AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Otto T. (Illustrateur)
ISBN : 2914553501
Éditeur : FLBLB (20/04/2006)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Oeuvre fleuve qui passe en revue 5 siècles de colonisation. Ce tome relate les bienfaits que les ancêtres ont apportés en Amérique et aux Antilles, ainsi que l'épopée de Jean Ribaud, qui s'est fait assassiner en Floride par les Espagnols, puis la débâcle des Acadiens, déportés par les Anglais. Prix Tournesol 2007.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  20 juillet 2012
Vous l'aurez deviné : il ne s'agit pas des 'jolies colonies de vacances', mais de la conquête par les Blancs (et les Français en particulier) de territoires déjà peuplés d'indigènes, qui n'avaient demandé de leçons à personne sur leurs façons de vivre.
On comprend le parti-pris du livre dès l'avant-propos : "Si la France occupe aujourd'hui un rang de première catégorie parmi les nations du monde, c'est qu'elle a su, par le passé, prendre part à la plus belle des entreprises humaines : la Colonisation"... Il s'agit donc bien sûr d'un plaidoyer anti-colonialiste et contre l'esclavage. le ton est résolument drôle, ironique, et les dessins très imagés et grinçants illustrent à merveille l'esprit du récit.
Les auteurs nous font remonter dans L Histoire à l'époque de Guillaume II de Normandie au XIe siècle, pour expliquer la genèse de cette logique impérialiste. On avance ensuite dans le temps jusqu'aux colonisations respectives du Canada, de la Louisiane, puis des Antilles.
Je ne sais quel est le degré de fantaisie sur les parties historiques, la part d'exactitude, mais qu'importe. Il s'agit d'un excellent raccourci, fort agréable à lire, pour sensibiliser les plus jeunes aux dégâts humains de la colonisation, de l'acculturation (langue, croyances et religion(s), pratiques alimentaires...) sous des prétextes officiels fallacieux, et destinés à enrichir la nation intrusive.
A lire et regarder avec curiosité (j'ai beaucoup appris) et un grand sourire, et à prendre bien sûr au second degré... Je lorgne déjà sur les opus suivants : trois autres à ce jour, il me semble.
Dès 14-15 ans, cela me semble trop complexe avant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
dcs919
  28 août 2014
Découvert au hasard d'un passage en librairie, le tome 1 a été bien vite lu.
Voilà un projet original, faire la synthèse (en cinq tomes) de l'histoire coloniale française dont il est vrai que l'on ne connaît de loin pas tout si l'on ne se fie qu'au système scolaire et qu'elle comporte quelques zones d'ombres, pour dire le moins.
Ce premier tome porte sur l'origine de l'idée coloniale et les colonies américaines, que l'on a tendance à oublier.
Le style est très agréable, en mode narré par le Général de Gaulle (rien que ça), les textes bien écrits et souvent très drôles (attention, humour caustique) et les dessins minimalistes mais impressionnants par leur force communicative.
Si l'exercice se veut factuel et historique, il s'agit d'une oeuvre globalement assez critique (à raison) des velléités coloniales de la France.
Mon seul regret est que, surpris par certaines affirmations d'apparence historique/factuelle, je suis allez vérifier et ai confirmé que certaines choses sont totalement inventées (comme l'étymologie du nom Québec). N'ayant pas la culture historique nécessaire pour m'assurer de tout, j'aurai donc toujours un petit doute sur l'exactitude de tout ce qui est raconté.
Malgré ces réserves, je vais désormais aller acheter les suivants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MarcoPolo85
  28 janvier 2014
On peut ne pas être attiré par le dessin archi sommaire de cette collection de livres sur les colonies françaises. Mais, bon, on s'y fait vite, très vite. En fait, ce premier tome se boit, s'avale et les illustrations, sont en fait bien appropriées à un texte drôle et rondement mené.
En quelques mots, nos auteurs de cette BD nous présentent ici la conquête,l'installation et les guerres des français, aux 16ème et 17ème siècle, en Amérique du Nord et aux Caraïbes. Au départ, ils nous donnent quelques clés nous permettant de comprendre l'animosité séculaire que nous pouvons avoir avec les anglais (hilarant) et qui vont nous suivre durant toute la colonisation. Puis, nos auteurs nous emmènent en Floride, au Canada, en Louisiane, dans les Antilles, des endroits où la France a pu brandir son drapeau bien qu'elle ait reçue de nombreuses déculottées, avec les autochtones mais aussi encore avec les rosbifs (encore une fois).
Franchement, on se marre sur la narration, à prendre, bien sûr, au second degré. Les dessins sont loufoque aussi. Bref, on passe un très bon moment d'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Taraxacum
  05 décembre 2014
Malgré beaucoup de qualités, à commencer par l'humour caustique, Petite histoire des colonies françaises pèche par certains travers qui m'empêchent d'avoir envie de mettre plus que 3.
Le dessin cherche par sa simplicité à laisser le lecteur se concentrer sur le reste, d'accord, et a tout de même une sacré force d'évocation, mais reste malgré tout trop sommaire pour moi, beaucoup trop.
Le thème est évoqué avec force, l'humour est très à mon goût, mais , autant je comprends que 5 tomes c'était déjà beaucoup, c'était compliqué d'en prévoir 15, autant je trouve que c'est traité bien trop vite.
C'était une excellente idée de commencer par l'Amérique française, thème bien peu connu par rapport aux autres colonies, mais ça galope d'années en années, d'événements en événements, évoquant à peine vu tout ce qu'il faut caser dans le sujet et le lecteur , bien plus familier des colonies africaines en général, en attrape un peu le tournis. Reste à prendre un papier et un crayon , à noter, et à chercher plus tard ce qui a piqué notre curiosité mais avons nous toujours ce courage?
J'avoue être restée un peu sur ma faim, mais avoir été suffisamment intéressée pour emprunter la suite à la bibliothèque!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Readingintherain
  15 avril 2013
Il y a maintenant pas mal de semaines, ma chérie – elle tient ce prestigieux blog – me demande si je n'aurai pas envie, des fois, d'écrire une petite note sur la Petite Histoire des colonies françaises. « Tiens, bonne idée » ai-je répondu, et puis, quitte à parler du dernier volume, autant évoquer directement l'ensemble de la série ! Ben tiens, y'a plus qu'à… c'est que j'ai le clavier un tantinet rouillé moi, et rependre la plume pour s'attaquer directement à ce pavé de cinq tomes, c'est comme demander à un coureur cycliste de gagner le Tour de France sans soutien médical (il paraît que c'est très très difficile, la preuve : aucun champion n'y est arrivé). Mais je m'égare.
N'allez pas croire que si j'ai mis autant de temps à faire ce papier, c'est que je n'ai pas aimé cet excellent ouvrage de Grégory Jarry et d'Otto T. C'est impossible, j'aime tout ce qu'ils font, ou à peu près. Mais c'est très difficile d'expliquer leur humour, on ne se rend pas compte. Remarquez, je n'ai qu'à prendre le travail de chacun séparément et puis vous pourrez bien faire le rapprochement vous-même. En général, quand on parle de Bande Dessinée, on mêle toujours le scénario et le dessin. Jarry et Otto T. ne faisant rien comme tout le monde, ils mettent bien des dessins et du texte, mais les deux sont séparés, c'est très pratique et je ne vois pas pourquoi je ne pourrai pas faire pareil.
Donc, déjà l'histoire : si on prend les propos au premier degré, on pourrait penser que – comme certains parlementaires – les auteurs nous expliquent bien la politique de colonisation française avec tous les détails qu'il faut pour comprendre à quel point le bilan en est positif. Si on n'est pas trop neuneu, on comprend vite qu'en fait c'est un gros foutage de gueule et qu'on va apprendre des choses pas très jolies, jolies. Ah oui, j'avais oublié de précisé que c'est quand même très instructif. C'est fou la documentation dans laquelle ils sont allé piocher tout leur mauvais esprit !
Côté dessin, c'est du Otto T. donc ça part dans tous les sens et c'est du grand n'importe quoi. Si Groucho Marx s'est réincarné, ça doit être dans sa tête… Ça a l'air minimaliste comme ça, mais en fait y'a du boulot. Un gars qui arrive à dessiner des bonshommes expressifs avec un boule noire pour tête, un rond pour le corps et deux traits pour les jambes, ça n'est pas à la portée de tout le monde. Et en plus arriver à faire rire avec des histoires horribles, c'est encore plus fort.
Donc, voilà… si vous voulez avoir un chouette récapitulatif de toute l'histoire des colonisations françaises, de la conquête de l'Amérique du nord jusqu'aux politiques d'immigration les plus récentes, et que vous n'avez pas le temps ou l'envie de lire de tristes études universitaires sur le sujet, vous pouvez vous jeter sur cette version qui pourrait presque passer pour l'Histoire des Colonies françaises expliquée aux nuls… ou aux fainéants dotés d'un humour déplorable.

Bon, je lui laisserai peut-être la main plus souvent, moi, s'il dit que le blog est prestigieux! – Nina
Lien : http://www.readingintherain...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   20 juillet 2012
Les colons ne se bousculaient pas au portillon car la vie n'était pas facile en Louisiane. En plus des moustiques qui étaient une vraie malédiction, les colons devaient se coltiner la fièvre jaune, les ouragans, les alligators et surtout : l'absence de petites femmes de chez nous. La Louisiane était essentiellement une colonie d'hommes.
Les femmes étaient souvent d'anciennes prostituées, plus rarement des "filles à la cassette", orphelines des hôpitaux de Paris dotées par le Roi et qui se portaient volontaires pour les colonies. En épouser une, c'était décrocher le pompon, mais elles se faisaient rares et de nombreux colons se mettaient en ménage avec les Indiennes. Quand on est français, c'est facile de séduire les étrangères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   20 juillet 2012
Isabelle, reine d'Angleterre, devint alors "la Louve de France". Dès qu'elle entendait parler d'une histoire de fesses, il fallait qu'elle mette son grain de sel. Un jour, elle dénonça les femmes de ses frères qui organisaient des parties de débauche en plein Paris, elles furent enfermées pour le restant de leurs jours, tandis qu'on dépeça les amants après les avoir émasculés.
Commenter  J’apprécie          100
ZilizZiliz   20 juillet 2012
Sur les bateaux, les Noirs mouraient en grand nombre. Les armateurs recommandaient pourtant la plus grande délicatesse envers les cargaisons humaines et conseillaient même qu'on jouât du biniou breton pour divertir les esclaves durant la traversée. Mais vous savez comment sont les marins : ils disaient "oui, oui, on va les bichonner" et une fois en mer, ils faisaient régner la terreur.
Commenter  J’apprécie          80
ZilizZiliz   20 juillet 2012
Malgré leur cruauté animale et leur absence de scrupules, il faut reconnaître aux pirates une certaine inventivité qui leur a permis de passer à la postérité : jambe de bois pour flotter dans l'eau, bandeau sur l'oeil pour viser sans attirer l'attention, perroquet sur l'épaule pour attraper les petits bouts de gras coincés dans les molaires.
Commenter  J’apprécie          70
DosamuseDosamuse   27 octobre 2015
Les Anglais exigèrent que les Acadiens prêtent serment à la couronne britannique. Mais les Acadiens répondirent "Aïe dont spique inglish", et quand les Anglais eurent le dos tourné, ils baissèrent leur pantalon et montrèrent leurs fesses. Régulièrement, les Anglais revenaient à la charge, mais les Acadiens tenaient bon, ils avaient juste un peu froid aux fesses.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Grégory Jarry (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Grégory Jarry
Petite histoire des colonies françaises .Bande annonce de Petite histoire des colonies françaises un livre de Grégory Jarry et Otto T. aux Editions FLBLB.
Dans la catégorie : ColonisationVoir plus
>Science politique>Migrations internationales et colonisation>Colonisation (28)
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1571 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..