AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Arlette Elkaïm-Sartre (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070737802
Éditeur : Gallimard (14/02/1995)

Note moyenne : 4/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Carnets de la drôle de guerre sont ceux tenus par Jean-Paul Sartre pendant sa mobilisation (service météorologie), lors de la seconde Guerre mondiale. Sartre écrivit beaucoup durant cette période, et sur ces carnets apparurent entre autres les prémisses de son système philosophique. Sartre prêtait volontiers ses écrits, et une partie des carnets fut perdue. Il est fait mention des carnets dans les Lettres au Castor.

Source : Wikipédia
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Chasto
  10 juin 2019
Regards ordinaires d'un mobilisé parmi tant d'autres voulant témoigner de cette drôle de guerre dans laquelle, lentement, il s'installe, s'enfonce avec les autres.
Analyse d'un homme de son temps, écrivain d'une époque de questions et de découvertes dans laquelle le monde se déchire dans ses jeux de pouvoir.

Remise en question d'une jeunesse s'en allant vers l'incertitude d'un futur sans réels lendemains.
Commenter  J’apprécie          100
isabellegrell
  06 janvier 2011
formidable
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
blanchenoirblanchenoir   25 mai 2014
Castor dit que je me crois immortel. C'est peut-être un peu vrai. Je n'envisage pas de mourir. Mais il y a autre chose : j'ai toujours conçu mes écrits non comme des productions isolées mais comme s'organisant en vue d'une oeuvre. Et cette oeuvre tenait dans les limites d'une vie humaine. Mieux, par méfiance de la vieillesse, j'ai toujours pensé que l'essentiel en serait écrit pour mes soixante ans. Reste cet enfantillage absurde mais profond que je ne me voyais pas mourir avant soixante-dix ans.
Il en résultait comme un manchon de vide séparant la fin de ma vie de ma mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
blanchenoirblanchenoir   28 mai 2014
Si je ne crois pas que je vais mourir à cette guerre c'est que, depuis toujours, ma volonté est tendue contre la mort comme si c'était un simple mal de mer. (...) Je n'ai pas le temps de mourir, voilà à peu près comment je sens les choses. Et, magiquement, cela me donne la certitude que je ne mourrai pas avant d'être arrivé au bout du voyage.
Commenter  J’apprécie          140
blanchenoirblanchenoir   29 mai 2014
Ce que je viens de dire mal et trop longuement, c'est que la guerre ne fait pas seulement l'objet de mes pensées, elle en fait aussi l'étoffe. A travers ce que je perçois, cette table ou cette pipe, je pense à la guerre ; la manière dont je pense et je perçois cette table et cette pipe est "de guerre" - enfin la façon dont cette table et cette pipe se donnent à moi est de guerre.
Commenter  J’apprécie          110
blanchenoirblanchenoir   27 mai 2014
On ne peut saisir pleinement la mort qu'en la considérant à travers la vie et dans chaque moment de cette vie comme dans les grands ensembles actifs et passionnels.
Commenter  J’apprécie          200
blanchenoirblanchenoir   06 juin 2014
Les bourgeois sont officiers. Les paysans et beaucoup d'ouvriers sont soldats. Moi, je suis ni l'un ni l'autre. En marge, en guerre comme en paix. Plus près du bourgeois cependant. La guerre ne détruit pas les classes. Elle les renforcerait plutôt.
Commenter  J’apprécie          111
Lire un extrait
Videos de Jean-Paul Sartre (189) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Sartre
Vendredi 2 août 2019, pour la soirée d'inauguration du banquet d'été "Transformer, transfigurer" qui s'est déroulé à Lagrasse du 2 au 9 août 2019, Gilles Hanus et Jacob Haggaï interpretaient le dialogue de Jean-Paul Sartre et Benny Lévy paru sous le titre L?Espoir maintenant.
1980, la parution dans Le Nouvel Observateur, de ce dialogue entre Jean-Paul Sartre et Benny Lévy, son jeune ?secrétaire?, ancien dirigeant de la Gauche Prolétarienne, résonne comme un tremblement de terre chez les sartriens. La liberté avec laquelle le vieux philosophe revient sur son ?uvre, à la lumière du travail qu?il mène depuis plusieurs années déjà avec Benny Lévy, en bouleverse plus d?un. « Nature du crime sartrien ? », interroge Léo Levy (À la vie, Verdier, 2013), « oser vivre quand tous le tiennent déjà pour mort...». Gilles Hanus, qui édite, commente et enseigne l??uvre de Benny Lévy, et Jacob Haggaï, homme de théâtre, proposent, en ouverture de ce Banquet, de larges extraits de ces échanges, qui, pour eux, ont encore ? quelque chose à dire ?... L?Espoir maintenant est paru en 1991 aux éditions Verdier
+ Lire la suite
autres livres classés : drôle de guerreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'oeuvre littéraire et théâtrale de Jean-Paul Sartre

Dans Huis Clos, l'enfer c'est...

Les oeufs
Les autres
La guerre
Les voisins

8 questions
294 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Paul SartreCréer un quiz sur ce livre