AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2863744526
Éditeur : Fayard/Mazarine (29/03/2017)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.59/5 (sur 703 notes)
Résumé :
C'est l'histoire de Rose, 36 ans, mère célibataire, une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s'effondre.

Cette ex-nounou d'enfer est alors contrainte d'accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille dame riche et toquée, Colette.

Et si, contre t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (211) Voir plus Ajouter une critique
Harioutz
  09 juin 2019
Une lecture "légère" m'était indispensable après "Entre deux mondes" ...
L'écriture d'Aurélie Valognes, c'est un carré de chocolat réparateur ... c'est doux, sucré, ça réconforte, et cela fait sourire :)
Commenter  J’apprécie          8010
jeunejane
  02 juillet 2018
J'ai éprouvé des difficultés au début du roman pour m'attacher au personnage de Rose, mère célibataire de 36 ans au service d'une famille avec un petit Léon.
Son fils, Baptiste a 18 ans. Il veut se détacher de l'emprise de sa mère, vivre avec Jessica et connaître son père : tout un programme qui bouleverse Rose.
Une Rose qui perd son travail et rentre au service de deux dames apparemment toquées et irrespectueuses.
Une des deux le restera et la caricature offrira quelques aspects comiques.
Petit à petit, je me suis attachée au personnage très humain de Rose. C'est son côté servile qui m'éloignait du livre au début mais bien des éléments changent au cours de l'histoire.
La plume d'Aurélie Valognes est très vive, avec un humour que j'apprécie beaucoup, exprimé avec des mots très bien choisis.
La fin est gentillette mais après tout, ça ne fait pas de mal et je me suis surprise à ressentir beaucoup d'émotion dans les dernières pages.

Commenter  J’apprécie          522
cicou45
  05 septembre 2018
Un roman qui fait du bien, sans prise de tête et avec une écriture fluide et légère, bref exactement ce qu'il faut pour se vider un peu la tête, tout en méditant quelques bons conseils apportés pas l'auteure tout au long des pages.
Rose est une jeune mère célibataire de 36 ans et son fils, lui, en a déjà 18. Rose ayant consacré la plus grande partie de sa vie à élever son fils, c'est ainsi qu'elle s'est retrouvée nounou. Cependant, en répondant à l'annonce de Véronique Lupin qui lui propose un salaire plus qu'alléchant avec un logement de fonction qui plus est, Rose était loin de s'imaginer qu'elle allait devoir se transformer, non pas en dame de compagnie pour une personne âgée mas pour...un chien ! Oui, oui, vous avez bien lu : pour cette bourgeoise égocentrique, il n'y a rien de plus important au monde que sa chère Pépette, un chien de petit gabarit pourri gâté et auquel Véronique prête plus d'attention qu'à sa propre mère, Colette, qui, habite juste au dessus. En acceptant bon gré mal gré cette offre, Rose, qui en plus est allergique aux chiens, était loin de s'imaginer que dans ce milieu qui n'est pas le sein, elle allait se faire bien plus d'une amie...et là je ne parle pas de Véronique ni de ses prétendues "amies" qui se battent contre la construction de logements sociaux sous prétexte que cela nuirait à leur environnement, mais je fais allusion à d'autres personnes, qui, sous leurs aspects un peu revêches, sont en réalité de véritables perles !
A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
stokely
  02 avril 2017
Je suis un peu déçue de ce nouveau livre j'ai trouvé les deux précédents meilleurs, il y a même un petit air de déjà vu pour celui-ci avec Complétement Cramé de Gilles Legardinier.
Nous suivons ici le personnage de Rose jeune mère célibataire qui perd son travail de nounou et qui assiste impuissante à l'envol de son fils de 18 ans qui emménage avec sa petite copine.
En cherchant un nouveau job elle va tomber sur une proposition d'une voisine de l'ancienne famille ou elle exerçait en tant que nounou, cette famille cherche quelqu'un. Rose va donc faire la connaissance de Colette une personne âgée complétement hypocondriaque.
Rose va peu à peu tisser des liens avec Colette mais on lui apprend qu'elle n'est pas la pour s'occuper de Colette mais de Pépette la chienne de la famille, en effet Pépette a un emploi du temps de ministre (toiletteuse, psy canine etc....).
Rose va tout de même garder cet emploi mais en s'occupant plus de Colette que de Pépette en faisant en sorte que la personne qui l'emploie Valérie ne l'apprenne pas.
Beaucoup de thème intéressants dans ce livre mais qui sont à peine ébauchés. J'ai mis la note de 3 car cela se lit bien quand même malgrès le happy end très très gros pour être crédible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          351
sylvaine
  01 avril 2017
Rose s'est toujours battue, pour elle un peu mais aussi beaucoup pour sa famille . Mère célibataire , elle s'est dévouée à Baptiste son fils né alors qu'elle avait juste 18 ans. Son père vient de décéder, sa soeur , son amie, sa complice , est mutée dans le Sud , la famille de Léon, le petit bout dont elle s'occupe, déménage alors pour survivre elle accepte la proposition péremptoire de Véronique Lupin et se retrouve dame de compagnie de Colette septuagénaire qui vit recluse dans son appartement . Avec Colette elle hérite de Pépette le petit chien de la maison...
Rose assume vaille que vaille surtout que Baptiste vient de quitter la maison pour s'installer avec sa chérie...
Voilà le décor est planté. L'histoire peut commencer, vous tournerez les pages à vitesse V et vous laisserez emporter par un tourbillon de vie . Car une chose est sûre c'est que les romans d'Aurélie Valognes sont plein d'entrain, débordent d'un appétit à vivre le mieux possible, d'amitié, d'amour pour les petits et les grands. Un roman sympathique qui vous accrochera souvent un petit sourire au coin des lèvres et vous apportera une bouffée d'optimisme à condition de se laisser emporter par la vague.
Merci aux éditions Mazarine, aux éditons le livre de Poche et à Babélio pour cette rencontre avec Aurélie Valognes , une jeune femme aussi sympathique et dynamique que ses personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Citations et extraits (66) Voir plus Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   09 juin 2019
Elle se remémorait encore cette petite route de campagne. Le jour où tout avait basculé.
Elle se rendait au siège de l'association pour jeunes mères célibataires où elle travaillait comme bénévole. Une retraitée active, comme on en fait peu, s'entendait-elle dire.
Et puis, la panique l'avait submergée, les spasmes s'étaient emparés d'elle et elle n'était plus parvenue à se contrôler.
Incapable de reprendre le dessus. L'impression d'étouffer. De mourir.
Et la voiture qui avançait seule, sur chaque mètre des 8 kilomètres à parcourir, feux de détresse allumés, avant de s'échouer sur un petit terre-plein.
Elle avait pleuré sans discontinuer pendant plus d'une heure. De peur. Le corps tressautant de convulsions irrépressibles. Les yeux aveuglés par tant d'années de larmes retenues.
La sensation d'avoir atteint un point de non-retour. D'être arrivée au jour d'après.
Ce n'était pas un événement précis, mais une accumulation de choses qui l'avait amenée là. L'impression d'échec qu'elle tentait de combler par une vie sociale bien remplie. Tout cela ne lui suffisait plus.
Derrière elle, dans le rétroviseur, un passage piéton et un panneau qui indiquait qu'une sortie d'école se trouvait non loin de là. Elle aurait pu blesser un enfant.
Pour la première fois, elle comprit que les frustrations accumulées l'avaient transformée en péril ambulant pour les autres.
C'était cette idée qui la hantait et l'avait définitivement convaincue que, à l'extérieur, il n'y avait rien de bon pour elle.
Ainsi, elle avait décidé de ne plus jamais conduire, de ne plus jamais retourner travailler.
Bref, de ne plus jamais sortir de chez elle.
Pour ne plus être un danger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
jeunejanejeunejane   29 juin 2018
Elle savait qu'elle aurait mieux fait de s'économiser en sentiments, de ne pas s'investir, de garder ses distances. Mais comment résister face à ce petit corps chaud contre son cœur ou à son odeur de lait ? Est-ce vivre de se retenir de donner, de s'émouvoir, de rire. Rose avait préféré s'autoriser malgré tout à aimer sincèrement, ...
Commenter  J’apprécie          270
jeunejanejeunejane   02 juillet 2018
...Véronique s'affala sur son canapé ...puis lâcha :
- Je suis déprimée : un grand vide m'habite.
Tant de lucidité en une seule phrase. Attention au claquage de cerveau !
- Mais pourquoi donc ? encouragea faussement Rose. Votre manifestation contre les sans-abris est annulée ?
Commenter  J’apprécie          252
jeunejanejeunejane   01 juillet 2018
Rose avait rendez-vous. Et elle stressait. cela ne lui était pas arrivé depuis...Enfin, bref ! Elle ne savait plus comment se comporter et se sentait si mal qu'elle avait la nausée au bord des lèvres.
Ne pas polluer les retrouvailles avec un malaise vagal ou une diarrhée verbale à la Bridget Jones !
Commenter  J’apprécie          210
Alexandra_LDVXAlexandra_LDVX   15 septembre 2018
"colette doutait que ses numéros de passe-passe tiennent bien longtemps. Rose n'était pas dupe.
Il fallait seulement qu'elle tienne bon.
Physiquement.
Elle n'avait plis grande utilité , vivant recluse dans l'obscurité de son petit appartement, mais Rose avait besoin d'elle, de quelqu'un pour la remettre sur les rails, pour la secouer comme persone ne l'avait fait auparavant.
Colette comprit que les choses s'étaient inversées d'une manière plus qu'inattendue. Contrairement aux apparences, c'était à elle d'aider Rose
une bonne fête pour une cendrillon des temps modernes."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Aurélie Valognes (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aurélie Valognes
Extrait de "La Cerise sur le gâteau" d'Aurélie Valognes lu par Patrick Borg. Editions Audiolib. Parution le 9 octobre 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/la-cerise-sur-le-gateau-9791035401191
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mémé dans les orties

Quel est le nom du personnage principal?

Fernand Brun
Ferdinand Gris
Ferdinand Brun
Fernand Del

20 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Mémé dans les orties de Aurélie ValognesCréer un quiz sur ce livre
.. ..