AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344013636
Éditeur : Glénat (04/01/2017)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 151 notes)
Résumé :
L'histoire vraie d'une héroïne oubliée.

1940, l’armée nazie a envahi la Pologne. À Varsovie, les Juifs de la ville ont été parqués dans le ghetto : un quartier entier entouré de murs. Quiconque tente de s’en échapper est abattu sans sommation ; les seuls qui peuvent y entrer sont les membres du département d’aide sociale. Parmi eux, Irena vient tous les jours apporter vivres et soutien à ceux qui sont enfermés dans cet enfer et qui souffrent de maladi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (98) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  03 septembre 2017
La Pologne, occupée par l'Allemagne nazie, vit de bien sombres heures. Notamment les Juifs à qui l'on interdit de travailler, de posséder et que l'on enferme.
Ghetto de Varsovie, mars 1941. Les Juifs ont été parqués entre ces hauts murs et seul le Département d'Aide Sociale est autorisé à les franchir. À bord de la camionnette remplie de vêtements, de nourriture et de médicaments, Irena et son collègue, Antoni, une fois les contrôles passés, viennent en aide, autant qu'ils le peuvent, à ces pauvres démunis. Mais, un jour, une femme supplie Irena de l'aider. En effet, très malade, sachant ses jours comptés, elle lui demande de sauver son fils, Nathanael, et de s'en occuper une fois qu'elle ne sera plus là. Doutant du geste à accomplir, redoutant de mettre en danger ses confrères et craignant aussi d'être dénoncée, Irena doit-elle sauver cet enfant de la barbarie ? Quid des autres ?

À partir de divers ouvrages, Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël, passionnés par cette histoire, retracent dans ce premier tome d'une trilogie, la vie d'Irena Sendlerowa, une jeune femme résistante qui n'avait pour but que d'aider les Juifs. Une femme forte et combattive, révoltée du sort des Juifs, et déclarée Juste en 1965. Cet album lui rend un très bel hommage, les auteurs ayant essayé de coller au plus près de la réalité. Même si l'album est destiné principalement à la jeunesse, ils n'ont rien caché des horreurs subies, des traitements infligés et du sort réservé aux Juifs. Une manière intelligente, subtile et touchante d'appréhender cette période de l'histoire. David Evrard, au dessin, et Walter, aux couleurs, contrebalancent la gravité du sujet en proposant un dessin tout en rondeur aux couleurs douces et à la mise en page dynamique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          680
RosenDero
  27 janvier 2017
Pologne, 1941, Ghetto de Varsovie. Irena, une jeune polonaise, travaille pour l'aide sociale et apporte de la nourriture, des habits, des soins et du réconfort aux Juifs enfermés dans ce quartier réservé, véritable mouroir.
Sa vie va être bouleversée le jour où une habitante va lui demander, sur son lit de mort, de faire sortir son fils de cet enfer...
---
Les titres relatifs à la seconde guerre mondiale sont nombreux, les BD, albums et ouvrages graphiques également.
Ceux traitant spécifiquement du ghetto de Varsovie, et ceux consacrés à l'action d'Irena Sendlerowa sont tout de suite moins faciles à trouver, surtout si l'on cherche à les rendre accessibles au grand public et, plus particulièrement, si l'on veut qu'ils soient adaptés aux jeunes (c'est au programme d'histoire de 3e).
L'existence de la série Irena adaptant librement mais de manière très documentée la vie de cette Polonaise qui gagnera par la suite le titre de Juste pour son rôle dans le sauvetage de nombreux Juifs de Varsovie, est donc déjà une très bonne chose en soi.
Les bons points auraient pu s'arrêter là, mais Irena est une BD bourrée de qualités dont, en premier lieu, une portée pédagogie inestimable.
Si les dessins sont si "mignons" (avec même un petit chien trognon qui gambade, des gamins aux bouilles crasseuses mais ravies à l'air très joyeux) c'est sans conteste pour ne pas en rajouter à la gravité du sujet et des horreurs dépeintes.
Ghetto est synonyme d'insalubrité, de surpopulation, de famine, de mort, tout simplement.
Et si la mort n'est pas éludée ni passée sous silence, elle est imagée sans que cela ne lui fasse perdre son caractère percutant et choquant. Au contraire, le traitement graphique de la mort, pudique, avec ces fantômes bleutés qui s'expriment et sont libérés de toute souffrance, est adapté à la discussion et à la médiation avec les plus jeunes sans devoir être choquante pour les yeux, elle l'est suffisamment pour le coeur et l'esprit.

Pédagogique, touchante, sans mièvrerie et sans concession, Irena est une BD bouleversante sur un sujet qui, à force d'être mentionné, pourrait perdre de sa prégnance. En se focalisant sur des enfants, en illustrant de manière naïve mais non censurée les atrocités commises et subies, Irena concrétise la souffrance et l'absurdité du fascisme.

Je suis bien conscient que ma "critique" n'est pas suffisante, pas complète (je n'ai même pas parlé du fait que la BD évoque le pillage et la soif de richesses de ce Reich avide de territoires et qui cible les juifs pour les déposséder) et pas à même de rendre compte de ce que cette BD peut apporter.
Mais à l'heure où l'on entend trop souvent dire que le passé est passé et que L Histoire ne sert à rien, où les barbares réitèrent les mêmes ignominies en changeant de bannière, où le Gestapo n'est pas loin, il est bon de se rappeler que certains ont su et savent encore résister.
Si j'ai réussi à vous inciter à lire cette belle BD, à l'offrir, c'est tout ce qu'elle mérite.
Lisez-la et parlez-en.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          353
Nadouch
  02 mai 2017
Attention, de cette lecture on ne ressort pas indemne.
Sous des dehors légers (dessins presque naïfs au premier abord, couleurs douces, personnages joufflus), il s'agit d'une vraie BD à contenu, dans le sens noble du terme. Irena a vraiment existé, elle est une juste, c'est-à-dire qu'elle a sauvé des juifs de l'extermination. Comment ? En faisant sortir clandestinement des enfants du ghetto de Varsovie. En prenant donc des risques absolument énormes. En s'entourant d'un réseau bien choisi et efficace. En faisant tout avec méthode...
Dans ce premier tome, c'est la prise de conscience d'Irena, venue un jour avec l'aide sociale dans le ghetto, et ayant assisté au meurtre d'un enfant... Et, de à, le début de son action.
Une lecture vraie et bouleversante, sans pathos, pleine de justesse.
Commenter  J’apprécie          301
tchouk-tchouk-nougat
  18 avril 2017
Sous l'occupation allemande, La Pologne vit des heures sombres. Les juifs sont parqués dans des ghettos insalubres où toute tentative de fuite se solde par la mort. Irena fait partie de l'aide sociale et apporte ce qu'elle peut de soins, nourriture, vêtements, et réconfort.
Cette très belle BD revient sur les conditions horribles dans lesquels vivaient les juifs de Varsovie et nous fait découvrir Irena. Cette femme remarquable, résistante et militante polonaise a vraiment existé. Elle fut déclarée Juste en 1965.
Cette bande dessinée est adapté à un public jeune, leur permettant ainsi de découvrir la seconde guerre mondiale avec un autre regard.
Les dessins sont a cette image : ils ne cachent pas la misère, les visages émaciés et les bras malingres. Mais ils ont des un trait charbonneux et doux, très simples, adaptés à ce lectorat.
Commenter  J’apprécie          250
4ejeanrostand18
  03 novembre 2017
Le réconfort!
Irena 1/3 le Ghetto, est une bande-dessinée de Jean-David Morvan racontant l'histoire d'Irena, une jeune héroïne polonaise travaillant pour l'aide sociale. Elle apporte de la nourriture, des vêtements et un peu de réconfort aux femmes et enfants dans le Ghetto.
Un jour elle rencontra une jeune femme de 24 ans, malade se sentant condamnée qui la supplia de prendre soin de son jeune fils Nethanel.
Marquée par la mort de son père, médecin social, Irena arrivera-t-elle à sauver ce garçon de l'enfer du Ghetto?
Cette bande-dessinée m'a touchée, elle est émouvante car elle nous permet de mieux comprendre ce qui s'est passé pendant la seconde guerre mondiale au travers d'une histoire vraie.
Les dessins aux couleurs ternes (gris,vert…) représentant la misère, la souffrance nous permettent de mieux visualiser les horreurs du Ghetto.
****
Recommandations: La guerre est une période de malheur. Je recommande cette bande-dessinée à ceux qui souhaitent en savoir davantage sur l'histoire des Juifs dans les Ghettos.
Chloé
La main sur le coeur !
Irena (1/2). le GHETTO est une bande-dessinée de Jean-David Morvan.
L'histoire très émouvante et très touchante se passe en Pologne dans le Ghetto de Varsovie, pendant la seconde guerre mondiale. Elle met en scène une femme prénommée "Irena" qui travaille pour une association d'aide sociale.
Elle et son équipe apportent des vêtements, de la nourriture, des couvertures pour les enfants et les adultes du ghetto. de plus, ils les soignent en leur faisant des piqûres et en leur donnant des médicaments. Un jour, elle rencontre une femme très malade, de 24 ans, qui la supplie de sortir son fils du ghetto avant qu'il ne soit trop tard. C'est un électrochoc pour Irena. Arrivera-t-elle à faire sortir cet enfant de l'enfer?
Cette bande-dessinée m'a beaucoup touchée car cela nous permet de mieux nous rendre compte de la maltraitance pendant la seconde guerre mondiale.
Les couleurs très sombres nous permettent de mieux visualiser l'horreur du ghetto.
Recommandation : Je le recommande aux personnes ayant des difficultés à lire car il est très court et très simple. Je le recommande aussi à ceux qui s'intéressent à l'histoire des juifs en camps nazi.
Elsa.

Rien n'est impossible
Les auteurs sont Jean David Morvan, Séverine Tréfouèl, David Evrard, Walter, ce livre est une BD, le genre de ce livre est aventure historique
Irena est une femme ordinaire et pourtant elle va faire quelque
chose d'extraordinaire à une époque effroyable. Pendant la deuxième guerre mondiale, Irena travaille comme membre d'une association d'aide sociale dans un ghetto. Un jour, une femme lui demande de garder son fils et de le sortir du ghetto mais les allemands tuent la mère et l'enfant et depuis ce jour-là Irena décide de sauver le plus d'enfants possible.
J'ai beaucoup aimé ce livre car l'histoire est triste est bouleversante. Il montre que même à cette époque, il y avait des gens avec un coeur. Un livre à ne pas rater.
Pierre
Une BD qui se dévore!!!
Titre: Irena, Auteur: Jean David Morvan et Séverine Tréfouël, Nature: BD, Genre: Historique.
En 1940, les nazis envahissent la Pologne. A Varsovie, on interdit aux Juifs de travailler, on leur prend leurs biens, on les enferme dans des ghettos et ils portent des brassards avec l'étoile juive. Toute personne essayant de s'enfuir est tuée. Seul le département d'aide sociale a le droit de rentrer dans le ghetto. Irena et d'autres personnes se battent pour aider ceux qui y sont enfermés. Un jour, une dame mourante confie la vie de son fils à Irena. Comment va -t-elle faire pour le sortir du ghetto? Irena va prendre son courage à deux mains au dépend de sa vie...
J'ai bien aimé cette BD car elle explique la vie d'une femme qui a réellement existé et qui a sauvé des enfants de la mort. Les illustrations caricaturent les nazis.
A ceux qui aiment les histoire sur la seconde guerre mondiale !
Apolline
Un aide qui fait réfléchir
Irena (1/3) de Jean-David Morvan. C'est une bande dessinée sur la guerre et les camps de concentration.
Ce livre parle d'une femme qui se nomme Irena qui travaille dans une association d'aide sociale. Elle et ses collègues apportent des vêtements, des médicaments et de la nourriture aux enfants et adultes du ghetto de Varsovie en Pologne. Mais un jour alors qu'elle fait des soins, cette dernière rencontre une dame malade de 24 ans qui lui demande de sortir son fils de cette enfer. Irena réfléchit pendant des jours. Quelle décision prendre ? Si elle accepte, comment faire? Cela semble mission impossible...
Cette bande dessinée m'a beaucoup plu car cela nous met à la place des juifs et cela m'a beaucoup touché.*
Je le recommande à ceux qui cherchent des livres faciles à lire et à comprendre et qui s'intéressent à la guerre.
Mathieu
Irena
Quelle tristesse!!
Scénario de Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël
Dessin de David Eurard et la couleur de Walter.
C'est l'histoire d'une femme qui porte secours aux enfants du Ghetto de Varsovie en leur apportant de la nourriture et des vêtements pendant la 2e guerre mondiale.
Derrière cette mission, elle aspire à les faire sortir de l'enfer.
Un jour une personne du Ghetto vient la chercher pour qu'elle aille voir sa cousine, Vaschel qui a 24 ans. Elle est très malade et elle va bientôt mourir.
Vaschel voudrait donner son fils à Irena qui ne sait pas quoi faire. Quand elle se décide, il est trop tard pour le petit garçon.
Mais va-t-elle réussir à sauver les autres enfants?
Samantha

Une femme d'exception!
Dans le ghetto de Varsovie, en 1941, la courageuse Irena travaille pour l'aide sociale et vient au secours des Juifs tyrannisés par les nazis.
Ce premier tome raconte l'évènement qui va lui faire prendre la décision de sauver des enfants juifs du ghetto...
J'ai adoré cette bande-dessinée, je la trouve très intéressante puisqu'on apprend beaucoup de choses concernant les camps juifs, notamment sur leur mode de vie ainsi que sur la cruauté des Allemands pendant cette période.
Arthur
Une dame de coeur
Réalisée par Morvan, Evrard, Tréfouël et Walter, cette BD est la première d'une série de trois. Elle raconte comment Irena, une dame de grande bonté, voulut sauver les enfants juifs du ghetto.
Irena travaille dans une association d'aide sociale visant à nourrir, vêtir et soigner des juifs. Un jour elle rencontre une femme sur le point de mourir qui lui demande de faire sortir son enfant de cet enfer. Irena n'osera alors pas lui dire oui car si elle se faisait prendre, toute son équipe en pâtirait...
Une BD courte et facile à comprendre, "Irena" fait ressortir le malheur et la douleur engendrés par la guerre. J'ai hâte de lire la suite.
Calie
Une femme pas comme les autres
Guetto de Varsovie, 1941.
Irena travaille au département d'aide sociale, elle vient en aide à des pauvres démunis.
Un jour, elle rencontre une femme très malade, qui va bientôt mourir, et qui la supplie de sauver son fils de cette misère, et de s'en occuper une fois qu'elle ne serra plus là...
Irena acceptera-t-elle cette mission dangereuse?
Si oui, arrivera-t-elle à le faire sortir de cet enfer?
J'ai bien aimé cette BD car je l'ai trouvé touchante. Elle montre à quel point survivre à cette époque était dur!
Fiona
















+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (5)
Ricochet   26 avril 2017
Dosé avec justesse entre vérité et public jeune, un ouvrage bouleversant à suivre.
Lire la critique sur le site : Ricochet
BDGest   20 février 2017
Cette série semble s'adresser aux enfants du même âge que ceux qui en peuplent les pages, cependant elle pourrait paraître dure par moments. Elle saura toutefois également intéresser les plus grands.
Lire la critique sur le site : BDGest
Bedeo   14 février 2017
Un album réalisé avec intelligence qui s’adresse à la fois aux jeunes et aux adultes, en faisant découvrir la vie d’une femme au courage extraordinaire dans une bande dessinée à vocation mémorielle.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario   23 janvier 2017
A ceux qui disent qu'il ne faut pas ressasser le passé pour aller de l'avant, cet ouvrage rappelle qu'il faut malgré tout connaître le passé pour construire l'avenir.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   20 janvier 2017
Une bande dessinée, historiquement juste et terriblement émouvante.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
singalfs4hsingalfs4h   07 avril 2018
Je me doute, il y a des gens de cœur partout. Mais de là à risquer sa vie pour nous aider...
Commenter  J’apprécie          10
RosenDeroRosenDero   31 janvier 2017
Les bourreaux font jeter de la chaux vive sur chaque nouvelle couche de cadavres.
Les blessés sont rarement achevés, parce que les munitions coûtent cher.
Ils tentent tout de même de se rembourser en revendant les vêtements...
et en volant tout ce qui a de la valeur dans les appartements laissés vides.
Cette monstrueuse idéologie couvre en plus un des plus grands pillages de toute l'histoire.
Visiblement ils ont besoin de beaucoup d'argent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
prune42prune42   14 juillet 2017
- Tu sais, je ne comprends pas les nazis (...) Je veux dire : pourquoi cachent-ils leur saloperie derrière des murs ? Tout le monde sait très bien ce qu'ils font.
- Disons que ça leur permettra peut-être de nier, si les choses tournent mal pour eux. Et ça aide aussi nos propres concitoyens à vivre en parfaits hypocrites, comme s'ils ne savaient pas.
Commenter  J’apprécie          80
RosenDeroRosenDero   27 janvier 2017
Décret du 26 avril 1943
Tout Polonais qui, sciemment, aide d'une façon ou d'une autre un Juif à s'échapper du quartier juif sera exécuté sur-le-champ et sans autre forme de procès.
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   18 août 2017
Ghetto de Varsovie, Mars 1941

- Ausweiss, Bitte !
- Département d'Aide Sociale .
- Je ne comprendrai jamais pourquoi on autorise des humains à venir aider ces sous-rats. Si c'était moi qui donnais les autorisa...
- Mais ce n'est pas vous. Alors, soulevez cette barrière. Ou j'en référerai à qui de droit.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Jean-David Morvan (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-David Morvan
Patrice Louinet, spécialiste de Conan, présente la nouvelle collection Glénat, une adaptation des nouvelles de Robert E. Howard : "Conan le Cimmérien". La collection commence avec deux nouvelles emblématiques : "La Reine de la côte noire" (Jean-David Morvan et Pierre Alary) et "Le Colosse noir" (Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat). Deux autres titres paraîtront en 2018 : "Au-delà de la rivière noire" (Mathieu Gabella et Anthony Jean) et "La fille du géant du gel" (Robin Recht).
autres livres classés : varsovieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Irena

Comment se nomme le parti d’Hitler ?

Le parti nationaliste
Le parti nazi
Le parti socialiste

13 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Irena, tome 1 de Jean-David MorvanCréer un quiz sur ce livre
. .