AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782732491882
384 pages
Éditeur : Editions de la Martinière (17/10/2019)
3.73/5   59 notes
Résumé :
C'est la guerre des farines : le peuple a faim ! Louis XVI s'en moque et continue de s'affairer à ses passe-temps : la serrurerie et l'horlogerie. À Marie-Antoinette de remonter ses manches ! Mettre la main sur un mystérieux trésor inca tomberait à pic pour acheter du pain à ses sujets. Mais gare à la malédiction qui frappe tous ceux qui s'approchent de l'or !

La grande organisatrice !
Marie-Antoinette s'ennuie dans son nouveau rôle de reine. E... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 59 notes
5
4 avis
4
15 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

lyoko
  18 janvier 2021
Un polar historique bon enfant et toujours aussi sympa.
J'apprécie l'ambiance qui ressort de cette série.
J'aime aussi les joutes verbales entre la modiste et le coiffeur. Ces deux là se bourrent le mou pour mon plus grand plaisir.
Le ton est léger et la lecture aisée et agréable, avec une intrigue qui se tient.
Une belle lecture détente... Et puis on voit enfin la reine sous un jour nouveau et plutôt positif pour cette reine au destin tragique.
Commenter  J’apprécie          740
mallaurylit
  04 février 2020
Cher Frédéric,
.
Lorsque j'étais étudiante, l'histoire c'était cette matière où pendant une heure longue et pénible j'allais écouter un professeur nous citer des faits et des dates sur un ton monotone, le regard rivé sur ses notes, et ce, jusqu'à ce que retentisse la sonnerie de fin de cours. Ces séances, je les ai longtemps assimilées à de la torture mentale, rien de tout cela ne suscitant véritablement mon intérêt, rien ne me faisant rêver…
Si, aujourd'hui, j'ai développé un profond intérêt pour cette matière, c'est surtout grâce à ces auteurs qui dans leurs romans ont su donner vie à ces références historiques, leur apportant tout leur sens.
.
Partir sur les traces de Rose et Léonard, ces deux espions à la solde de Marie-Antoinette a donc été pour moi une volonté, tant j'étais curieuse de découvrir comment tu allais nous dépeindre ces années d'avant la Révolution Française. Ajoutant à ce contexte historique, une enquête façon cozy mystery, j'étais plus que déterminée à en lire plus.
.
Et je dois dire que cette deuxième aventure de nos fins limiers m'a complètement convaincue. Plus folles que dans le premier tome, plus imprévisibles, les situations s'enchaînent rapidement. .
Nos deux personnages principaux, se détestant toujours aussi cordialement, valent à eux seuls le détour. Leurs joutes verbales, leurs traits d'esprit et leur sens de la compétition apportent une joyeuse fantaisie à un récit où les fausses pistes alternent avec les révélations. le portrait de cette époque rappelle parfois certains travers de la nôtre, les tractations politiques étant aussi politiciennes que celles que l'on connaît aujourd'hui.
L'intrigue rondement menée offre un dénouement que je n'avais pas complètement vu venir, démontrant qu'Histoire et Enquête sont compatibles, et à la portée de tous les lecteurs, mais que surtout l'Histoire, dès lors qu'elle est bien racontée sait être palpitante et passionnante. .
Une série dont je sais déjà que je lirai le prochain opus.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Biancabiblio
  03 décembre 2019
j'adore les comédies policières de Frédéric Lenormand, grand spécialiste des enquêtes en carrosses, en perruques poudrées et en robes à panier !
Je ne pouvais donc tout simplement pas résister à l'envie de découvrir Au service de Marie-Antoinette Pas de répit pour la reine tant j'avais apprécié le premier opus de cette toute nouvelle série : L'enquête du Barry.
Et ce nouveau volet ne fait pas exception à la règle, j'ai adoré cette enquête tout simplement truculente et délicieuse.
Pour imaginer ses personnages, l'auteur a pioché dans l'entourage même de Marie-Antoinette, et en premier lieu sa modiste et son coiffeur qui ont réellement existé. Pour la reine, ils ont rivalisé d'imagination et sont restés dans l'histoire de la coiffure et de la mode pour des tenues et des perruques extravagantes et coûteuses !
Leur duo est ici explosif car nos enquêteurs se détestent cordialement et vont sans cesse vouloir se mettre des bâtons dans les roues afin de se damer le pion : Rose est une maniaque de l'organisation, Léonard, un noceur.
Ils s'insultent copieusement, se raillent, gaussent de leurs bévues respectives mais ils vont devoir s'entendre pour mener à bien leur mission et retrouver le butin convoité par la reine.
Le duo, particulièrement maladroit, est attachant et on a plaisir à les suivre dans les rues et les tavernes de Paris comme dans le sillage de la reine à Versailles. L'auteur a bien travaillé la psychologie de ses personnages et certains passages sont vraiment hilarants.
L'intrigue policière est bien menée, les suspects et les fausses pistes sont légion, les clins d'oeil à l'Histoire de France et les traits d'humour font mouche, les titres des chapitres en sont un bon exemple : dégât des os, vol au-dessus d'une noix de coco, carabistouilles et vieille paperasse, pour ne citer qu'eux.
La toile historique est aussi très bien respectée, sous la plume de l'auteur, on comprend bien la crise des farines et la situation politique de l'époque, entre les conservateurs de la cour d'un côté et les progressistes de l'autre.
Comme toujours avec Frédéric Lenormand, cette comédie policière est enlevée, drôle et érudite : une vraie réussite ! J'espère qu'un autre tome arrivera vite car j'ai très envie de retrouver Rose et Léonard dans une nouvelle aventure.
https://deslivresdeslivres.wordpress.com/2019/12/03/au-service-secret-de-marie-antoinette-pas-de-repit-pour-la-reine-frederic-lenormand/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Caro17
  06 avril 2020
Une nouvelle enquête pour le duo explosif et attachant formé par Rose et Léonard !
J'avais adoré le premier tome et j'étais impatiente de lire la suite.
C'est toujours aussi pétillant, drôle, divertissant, historiquement intéressant et la plume de l'auteur un régal.
Je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans cette série de comédie policière historique.
Commenter  J’apprécie          122
Prudence
  22 juillet 2020
Tome 2 de la série, on a retrouvé avec plaisir nos héros au service de Sa Majesté.
J'ai moins aimé ce tome 2, moins léger au point de vue émotionnel (une grosse douleur pour Mlle Bertin, l'ambiance pré-révolutionnaire avec des débuts de famine, la colonisation, l'esclavage), plus sérieux, un peu plus grave. L'ambiance est marquée par la présence en toile de fond, des Amériques.
L'écriture est toujours fluide et facile à lire. Il est reste un bon livre de détente.
J'ai hâte de découvrir le troisième tome, tout en espérant ne pas tomber en pleine révolution!
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko   22 décembre 2020
La discussion roula sur le sujet de l'esclavage, qui commençait à être contesté même par ceux qui en tiraient les meilleurs fruits. Les Anglais, en avance sur les Français dans bien des domaines tant qu'il ne s'agissait pas d'alimentation, étaient en train d'abandonner cette forme d'exploitation humaine. Non par amour de l'humanité - les bons sentiments ne se mettent pas en équation -, un mais leurs économistes, les meilleurs du monde, la jugeaient peu rentable. Ce système imposait à un esclavagiste trop de charges et de contraintes. Au contraire, le salariat permettait de laisser les ouvriers mourir de faim sans que les patrons aient à se soucier d'eux: ils ne leur appartenaient pas. Le salariat permettait de prendre le meilleur d'un homme - sa force de travail - tout en se désintéressant du reste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
lyokolyoko   23 décembre 2020
La voiture traversa plusieurs des charmants villages bucoliques et hameaux champêtres qui entouraient Paris : Saint-Ouen, Saint-Denis, Sarcelles, Villetaneuse, Deuil-la- Barre, des lieux qui évoquaient les prés en fleurs, le bon air des bois. Les vergers où chantent les petits oiseaux, tandis que les animaux de trait paissent tranquillement au bord des chemins en regardant passer un les carrosses.
Commenter  J’apprécie          282
MamyfranMamyfran   29 décembre 2020
Léonard se demanda s’il n’aurait pas mieux fait de persévérer dans la chirurgie. Voilà qui était une profession d’avenir ! Saigner les gens au bras était plus facile que de choucrouter les marquises et ça ne prenait que cinq minutes. En prime, il aurait peut-être eu un jour la chance de diriger l’autopsie de la modiste.
- Bon sang, vous vous dépêchez, palantin ? lui lança-t-elle.
Il la regarda retirer de leur voiture ses innombrables cartons à chapeau et ses paniers d’échantillons. La perspective d’avoir un jour à élucider la cause de son décès était certainement ce qui le motivait le plus pour continuer d’enquêter avec elle. Un jour, c’est sûr, on lui ordonnerait de chercher l’assassin de Rose Bertin. Et il savait d’avance qui serait le coupable. Ce serait lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RennathRennath   05 mars 2020
- Si je suis votre raisonnement, la France ne devrait-elle pas abolir l'esclavage pour favoriser son économie, puisque le salariat est moins onéreux et plus sûr ?
- Absolument ! dit le monsieur qui avait voyagé. Mais ce serait cruel pour les Noirs. Devenus libres, ils périraient de faim. L'organisation sociale qui les fait vivre serait détruite, le commerce en souffrirait, l'autorité de l'administration française ne pourrait plus les protéger, ils ne seraient que des âmes en peine arrachées à leur pays natal, à leurs coutumes, à leurs croyances.
Rose se demanda quelle réaction auraient ses couturières si elle leur annonçait qu'elle allait les réduire en esclavage pour leur bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MamyfranMamyfran   29 décembre 2020
En revanche, on y parlait à mots couverts du décès d’Algernon Johnson, présenté comme « un malheureux accident survenu à un brillant diplomate étranger », ce que tout le monde traduisait par « un assassinat politique qui risquait d’enflammer la guerre larvée entre la France et l’Angleterre ». Toute la finesse des rédacteurs était dans le choix d’expressions allusives. Les lecteurs avertis devineraient le reste. « Un décès sans cause apparente » signifiait « les autorités vous mentent », tandis que « personne n’a été inquiété » voulait dire « la police patauge dans la mélasse ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Frédéric Lenormand (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Lenormand
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Divine Jacqueline de Dominique Bona aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1077991-romans-divine-jacqueline.html • Dictionnaire amoureux du festival de Cannes de Gilles Jacob aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1080815-article_recherche-dictionnaire-amoureux-du-festival-de-cannes.html • L'échelle des Jacob de Gilles Jacob aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1066068&id_rubrique=12 • le voyage de monsieur Raminet de Daniel Rocher aux éditions du Net https://www.lagriffenoire.com/1072154-poche-le-voyage-de-monsieur-raminet.html • Les Cygnes de la Cinquième Avenue de Mélanie Benjamin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html • La reine se confine ! - Au service secret de Marie-Antoinette de Frederic Lenormand aux éditions De La Martinière https://www.lagriffenoire.com/1077413-polar-historique-la-reine-se-confine----au-service-secret-de-marie-antoinette.html • La Maison aux miroirs de Cristina Caboni et Marie Causse aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/1077795-romans-la-maison-aux-miroirs.html • Grand café Martinique de Raphaël Confiant aux éditions Mercure de France https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1029530&id_rubrique=12 • Les Déracinés de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=143497&id_rubrique=12 • Et la vie reprit son cours de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1076145-romans-et-la-vie-reprit-son-cours.html • Un invincible été de Catherine Bardon aux éditions Les Escales https://www.lagriffenoire.com/1078183-romans-un-invincible-ete.html • L'Américaine de Catherine Bardon aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1042263&id_rubrique=12 • • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsgallimard #editionsplon #editionsgrasset #editionsdunet #editionslivredepoche #editionsdelamartiniere #editionspressesdelacite #editionsmercuredefrance #editionspocket #editionslesescales #editionsfolio
+ Lire la suite
autres livres classés : cosy mysteryVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Thé vert et arsenic" de Frédéric Lenormand.

Quelle femme accompagne le Juge Ti ?

la première
la deuxième
la troisième

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Les nouvelles enquêtes du juge Ti, tome 15 : Thé vert et arsenic de Frédéric LenormandCréer un quiz sur ce livre

.. ..