AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749908035
Éditeur : Michel Lafon (05/06/2008)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Les victimes pleuvent de plus belle alors que vous pensiez avoir éliminé le meurtrier. Un disciple incontrôlable n'a qu'une obsession : vous faire payer au prix fort la disparition de son mentor. La petite fille à laquelle vous tenez plus que tout se trouve en danger de mort... et le pire reste à venir pour le jeune commissaire Érick Flamand et Laura, son épouse et coéquipière. Ces deux-là s'aiment mais ne se disent pas tout. Quoi qu'il en soit, ce couple détonant d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
BlackKat
  27 septembre 2014
Agônia. Dernier titre publié du cycle de la Pyramide mentale.
Enchaîné de suite après Peur – normal, le cliffhanger était trop alléchant! – voici Erick Flamand plongé de nouveau dans le mystère de ses suicides liés aux phobies…
Seulement le grand Maître qui a tiré sa révérence dans le précédant roman avait ses successeurs et ses disciples et … peut-être que le grand Maître n'est pas mort en fait. Et peut-être qu'au-delà des peurs, ce sont toutes les émotions humaines parasites, ou considérées comme telles, qui sont visées par les expérimentations de ce savant fou, aux fins d'annihilation totale.
Peut-être, peut-être… Mais ce qui est certain, c'est que la fille de Laurent et Eva, Léa, est aux mains de ceux qu'Erick, Laura et Marina cherchent et poursuivent! Et ça, c'est une pression supplémentaire pour toute notre équipe d'enquêteurs!
Il faut les empêcher de nuire et de se servir de cobayes humains qui n'ont rien demandé à personne!
Etant donné que c'est la suite directe de Peur, le style et l'écriture sont sensiblement les mêmes et donc toujours aussi agréables!
La nouveauté est que la psychologie des personnages est plus fouillée. Nous entrons davantage dans l'intimité de ces personnages devenus familiers et l'empathie est donc plus grande! le docteur Pilon, ancien psy ayant suivi Erick dans son enfance, tient ici une place plus importante. Un personnage que j'ai trouvé très attachant et qui ajoute une dimension cérébrale à ce chaos de mort: C'est un pont entre la science et la police, mâtinée d'humour et de réflexion. C'est le professionnel qui ne se détache plus de l'affect: il ne voit plus mais il sent toujours…
Léa, la petite fille qui se retrouve au centre, malgré elle, du dénouement, nous interpelle par l'innocence et l'implacable logique de son ressenti. Elle reste fragile mais ô combien lucide des événements. Ce personnage force l'admiration par son détachement et sa sensibilité exprimée en dehors de toute norme.
L'intrigue est toujours dense et rythmée et l'atmosphère est quelque peu lourde car nous ne parlons plus d'adultes mais d'enfants et jeunes ados qui subissent le matraquage psychologique, le formatage à coups d'expériences hasardeuses.
La présence d'un ado tueur, au service d'une trop grande fougue, au détriment du calcul et de la réflexion de son maître, instille également une réflexion sur la dangerosité de l'éducation donnée ou de l'existence de la déviance innée. C'est un ado devenu incontrôlable par excès de pouvoir, par inconscience morale et par déni et déconnexion de toute réalité. Ce n'est pas sans rappeler quelques faits divers criminels dans lesquels de jeunes assassins croient détenir la vérité suprême et ne reculent devant aucun sacrifice gratuit. La jeunesse, dans Agônia, amplifie le sentiment, à la lecture, de peur et de perte de contrôle…
Le final est un peu convenu et attendu mais libérateur et apaisant après cette enquête tumultueuse. le repos du guerrier en somme.
J'ai adoré cette immersion dans la perversité humaine qui s'échine à vouloir contrer la nature au lieu de s'en accommoder et d'en faire un allié. Une intense réflexion sur ces émotions qui nous gouvernent parfois… souvent…
J'ai adoré ce "dernier combat" mais j'espère que ce n'est pas le dernier dernier!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
nanou2572
  27 janvier 2011
Le premier opus "Peur" était original, bien écrit, haletant... La suite est lourde, un peu invraisemblable, et je me suis vite lassée de cette histoire. Je vais la lire jusqu'au bout, espérant une bonne surprise mais je suis plutôt sceptique. le climat entourant les enfants héros de ce livre est malsain, met mal à l'aise, peut même être effrayant si vous avez des enfants ! Mais pas cette frayeur qui vous donne envie d'aller plus loin dans le livre, mais plutôt une frayeur vaguement écoeurante, qui donne plutôt envie de passer à autre chose. Quant à l'un des méchants, âgé de 15 ans, il n'a rien à envier au pire des serial killer, niveau perversité. Et les flics ? Surhumains, parfois caricaturaux (en tout cas pour l'épouse du commissaire), bref, peu crédibles....
Commenter  J’apprécie          30
Heureuse
  20 octobre 2010
C'est la suite de "peur". Pour ceux qui l'ont lu, on savait de toutes façons qu'il y aurait une suite.
Il est mieux que "peur", davantage dans le thriller. Les personnages sont plus fluides et moins caricaturaux.
Mais ça commence à ronronner un peu tellement la trame est toujours la même.
Je ne le conseillerais pas à un amateur du genre. néanmoins, je lirai son prochain son prochain roman car l'homme me touche beaucoup par sa véracité.
Commenter  J’apprécie          30
livresquedunoir
  30 janvier 2011
Laura et Erick Flamand viennent de boucler une affaire compliquée. Celui que ses disciples nommaient le Maître du Fight a décidé de mettre fin à ses jours. Aussi, quand on présente à Laura la vidéo d'un homme se laissant ensevelir vivant sous une montagne de sable, elle est convaincue que d'autres disciples continuent d'affronter leurs phobies par la mort. Ce qui implique l'apparition d'un nouveau Maître. Qui est-il ? Et surtout comment s'y prend-il pour conditionner ses adeptes ? le couple de flic va découvrir que ce nouveau Maître a la capacité d'annihiler d'autres émotions que la peur. Pour empêcher une pluie de cadavres, ils vont s'engager dans une course contre la mort.
Dans Agônia, Thierry Serfaty reprend l'histoire là où elle s'est arrêtée avec Peur. Comme on reste dans la lignée du précédent roman, du coup, pas de surprises que ce soit au niveau de l'écriture ou même du style. L'avantage, c'est que le lecteur est pris dans l'intrigue dès la première page. L'auteur a apporté plus de consistance à ses personnages, en approfondissant leur profil psychologique, en travaillant sur leur passé. En trame de fond, un sujet abordé de façon claire et non rébarbative, les neurosciences cognitives, en partant du postulat suivant : et si on pouvait supprimer, en agissant sur des zones du cerveau, les différentes émotions chez l'homme. Agônia, à l'inverse, les suscite.
Lien : http://www.k-libre.fr/klibre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lalivrophile
  11 mars 2013
Pour moi, le point le plus fort de ce roman est que l'auteur s'attarde intelligemment sur la vie et la psychologie des personnages principaux. Dans «Peur», je me suis beaucoup attachée à Éric, Laura, leurs amis. de ce fait, j'ai beaucoup apprécié que leur vie prenne tant de place.
D'autre part, comme dans «Peur», tout ceci (même et surtout les passages graves) est narré avec bonne humeur. Les personnages décochent des répliques bien senties tout en s'analysant parfaitement. Ils ne recouvrent pas tout d'un rire faussement joyeux, non: ils tentent de tirer le meilleur parti de situations parfois terribles. Leur rire ne les voile pas: il fait qu'ils parviennent mieux à les affronter.
Outre ces protagonistes, nous côtoyons à nouveau, et plus longuement, le docteur Pilon. Celui-ci se révèle être un sacré numéro!
Il est également intéressant de rencontrer la famille de Laura pour plusieurs raisons.
Quant à l'enquête, j'attendais Thierry Serfaty au tournant. Ce livre narrant les conséquences des événements de «Peur», j'étais persuadée que l'enquête traînerait, le lecteur sachant déjà beaucoup de choses.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
verobleueverobleue   04 août 2011
-Les mains ont la mémoire des livres, le saviez-vous, belle enfant? On ne prend pas deux livres de la même façon, pour la bonne raison qu’ils sont tous différents : leur poids, leur forme, la pliure, la reliure, tout concourt à les saisir puis les tenir autrement.
- Oui, reconnu Laura, je comprends ce que vous dites. Je lis chaque soir, au lit ; c’est pour moi le seul moment de répit. Et vous avez raison : chaque livre prend place à sa façon dans la main. Puis il y a le papier que l’on frôle et même l’odeur de la feuille imprimée, la tranche…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ClarissaDallowayClarissaDalloway   04 mai 2010
Nous avons tant parlé de Combat, dit-il. Savez-vous quel mot les Grecs avaient choisi pour cela ? Agônia. C’est si juste, l’agonie, le dernier Combat, finalement celui qu’on mène contre l’usure et la mort. Le pire de tous.
Commenter  J’apprécie          40
BlackKatBlackKat   30 août 2014
Calmez-vous et apprenez à respecter la réflexion des autres. Vous m'avez posé une question, souffrez que j'y réfléchisse à deux fois avant de vous répondre.
Commenter  J’apprécie          60
BlackKatBlackKat   26 septembre 2014
A quoi bon vivre sans chercher? Viendra le temps où je me contenterai de ce que je sais; ça s'appelle la vieillesse. Ce jour-là, j'espère que je serai morte.
Commenter  J’apprécie          50
BlackKatBlackKat   25 septembre 2014
Les souvenirs douloureux s'enracinent s'il n'y a rien pour les remplacer (…)
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Thierry Serfaty (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Serfaty
Présentation de Mila Hunt
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Questions sur le livre "Oscar Pill"

Quel membre de sa famille Oscar Pill a t'il perdu ?

Sa mère
Son père
Sa soeur
Sa tante

5 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : Oscar Pill, tome 1 : La révélation des Médicus de Thierry SerfatyCréer un quiz sur ce livre