AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253905028
Éditeur : Préludes (09/01/2019)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.69/5 (sur 275 notes)
Résumé :
Kate vient de se voir confier l’affaire de sa vie, celle qui va accuser l’un des hommes les plus proches du pouvoir d’un terrible crime. Kate doit faire condamner James Whitehouse.
Sophie adore son mari, James. Elle est prête à tout pour l’aider et préserver sa famille. Sophie doit trouver la force de continuer comme avant.
Comme avant, vraiment ?
Quels sombres secrets dissimule le scandale, et à quel jeu se livrent réellement ces deux femmes et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (110) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  01 avril 2019
Un véritable page-turner que j'ai littéralement dévoré !
Mais avant de vous parler du contenu , je parlerai du titre…
Peut- être connaissez- vous la série télévisée Grey's anatomy , qui raconte l'arrivée et le quotidien d'une jeune interne en médecine ( Meredith Grey ) , à l'hôpital de Seattle ? Mais savez- vous que le titre était inspiré par un ouvrage de médecine paru en 1858 , Gray's anatomy (Anatomy, descriptive and surgical) , écrit par le docteur Henri Gray, un bouquin de médecine traitant de l'anatomie humaine, encore étudié aujourd'hui ?
A ce jour , en Grande Bretagne et en Amérique, des références, et clins d'oeil à ce livre , sont présents dans ( au moins ), sept oeuvres artistiques, qui vont de la série télévisée aux tableaux de Basquiat….
Et donc , huit oeuvres avec ce roman , Anatomie d'un scandale , qui raconte le procès d'un notable accusé de viol par son ex- maitresse, un homme qui est le meilleur ami du premier ministre anglais…
Un procès que l'on suivra sur plusieurs angles : deux époques ( 1992 et 2016) et cinq personnages , (mais ne vous inquiétez pas pour la compréhension , tout est parfaitement clair et limpide ! ).
Le roman s'ouvre en 2016, avec Kate , l'avocate de la plaignante, une femme qui s'est consacrée à sa carrière, persuadée que James est coupable, et totalement résolue à lui faire payer son acte.
Puis nous suivons Sophie, la femme parfaite de l'accusé qui a mis sa carrière entre parenthèses pour mieux accompagner son mari dans la politique . Elle doit faire face à l'adultère de son mari, elle qui "l'aime comme au premier jour" , (pour reprendre une célèbre réplique du couple Sinclair/DSK… ).
Trahison, Chagrin, honte, et tous ces gens qui chuchotent sur son passage ou ces connaissances, ces "amis" qui lui tournent le dos…
Mais il faut soutenir son mari, ne rien lâcher aux médias, penser aux enfants...Rester digne, rester debout, toute la journée …
Si le procès raconte le viol et la relation qu'entretenait le mari avec son assistante, décortiquant points par points, gestes par gestes , anatomiquement , la liaison , 'on assiste également à la "dissection" de ce mariage.
On assiste aussi à la construction de cette jeunesse , issue de la bourgeoisie anglaise , née avec une cuillère en argent dans la bouche , fréquentant les meilleures universités , qui se croit tout permis et qui méprise les classes populaires .
Des gens comme Holly, petite étudiante provinciale , qui s'excuserait presque d'être à Oxford , alors qu'elle a obtenu une bourse, grâce à son travail et à son intelligence et qui sera un temps, la binôme de Sophie .
Ou Allison, l'amie fidèle de Holly , sur qui elle pourra compter toute sa vie.
Faisant écho à l'actualité , cette histoire pourrait être adaptée au cinéma ou en série télévisée, , elle est riche de tellement de thèmes : consentement, viol, adultère, mariage, place de la femme, , classes sociales, impunité des puissants, politique, hypocrisie , mensonges, ascension sociale, famille, études, construction de soi ….
Un roman que j'ai trouvé fascinant et ultra agréable à lire…

Challenge Mauvais Genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          817
nameless
  09 avril 2020
Anatomie d'un scandale dissèque un fait divers éclaboussant la classe politique britannique : James Whitehouse, ami intime du premier ministre, sous-secrétaire d'Etat au charme irrésistible, chouchou des électeurs, client idéal des media, est accusé de viol par Olivia, son assistante, avec qui il a entretenu une relation adultère durant quelques mois, avant de se rappeler brusquement que rien ne surpasse le bonheur familial auprès de son épouse et de ses enfants. Voilà un roman d'une force et d'une intelligence peu communes qui aborde les questions épineuses du consentement sexuel et de ses contours parfois flous, de la définition d'un viol, du rôle d'une justice pour qui la vérité peut s'adapter à cinquante nuances de mensonges et s'établir en fonction des compétences de ténors du barreau qui exploitent la moindre faille juridique, omission ou inexactitude. Ce roman dresse en outre un état des lieux intéressant de la vie politique et au-delà de la société du spectacle.

Sarah Vaughan réalise également de très subtils, profonds et réalistes portraits de ses personnages principaux, notamment de James, ce gosse de riche dont l'éducation est fondée sur la tradition, elle-même constituée d'actions en Bourse, de la fréquentation dominicale de l'église, de parties de golf trois fois par semaine, de vacances au soleil en hiver. A Oxford où le folklore universitaire autorise des hordes d'étudiants avinées à détruire en gentlemen pubs et commerces en considérant qu'il s'agit d'un honneur pour leurs propriétaires, James a pu développer pleinement son arrogance et sa certitude innée que les femmes sans vraiment savoir ce qu'elles veulent, sont toujours « partantes » pour un bon coup. Fort heureusement, Sophie sait maîtriser les pulsions de son mari, et parce qu'elle en tire de nombreux bénéfices secondaires, est devenue l'ombre docile de celui qui fixe le tempo et les modalités de leur vie de couple, sans rien imposer ni dicter puisqu'il lui suffit d'exprimer des souhaits, suggérer pour que sa femme se plie à ses besoins et ferme les yeux sur les coups de canif dans le contrat, au nom d'une cohésion conjugale hypocrite émaillée de compromis incessants.

Enfin, je ne peux conclure sans dire un mot de Kate, avocate pénaliste conseillère de la reine, spécialisée dans les crimes à caractère sexuel toujours du côté des femmes agressées, 42 ans, divorcée, sans enfants, qui sait que plaider consiste à se montrer plus convaincant que la partie adverse, qu'un avocat peut gagner même avec des preuves contre son client si son argumentation est meilleure. Saura-t-elle convaincre le jury de la culpabilité de James lorsqu'elle défendra Olivia ? Il ne s'agit pas du seul suspense contenu dans ce très brillant roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          764
nadiouchka
  15 février 2019
Avec son troisième roman « Anatomie d'un scandale », Sarah Vaughan qui vit près de Cambridge, connaît déjà une vente de plus de 250.000 exemplaires… Autant dire le succès fulgurant de cet ouvrage et la reconnaissance du talent de l'auteure. Elle nous offre un thriller psychologique, machiavélique à souhait.
Il s'agit d'une affaire de viol, confiée à Kate Woodcroft et qui concerne James Whitehouse, un homme très proche du pouvoir. Sa femme Sophie qui a du mal à croire les faits de viol dont il est accusé, va chercher à le soutenir en préservant leurs deux enfants, Emily et Finn.
La plaignante est Olivia Lytton, assistante parlementaire de James, donc très proche de lui, un peu trop proche d'ailleurs. Kate a la lourde tâche de défendre Olivia.
Si le titre du livre est « anatomie », c'est un vrai « décorticage » auquel nous assistons. de nombreux flash-backs nous apprennent la vie antérieure des personnages, leur personnalité. le bel étudiant séduisant qu'a été James, véritable tombeur de filles, a la vie facile car il n'est pas soumis à des soucis financiers.
On alterne ainsi entre deux époques qui finissent par se rejoindre et les révélations sont aussi nombreuses qu'étonnantes. Mais il y a aussi une grande étude du monde judiciaire, le tout décrit parfaitement et dans les moindres détails. L'auteure ne laisse rien passer et on se demande comment cette histoire va pouvoir être élucidée. James sera-t-il jugé coupable ou non ? Olivia dit-elle toute la vérité ? Sophie va-t-elle pouvoir garder sa confiance et son soutien envers son mari ? Quant à Kate, qui est-elle vraiment ? Quel a été son passé qui resurgit et pourquoi sa si grande implication dans cette affaire qui semble la toucher de très près ?
Avec la tension bien palpable du procès, la révélation sur les personnages concernés, on assiste à un véritable « scandale » et c'est un page-turner que l'on a entre les mains avec une atmosphère bien lourde.
Cette lecture fait penser immédiatement au mouvement #metoo avec ces femmes présentes dans ce thriller et qui ont bien du mal à être entendues.
Sarah Vaughan nous démontre combien il est difficile aux victimes de parler de ce genre d'agressions mais on remarque également combien la justice peut être « violente » en déballant au grand jour des faits ou des éléments ainsi que des pièces à conviction, intimes. Elle fait preuve d'un grand manque de pudeur ou de respect envers les victimes.
Avec ce titre de « Anatomie d'un scandale », Sarah Vaughan ne pouvait pas trouver mieux et le lecteur est loin de sortir indemne après la lecture.
Encore un grand succès pour un livre qui se lit d'une seule traite car il est très prenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
isabelleisapure
  01 mars 2019
Je découvre avec ce roman la plume de Sarah Vaughan dont j'ai lu de nombreuses critiques élogieuses au sujet de ses précédents écrits.
Et je dois dire que je ressors assez conquise de cette lecture.
Sarah Vaughan nous propose un thriller parfaitement maîtrisé qui nous entraine dans les hautes sphères de la politique avec James Whitehouse, sous-secrétaire d'état, bras droit du premier ministre, mari modèle et père attentif.
Alors que fait-il dans le box des accusés devant répondre à la justice d'un viol sur la personne de son attachée parlementaire qui est également sa maîtresse ?
Le principal atout de ce roman qui malgré une intrigue assez mince reste un excellent page-turner réside dans la complexité des personnages.
Outre James Whitehouse, nous découvrons Sophie diplômée d'Oxford, épouse admirative, amoureuse qui a une confiance inébranlable en son époux volage et se sent prête à le soutenir envers et contre tout.
Et que dire de Suzanne, l'avocate acharnée, qui s'est juré de faire tomber l'accusé et en fait une affaire personnelle ?
Quant à la victime, elle peine à étaler devant les jurés les circonstances de l'agression qu'elle a subie.
L'auteure corse son histoire en nous ramenant vingt-cinq ans en arrière pour nous faire découvrir la vie de quelques privilégiés qui vivent leurs études comme une fête permanente, persuadés du bon droit que leur donne l'aisance financière de leurs parents, face à ceux plus modestes obligés de travailler dur pour se faire une place.
Les deux histoires vont bien sûr se croiser pour une intrigue toujours plus addictives, même si, comme je l'ai déjà dit, il n'y a pas d'énormes rebondissements.
Plus que par son suspens « Anatomie d'un scandale » séduit par l'atmosphère lourde qui s'en dégage.
Pour moi, ce fût une intéressante découverte et je compte bien lire d'autres livres de Sarah Vaughan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
coquinnette1974
  04 mars 2019
Je remercie chaleureusement les éditions Préludes pour l'envoi, via net galley, d'un roman qui est d'actualité : Anatomie d'un scandale de Sarah Vaughan.
Kate vient de se voir confier l'affaire de sa vie, celle qui va accuser l'un des hommes les plus proches du pouvoir d'un terrible crime. Kate doit faire condamner James Whitehouse, homme politique anglais.
Sophie adore son mari, James. Elle est prête à tout pour l'aider et préserver sa famille.
Sophie doit trouver la force de continuer comme avant... Comme avant, vraiment ?
Quels sombres secrets dissimule le scandale, et à quel jeu se livrent réellement ces deux femmes et cet homme ?
Anatomie d'un scandale est un excellent roman, qui m'a captivé dès que je l'ai commencé. Nous avons plusieurs voix, par exemple Kate, James mais aussi Holly une jeune femme du passé de James et Sophie, du temps de leurs études. Même s'il y a deux époques : de nos jours, et du temps de leurs études ; je n'ai jamais été perdue car les personnages et la date sont bien identifiés au début de chaque chapitre.
Anatomie d'un scandale porte bien son nom car l'auteure creuse, fouille, et on découvre peu à peu les dessous de cette sordide affaire. Olivia a t'elle été violée ? S'est t'elle défendue ? Ou cela n'est t'il qu'un malentendu, d'ébats trop fougueux comme cela a déjà été le cas entre James et celle qui fût pour un temps sa maîtresse...
Difficile de connaître la vérité et jusqu'au dénouement je n'avais aucune idée de ce qui c'était réellement passé.
James nous apparaît comme un homme assez droit même s'il a fait des choses pas toujours recommandables quand il était à Oxford. Mais c'était "normal" de détruire un restaurant à cette époque ou de faire tourner en bourrique les moins fortunés que lui. Cela ne fait pas de lui un violeur...
Mais il y a une affaire étrange, suite à laquelle Sophie et lui ont rompus avant de finalement se remettre ensemble des années plus tard. Une affaire mystérieuse qui nous ai dévoilée à la fin... Mais ça ne fait pas de lui un violeur...
Tout est bien écrit, bien analysé, et il est impossible de deviner le dénouement avant le fin mot de l'histoire... dans les dernières pages :)
L'auteure nous emmène de pistes en pistes et j'ai vraiment adoré ma lecture. C'est un livre tristement d'actualité, avec des réflexions très pertinentes. Certains propos de Sophie ou Kate ou même Holly m'ont parfois fait froid dans le dos car ce n'est pas normal de croire naturel certains comportements masculins ! Ce n'est pas parce qu'on leur sourit qu'ils doivent se croire tout permis ! Il y a encore un sacré chemin à faire pour accepter que certaines choses ne sont ni plus ni moins que du harcèlement.
Je mets un énorme cinq étoiles à ce roman, que je recommande et que je vous invite à découvrir à votre tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310


critiques presse (1)
Actualitte   27 février 2019
Tout à la fois thriller psychologie et drame, dans ce huis-clos de la salle d’audience, le livre éclaire notre société – totalement aveuglée. Ne manque qu'à peine le scalpel, pour passer de l'anatomie à l'autopsie, d'un scandale.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   09 avril 2019
Sophie Greenaway : oui, c'est elle. L'une de ces beautés qui ont traversées les années d'université avec aisance, qui n'ont presque jamais perdu de temps avec ceux qui n'étaient pas du même milieu, qui savaient les identifier, sans qu'on ait besoin de le leur expliquer, presque comme si elles le sentaient. Des filles qui étudiaient l'histoire de l'art, les lettres modernes ou classiques. Rien de trop spécifique ou utile, encore moins une matière scientifique, car trouver un poste tout juste après l'université n'était pas une priorité - elles n'avaient pas de prêt à rembourser , elles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   30 mars 2019
Et alors, oui, une jeune femme qui a été tripoté par son patron ou embrassée par un soi- disant ami cherchera peut- être à minimiser cet accident. Elle se refusera à voir le mal partout : ça ne lui ressemble pourtant pas, mieux vaut oublier et passer à autre chose. .. Même si elle a le cœur qui tambourine, et si une vague de peur la traverse, lui suggérant une toute autre réalité.
Mais elle s'aveugle, et ce n'est pas étonnant.
Les hommes peuvent toutes nous rendre aveugle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
namelessnameless   08 avril 2020
On s’arrange tous avec la vérité de temps en temps, insiste-t-il. Regarde au sein du gouvernement : on manipule les statistiques, on présente les choses sous un jour positif, on enterre les chiffres qui sapent nos arguments, on pousse parfois le bouchon un peu trop loin. Pense à ce qui se passe avec le budget de l’État : il y a la comptabilité officielle et puis l’autre. Rappelle-toi Blair avec l'Irak.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
iris29iris29   29 mars 2019
Elle imagine ce que sa mère ferait à sa place : elle se servirait un double whisky, sortirait avec les chiens pour une promenade vivifiante le long des falaises fouettées par le vent. Elle n'a pas de chiens sous la main. Pas non plus de sentier côtier isolé sur lequel aller se vider la tête...
Commenter  J’apprécie          210
namelessnameless   07 avril 2020
Doué avec les mots, en tout cas à l’écrit. C’était une qualité que Holly appréciait : cet art avec lequel il sculptait une phrase, son talent infaillible pour capter l’attention du lecteur avec quelques formules bien senties.
Commenter  J’apprécie          272

Videos de Sarah Vaughan (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Vaughan
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Blanquette" de Laure Buisson, Éditions Mon poche "Je suis un écrivain frustré" de José Angel Manas, Éditions Nouvelles Plumes "La mort selon Turner" de Tim Willocks, Éditions Pocket "Dirty sexy valley" de Olivier Bruneau, Éditions le Tripode "La belle vie" de Matthew Stokoe, Éditions Folio "Le colis" de Sebastian Fitzek, Éditions le Livre de Poche "Le verdict" de Nick Stone, Éditions Folio "Une aventure d'Eddie Flynn, T3 : Treize" de Steve Cavanag, Éditions Bragelonne "Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan, Éditions le Livre de Poche
+ Lire la suite
autres livres classés : violVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1910 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..