AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Franck Steffan (Collaborateur)
ISBN : 2213606269
Éditeur : Fayard (19/09/2000)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 23 notes)
Résumé :


Le monde " progresse " à toute vitesse. Le vent souffle de même, comme on l'a vu lors des tempêtes de Noël 1999. Ici, l'euphorie économique ; là, des cyclones d'une violence jamais vue.

Tandis que l'économie prospère, l'écologie dégénère. Il est temps d'agir ! Faut-il se contenter de ranger les transats sur le pont d'un Titanic d'ores et déjà condamné au naufrage ? Ou changer carrément de cap, comme le ferait celui qui aurait pris l'a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
keria31
  04 décembre 2015
Bon livre, instructif.
L'auteur J.Marie Pelt nous livre ses recherches et réflexions sur le thème de l'environnement. Il fait parti de ses esprits qui ont cherché à alerter l'opinion et à chercher des solutions avant même les dégradations qui se sont accentuées aujourd'hui (l'ouvrage date de 15 ans). Parmi les exemples qu'il cite, 2 ont particulièrement retenu mon attention : Curitiba et Kalundborg, le premier étant une ville du Paraná (Amérique du sud) quand l'autre vient du Danemark. A Curitiba, on a fait plusieurs efforts (sur les initiatives du maire) pour traiter les déchets dans les bidonvilles, aménager les transports publics, désengorger la population du centre ville, reboiser. Pour moins dépenser, on a choisi un mode de transport à mi chemin entre le métro et le bus. A Kalundborg, on a fait l'expérience de pratiques industrielles qui visent à recycler les déchets pour éviter la pollution et le gaspillage : les industries se les "échangent" si on peut dire et c'est ce que l'on nomme "la co-génération". Bien vu, même si par rapport à l'industrie, il y a une contrainte environnementale de sélection dans l'implantation des usines et des partenariats qui me paraît bien difficile à mettre en place et maintenir.
Mais c'est surtout bel et bien l'agriculture intensive qui par ses pratiques nuisibles reparaît de pages en pages. Non seulement il y a un chapitre qui lui est consacré mais aussi, on évoque ses méfaits à travers les chapitres de la guerre de l'eau, les effets pervers de la chimie et du génétique. Pesticides, engrais, OGM ont provoqué des phénomènes dont on rapporte ici l'observation. Comme le BCP, un composant chimique qui, crée vers 1930, a été largement utilisé dans le bâtiment et l'agriculture : il serait à l'origine de nombreux décès d'animaux marins (phoques, dauphins) qui ont échoué sur les côtes européennes et américaines à la fin des années 80 mais surtout il serait responsable de l'augmentation des cancers du sein, de la prostate et des testicules chez l'homme. D'où le fait que l'auteur ne se prive pas pour dénoncer et critiquer Mosanto, déjà impliqué dans des scandales mais qui n'a jamais pourtant cessé de s'étendre. Une firme qui affiche son optimisme dans sa politique en dépit de plaintes et de dégâts sur le terrain...Sans compter les questions qu'elle soulève sur les effets de ses futures innovations. Car les productions chimiques inondent le marché : en 2000, date de parution de ce livre, c'était pas moins de 100000 produits différents avec 1000 substances nouvelles chaque année. Rythme effréné d'une innovation qui réduit l'activité de contrôle...sous la pression du commerce. Du coup quels peuvent être dans le temps les effets secondaires sur l'environnement (végétaux, animaux, hommes) de tels produits ?
Voilà, ce qui, pour ma part, a retenu mon attention même si bien d'autres thèmes sont abordés et développés, notamment sur le bouddhisme dont les valeurs spirituelles sont bien opposées, selon l'auteur, à celles qui dominent dans la logique capitaliste, celles de l'ère du profit : le détachement contre l'emportement, le renoncement contre la possession, le recentrage (sur soi et le monde) contre la dispersion, le retour à l'essentiel contre l'attention vers l'inutile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          134
Fx1
  14 septembre 2014
Voila un ouvrage paradoxal . Dans le méme temps qu'il souléve des problématiques importantes sur les dégats causés par l'homme sur les millieux naturels , il est d'une simplicité qui parfois limite assez fortement son propos . Au final voila un livre digne d'intéret et utile , mais qui s'adresse davantage aux néophytes en matiére d'écologie .
Commenter  J’apprécie          50
Snarkk
  08 mars 2014
Soyons clairs : on a pu lire beaucoup mieux en terme d'écologie politique ou même de vulgarisation des problématiques écologiques. Néanmoins, le discours est salvateur et la prose facile d'accès. Un livre à recommander pour les novices des questions environnementales.
Commenter  J’apprécie          00
Pirouette0001
  13 janvier 2013
Prendre le temps de réfléchir à ce que nous faisons de cette terre sur laquelle nous ne faisons que passer...
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Marie Pelt (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marie Pelt
Rencontre avec Jean-Marie Pelt à l'occasion de la sortie de son livre "L"évolution vue par un botaniste".
Dans la catégorie : EnvironnementVoir plus
>Problèmes et services sociaux. Associations>Autres problèmes et services sociaux>Environnement (63)
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
399 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre