AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791026210542
Éditeur : Librinova (16/05/2017)
4.31/5   27 notes
Résumé :
Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets.

Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient.Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
4,31

sur 27 notes
5
13 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

mjaubrycoin
  10 juin 2017
Tout commence en Angleterre en 1901 alors que la reine Victoria vient de mourir en 1901. Wilson Grant, spécialisé dans l'étude des phénomènes surnaturels, s'apprête à prendre un train pour l'Ecosse quand, à la faveur d'une distorsion spatio-temporelle, il se retrouve dans la ville de Chester, sans pouvoir se rappeler dans quelles conditions il est parvenu à cette destination.
Il est alors hébergé au manoir "les Ombres" appartenant aux frères Stretford, Duncan et Killian. Pris en charge par la gouvernante Sara, il se remet de son malaise et accepte de passer quelques jours dans cette demeure qui parait receler bien des secrets.
En effet, les nuits ne sont vraiment pas de tout repos et on se demande quelles sont les créatures surnaturelles qui rôdent dans le parc. Et qui est cette énigmatique jeune femme qui vit en lisière du domaine, cette Pearl qui se prétend de la même lignée que les frères Stretford ?
Malgré la mise en garde d'un promeneur mystérieux, Grant, n'écoutant que sa curiosité, prend la décision d'enquêter sur ce qui se passe aux "Ombres" et de le relater dans un livre.
Cette histoire mystérieuse se situant dans un manoir perdu au fond de la lande, à une époque victorienne, réputée romanesque par excellence, avait tout pour me plaire et la magnifique couverture illustrant le livre était riche de promesses ...
Malheureusement, j'ai été déçue car les thèmes développés avec leur délicieuse aura de surnaturel et de voyage dans le temps, sont noyés dans un salmigondis de dialogues sans intérêt où les prénoms des interlocuteurs sont rappelés lors de chaque échange verbal, avec une régularité de métronome, qui ne peut qu'agacer le lecteur (mais enfin quand on suit le texte, on sait parfaitement qui s'exprime et point n'est besoin de le souligner systématiquement !). Les longueurs nuisent diablement au récit et le lecteur finit par s'ennuyer tellement que la tentation d'en rester là est parfois très forte.
Comme je me fais un point d'honneur à terminer tout livre entamé, je n'ai pas baissé les bras, et je n'ai pu que regretter que cette histoire qui aurait pu être vraiment passionnante , car les présupposés sont intelligents et inventifs, se perde dans de tels méandres.Le texte aurait gagné à être amputé d'un bon tiers et une présentation plus synthétique n'aurait pas du tout nui au récit.
Les liens entre Wilson Grant et la famille Stretford qui ne font que se renforcer au fur et à mesure de l'implication de Wilson, ouvrent bien entendu la voie à une suite qui est d'ores et déjà annoncée.
Il est dommage que le contexte général n'ait pas été davantage développé car je suis restée sur ma faim en ce qui concerne les rôles respectifs des observateurs et des informateurs et aussi sur le but poursuivi par l'organisation secrète pour laquelle travaillent les personnages.
Il est toujours délicat de coupler dans un récit structuré les éléments surnaturels et ceux de la vie quotidienne et il faut beaucoup d'habileté pour que la sauce prenne et que le lecteur entre dans l'univers imaginaire de l'auteur sans que les incohérences ne perturbent la trame narrative.
Je n'ai guère adhéré à cette histoire même si les thèmes sous-jacents offraient des possibilités à explorer alors que j'apprécie particulièrement le steampunk victorien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
stokely
  13 août 2017
Le fantastique n'est pas mon genre de lecture de prédilection mais je me laisse parfois tenter pour varier mes lectures.
Et dans ce cas la là magie a opéré car très rapidement on se demande ce qu'il arrive au personnage de Wilson celui-ci prend le train pour se rendre en Ecosse et il se retrouve sans comprendre pourquoi à Chester en Angleterre devant un mystérieux manoir se nommant "Les Ombres". Nous sommes ici en 1901 et cette époque donne également une grande aura mystérieuse à ce roman.
William va découvrir les habitants du manoir "Les Ombres" surtout les frères Duncan et Killian sans oublier Sara la gouvernante du manoir et essayé de comprendre comment il a pu atterrir à cet endroit. Lors d'une de ses sorties au parc Wilson rencontrera Pearl jeune femme mystérieuse qui est la demi-soeur de Duncan et Killian celle-ci donnera une enveloppe à Wilson qu'il doit donner aux deux frères dans la soirée.
J'ai aimé cette atmosphère pleine de mystère, les personnages auxquels on s'attache, mais le rythme du récit fléchit un peu vers la moitié du livre, j'ai cependant vraiment aimé la fin qui augure un tome 2 sur une intrigante énigme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Luxi
  09 juin 2017
L'époque victorienne et la présence de « fantômes », il ne m'en faut pas davantage pour me donner envie de me jeter sur un roman. Celui-ci prend donc place le 22 janvier 1901, jour funeste de la mort de la Reine Victoria, et l'histoire nous est racontée par son personnage principal, Wilson Grant, historien-écrivain, travaillant dans tout ce qui touche au paranormal. S'étant assoupi à la gare de King's Cross de Londres suite à une violente migraine, il se réveille un peu plus tard à près de 300 kilomètres de là, à Chester, dans le Cheshire. Impossible de comprendre ce qu'il fait là, au milieu de nulle part, à proximité d'un cimetière glaçant. Après avoir erré longuement, il finit par rencontrer un homme, Sir Duncan Stredfort, qui l'invite dans sa grande demeure : « Les Ombres ». Et quelle demeure…
Entre ces angoissantes silhouettes qui se déplacent quand tombe la nuit et l'attitude mystérieuse du propriétaire et de son frère, Killian, Grant tente de garder son esprit analytique. Pourtant, au fil des heures qui s'écoulent, la maison semble bel et bien l'observer et les Ombres ne sont pas une simple hallucination de son esprit… Pourquoi ne cesse-t-on de lui affirmer qu'il n'est pas ici par hasard ? Que cachent cette ville et surtout cette maison, terrifiante et sinistre ?
Si, à mes yeux, l'histoire met un peu de temps à s'installer, il arrive finalement un événement tragique qui l'accélère et la rend de plus en plus prenante. Là, je vais révéler une information décisive qui ne gâche rien mais que je vous laisse découvrir ou pas :
Si j'ai souhaité en parler, c'est parce que c'est à cet instant-là que l'histoire m'a vraiment happée. J'ai été saisie, merveilleusement effrayée. Et c'est vraiment pour moi à ce moment que démarre le roman. Si le sujet a déjà été traité de mille façons, l'auteur l'aborde avec originalité et finesse. L'écriture, quant à elle, est particulièrement soignée et d'une haute élégance. J'ai vraiment eu la sensation d'être immergée dans un authentique roman écrit au XIXe siècle. C'est distingué, c'est captivant, c'est minutieux. L'auteur joue avec nos nerfs, s'amuse à nous égarer autant qu'elle égare son héros, et nous voyageons dans un brouillard aussi ténébreux qu'hypnotisant.
Sur fond de fantastique, ce premier tome est un très joli roman sur le destin, mais surtout l'intégrité et la justice. Je lirai le prochain tome avec grand plaisir.
Merci aux éditions Librinova et à NetGalley pour cette lecture passionnante, et une mention spéciale, en passant, pour cette éblouissante couverture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
antalmos
  29 septembre 2020
Après avoir lu et adoré "Les morts ne pleurent pas" de Eve Ruby Lenn, quel bonheur que de retrouver sa belle plume et de retourner dans cette époque victorienne de Sherlock Holmes que j'affectionne particulièrement. Avec ce premier tome "Les Ombres : les Observateurs" dont la couverture à elle seule invite à le découvrir, l'auteure embarque très vite le lecteur dans son univers auréolé de mystère. Et pour cause, Wilson Grant, historien et chroniqueur à l'aube de la retraite, s'assoupit sur un banc, près d'un quai de la gare de King's Cross pour se rendre en Écosse et se réveille au pied d'un chêne dans un endroit désert et inconnu.
Le ton est donné dès le départ. Wilson va vivre dès lors une aventure hors du commun.
N'ayant d'autres choix que de prendre une route quelconque, il se retrouve devant une mystérieuse demeure semblant surgie de nullepart, qui s'avérera avoir pour nom le domaine des Ombres. Reçu par ses habitants, les frères Duncan et Killian Stredfort, ainsi que leur gouvernante, Sara, Wilson apprendra par ses hôtes qu'il se trouve à Chester, à plusieurs centaines de kilomètres de Londres. Mais ce n'est rien à côté de ce qu'il va découvrir peu à peu, notamment les nombreux secrets que recèle ce domaine des Ombres et ses mystérieuses présences qui l'entourent.
Si l'on sent poindre une histoire de fantômes, l'imagination fertile de l'auteure va bien plus loin encore et entraînera le lecteur dans un univers fantastique et insoupçonné. J'ai particulièrement aimé suivre le héros dans certains de ses voyages dont je ne peux révéler la nature ici. Sa plume fluide et efficace, la richesse des descriptions et des personnages, et l'écriture à la première personne, m'ont mis en totale immersion dans l'histoire.
Adepte des romans à dialogues, à plus forte raison lorsqu'ils sont bien écrits et en accord avec le lieu et son époque, j'ai vraiment passé un magnifique moment de lecture. Si vous aimez le fantastique et le surnaturel, voilà un roman que je recommande chaleureusement. Pour ma part, le plaisir continue avec le tome 2, "Les Ombres : Les informateurs" dont j'ai déjà attaqué la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aelynah
  06 juillet 2017
J'aime les histoires de surnaturel, ces récits baignés de fantômes et de mystères qui font frissonner l'hiver sous la couette pendant la lecture. Ou à défaut rafraichisse le lecteur l'été pendant une canicule.
Ici j'ai d'abord été attiré par le résumé. Il promet tout ce que j'aime. Mais j'avoue qu'au premier regard la couverture a su elle aussi m'attirer l'oeil et me donner envie. Cette lune si claire et si lumineuse sur ce manoir si sombre. Cette brume filante. Et ces ombres qui semblent flotter alentours.
J'ai déjà lu précédemment un roman de cette maison d'édition. Et il faut croire que certains sujets chez eux m'attirent fortement car il s'intitulait « les ombres de Brocéliande ».
Cette fois encore je n'ai pas été déçue de ma lecture.
Wilson Grant est un personnage vraiment attachant par ce qui en fait plus un second couteau qu'un héros généralement. Il est peureux. Mais il l'avoue et l'assume pleinement. C'est aussi ce qui le pousse à écrire ses chroniques et à enquêter sur des faits surnaturels. Combattre ses frayeurs. Vaincre le mal par le mal pourrait-on dire en fait un personnage fort intéressant.
Alors qu'il est en attente de son train en gare de Londres, des évènements mystérieux vont le propulser dans le Cheshire.
Beaucoup de talent dans la plume de l'auteure dès les premiers chapitres. Elle sait poser une ambiance de façon simple mais parfaitement maitrisée. On ressent les prémices d'un mystère en approche. Les frissons d'un trouble secret. En bref l'attrait de l'aventure est là. le lecteur est harponné.
La suite ne laisse pas indifférent.
Cette maison et ses habitants vont devenir pour Wilson comme pour nous des énigmes à percer.
Le récit va ainsi devenir de plus en plus prenant et Eve Ruby Lann nous entraîne à l'intérieur de façon vraiment magique.
En fait, rien ne semble laisse présager que nous allons être subjugués. Wilson nous raconte un évènement qui va modifier sa façon d'envisager sa retraite. Un évènement dans sa vie qui va en amener d'autres. Ainsi que des rencontres.
L'auteure au travers de ces pages va pointer du doigt nos faiblesses d'êtres humains, nos travers aussi. Les missions des Observateurs, que nous allons avoir la chance de rencontrer et de suivre, vont elles aussi apporter beaucoup d'eau au moulin de nos réflexions intérieures. Car les questions parfois simples que pose Wilson, ou qu'il se pose ne peuvent laisser le lecteur indifférent.
Ce roman découvert par hasard est une jolie pépite taillée dans un matériau dont on fait les coups de coeur.
Lien : http://lespassionsdaely.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LuxiLuxi   09 juin 2017
- De quels événements parlez-vous ?
- De ceux que les Ombres provoquent.
- "Les ombres" ?
- Ils vont et viennent chaque nuit que Dieu fait. Même les oiseaux ont déserté les lieux. Le seul bruit que l'on entend quand arrive le soir est celui du silence des abymes. Écoutez les voix de la ville, elles vous confirmeront avoir entendu toutes sortes d'histoires sur cette demeure. Vous ne les avez pas encore vus... les autres ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DesmigniereDesmigniere   01 août 2017
"J’ai toujours été fasciné par la question : où allons-nous après la mort ? Est-elle notre seul plan de non-existence, d’extinction complète de ce que nous avons été, ou existe-t-il par-delà la mort une pluralité de plans d’existence… d’autres ailleurs ? Est-il possible qu’il y ait une place pour notre âme dans ces autres dimensions ? "
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   31 juillet 2017
Tôt ou tard, ils vous observeront, vous identifieront et vous jugeront.
Aucune issue possible, aucune chance d’y échapper.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
67 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre