AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Henri Albert (Traducteur)Christian Jambet (Préfacier, etc.)
ISBN : 2080704214
Éditeur : Flammarion (07/01/1993)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Ce titre aux accents wagnériens est emblématique de la pensée nietzschéenne. Pratiquant la philosophie à coups de marteau, Nietzsche cherche avant tout à précipiter la fin d'un monde et le déclin de ses croyances.Depuis Socrate, l'homme théorique, soucieux d'édifier des systèmes conformes aux exigences de la raison, semble avoir triomphé de l'homme tragique, assumant, à l'instar de Dionysos, les contradictions de la vie. Ainsi, la philosophie, la morale puis la scie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
snybril
29 janvier 2012
Troisième lecture de l'année. On change de stature, on s'incline en marque de respect et on va chercher le tube d'aspirine. C'est peut-être le snobisme qui m'a fait acheter le crépuscule des idoles de Nietzche. Mais c'est surement le masochisme qui m'a poussé à le lire.
Mes cours de philosophies sont désormais lointains. Et de toutes les façons, je n'y voyais à l'époque qu'une occasion de rattraper mes insomnies nocturnes.
Mis à part quelques maximes populaires et la fin du quidam à l'asile, je ne connaissais donc pas le grand Frédéric Nietzsche.
J'ai du m'accrocher pour le lire et je pense être passé à des lieues de la signification du texte. Il n'empêche qu'à mesure que je tournais les pages mon malaise grandissait. Ce roman ne pouvait avoir été écrit pas quelqu'un de sain d'esprit.
La prétention iconoclaste de mettre à bas les idoles m'attirait. Je m'y suis brûlé les ailes. Comme l'adolescent rebelle qui essaye sa première cigarette j'ai d'abord toussé, puis en m'acharnant, j'ai finis pas avoir envie de vomir.
La dose était trop forte pour moi. Les idoles y sont bien passées, les grecs anciens, la morale, les principes de liberté, la société moderne. le tout argumenté avec aplomb, arrogance et mépris.
« le malade est un parasite pour la société. »
Son propos est le plus souvent argumenté avec pertinence et justesse. Difficile pour les esprits simples comme le mien de réfuter le discours. En bref, l'ami Fred ne semble pas très fréquentable.
Pour la profondeur de la réflexion et l'apport du texte à la pensée moderne, je suis obligé de concéder deux étoiles à cet essai nauséabond.

Lien : http://oiseauchanteur.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cathgalloy
04 octobre 2011
plutôt l'original que le procureur ONFRAY qui confond tout ( biographie et caractère)
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
VilloteauVilloteau14 novembre 2012
Je mets à part avec un profond respect le nom d’Héraclite. Si le peuple des autres philosophes rejetait le témoignage des sens parce que les sens sont multiples et variables, il en rejetait le témoignage parce qu’ils présentent les choses comme si elles avaient de la durée et de l’unité. Héraclite, lui aussi, fit tort aux sens. Ceux-ci ne mentent ni à la façon qu’imaginent les Éléates [Parménide, Zenon], ni comme il se le figurait, lui, – en général ils ne mentent pas. C’est ce que nous faisons de leur témoignage qui y met le mensonge, par exemple le mensonge de l’unité, le mensonge de la réalité, de la substance, de la durée… Si nous faussons le témoignage des sens, c’est la « raison » qui en est la cause. Les sens ne mentent pas en tant qu’ils montrent le devenir, la disparition, le changement… Mais dans son affirmation que l’être est une fiction Héraclite gardera éternellement raison. Le « monde des apparences » est le seul réel : le « monde-vérité » est seulement ajouté par le mensonge…
(…) Aujourd’hui nous ne possédons de science qu’en tant que nous sommes décidés à accepter le témoignage des sens, – qu’en tant que nous armons et aiguisons nos sens, leur apprenant à penser jusqu’au bout. Le reste n’est qu’avorton et non encore de la science : je veux dire que c’est métaphysique, théologie, psychologie, ou théorie de la connaissance. Ou bien encore science de la forme, théorie des signes : comme la logique, ou bien cette logique appliquée, la mathématique. Ici la réalité ne paraît pas du tout, pas même comme problème : tout aussi peu que la question de savoir quelle valeur a en général une convention de signes, telle que l’est la logique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
OrpheaOrphea12 février 2013
Une Transmutation de toutes les valeurs, ce point d'interrogation si noir, si énorme, qu'il jette des ombres sur celui qui le pose, – une telle destinée dans une tâche nous force à chaque instant de courir au soleil, de secouer un sérieux qui s'est mis à trop nous peser.
Commenter  J’apprécie          30
PhilonPhilon11 juin 2015
Mais on comprend les grands hommes de travers si on les considère dans la perspective indigente d'une utilité publique. Que l'on ne parvienne pas à en tirer une utilité, cela fait peut-être partie de la grandeur. [ Crépuscule des idoles, Incursions, 50 ]
Commenter  J’apprécie          10
JudithbouJudithbou15 août 2015
Dostoïevski, le seul psychologue, dont soit dit en passant, j'ai eu quelque chose à apprendre.
Commenter  J’apprécie          40
ThaddeusThaddeus04 mars 2015
L'Art est le grand stimulant à la vie : comment pourrait-on l'appeler sans fin, sans but, comment pourrait-on l'appeler l'art pour l'art?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Friedrich Nietzsche (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Friedrich Nietzsche
Friedrich NIETZSCHE - Ecce Homo (EN)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
228 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre