AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fabrice Papillon (Collaborateur)
ISBN : 2266125532
Éditeur : Pocket (17/04/2003)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 13 notes)
Résumé :
On les connaissait tous deux pour leur engagement en faveur d'une science à visage humain et pour leur exceptionnelle capacité à rendre accessibles les découvertes les plus récentes en biologie.

Mais on ne les savait pas si différents sur beaucoup de points, et ce dialogue leur donne l'occasion de débattre. Ce qui les sépare ? Le besoin qu'a l'un de croire et l'agnosticisme de l'autre. Ce qui les réunit ?

Une même conviction que le pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
fanfanlatulipe29
  09 mai 2009
Des sujets un peu tabou, des questions non élucidés (big bang??? celules ??? embryon???...), le tout en débat entre deux scientifique, Axel Kahn et Albert Jacquard, rien que ça !!!
Malheureusement il y un peu trop de bla bla pour peu de faits!!! Enfin à mon goût.
Les mystères toujours pas percés.
Lien : http://leslecturesdemademois..
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Albert Jacquard (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Albert Jacquard
De l’Humanité à l’Humanitude, déterminisme et liberté par Albert Jacquard.
Chef du Service de génétique de l’Institut français d’études démographiques et professeur dans diverses universités, Albert Jacquard donne sa conception de la nature humaine, soit un être doué d’un étonnant potentiel de développement.
Avec simplicité, Albert Jacquard commence son exposé en confiant trois « émotions » au public : une discussion avec Chevènement sur l’éducation, sa visite du tombeau Ming en Chine, et une discussion sur la définition de l’homme au sein du Comité français d’éthique. Dialoguant autour de ces trois anecdotes, Albert Jacquard explique la genèse de la vie sur Terre pour montrer que les êtres vivants sont une succession infinie de possibles. Aux concepts de l’inné et de l’acquis, il ajoute celui de l’autostructuration. Il explique la loi centrale de la génétique humaine qui est selon lui la complexification par la complexité. Un des secrets du prodigieux développement du cerveau humain est le sommeil paradoxal, « moment où l’on se fabrique soi-même ». Ce qui l’amène à définir son concept d’humanitude. Si l’humanité est la base biologique naturelle de l’être humain, l’humanitude est ce que l’homme y a ajouté de lui-même : les concepts (le beau par exemple), les inquiétudes (la notion du futur et de la mort) et les exigences (l’égalité, la justice…).
En conclusion, Albert Jacquard parle des grandes tendances autodestructices de l’humanitude, l’arme nucléaire, le mépris de l’autre (qui est selon lui une forme d’acné juvénile vieillissante !) et le goût du pouvoir. Il donne sa définition de ce que devrait être l’éducation : une aide à l’éclosion de l’individu. Il termine sur la révolution que les Terriens sont en train de vivre : la planète n’est plus une terre infinie à conquérir mais un espace saturé par l’augmentation démographique. Il est salué par de longs applaudissements. Lors du débat, Albert Jacquard parle de la soif d’apprendre, qui devrait être un des moteurs encouragés par l’école. Le public l’interroge sur les manipulations génétiques et le clonage entre autres.
Conférence du 23.05.1985.
+ Lire la suite
autres livres classés : bioéthiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Hommage à Albert Jacquard, décédé le 11/09/2013

Albert Jacquard est né à Lyon en ...

1915
1925
1935
1945

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Albert JacquardCréer un quiz sur ce livre