AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714457762
Éditeur : Belfond (07/05/2014)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Dans un centre de thalasso breton, une comédie pétillante et cocasse, où le bonheur fait changer de peau.

Dans un centre de thalasso qui sent bon le chlore et les algues, les clients croient être venus pour une cure de détente... Tous comptent oublier leur quotidien et leurs vergetures dans l'intimité des cabines surchauffées ; tous espèrent trouver la beauté grâce à des mains suaves et à la nourriture pour futurs minces. Tous sont prêts à ne plus s'o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
domisylzen
  06 septembre 2016
Bienvenue dans notre centre de thalasso en Bretagne. Venez-vous y ressourcez au grand air, profiter de la douceur, laissez-vous vivre et oublier votre quotidien.
C'est l'idée que je m'en faisais avant de lire ce livre : des gens en peignoirs qui déambulent dans des couloirs en quête du prochain massage. Détente et farniente au soleil sur la terrasse et petits plats régionaux au menu.
Bah en fait, ce n'est pas de tout comme ça que cela se passe. Bien au contraire … en tout cas pas dans celui-ci.
Guillemette, jeune masseuse de 22 ans, officie dans la cabine T21. Mais aujourd'hui son passé ressurgit et ses patients vont s'en trouver complètement bouleversés, leurs vies vont prendre une orientation complètement différente, genre qu'ils n'auraient même pas imaginés. Au milieu de tout ça Cyril, le réceptionniste essaie de maintenir le centre à flots.
Elise Tielrooy nous décrit une galerie de personnages plus vrais que nature. de la femme soumise à la working girl agressive, du macho le plus élémentaire au fils arriviste.
Un roman décalé plein d'humour sans trame véritable, juste des destins qui s'entrecroisent et s'influencent. le nombre de protagonistes est important, et parfois s'en est déroutant, se rappeler qui est avec qui et dans quelle histoire relève du défi. Heureusement l'écriture est fluide avec moult rebondissements, parfois fort spectaculaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
sandrine57
  23 avril 2014
Les clients sont nombreux, en cet hiver venteux, à se presser dans le centre de thalassothérapie breton où Guillemette est masseuse. Venus de tous horizons, ils sont là pour prendre leur habituelle dose de détente comme Mona Gutman, riche vieille dame qui garde bon pied bon oeil malgré les 65 ans et quelques qu'elle veut bien avouer. Certains sont venus pour se retrouver, loin d'une vie familiale et professionnelle trépidante, comme Marion et Thomas qui tentent de faire rejaillir la flamme d'un amour étouffé par la vie quotidienne. D'autres n'ont pas choisi de faire une cure : Iris, odieuse working girl, forcée au repos en attendant un financement qui lancera sa carrière outre-manche ou Victor, le fils de Mona, venu à la demande insistante de sa mère et bien décidé à lui soutirer les 500 000 euros dont il a besoin pour finaliser son dernier projet. Sous les yeux de Cyril, l'impavide réceptionniste, ce beau monde se fait masser, doucher, envelopper, bichonner, inconscient du privilège que cela représente pour une femme comme Claudine. L'heureuse gagnante du concours « La Laitière » a quitté son lotissement de Trappes, ses enfants exigeants, son mari récalcitrant, et compte bien profiter de ce séjour en solitaire pour ne penser qu'à elle. Guillemette, qui d'habitude n'a pas son pareil, pour dénouer les tensions, assouplir les muscles, calmer les douleurs, est totalement déconcentrée. Son père vient de lui révéler un douloureux secret de famille qui lui met le coeur et la tête à l'envers.

Un roman choral comme on les aime ! Une bouffée d'air frais qui compte son lot de rebondissements, d'amour, d'amitié, de bonheur et de larmes. Dans le microcosme de cet hôtel huppé se croise le meilleur comme le pire : des personnes qui cachent leurs failles sous un sourire de façade ou un caractère de cochon, des gens sûrs d'eux en apparence, d'autres moins à l'aise. La thalasso, moment de lâcher-prise par excellence, va les faire se questionner, réfléchir sur leurs désirs, leur avenir, le sens de leur vie et peut-être sauront-ils se découvrir et pourquoi pas changer.
Tous les personnages sont attachants et on les voit avec plaisir se dépatouiller dans leurs contradictions et réagir au grain de sable qui vient enrayer une vie jusqu'alors bien huilée.
Elise TIELROOY, que l'on connaît surtout pour son travail de comédienne, signe ici un premier roman plein de fraîcheur et d'optimisme qui sait allier légèreté de ton et propos plus graves. Une belle réussite où l'on apprend que le bonheur est accessible à condition d'avoir le courage de le vivre. Un coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
helvetius
  22 novembre 2017
Une lecture qui aurait du être feel-good mais qui m'a, encore une fois en ce moment, laissé de marbre. Je n'ai accroché avec aucun des personnages, certains m'ont d'ailleurs énervé énormément, comme le père de Guillemette, Iris et Victor et certains m'ont laissé dubitative, comme Claudine et la mère de Guillemette...À mon sens, l'auteur a juste enchainé les caricatures et les clichés. Nous avons droit à la working-girl odieuse à souhait, le riche patron, odieux lui aussi à souhait, la vieille mère de ce dernier qui rabâche sans cesse sur ses erreurs du passé et qui veut, enfin, se racheter une conduite auprès de sa fille, la mère de famille transparente aux yeux des siens qui se sent enfin pousser des ailes, bref, une succession de caricatures sans grande surprise. Même les quiproquos ont du mal à passer tant ils sont énormes...et je ne parle même pas de la fin de l'histoire de Mona qui m'a choquée, tant je n'y voyais pas vraiment d'intérêt.
Donc voilà, une lecture pas détente du tout pour moi et plutôt longue car je n'ai pas été prise dans le fil de l'histoire et n'ai ressenti aucune empathie pour les personnages. Ajoutez à cela le style de l'auteur que j'ai trouvé un peu trop simple et vous obtenez donc une lecture qui ne me laisse pas une grande impression...Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
myriampele
  07 février 2015
En Bretagne, dans un hôtel proposant des séjours "thalasso", nous faisons connaissance avec des clients , des employés, et cela vous prend rapidement des airs de thérapie de groupe. Les névrosés, les désolés de la vie, se retrouvent là pour se détendre ...Nous passons avec eux trois jours de rencontres, de fuites, de retrouvailles, de rendez-vous manqués, de sauts par des fenêtres et d'errance dans la forêt ( et ce n'est qu'un échantillon des épisodes). Je me suis amusée, j'ai été émue, j'ai trouvé le récit un peu long pourtant.
Commenter  J’apprécie          120
Shan_Ze
  01 juillet 2014
Au centre de thalassothérapie breton, Guillemette fait des séances de massages dans la cabine T21. Elle masse ces personnes qui viennent se détendre comme Thomas et Marion, couple voulant profiter de quelques moments seuls, profiter d'un passage annuel comme Mona, une septuagénaire pleine d'énergie, se forcer au repos comme Iris, jeune célibataire toujours irritée, ou rejoindre sa mère comme Victor, homme d'affaires qui réclame 500 000 euros à sa mère pour ouvrir une succursale…
Je m'attendais à un roman plein de peps et d'humour et j'ai été servie ! Entre Marion, qui pensera à ce que serait sa vie sans ses enfants ou Iris qui a du mal à lâcher un mot gentil… mais aussi tous les autres personnages qui ont chacun une personnalité bien marquée, limite stéréotypée pour certains.
Les quiproquos se succèdent et on assiste à quelques interventions des pompiers, des chutes, des colères mais le fil rouge du roman est l'histoire personnelle de Guillemette. C'est une lecture très légère et pleine de rebondissements (improbables) avec une pointe de fantastique. J'ai regretté le mélange, dans un même paragraphe, de plusieurs personnages ou les actions décrites de façon un peu trop succincte (on sent le côté théâtre) mais dans l'ensemble, j'ai passé un agréable moment avec cette clique. La fin est assez prévisible même si j'ai été étonnée du revirement de certains. Sous couvert d'humour, Elise Tielrooy nous parle des relations amoureuses, d'amitié et de famille.
Une bonne lecture d'été !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Actualitte   14 mai 2014
Une toile de fond tragique, une forte dose de comique, une pointe de lyrisme et d'épique ainsi qu'un dénouement qui, peut-être avec maladresse, tend vers le fantastique. Mais c'est surtout une délicieuse théâtralité qui domine l'ensemble, par un usage fréquent des discours rapportés et surtout par la présence très marquée du comique de situation.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   06 septembre 2016
Mona pense à Victor, si dur avec ses employés, à Virginie, allongée, ravagé par les drogues … Voilà les adultes qu'elle a fabriqués en croyant faire au mieux. En les protégeant tellement du monde qui les entoure.
Commenter  J’apprécie          160
Shan_ZeShan_Ze   27 juin 2014
Claudine sourit. Elle vient de passer un sacré savon à Iris, c'est confirmé par un silence de mort. Toute fière, elle bombe le torse et se met à marcher le long de la route. Mais très vite, dans son dos, la voix autoritaire reprend :
- T'as raison : une femme seule, sur le bord de la route, avec un peu de chance, si elle ne se fait faucher par un chauffard, elle se fait violer. Dans ton cas, j'opterais plutôt pour la première solution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
domisylzendomisylzen   21 août 2016
La police arrive enfin, examine les faits : se suicider en sautant du premier étage, c'est pas gagné. S'habiller avant de sauter est encore plus rare, disparaître après …
Commenter  J’apprécie          150
myriampelemyriampele   07 février 2015
"- Est-ce bien raisonnable de...Je veux dire...De s'attacher à une personne...? ça meurt, les gens. C'est fragile. Alors qu'est-ce qu'on devient si...?"
Commenter  J’apprécie          90
galou4020galou4020   02 mai 2017
"Pleure, et tu pleureras seule, ris, et tout le monde rira avec toi"
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Elise Tielrooy (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elise Tielrooy
Elise Tielrooy parle de "La simplicité du coup de massue" Partie 2
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
170 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre