AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Matthieu Ricard (Autre)
EAN : 9791040111382
368 pages
Editions de la Martinière (04/11/2022)
4.61/5   19 notes
Résumé :
La version collector, bénéficiant d'une fabrication luxe, de l’un des best-sellers du moine-photographe, Matthieu Ricard. Un hommage vibrant à l'Himalaya et une somme photographique hors norme sur les traces des grands maitres du bouddhisme.

La version collector de l’un des best-sellers du moine-photographe Matthieu Ricard. Pendant un demi-siècle, celui-ci a photographié l’intimité des monastères bouddhiques, la majesté des sommets himalayens du Népal... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
bobfutur
  06 janvier 2023
C'est un fort beau livre, impressionnant cadeau de Noël envoyé par Babelio et les éditions De La Martinière à quelques chanceux, dont j'ai le plaisir de faire partie, magie de ces « masse-critique » qui contribuent forcément à un esprit de fidélité à ce site…
De beaux présents comme ceci feraient presque oublier la possible déliquescence de la critique professionnelle, voire du journalisme en général… du moins son bouleversement depuis l'avènement du tout-numérique, de la généralisation d'une certaine forme de gratuité, de l'effondrement des recettes directes de ces métiers, de l'explosion des acteurs, de l'etoile-filantisation de tout et rien, jusqu'à la prise de pouvoir involontaire des amateurs et des stagiaires, grillant la place à tous ces artisans, forçant les plus endurcis à s'adapter, soi-disant « destruction-créatrice » schumpetérienne comme ordre naturel des choses, dogme quasi-religieux d'un capitalisme qui, à l'instar de ses collègues de culte, ne peut se remettre en question…
Je commence par dire cela, car j'ai été photographe professionnel pendant (et il y a) dix ans ; mes études et ma prise d'activité furent concomitantes de l'avénement du digital, dont j'ai été une des victimes consentantes.
Pour le meilleur et le pire, de nombreux professionnels ont cédé leur place à une démocratisation des moyens qu'il est délicat de culpabiliser ; la comparaison est difficile, et forcément entachée de ce psalmodiant « c'était mieux avant », poignées de graviers commodément jetées à la figure entre « boomers » et « millennials », empêchant un véritable examen objectif de ce qui a été créé, au prix de tout ce qui a été détruit…

Sinon, il y a le bouddhisme.

Je prends le temps de la digression, car ce livre est une ré-édition, où l'éditeur a simplement employé quelques moyens supplémentaires, comme l'utilisation d'un papier mat plus épais, permettant une trame plus fine et un meilleur rendu général des photos — bien que cela reste une question de goût : les aficions du papier brillant sont légions, et en impression numérique, certains types d'images « rendent » en effet mieux sur ce type de support… le seul mettant tout le monde d'accord restant le papier « Baryté » utilisé en tirage argentique noir&blanc ( mis à part l'assistant laborantin de corvée de lavage, séchage et d'aplatissage…! ) — ainsi que l'addition de quelques pages supplémentaires ( je me fie aux nombres déclarés sur des sites internet marchands proposant encore les deux versions ), et de la mention « Collector », sous-entendant un tirage nettement moindre…

Je sais… on parle beaucoup d'objets alors qu'il est question d'une spiritualité légèrement à l'opposé de tout ceci…

Juger de la qualité des images ?
Le GOAT(*) Henri Cartier-Bresson, mondialement célèbre, également pour sa discrétion : son rejet des flonflons du commerce et de la réclame, son goût pour l'ascèse, etc. ; bref, dont un compliment devrait être considéré avec le plus grand sérieux, dit de lui :
« La vie spirituelle de Matthieu et son appareil photo ne font qu'un, de là surgissent ces images fugitives et éternelles. »
… ou quand l'Instant Décisif s'inscrit pour des siècles sur le granit du Toit du Monde…

Je rajouterais que Matthieu Ricard démontre beaucoup plus de talent à saisir les visages que les paysages…
Ce livre est bien-sûr composé de ces deux grands « types » de photographies, mais les portraits — et la profonde empathie qui s'en dégage — semblent nettement privilégiés, démontrant un réel humanisme de l'auteur.

Il n'est pas nécessaire de rappeler l'admiration que peut susciter un tel individu, dont l'abondante bibliographie enrichit l'association humanitaire Karuna-Shechen, renvoyant à la gueule des indigénistes ( et autres plattistes ) leur odieux concept d' « appropriation culturelle »…

On doit bien-sûr conserver un oeil critique et ne pas tomber dans la béatitude face à une pensée constituée pour une part de magie, manquant quelque fois de profondeur pour embrasser de manière holistique les problèmes posés à l'humanité, à la planète, mais dont beaucoup d'enseignements peuvent être traduits en langage « laïque » universel.

Mais loin de cet image du « tout beau - tout gentil » que cette culture pourrait nous renvoyer ( de sa vision « kitsch » ), l'auteur nous raconte une histoire finalement très humaine, faite aussi d'exploitation et de domination, où le Bien et le Mal ne sont pas aussi délimités que cela…

Merci


(*) GOAT ou « Greatest Of All Time » : appellation typique aux sports américains, particulièrement sensibles aux honneurs et à la célébration de l'individu, élevant de rares et exceptionnels athlètes au rang de demi-dieu. HCB en aurait bien-sûr frissonné… bien qu'il soit un des rares à pouvoir y prétendre…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8512
Marie-Nel
  17 janvier 2018
Ce livre est tout d'abord un magnifique objet comme tout amoureux des livres aime en avoir. Une magnifique couverture, en le parcourant une première fois rapidement, on ne peut que s'émerveiller devant les photos prises par Matthieu Ricard. Puis lorsque j'ai pris le temps de le lire, j'ai apprécié les textes relatant la vie de cet homme, et tellement envoutée par ses mots, je l'ai lu en une après-midi.
Cet ouvrage représente cinquante années passées au Népal, au Tibet et au Bhoutan. Matthieu Ricard a commencé la photographie dès l'âge de dix ans, s'intéressant plus particulièrement à la nature et la flore. Il a continué pendant ses études de médecine, il a eu la chance de rencontrer un grand nom de la photographie à dix-huit ans, Henri Cartier-Bresson. À vingt ans, il part pour la première fois en Inde, il y rencontre son premier maître spirituel, Kanguiour Rinpotché qui le fascine, il repart en France où il prépare une thèse de doctorat en génétique cellulaire à l'institut Pasteur, pendant ses congés, il repart régulièrement à Darjeeling. Cinq ans plus tard, au lieu de partir aux États-Unis comme lui recommandait son directeur de thèse, il décide de partir dans l'Himalaya. Il vécut sept ans en Inde, à Darjeeling, une dizaine d'années au Bhoutan, puis s'installa au Népal. Il fit également de nombreux voyages au Tibet. Il a eu d'autres maitres spirituels, qu'il a suivis à travers le pays, a rencontré Le Dalaï-Lama, dont il est l'interprète français, a mené la même vie d'ascète que ses maitres, est devenu moine bouddhiste. Il a surtout fondé une organisation humanitaire, Karuna-Schechen, où, avec ses collaborateurs, il a mené à bien plus de deux cent projets et aidé plusieurs millions de personnes dans le domaine de la santé, de l'éducation et des services sociaux. Tous l'argent récolté par l'écriture de ses ouvrages dont celui-ci, sont reversés à cette fondation, qui a pu venir également en aide aux personnes touchées par les tremblements de terre au Népal en 2015. Étant bouddhiste, il dit avoir besoin de peu de chose pour vivre et donne ainsi tout ce qu'il peut gagner. C'est un homme profondément bon et bienveillant.
Il a ainsi accumulé au fil des ans dans ces pays beaucoup de photos. Il nous en fait découvrir à peu près 350 dans cet ouvrage, retraçant la vie de ses maîtres spirituels, les temples, les monastères, leurs lieux de prière, mais aussi les magnifiques et époustouflants paysages de la chaîne Himalayenne, des vallées du Bhoutan ou des hauts plateaux tibétains, mêlant la nature sauvage à la vie de ses habitants, dont il a fait de beaux portraits, que ce soit les enfants ou les vieillards, ce qui frappe en les voyant, c'est surtout leur sourire permanent accroché à leurs lèvres. On ressent à travers chaque image la beauté, la bonté, le respect et l'amour pour ces endroits ou ces personnes. Il explique faire beaucoup de clichés et être très sélectif pour ne montrer que ce qu'il voulait faire passer à travers eux. Il apprend continuellement en découvrant le travail d'autres photographes et il lui arrive souvent de rester en émerveillement devant ses propres clichés.
Je connaissais déjà Matthieu Ricard par d'autres livres que j'avais lus de lui, et notamment ceux relatant ses rencontres avec Le Dalaï-Lama. Ce qui change avec cet ouvrage, c'est que c'est une approche beaucoup plus personnelle, il se livre, raconte sa vie et celle de ses maîtres. Malgré le volume et le nombre de photos, c'est l'ouvrage le plus intimiste que j'ai pu lire de lui. Il nous parle bien sûr des conditions de vie, de la révolution culturelle chinoise qui a détruit cinq mille huit cent monastères au Tibet avec leurs bibliothèques brûlées. Il a aidé à retrouver et réécrire des textes qui avaient survécu. C'est un homme d'une grande aide pour tout ce peuple opprimé. Il montre également la façon dont sont faits les mandalas, les tissus, les écrits, les statues, la transmission aux plus jeunes des rites et des danses.
Ses talents de photographe sont indéniables, je suis restée éblouie par les paysages, les changements de couleurs entre le blanc des nuages ou des montagnes et le rouge et orange des moines et les décorations riches des monastères. C'est un livre passionnant, riche par les images et par les textes. Lorsque l'on voit ces étendues, ces chevaux sauvages, ces endroits magnifiques, on se dit que c'est le lieu idéal pour la méditation et la béatitude. Pour ma part, j'ai été sur un petit nuage tout le long de cette lecture, et même encore après. Et cela me fait le même effet à chaque fois que je me replonge dans ces photos.
Ce livre est vraiment très beau, un objet de collection à offrir ou à s'offrir. J'ai eu la chance de le recevoir grâce à la Masse Critique de Babelio un peu avant Noël, que je remercie chaleureusement. Ce fut pour moi un très beau cadeau, en tant qu'amoureuse des beaux livres déjà, et également pour le grand respect que je porte à Matthieu Ricard et à sa vie.
Pour conclure, je voudrais citer Henri Cartier-Bresson qui résume en une phrase ce demi-siècle dans l'Himalaya :
« La vie spirituelle de Matthieu et son appareil photo ne font qu'un, de là surgissent ces images fugitives et éternelles. »
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Christio
  10 janvier 2023
La lecture de cette édition collector de l'ouvrage Un demi-siècle dans l'Himalaya de Matthieu Ricard a été pour moi une parenthèse des plus agréables pendant la période des fêtes de fin d'année. Superbement illustré, ce très beau livre est riche en contenu et réellement un plaisir pour les yeux dès les premières pages.
Depuis plus de 50 ans, le moine bouddhiste Matthieu Ricard vit dans l'Himalaya. Lors de chacune de ses prises de parole, il émane de cette personne une très grande sagesse et bonté. Dans ce livre, il a choisi de relater son parcours spirituel et sa vie de moine dans l'Himalaya, en nous offrant le plus beau des albums de photos.
Tout a commencé en 1967, quand le jeune scientifique séjourne pour la première fois en Inde. Il y rencontre des moines tibétains, dont son futur « maître racine » Kanguiour Rinptoché qui l'introduira à l'essence du bouddhisme et lui inspirera le reste de son existence lorsque, dix ans plus tard, il choisit de s'établir définitivement dans l'Himalaya pour suivre leurs enseignements. Pendant 13 ans, il sera l'assistant de Dilgo Khyentsé Rinpotché, l'une des plus grandes figures du bouddhisme tibétain au XXème siècle. En 1989, il deviendra l'interprète français du Dalaï-Lama, rencontré quelques années plus tôt.
Les premiers chapitres du livre sont consacrés à ses maîtres de sagesse et de compassion et à l'importance de la transmission de leurs enseignements au fil des générations. Dans le reste du livre, on en apprend énormément sur la culture bouddhique du Tibet, ainsi que sur son héritage spirituel et culturel : l'imprimerie artisanale de Dergué au Tibet oriental est ainsi la plus grande imprimerie artisanale de l'histoire (les photos de centaines de milliers de planches de bois gravées à la main de textes sacrés laissent réellement sans voix). Sans s'attarder sur cette période sombre, l'auteur raconte les souffrances des Tibétains forcés à s'exiler vers le Bhoutan, en Inde ou au Népal suite à l'invasion de la partie orientale du pays par la Chine communiste dans les années 50. Environ 1,2 million de Tibétains (sur un total de 6 millions) perdront la vie dans le pays et beaucoup d'exilés ne reverront jamais leur terre natale.
Matthieu Picard a de nombreuses cordes à son arc. En plus d'être l'auteur de nombreux ouvrages et le traducteur de textes sacrés, il est aussi un photographe hors pair pour qui « la beauté d'un ciel ou d'un visage s'imposent avec évidence ». Depuis son installation dans l'Himalaya, il a réalisé des milliers de photographies dont une collection documentant la vie des maîtres spirituels ainsi qu'un catalogue de 35 000 clichés numérisés relatifs à l'art himalayen (12 000 de ces clichés ont aussi été offerts au Rubin Museum of Art de New York). Ces clichés sont d'ailleurs mis à la disposition de tous ceux qui désirent les consulter.
Les quelques 350 images sélectionnées avec soin pour ce livre illustrent son parcours personnel et une vie passée dans l'intimité de ses maîtres spirituels et des monastères et ermitages sur « le toit du monde ». À travers son témoignage et ses photographies, on découvre le peuple tibétain et la richesse de sa culture, tout comme les majestueux paysages de l'Himalaya. Les photographies à elles seules expriment parfaitement la beauté intérieure des personnes et la beauté extérieure des ces lieux hors du commun.
Dans cette vie déjà bien remplie, Matthieu Picard s'est également investi dans un projet qui lui tenait à coeur, à savoir la création de l'association à but non lucratif Karuna-Shechen qui, à ce jour, a réalisé plus de 200 projets dans le domaine de la santé, de l'éducation et des services sociaux. Ces projets profitent à plusieurs centaines de milliers de personnes parmi les plus démunies chaque année au Tibet, au Népal et en Inde, dans le respect de leur héritage culturel et avec une attention particulière à l'amélioration de la condition des femmes. Dans le dernier chapitre du livre, Matthieu Picard a choisi de mettre en avant quelques unes de ces personnes que son organisation a pu aider depuis sa création en 2000.
Ce livre collector des Éditions De La Martinière est réellement un très bel ouvrage dans lequel Matthieu Picard a su partager ses émotions avec le lecteur. Merci à lui aussi pour ses très belles photographies qui sont une véritable explosion de couleurs !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bazart
  13 décembre 2022
Un des best sellers du moine photographe Matthieu Ricard est publié dans une version collector en cette fin d'année 2022.
Pendant près d'un demi-siècle, Matthieu Ricard a photographié les cérémonies, la vie et l'intimité des monastères bouddhiques, tout comme la majesté des sommets himalayens du Népal,l'immensité des hauts plateaux tibétains ou la nature sauvage du royaume de Bhoutan.
Il a partagé non seulement la vie des communautés monastiques mais aussi des paysans et des nomades. Il s'est consacré aussi à de nombreux projets humanitaires. Ce très beau livre exposant 350 images est un hommage à la sagesse, à la compassion et à l'Himalaya.
C'est bien plus qu'un livre de photographie puisque Matthieu Ricard raconte dans des textes ses rencontres avec ses maîtres spirituels et témoigne du cheminement dans sa vie. Si ses photographies de paysages sont grandioses, ses portraits sont encore plus lumineux et magnifiques.
"Un hommage à la beauté intérieure des sages et à la beauté extérieure de la nature : c'est ainsi que je conçois mon humble travail photographique." MR
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
littleone
  12 juin 2018
Les critiques déjà postées sont toutes excellentes et il m'est très difficile d'y ajouter quelque chose, je suis parfaitement d'accord.
Je tiens juste à préciser qu'à défaut de pouvoir l'acheter ou de le recevoir en cadeau, on peut le trouver en médiathèque, bibliothèque, où même "point lecture", à lire sur place ou à emprunter. C'est ce que j'ai fait !
Ne vous en privez-donc pas.
Commenter  J’apprécie          150


critiques presse (2)
LeDevoir   11 décembre 2017
De ses 50 ans passés sur le toit du monde, le moine bouddhiste Matthieu Ricard a rapporté plus que des montagnes de savoirs sur la vie spirituelle des hommes des hauts plateaux. De sa retraite, il a tiré des images uniques, attrapées au hasard de rencontres.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Lexpress   09 octobre 2017
Interprète du dalaï-lama et moine bouddhiste, Matthieu Ricard publie un beau livre de photos qui retrace sa vie auprès de ses maîtres spirituels.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SEPSEP   24 décembre 2017
Au Tibet, on a l'impression d'être tout près du ciel. Le bleu intense de l'espace tranche sur le vert profond des vastes prairies de l'est ou sur les couleurs ocrées de l'ouest dénudé. Quiconque a parcouru ces hauts plateaux comprend mieux comment l'immensité des paysages a favorisé l'épanouissement d'une civilisation contemplative.
Commenter  J’apprécie          30
SEPSEP   24 décembre 2017
Marcher vers un lieu saint, y demeurer un moment, c'est ouvrir notre potentiel d'amour et de sagesse. C'est s'imprégner de la teneur particulière propre à chaque site sacré, qui, subtilement, distille en nous les qualités de l'éveil.
Commenter  J’apprécie          20
SEPSEP   24 décembre 2017
Sans commettre le moindre acte nuisible, applique-toi parfaitement au bien et maîtrise pleinement ton esprit, voilà l'enseignement du Boudha.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Matthieu Ricard (115) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Ricard
Pour quoi vous levez-vous le matin ? Se construire et construire
Pour la première fois, une centaine de personnalités - astronaute, philosophe, biologiste, chef cuisinier, artiste, pilote de ligne, astrophysicien, mathématicien... - dévoilent leur moteur intime. La motivation qui les pousse à agir, créer, travailler, espérer, vivre au mieux chaque jour et à donner du sens à leur existence. Leurs réponses poétique, amusantes, profondes, tragiques ou ludiques sont autant de témoignages de vie. Ces textes courts, illustrés par Hélène Crochemore, offrent tout à la fois connivence, réconfort, plaisir et inspiration.
https://www.belin-editeur.com/pour-quoi-vous-levez-vous-le-matin
Pour laisser votre propre témoignage : Site de l'ouvrage : https://whygetup.org/fr/
Les auteurs par ordre d'apparition : Cédric Villani • Jacques Arnould • Jean-Louis Israël • Monique Atlan • Jean Audouze • Nicholas Ayache • Jean-Paul Delahaye • Gérard Berry • Catherine Bréchignac • Alexandre Fleurentin • Edgardo D. Carosella • Thibault Damour • Jean Botti • Enki Bilal • Anne Cheng • Maxime Abolgassemi • Catherine Maunoury • Rémy Camus • Gérald Bronner • Laurent de Wilde • Mercedes Erra • Roger-Pol Droit • Étienne Klein • Yohann Thenaisie • Alexei Grinbaum • Marc Dugain • David Elbaz • Xavier Emmanuelli • Hervé Fischer • Marc Fontecave • Maud Fontenoy • Jean-Gabriel Ganascia • Claire Gibault • Pascal Pujol • Olivier Gechter • Anatole Lécuyer • Yves Gingras • Gabrielle Halpern • Hartmut Rosa • Marcel Hibert • Jean-Jacques Hublin • Patrick Iglesias Zemmour • Marc Lachièze-Rey • Gilles Macagno • Virginie Martin • William Marx • Jean-Michel Othoniel • Patrick Pissis • Cyril Rigaud • Aldo Naouri • Emmanuelle Pouydebat • Frédéric Thomas • Adrien Rivierre • Thomas Sterner • Étienne Vernaz • Matthieu Ricard • Stuart Vyse • Sylvie Cafardy • Jean-Pierre Sauvage • Norbert Gautrin • Claire Mathieu • Jacques-Alain Miller • Jean- Philippe Uzan • Miroslav Radman • Geneviève Héry-Arnaud • Giancarlo Faini • Jean-Louis Étienne • Jean-Pierre Luminet • Guillaume Néry • Alain Bernard • Guillau
+ Lire la suite
autres livres classés : photographieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus






Quiz Voir plus

Matthieu Ricard et la condition animale

Combien d'animaux terrestres sont tué tous les ans pour notre consommation?

40 millions
1 milliard
60 milliards
100 millions

13 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Plaidoyer pour les animaux de Matthieu RicardCréer un quiz sur ce livre