AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782268004266
Éditeur : Les Editions du Rocher (01/03/1986)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Malgré un temps exécrable, une belle cérémonie pour l'investiture du nouveau gouverneur de la Tour de Londres. Poste envié, en dépit du caractère sinistre de cette ancienne prison où furent suppliciés tant d'hommes et de femmes. Une belle cérémonie gâchée par un spectre qui brandit une tête tranchée.
Dans un labyrinthe de mensonges, comment identifier l'assassin ? Et les corbeaux de la Tour de Londres ne sont-ils pas les seuls à connaître la vérité ?
<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
bibiouest
  30 juin 2020

Situé dans un lieu mythique de Londres et de L'Angleterre Christian Jacq nous plonge dans l'Angleterre éternelle, telle que je la conçois en Français que je suis.
A la manière d'un Hercule Poirot ou d'un Maigret, observations, analyses et déductions tout en douceurs sont les maîtres mots de cette aventure.
L'auteur que je ne connaissais pas dans ce registre, m'a surpris agréablement avec cet inspecteur Higgins qui pourrait sortir d'un roman d'Agatha Chritie.
C'est écrit simplement, l'intrigue est habile, un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          464
LePamplemousse
  25 avril 2019
Saviez-vous que la Tour de Londres avait été une prison, un haut lieu d'exécution, une résidence royale et même une ménagerie au cours de l'histoire ?
Cette enquête de l'ex-inspecteur Higgins nous emmène dans cet endroit mythique pour y assister à la cérémonie d'investiture du nouveau gouverneur. Malheureusement le mauvais temps sera au rendez-vous et la femme du gouverneur va même être décapitée, ce qui gâchera un peu la fête…
Comme d'habitude, l'enquête sera menée avec brio par Higgins et son compère Scott Marlow, ils devront se pencher sur le passé de toute une brochette de personnages ayant un lien avec la Tour.
On y fera également la rencontre d'un spectre et d'une bande de corbeaux qui semblent tout savoir.
Ce volume m'a fait passer un très bon moment, l'intrigue m'a intéressée, j'ai bien aimé découvrir le fonctionnement de la Tour et le côté presque surnaturel de l'enquête est plaisant.
Commenter  J’apprécie          410
Lilou08
  19 janvier 2015
J'étais très impatiente de lire ce tome des enquêtes de l'inspecteur Higgins car cela se passe à la Tour de Londres que j'ai juste vue de l'extérieur, mais elle m'a déjà bien impressionnée. Il faut avouer qu'elle est mystérieuse et attirante avec toute son histoire assez sanglante, ses corbeaux bien noirs qui tournent dans le ciel, ses gardes etc.
Mais j'ai été un peu déçue au départ de ma lecture et j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, trouvant Higgins très « coincé » et lent dans son début d'enquête. de plus, l'ambiance est assez noire, comme celle de la Tour de Londres, et dans ce récit toujours baignée, imprégnée du « smog » anglais, humide et froid. Toute l'enquête se déroule dans ce vase clos avec des personnages très ambigus et atypiques. Ceci dit, je vous rassure… assez vite, j'ai été prise par l'intrigue et hop j'ai suivi Higgins dans ses déambulations nocturnes et nébuleuses…
Le premier meurtre est particulièrement atroce et horrible visuellement… mais bien dans l'esprit et l'atmosphère de la Tour de Londres. Une belle décapitation à la hache !
Tous les suspects sont là, mais il est très difficile de deviner le final qui est assez étrange, il faut bien le dire mais cependant dans l'esprit des lieux et de l'intrigue… je ne vous en dirai pas plus, à vous de le découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Surbookee
  23 juillet 2012
La cérémonie d'investiture du nouveau gouverneur de la Tour de Londres, Lord Henry Fallowfield, a été gâchée par un “spectre” brandissant la tête coupée de l'épouse de ce dernier. Appelé à la rescousse par le superintendant Scott Marlow, l'ex-inspecteur-chef Higgins va quitter la quiétude de sa demeure pour mener l'enquête dans la sinistre Tour de Londres, au passé chargé d'exécutions et de suppliciés. Il va devoir démêler le vrai du faux dans une chasse au Spectre, assassin présumé et qui hanterait les lieux, sans se douter qu'il part à la poursuite d'une terrible vengeance.
Avec L'assassin de la Tour de Londres, Christian Jacq nous offre une deuxième aventure de l'inspecteur Higgins, dans la droite ligne des classiques du genre. On se retrouve plongé dans un huis-clos digne des plus grandes parties de Cluedo, avec des protagonistes aussi suspects les uns que les autres et des indices disséminés un peu partout. Proche des Hercule Poirot d'Agatha Christie, le lecteur ne saura que tout à la fin, au cours de la réunion de tous les suspects, quel a été le cheminement de l'inspecteur Higgins et découvrira ainsi, en même temps que les suspects, le nom du coupable.
Si la personnalité d'Higgins peut être agaçante - le fin limier qui n'a peur de rien et qui gagne toujours -, les différents protagonistes souvent proches de la caricature et une progression de l'enquête pas toujours très trépidante via des interrogatoires d'apparence anodins, c'est toujours un plaisir de retrouver la confrontation finale entre tous les suspects. Rien que pour ça, j'attribue quatre étoiles au lieu de trois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
umezzu
  03 décembre 2014
La femme du nouveau gouverneur de la Tour de Londres est décapitée dans ces lieux historiques le jour de son investiture alors qu'un smog épais tombe sur les bords de la Tamise. L'inspecteur Higgins est appelé pour résoudre ce mystère.
Roman policier à l'anglaise, avec des personnages tellement « so british » qu'ils en sont caricaturaux. le canevas de l'intrigue est des plus classiques : crimes commis en lieu clôt, des suspects identifiés dés les premières pages, quelques gardes (« yeomen ») en arrière plan, et un regroupement final des suspects autour de l'enquêteur qui développe (très) longuement ces différentes hypothèses.
Un livre vieillot dans sa forme et dans son fond qui peine à entraîner le lecteur.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
LeFarandoleurLeFarandoleur   13 octobre 2016
La pluie tombait drue. Le brouillard avait fait de nouveau son apparition. Les silhouettes des Yeomen se dissolvaient dans la brume. Le mystérieux auteur du billet n'aurait pu mieux choisir son heure de rendez-vous. Quant au lieu, l'oratoire de Saint-Thomas de Canterbury, il était parfait de solitude et d'isolement. Cette petite chapelle faisait partie de la Tour Saint Thomas, abritant la très large voûte du Traitor's Gate, le portail des traîtres, ancien accès à la Tour de Londres. C'est là que débarquaient les condamnés, quittant la liberté pour aller vers leur geôle ou l'échafaud. Sir Thomas More, la reine Anne Boleyn, Cromwell et tant d'autres étaient passés par cet endroit sinistre, formant une sorte d'excroissance par rapport à l'enceinte et donnant sur la Tamise.
Au clocher de Big Ben résonnèrent les douze coups de midi. Chacun d'eux accentua le malaise de Higgins. La Tour de Londres n'avait rien de particulièrement gai, mais la Tour Saint-Thomas et le portail des traîtres en constituaient sans nul doute la partie la plus angoissante. Higgins lui-même, pourtant peu accessible à la peur, la sentait s'insinuer en lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeFarandoleurLeFarandoleur   09 octobre 2016
- L'ordinateur a indiqué 198 coupables possibles.
La Bentley, en raison du mauvais temps, roulait à allure modérée en direction de Londres. La distance séparant la capitale britannique de la demeure de Higgins était d'une centaine de kilomètres.
- Votre machine n'a pas tout à fait tort, apprécia Higgins. A priori, toutes les personnes présentes à la cérémonie d'installation du gouverneur sont suspectes.
Scott Marlow haussa les épaules.
- Pure théorie qui ne mène à rien... si on l'appliquait, je serais suspect, moi aussi.
Higgins considéra son collègue avec gravité.
- Précisément, mon cher Marlow... pourquoi y a-t-il une tache de sang sur la manche gauche de votre costume ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08Lilou08   19 janvier 2015
À huit heures cinq, le superintendant commença à s’inquiéter. Quelles que fussent les circonstances, Higgins était la ponctualité incarnée. Scott Marlow attendit jusqu’à huit heures quinze puis, anxieux, se rendit jusqu’à la « chambre du condamné ».
Elle était vide. Paniqué, le superintendant courut prévenir le lieutenant Holborne qui mit aussitôt ses Yeomen sur le pied de guerre. Les gardes de l’entrée principale n’avaient pas vu sortir l’ex-inspecteur-chef. Des recherches systématiques furent aussitôt entreprises. Elles n’aboutirent pas.
Décomposé, Scott Marlow dut se rendre à l’évidence : Higgins avait disparu.
Était-il la troisième victime de la Tour de Londres ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LeFarandoleurLeFarandoleur   09 octobre 2016
Les cheveux noirs, les tempes grisonnantes, la lèvre supérieure ornée d'une moustache poivre et sel, Higgins, ex-inspecteur-chef de Scotland Yard, s'était assoupi dans le plus confortable des fauteuils de son salon, son chat Trafalgar sur les genoux. A vingt-deux heures passées, le petit village de -The Slaughterers-, où était sise la vieille demeure de Higgins, avait depuis longtemps sombré dans le sommeil. Après un dîner léger préparé par sa gouvernante Mary et couronné par une tisane de thym frais, Higgins avait ravivé le feu dans la vaste cheminée en pierre. Dehors, il faisait un temps parfait : pluie, froid et brouillard.
L'ex-inspecteur-chef avait pris une retraite anticipée malgré les supplications de ses supérieurs qui le considéraient comme un limier exceptionnel et sans doute un futur grand patron du Yard. Higgins était demeuré sourd aux sirènes lui offrant la plus brillante des promotions. Fatigué par les turpitudes humaines, il avait jugé essentiel de consacrer le reste de son existence à des occupations majeures, telles que le soin des rosiers, l'entretien de sa pelouse, les longues promenades dans la campagne ou la lecture des bons auteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeFarandoleurLeFarandoleur   13 octobre 2016
Formant une rangée presque régulière devant leur cage, six corbeaux, qui faisaient officiellement partie des effectifs militaires de la Tour de Londres, assistaient au spectacle. D'une taille impressionnante, ils attendaient que leur maître se décidât à leur proposer quelque nourriture. Habitués à recevoir leur ration depuis de nombreuses générations, ces corbeaux-là se savaient intouchables. L'existence de l'Angleterre était liée à la leur. C'est sans doute pourquoi, à l'abri et tout souci existentiel, ils jouissaient d'une remarquable longévité, certains dépassant l'âge de quarante ans. Les corbeaux soldats de la Tour ne respectaient rien, pas davantage le mastic des fenêtres que les pneus des automobiles.
Levant son bec, l'un d'eux perçut quelque chose d'anormal. Il tourna la tête dans tous les sens, puis décolla lourdement en émettant un -croa- agressif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christian Jacq (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Jacq
? Christian Jacq, auteur de "Toutânkhamon, l'ultime secret", revient sur la fascination que nous avons tous pour le pharaon au masque d'or.
Le livre : http://www.xoeditions.com/livres/toutankhamon-lultime-secret/
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fiancée du Nil - Christian Jacq - classique et comtemporains

Qui veut prendre les terres de la famille de Kamosé :

Guérou
Nédjémet
Sétek
le maire

13 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Christian JacqCréer un quiz sur ce livre

.. ..