AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2501090551
Éditeur : Marabout (05/03/2014)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Se changer soi-même pour changer le monde. Peut-on mener une vie saine dans un monde fou ?

Ce nouveau recueil de Jiddu Krishnamurti développe l'idée du lien entre sa propre transformation intérieure et l'image que l'on donne aux autres. Il y rappelle les principes spirituels fondateurs de sa pensée : il faut apprendre, et vivre, par l'expérience directe, non par la sagesse reçue des textes et des enseignants. Rejeter ce qui était (le passé) et ce qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Joop
  03 décembre 2018
Vers la révolution intérieure - Krishnamurti - Livre - Inrees
Pas de changement possible dans le monde sans un changement intérieur. Ce changement ne peut venir de conceptions mentales, conditionnées sociologiquement, mais d'une transformation du regard que nous portons sur notre existence, et sur le réel : « Il ne s'agit pas de changer vos idéaux, vos conclusions, vos convictions – quelle importance ? C'est comme si on disait : « Je suis profondément convaincu que nous ne faisons tous qu'un. » Ce sont de pures fadaises. Nous n'en sommes pas convaincus. Ce n'est qu'une idée abstraite, c'est-à-dire une autre fragmentation », dit Krishnamurti. Avec l'absence de concessions qui le caractérise, le penseur Krishnamurti nous invite à plonger avec lui dans la dimension profonde de notre esprit. Ces textes, issus de conférences données en 1970-71, sont pour la première fois publiés en français ...
Lien : https://www.inrees.com/Livre..
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean
  23 mai 2016
Ce livre est très bien structuré, il ouvre des portes, fait remuer les choses à l'intérieur de nous... il reprend ce qui est écrit dans "se libérer du connu" mais grâce au format du livre et des caractères est beaucoup plus facile et agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   23 mai 2016
UN AUDITEUR : Existe-t-il un moyen d’établir le silence dans l’esprit ?

KRISHNAMURTI : Tout d’abord, quand vous posez cette question, vous rendez-vous compte que vous avez l’esprit agité ? Vous rendez-vous compte que votre esprit n’est jamais silencieux, qu’il bavarde sans arrêt ? C’est un fait. L’esprit est sans cesse en train de parler, soit à quelqu’un, soit à lui-même. Il est actif tout le temps. Pourquoi pose-t-on une question telle que la vôtre ? Veuillez élucider cela avec moi. Si c’est parce que vous êtes partiellement conscient du bavardage et que vous voulez vous en débarrasser, vous pouvez aussi bien prendre une drogue, une pilule et plonger l’esprit dans le sommeil. Mais si vous enquêtez réellement et voulez savoir pourquoi l’esprit bavarde, le problème est entièrement différent. Dans le premier cas, on s’évade ; dans le second, on suit le bavardage jusqu’au bout.

Et pourquoi l’esprit bavarde-t-il ? Par ce mot bavardage, nous entendons dire que l’esprit est toujours occupé à quelque chose, avec la radio, avec ses problèmes, sa profession, ses visions, ses émotions, ses mythes. Or, pourquoi est-il occupé et qu’arriverait-il s’il ne l’était pas ? Avez-vous jamais essayé de n’être pas occupé ? Dans ce cas, vous avez pu constater que, lorsque le cerveau n’est pas occupé, la peur est là, parce que cela veut dire que vous êtes seul. Si vous vous trouvez sans occupation, l’expérience est très douloureuse. Avez-vous jamais été seul ? J’en doute. Vous pouvez vous promener seul, être assis, seul, dans un autobus, ou être seul dans votre chambre, mais votre esprit est toujours occupé, vos pensées sont constamment avec vous. La cessation de toute occupation consiste à découvrir que vous êtes complètement seul, isolé, et c’est une chose redoutable. Alors l’esprit continue à bavarder, à bavarder, à bavarder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   23 mai 2016
Et que voulez-vous dire par « processus de dualité » ? Nous savons qu’un tel processus existe : le bien et le mal, la haine et l’amour, et ainsi de suite ; et être attentif à ces opposés est très difficile, n’est-ce pas ? Mais pourquoi établissons-nous ce processus de dualité ? Existe-t-il en réalité ou est-ce une invention du cerveau, qui cherche à fuir les faits ? Supposons que je sois jaloux ou violent ; cela me gêne, je suis mécontent ; alors je me dis : je ne dois pas être jaloux – ou violent, selon le cas –, ce qui est une façon de fuir le fait, n’est-ce pas ? L’idéal est une invention du cerveau en vue de s’évader de « ce qui est », et ainsi s’établit une dualité. Mais si je fais face complètement au fait que je suis jaloux, il n’y a pas de dualité. Faire face au fait veut dire pénétrer dans la totalité de ce qu’impliquent la violence et la jalousie ; et alors, ou bien je trouve que cet état me plaît, et dans ce cas le conflit doit continuer, ou au contraire, je découvre sa pleine signification, et je suis libre du conflit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   23 mai 2016
Soyons très clairs, je vous prie, sur ce point : je ne cherche à vous convaincre de rien. Ce serait trop puéril. Nous ne sommes pas, ici, en train de faire de la propagande ; nous laissons cela aux politiciens, aux Églises, à tous ceux qui ont quelque chose à vendre. Nous ne vendons pas de nouvelles idées, parce que les idées n’ont aucun sens : nous pouvons jouer avec elles intellectuellement, mais elles ne mènent nulle part. Ce qui a un réel contenu, ce qui est vital, c’est de faire face à un fait, à savoir que notre psychisme, que tout notre être, depuis des siècles, a été mécanisé. Toute pensée est mécanique, et pour être conscient de ce fait, pour aller au-delà, il faut d’abord le voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   23 mai 2016
La question urgente est de savoir comment libérer le cerveau et l’esprit. Car s’il n’y a pas de liberté, il n’y a pas de créativité. Il sera possible peut-être d’aller sur la Lune, de trouver de nouveaux moyens de locomotion… Mais ce ne sont pas là des créations, ce sont des inventions.
Commenter  J’apprécie          00
SemaZenSemaZen   15 octobre 2016
L'analyse,l'introspection,la recherche de causes n' est pas la voie vers la liberté. Tout cela implique le temps(...).Et,avant de savoir où vous en êtes, vous êtes déjà mort!
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Jiddu Krishnamurti (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jiddu Krishnamurti

Isabelle Clerc présente "L’esprit de création" de Jiddu Krishnamurti
Ce que nous sommes compose la société. Techniquement, nous sommes prodigieusement avancés, mais moralement, spirituellement, nous sommes très en retard. le progrès technique extraordinaire ...
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1059 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre