AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Françoise Proust (Préfacier, etc.)Jean-François Poirier (Traducteur)
EAN : 9782080705730
206 pages
Éditeur : Flammarion (05/10/1993)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 52 notes)
Résumé :
Lorsque Kant publie en 1795 son Projet de paix perpétuelle, l'Europe sort à peine, et très provisoirement, d'un cycle guerrier de plusieurs années. Il y a un courage certain, pour un sujet du roi de Prusse, à réprouver publiquement le bellicisme des grandes puissances. La paix est tout, aux yeux de Kant, sauf une chimère. En se livrant à une critique de la guerre sur le plan des principes, Kant dénonce son caractère illégitime et développe une métaphysique du droit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Klasina
  10 septembre 2018
Projet de paix perpétuelle... un constat lucide sur la guerre qui est illégitime. La seule source qui est légitime : c'est la loi, le cadre juridique doit structurer les accords entre parties, auquel cas la paix est impossible.
Ce petit livre se compose de propositions pratiques qui devraient être des conditions de paix entre les Etats ( comme l'arrêt d'une armée permanente qui laisse les tensions en puissance).
Le but à terme est la paix perpétuelle. Il faut distinguer alliance de paix de traité de paix qui, ce dernier, est temporaire. Elle consisterait en une fédération des Etats-nations, prémisse d'une Union Européenne. Cependant, Kant nous avertit que ce fédéralisme ne doit pas nier les particularismes des Etats, chaque pays a une histoire, des moeurs spécifiques. Ils doivent garder une autonomie.
Deux siècles auparavant, Kant ( il n'est pas le seul, Victor Hugo, abbé Pierre), dans un contexte de guerre quasi permanent, avait jeté les bases de nos conceptions politiques modernes. Notamment les règles de l'échiquier international.
Aujourd'hui, même s'il n'y a plus de guerre entre les Etats ( de l'Union Européenne en tout cas), des tensions deumeurent. Espérons qu'elles ne rompent pas un équilibre précaire. L'essentiel est d'encadrer quelconque décision en commun par la loi. Kant, à cet égard, est éclairant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fx1
  07 juillet 2014
Un ouvrage important . Dans ces pages Kant dresse un constat terrible contre la guerre , constat qui aboutit à cette conception de la paix perpétuelle . Si l'on peut hélas trouver un tantinet utopique cette idée de Kant , force est de constater que cela permet quand méme de concevoir l'idée d'une société pacifiée , qui évolue aurythme de la paix et non au rythme des canons . Les arguments mis en avant par Kant sont lojns d'étres négligeables , il y a une certaine cohérence dans son propos et on se retrouve en accord avec certains d'entre eux . La force de son propos est grande , et l'on ressort de ce livre avec la conviction qu'une utopie pacifiste doit exister pour que la paix s'installe durablement dans ce monde . Un ouvrage qui s'avére hélas toujours d'actualité à notre époque , ce qui signifie hélas que cette utopie ne s'est pas encore réalisée , trés loin de là hélas . Un ouvrage à découvrir au plus tot .
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
FortunaFortuna   23 novembre 2018
Amis du genre humain et de ce qui lui est le plus sacré ! admettez ce qui, après un examen minutieux et sincère, vous parait le plus digne d'être cru, qu'il s'agisse de facta ou de principes de la raison ; mais ne déniez pas à la raison ce qui en fait le souverain bien sur la terre, à savoir le privilège d'être l'ultime pierre de touche de la vérité. Faute de quoi, indignes de cette liberté, vous la perdrez avec certitude et vous ferez de surcroît porter le fardeau de cette infortune à cette partie innocente qui aurait été sinon disposée à se servir de sa liberté de manière légale et par là également de manière finale en vue du bien du monde !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
AuroraeLibriAuroraeLibri   05 avril 2016
"Diversité des religions; expression singulière ! Aussi singulière que si l'on parlait également de morales diverses. Il peut bien y avoir diverses manières de croire relevant non de la religion, mais de l'histoire des moyens utilisés pour la promouvoir et appartenant au champ de l'érudition, et, de même, des livres de religion divers (le Zendavesta, les Védas, le Coran, etc.) mais il ne peut y avoir qu'une seule religion valant pour tous les hommes et tous les temps. Ces manières de croire ne peuvent donc contenir rien d'autre que le véhicule de la religion, ce qui est contingent et peut varier selon la diversité des temps et des lieux."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ClioInoClioIno   08 mars 2015
« Aucun État indépendant (petit ou grand, cela ne fait rien ici) ne peut être acquis par un autre, par voie d’héritage, d’échange, d’achat ou de donation. » Un État n’est pas en effet (comme le sol où il réside) un bien (patrimonium) ; c’est une société d’hommes à laquelle ne peut commander et dont ne peut disposer personne, si ce n’est elle-même. Il a, comme une souche, ses propres racines; et l’incorporer, comme une greffe, à un autre État, c’est lui enlever son existence de personne morale pour en faire une chose, ce qui est contraire à l’idée du contrat originaire sans laquelle on ne saurait concevoir de droit sur un peuple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ZedbahrZedbahr   05 avril 2012
L’état de paix n’est pas un état de nature, lequel est au contraire un état de guerre, c’est pourquoi il faut que l’état de paix soit institué.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Emmanuel Kant (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Kant
Cours de François Jullien
Les cours méthodiques et populaires de philosophie permettent à toutes et tous de se familiariser avec la philosophie, son histoire, ses auteurs, ses concepts. Axées ce semestre autour des « concepts de combat », les questions abordées chaque semaine par un philosophe différent couvrent des pans variés de la discipline.
En savoir plus sur les cours méthodiques et populaires de philosophie : https://www.bnf.fr/fr/agenda/les-cours-methodiques-et-populaires-de-philosophie
Qu'ai-je le droit d'espérer ?
« Qu'ai-le le droit d'espérer ? » est la troisième question posée par Kant, après celles portant sur la connaissance et la morale. Kant la croit universelle, mais n'est-elle pas singulière dans sa formulation juridique et son rapport à la rationalité ? En quoi elle est à la transition de deux âges de la culture européenne. Dans sa tradition, l'espérance a un contenu religieux : l'immortalité de l'âme et la béatitude au paradis (la « belle espérance » de Platon et dans le christianisme). Dans sa modernité, l'espérance est tournée vers l'Histoire : la croyance au Progrès et le bonheur sur Terre. Or, qu'en est-il aujourd'hui avec le retrait du religieux et l'effondrement des utopies révolutionnaires (quand il n'y a plus de « lendemains qui chantent », voire quand on n'est plus sûr du sort de la planète) ? Notre espérance est en miettes… Dois-je y rajouter la Covid ? Peut-être faut-il donc apprendre à concevoir, non plus en bloc, mais précisément, c'est-à-dire de façon qui ne soit pas idéologique, ce que peut être une espérance politique, comme seule issue qui reste quand le rapport de forces est défavorable (Thucydide en donne une analyse exemplaire). Ou bien ce que peut être une espérance de l'impossible faisant rayonner l'existence présente (Kierkegaard ose l'aborder de façon radicale). Reste aussi à penser si l'on ne peut pas vivre sans espoir sans être pour autant désespéré : ne serait-ce pas cela la lucidité ?
+ Lire la suite
>Relations internationales>Généralités>Coopération internationale (11)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
350 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre