AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811220686
384 pages
Milady (22/09/2017)
2.87/5   77 notes
Résumé :
Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l'aile, mais cette fois, c'est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C'est alors qu'elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
2,87

sur 77 notes

Neneve
  21 mai 2018
Hum... comment dire... j'avais tellement aimé Éleanor and Park... alors, quand j'ai vu ce titre passé, dans une bouquinerie, je l'ai pris sans trop réfléchir et sans vraiment lire le 4e de couverture... me disant que je ne pouvais pas ne pas aimer... et bien, et bien... je n'ai pas aimé du tout. Certes, on retrouve la plume fluide de Rowell, mais bon, ça n'en fait pas un bon bouquin... Ici, on retrouve Georgie, mère de 2 enfants, l'archétype parfait de la femme fuyante, surmenée, et tellement investie dans son boulot qu'elle décide même de ne pas passer Noël avec sa famille pour plancher sur un scénario avec un collègue et complice de toujours... Mais voilà, Neal, son mari, la boude et décide de partir, sans elle, avec ses filles, passer Noël chez sa mère dans le Nebraska... Prise de remords, Georgie trouve refuge chez sa mère à elle, une caricature de mère, qui est a mariée avec un homme qui a l'âge de sa fille... Sérieusement ? Et puis, le téléphone magique qui rend encore plus coupable Georgie, en la ramenant 15 ans en arrière, pour lui faire prendre conscience à quel point elle aime Neal... J'ai eu l'impression de lire que des clichés gros comme le monde... avec des personnages insipides et tellement gros que ça ne les rend pas du tout crédibles... Bref, un livre qui se lit vite (une chance) grâce à l'écriture de Rowell, mais bon, une lecture que j'oublierai bien vite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Luria
  21 mai 2018
Je continue mon incursion Rowellesque, cette fois-ci pour être suspendue à un fil.
Je n'y ai pas retrouvée, et c'est dommage, cette jonglerie agile que l'auteur fait habituellement avec ses mots ou ses expressions. Cependant comparé aux autres critiques que j'ai pu lire céans je n'ai pas été déçue.
Je n'ai pas trouvée Georgie agaçante, juste perdue et je me suis retrouvée dans ce Neal, peu compris et malaimé, qui ne parle pas et fuit/fait le mur/s'estompe quand il est malheureux. Ce qu'il est à peu près (ou à peu près heureux aussi) depuis des années puisque c'est la nature-même de sa compagne qui le mine. J'ai donc trouvé les personnages très bien décrits même si les secondaires y sont particulièrement effacés ou à peine esquissés.
En fait, je les jalouse un peu tous ces personnages. de ce roman ou d'attachement lu hier. J'aimerais en fait que Rainbow Rowell écrive ce pan de ma vie. Qu'elle fasse évoluer mon personnage, peut être dans des promenades quotidiennes, un café régulièrement fréquenté, des échanges de messages/lettres/mails plus ou moins mouvementés. Apparaîtrait alors un personnage tiers. Potentiel ami, correspondant, lucarne vers un ailleurs. Quelqu'un qui redigerait ce mic-mac, à moins qu'elle ne recolore ou recompose les acteurs existants.
Oh oui. J'aimerais en fait que Rainbow Rowell écrive ce pan de ma vie. Parce que ses romans sont fins et surtout parce qu'ils se finissent bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Hyaline
  03 septembre 2018
J'ai reçu ce livre après l'avoir demandé dans ma dernière Once Upon a Book. (Dont je ne me souviens plus du thème au passage…). J'avais déjà lu Fangirl que j'avais beaucoup aimé, de cette auteure, ainsi que Eleanor & Park où il me manquait un petit quelque chose. J'ai donc voulu retenter un roman de cette auteure, où cette fois il est question d'adultes et non pas d'ados. Je suis pas fan de ce genre de couverture habituellement, mais je trouvais que ça changeait et que ça sortait un peu de ma zone de confort, en plus j'aimais bien les couleurs, donc en avant !
J'ai lu ce roman dans un moment très tranquille puisque j'étais en vacances. On retrouve Georgie, lors de Noël qui ne peut pas partir avec sa famille : son mari et ses deux filles car elle doit travailler sur un projet important. Mais voilà, elle travaille trop, son couple bat de l'aide, enfin la totale. Et finalement, en allant chez sa mère, elle se rend compte qu'elle peut appeler Neal, son mari, à travers un ancien téléphone à cadran. Mais lorsqu'ils étaient adolescents, la veille d'un autre événement important pour eux.
Bon, jusque-là rien d'exceptionnel, d'autant que je suis pas fan de ce genre d'histoire où on remonte dans le temps mais bon, pourquoi pas ? J'aime bien cette auteure, je me dis que c'est l'occasion ! Puis ça va me changer de ce que j'ai lu dernièrement. Je m'attache tout de suite aux deux filles de Georgie, malgré leur jeune âge. Je m'attache également à Georgie même si je la trouve parfois un peu exaspérante. Mais là, c'est le drame. Je ne m'attache pas du tout à Neal. Je le trouve égoïste au possible, pas présent du tout, enfin bref, le genre de mec qui déjà dans la vraie vie me rebute, et ça ne manque pas non plus dans les romans visiblement !
Mais je continue ma lecture parce que l'écriture est agréable, même si j'ai du mal à rentrer dedans d'un coup. Cependant voilà, plus j'approche de la fin, moins je suis surprise du déroulement, et ça m'a beaucoup gênée dans ma lecture. Il ne se passe rien d'extraordinaire, il y a très peu de suspense à mon sens. Je n'ai pas passé un mauvais moment, mais encore une fois, comme lors d'Eleanor & Park, il m'a manqué quelque chose. Donc ce n'est ni un coup de coeur, ni une déception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesMissChocolatinebouquinent
  11 octobre 2017
Le thème du livre a tout pour plaire : une working girl surmenée qui laisse filer entre ses doigts le bonheur de sa famille et un téléphone fixe qui la projette dans une conversation 15 ans auparavant qui n'a jamais eu lieu à part maintenant.
Malheureusement je n'ai pas accroché vis à vis de cette lecture. Plusieurs points m'ont gênée. Tout d'abord les personnages : Georgie est une femme un peu fofolle qui s'oublie dans le travail. Je n'ai pas accroché avec son rôle de mère qui à mes yeux délaisse totalement ses deux filles au profit de soirée brainstorming. Et surtout j'ai détesté le comportement face à son mari qui tout de même se dévoue entièrement à sa famille. Georgie est un personnage que j'ai détesté par sa façon d'aborder les problèmes et d'agir face aux conséquences qui vont lui tomber sur le nez. Elle m'a insupportée du début à la fin par cette attitude désastreuse. Neal est à son opposé : introverti, peu bavard même pas du tout. Il a extrêmement du mal à parler de ses émotions et de ses envies. Il les transmet par des petites mimiques. Pour le coup c'est un homme très effacé qui pour se faire comprendre agit souvent en prenant la fuite. Alors il a beau être hyper sympa dans le rôle de papa moderne et d'homme à tout faire, mais qu'est ce que j'ai eu envie de le secouer comme un cocotier pour qu'enfin il exprime clairement le fond de sa pensée ! Et puis le meilleur ami de Georgie, Seth. C'est un homme hyper prétentieux qui cherche à tout prix à séduire Georgie et la mettre dans des situations impossibles. Son rôle n'est pas franc et beaucoup trop ambiguë.
Ensuite comme vous l'avez compris dans le résumé, Georgie découvre un téléphone magique qui va lui permettre de parler à Neal 15 ans auparavant. Si l'idée est séduisante, je trouve qu'elle est mal exploitée. J'aurai voulu plus de rebondissements, plus de peps, plus d'imprévus ! J'ai juste était confrontée à un dialogue où Georgie essaye d'influer leur futur en minimisant les risques.
Et pour finir, ce qui m'a fait grincer les dents : c'est le passage incessant entre passé et présent où Georgie nous plonge dans des réflexions existentielles. Souvent j'ai du reprendre le paragraphe pour arriver à me situer dans l'espace temps. Ce n'est pas du tout agréable de toujours se poser la question » j'en suis où là ? ».
Tous ces petits points négatifs entachent le fil de la lecture qui portant aurait pu être sensationnelle. le fond de l'histoire est pourtant intéressant puisque l'auteur soulève des problématiques modernes : la femme dans un milieu professionnel exclusivement masculin, le rôle de la mère working girl au sein de la famille, la place du mari dans la famille, le couple et son épuisement, l'évolution de l'amour et de quelle manière il s'exprime. La plume de l'auteur a du potentiel dont je n'ai pas pu apprécier ni la teneur et ni la profondeur !
Il est rare que je mette des avis de la sorte. Mais on ne peut pas tout aimer ! Malheureusement ! Si vous l'avez lu j'en serais heureuse d'en débattre avec vous ! Alors n'hésitez pas à laisser un commentaire si c'est le cas !

Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CSBlitaussi
  07 septembre 2017
En règle général j'aime les histoires qui ont pour thème "le voyage dans le temps", mais je trouve que dans l'histoire "à un fil" le tout est un peu trop convenu et trop prévisible. Une femme trentenaire passe plus de temps à son boulot qu'avec sa famille. Son couple bat de l'ailes et elle se retrouve seule à Noël. Elle retourne chez sa mère et elle découvre un téléphone jaune à cadran. Ce téléphone lui permet de parler avec son mari, mais pas le mari d'aujourd'hui, non c'est le mari d'il y a 15 ans. Georgie découvre alors qu'elle pourrait "réparer" le temps perdu...
Ca fait déjà un certain temps que je l'ai lu ce livre, je me souviens d'avoir eu un moment de lecture agréable, mais pas inoubliable. D'où juste la note moyenne.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
NicolasFJNicolasFJ   06 février 2015
Personne ne trouverait jamais Neal particulièrement animé ou expressif. Les expressions de son visage ne reflétaient pas ses pensées, ce qui forçait Georgie à cataloguer chaque mouvement, chaque battement de cils afin de déchiffrer leur signification. Cela lui semblait représenter une excellente activité pour occuper le restant de ses jours.
Commenter  J’apprécie          40
LuriaLuria   20 mai 2018
Neal n'était pas heureux. Il ne l'avait pas été depuis longtemps.
Il ne s'en plaignait pas. Il ne disait pas: «Je suis malheureux». Il portait simplement sa croix, respirait son malheur, le maintenait entre eux. Il roulait sur le côté en dormant pour y échapper.
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-GirlPixie-Girl   04 novembre 2017
- "Tout finit par s'arranger." Peu importe pour quoi. C'est vrai pour tout. Je sais que tu te sens horriblement mal en ce moment; tu es en plein dans le creux de la vague. Et ça va probablement aller de mal en pis. Mais le temps guérit toutes les blessures, Georgie, sans exception. Il faut juste que tu traverses la tempête, que tu survives et que tu laisse le temps au temps.
Commenter  J’apprécie          10
imaneatimaneat   29 septembre 2021
On ne sait pas ce que s’immiscer dans la vie de quelqu’un et y demeurer signifie. On ne voit pas tous les liens qui vont se créer, la manière dont on sera intrinsèquement imbriqués, ni l’impression que nous fera l’idée de se séparer cinq, dix ou quinze ans plus tard. A présent, lorsque Georgie pensait au divorce, elle s’imaginait allongée à côté de Neal sur deux tables d’opération séparées, tandis qu’une équipe de médecins essayait de démêler leurs systèmes vasculaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meghanepiedmeghanepied   05 janvier 2018
- C'est ça, l'amour, Georgie: une garantie contre les dégâts accidentels.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Rainbow Rowell (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rainbow Rowell
Vidéo de Rainbow Rowell
autres livres classés : téléphoneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Eleanor and Park

Comment s'appelle le beau-père de Eleanor ?

Mouse
Richie
Ben

10 questions
148 lecteurs ont répondu
Thème : Eleanor & Park de Rainbow RowellCréer un quiz sur ce livre