AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258113504
Éditeur : Les Presses De La Cite (12/11/2015)

Note moyenne : 2.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
1923. L'Europe et une partie du monde entrent dans une période de turbulences... A l'invitation d'Ahmed Nahas, archéologue et conservateur au musée du Caire, Gabriel Langevin, fils d'un banquier français qui s'est mystérieusement donné la mort et fiancé de Nancy Carnarvon –, l'un des découvreurs de Toutankhamon –, se joint à une expédition dans le sud de l'Egypte. A leur côté : un prêtre, Angelo Beliali, et une romancière, Asmodée Timothy Bancroft. L'entreprise est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
MurielT
  09 décembre 2015
Les sept tours du diable - Eric le Nabour
Ce qui m'avait attiré pour choisir ce livre, c'était le titre qui laissait augurer quelques frissons...
Mais quelle déception, de frisson pas même l'ombre d'un tout petit et pourtant les deux premières pages étaient alléchantes mais le reste n'a pas suivi.
Je ne suis vraiment pas rentrée dans l'histoire. Moi qui arrive toujours à me faire des images des personnages là rien du tout que ce soit les bons ou les méchants, ils sont tous sans consistance.
En plus il ne se passe rien, vers la page 220 on croit que tout va se précipiter mais non pas plus de mouvement que dans le reste.
Pourtant... L'Égypte peu après la découverte de la tombe de Toutankhamon, Lord Carnarvon, Howard Carter, un mystérieux testament vieux de 4000 mille ans. Cela était plein de promesses...
Je ne connais l'auteur que de nom, je n'ai rien lu d'autre de lui, j'ai lu qu'il était historien, j'essaierai de trouver d'autre livre de lui pour ne pas rester sur une mauvaise impression.
Je remercie les Edtions Presses de la Cité et Babelio Masse Critique pour l'envoi de ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
TheTim
  17 janvier 2016
Nostalgique des différentes oeuvres dont le récit se situe dans le thème de l'ancienne Egypte que ce soit de la bande-dessiné (Papyrus) ou du roman (saga de Christian Jacq, La Mort n'est pas une fin d'Agatha Christie,etc) ou encore du cinéma que j'ai pu dévorer il y a maintenant des années, j'étais donc très enthousiaste à me lancer dans la lecture de Les Sept tours du diable !
Malheureusement, rien de bien nouveau n'est apporté au genre, il manque à l'écriture de ce livre une envie de faire transporter le lecteur dans l'époque des découvertes archéologiques et celle des pharaons et du peuple de l'ancienne Egypte. Certains y voit une sorte de cocktail ou formule d'intrigue qui use des préceptes du genre pour construire un nouveau roman.
L'histoire prend place au début du XXème siècle, lors de fouilles archéologiques, une malediction frappe deux chercheurs suite à une découverte d'une momie et d'un testament de plus de 4000 ans. Gabriel, un jeune banquier français en devenir, est appelé auprès de son père au Caire qui décède peut de temps avant son arrivée. Lui qui ne partagait pas la passion de son père pour l'Egypte Ancienne va se mettre à la recherche de la vérité…
Merci à Babelio et aux Editions Presses de la cité pour cet exemplaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Biancabiblio
  18 novembre 2015
4 novembre 1922, le tombeau du pharaon Toutankhamon est découvert par Howard Carter. Quatre mois plus tard, Lord Carnavon, le mécène de Carter meurt semble-t-il piqué par un moustique.
Le lendemain, son grand ami Mathias Langevin, un riche banquier français installé en Égypte meurt. Comme Carnavon, Langevin est féru d'égyptologie. Son fils Gabriel apprend son décès en arrivant au Caire : Mathias se serait défenestré volontairement.
Impossible pour Gabriel qui refuse de croire que son père, traumatisé par le suicide de sa femme, ait choisi la même mort qu'elle. Il pense tout de suite à un assassinat même si il découvre que la banque familiale est au bord de la faillite, un motif légitime et sérieux pour mettre fin à ses jours.
Nancy Carnavon, sa fiancée restée à Londres, lui avait remis une missive avant son départ de son oncle à destination de son père. le courrier parle de Djouqued Anty, un mage et astrologue qui se serait fait enfermé vivant dans son sarcophage pour atteindre la vie éternelle, son tombeau recèlerait des trésors inestimables.
Ahmed Nahas, conservateur au musée du Caire, propose à Gabriel de rejoindre l'expédition et de ramasser une partie du trésor à son profit, ce qui le mettrait à l'abri du besoin et sauverait la banque du dépôt de bilan.
Il accepte et fait alors la connaissance de Angelo Beliali, un prêtre romain et de Asmodée Bancroft, une romancière allemande qui semblent cacher bien des secrets…
Eric le Nabour nous propose ici un roman ésotérique qui nous emmène en Egypte dans les années 20. Vous connaissez (ou pas) mon intérêt pour cette époque et pour l'égyptologie, je ne me suis donc pas fait prier lorsque Les presses de la cité m'ont proposé de le lire.
Les amateurs d'ésotérisme et les lecteurs de Dan Brown seront à la fête avec ce roman qui se lit formidablement bien et qui nous plonge au coeur de la célèbre malédiction de Toutankhamon.
Lire la suite...
Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chocoladdict
  29 novembre 2015
Reçu avec Babelio et Masse critique fantastique- et merci aux presses de la cité, un roman d' Eric le Nabour nous propose ici un roman ésotérique qui nous emmène en Egypte dans les années 20, et plus précisemment en novembre 1922 autour de la découverte du tombeau du pharaon Toutankhamon.
'Un roman idéal pour les amateurs d' égyptologie évidemment et dans de la saga Indiana Jones auquel le livre fait irrémédiablement penser.
Car sans être une grande fan d'ésotérisme, j'ai apprécié la lecture de Les sept tours du diable roman historique plaisant qui fait beaucoup penser à la saga de Speilberg.
Commenter  J’apprécie          60
bebi
  12 janvier 2016
Je ne connaissais pas du tout cet auteur. Et pourtant, en lisant sa bibliographie, je m'aperçois qu'il écrit sur beaucoup de sujets qui m'intéressent...
En 1923, Howard Carter et Lord Carnarvon ont mis au jour la tombe de Toutankhamon. Les journaux ne parlent que de ça, et d'une prétendue malédiction.
La nièce de Lord Carnarvon, Nancy, est amoureuse d'un futur banquier français, Gabriel Langevin. Tout pourrait bien aller pour eux, si Gabriel n'était appelé en urgence par son père, en Egypte. Se décidant à répondre à la requête du télégramme reçu, quelle n'est pas sa tristesse à son arrivée au Caire, d'apprendre que son père est décédé, tout comme Lord Carnarvon. Mais si sa mort est incontournable, les circonstances sont pour le moins obscures.
Décidé à comprendre comment tout cela a pu se produire, il se retrouve embarqué dans quelque chose de bien plus grand qu'il ne le pensait.
Egypte ancienne, sarcophage, prophétie millénaire, secrets, complots, et amour: c'est le cocktail que nous sert Eric le Nabour.
Alors, pour commencer, c'est une période historique que j'aime beaucoup. Ce départ ne pouvait donc que me plaire. Bon, l'auteur ne s'alourdit sur la découverte de la si célèbre tombe, et emmène plutôt ses personnages vers un tout autre secret: Un testament vieux de 4000 ans.
C'est là que les ennuis commencent. Car si Gabriel est bardé de bonnes intentions, les personnes qu'il rencontre le sont beaucoup moins. Ils ont leur propres motivations, qui les habitent entièrement. Alors ces méchants, ce sont de vrais grands méchants. Ceux qui vous donneraient des frissons dans le dos si vous veniez à les croiser un jour.
A côté de cela, Gabriel et Nancy sont super, à leur manière. Gabriel est intègre, fidèle et courageux. Nancy est aventurière, en avance sur son temps, et décidée à parvenir à ses fins.
Les décors sont assez bien plantés, les personnages secondaires bien décrits.
Non vraiment, ce n'est pas sur ce point-là qu'il y aurait quelque chose à changer. Mais je ne peux m'empêcher de trouver que je suis restée sur ma faim. L'histoire est passée beaucoup trop vite. J'aurais voulu que l'auteur approfondisse de nombreux aspects de son roman: l'origine plus précise dans le temps de ses méchants, qu'il explore davantage le mystère de ce testament, qu'il exploite davantage les recherches des sept tours. Pour ce côté-là, hélas, je n'ai pas eu mon compte. C'est vraiment dommage.
Maintenant, peut-être s'est-il laissé une ouverture pour une suite? Si c'est le cas, je la lirais avec plaisir. Mais si ce n'est pas le cas, je suis bien déçue.
Lien : http://au-fil-des-pages477.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MurielTMurielT   09 décembre 2015
Seul dans son sarcophage, Djouqed Anty, venait , avec horreur, de prendre brusquement conscience de la brièveté de l'éternité.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Eric Le Nabour (1) Voir plusAjouter une vidéo

Eric le Nabour
Jacques CHANCEL s'entretient avec Eric LE NABOUR dans le cadre des radioscopies "Jeunes pour l'an 2000": il a 20 ans, considérations sur l'âge, le mariage, ses écrits, le métier d'instituteur; l'éducation, le chômage; son attachement à la cellule familiale; Jacques CHANCEL s'étonne de ses positions réactionnaires. Eric LE NABOUR : son opinion sur la jeunesse, l'église, la démographie;...
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1415 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre