité dans les pas qui nous mènent ici et ailleurs.
[...] Plus de centre, ni de marge, un étoilement donc, qui pourrait déstabiliser ceux qui affectionnent les repères, si ce n'était que l'écriture poétique reste, comme il se doit, le pôle d'appartenance et de ralliement prévalent… "Écrire, c'est ébranler le monde", disait Barthes. Nos poètes sont modernes, parfois écorchées, cosmopolites, étrangères à, elles-mêmes aussi, mais pas à leur propre écriture, qui peut jaillir de l'aliénation.
L'ouvrage se compose de sept chapitres : sous les cieux de l'errance, dans les flots du temps, au royaume des ombres, sur l'île de la nitescence, dans les contrées de l'intime, vers les caps de l'imaginaire, sous une voûte de voix et d'encre. Les textes des poétesses sont répartis dans ces chapitres en fonction de leurs thèmes. Pour ceux qui auraient besoin de repères, les notices biographiques sont classées par ordre alphabétique.
J'ai apprécié ce livre pour son côté très poétique dans la structure qui sait faire oublier ce qu'est une anthologie pour présenter un ouvrage très vivant à la lecture. J'y ai retrouvé un grand nombre de poétesses que je connais et dont je suis le parcours, qu'elles vivent en France, en Belgique ou au Canada.
Les formes plurielles qui composent cette anthologie pas d'ici, pas d'ailleurs m'ont enchanté dans une lecture aléatoire et pleine de surprises agréables qui viennent nourrir notre esprit.
Gilbert Desmée
(15/09/12)
Lien : http://www.encres-vagabondes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
delitterys
  26 octobre 2012
Il serait si facile de réduire ce beau volume à quelques chiffres impressionnants, mais nécessairement réducteurs : 222 textes, signés par 156 poétesses contemporaines, plus de 300 pages de verbe étincelant consacré au nomadisme, jaillissant depuis 14 pays francophones.
Quatre courageuses anthologistes (Sabine Huynh, Andrée Lacelle, Angèle Paoli, Aurélie Tourniaire) qui, sans compter leurs heures, ont établi cette constellation de vers à sept branches symboliques (sous les cieux de l'errance, dans les flots du temps, au royaume des ombres, sur l'île de la nitescence, dans les contrées de l'intime, vers les caps de l'imaginaire, sous une voûte de voix et d'encre), qui prolonge le merveilleux travail de la revue Terres de Femmes (sans doute l'un des plus beaux sites poétiques existant aujourd'hui).
Ce serait si facile. Et si réducteur, tant il y a là un travail exceptionnel, essentiel, fondamental, digne de nombre de superlatifs respectueux et enthousiastes.
Pas d'ici, pas d'ailleurs propose une déclinaison de voix essentielles, celles des grandes absentes de la plupart des anthologies contemporaines, celles de ces poétesses que l'on efface ou que l'on oublie si volontiers, réservant le peu d'or projeté aujourd'hui sur la poésie contemporaine à quelques hommes. Nul militantisme forcené derrière ces étoilements de voix, nulle tentative vaine de cerner une certaine spécificité de la poésie féminine (ne serait-ce pas la réduire, que de vouloir l'enfermer dans quelque caractérisation maladroite ?) : une simple et belle remise en lumière. Un rassemblement fécond. Une cartographie de la richesse poétique contemporaine.
La suite par ici : http://www.delitteris.com/au-fil-des-pages/pas-dici-pas-dailleurs/
Lien : http://www.delitteris.com/au..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
meyelebmeyeleb   27 août 2012
"Les mots de tes pas", Claire Boulé

(....)
Tes pas je les entends
et des mots inconnus s'échappent
d'un carnet tombé de ta poche
se pressent sur mes lèvres

Mots migrants
vocables déracinés
cherchant en haut de ma page
une terre d'accueil
Commenter  J’apprécie          110
meyelebmeyeleb   27 septembre 2012
J'espérais contraindre
au silence
l'infini qui croît en moi
ce qui dans l'ombre
retient mon souffle.

(Agnès Schnell, Songe)
Commenter  J’apprécie          110
meyelebmeyeleb   27 septembre 2012
Sois enceinte
du huitième jour de chaque semaine
du rire de toute larme
de la mer qui commence dans chaque ruisseau
de la phrase qui naît de tout mot
de la lumière de la noirceur
de la vie de la mort
de l'après du fini

(Cécile Cloutier)
Commenter  J’apprécie          50
SabhuynhSabhuynh   24 septembre 2012





(Jackie Plaetevoet)

Je la devine
au loin
tâche brune
qui danse
aux pieds de la lumière
éprouvée
comme toujours
par le monde qui tremble

elle
toi
celle-là
celle d'à côté
d'ici ou de là-bas
d'autres encore

(p. 185)
Commenter  J’apprécie          30
coco4649coco4649   02 mai 2019
Qu’as-tu fui sinon les souvenirs…


Qu’as-tu fui sinon les souvenirs
qui t’ont fait vieillir
faut-il revenir ou encore repartir
comment son nom dire sans disparaître un peu
je sais, tant de fois tu es morte pour tes vies
inoubliables vécues au loin
[...]

te reverrai-je ?
ce serait comme si la pression
de tes doigts autour des miens
avait été une promesse
dans l’immensité
du regret vacillant.


//Sabine Huynh (Née à Saigon en 1972)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : poésie contemporaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
795 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre