AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782355843495
448 pages
Sonatine (01/10/2015)
3.35/5   480 notes
Résumé :
Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu'elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d'une agression à Paris, près du canal de l'Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n'ont jamais été faciles, s'étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d'aller à Paris afin d'en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait as... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (144) Voir plus Ajouter une critique
3,35

sur 480 notes

iris29
  21 mars 2016
Si vous n'avez jamais lu un livre de S.J Watson , je vous envie.
Non, sincèrement, j'aimerais être à votre place , et tout redécouvrir avec le même émerveillement , les mêmes décharges d'adrénaline, le même plaisir de me faire "balader"... C'est juste un auteur surdoué !
Deux livres, deux univers complètement différents, une inventivité hallucinante, deux petits bijoux dans le genre angoissant ...
Julia :photographe , un mari chirurgien, un fils de 14 ans, une jolie maison dans un quartier cossu.
Mais aussi : une soeur beaucoup plus jeune qu'elle ,qui vient de se faire assassiner à Paris. Une soeur qui draguait sur les réseaux sociaux .
Vous feriez quoi à la place de Julia si vous connaissiez son mot de passe ? Je suis sûre que comme moi, vous iriez voir la police ... Et bien Julia ,non !
Elle décide de se transformer en détective amateur et d'aller fouiner un peu sur la toile ,histoire de mieux comprendre sa soeur et de rencontrer ses amants . D'une première prise de contact, en folle attirance , la chasseuse va se prendre au jeu et "rentrer" dans une double vie.
Commence alors, un lent processus d'autodestruction dans lequel vous aller plonger , en eaux troubles , palier par palier , sans bouteille d'oxygène, sans la musique du grand Bleu...vers les 50 nuances plus sombres , les 50 nuances plus troubles .
Vers la page 400 , j'ai failli téléphoner à un cardiologue (tellement mon coeur tachycardait) , à mon généraliste ( tellement mon estomac était noué), et à mon ophtalmo (tellement mes yeux voulait lire plus vite....).
Avant de vous laisser, je voudrais porter votre attention sur l'extrême talent qu'a cet auteur pour se mettre dans la peau d'une femme. et que tout sonne juste.
Je voudrais aussi vous dire que s'il est souvent question de sexe dans ce roman , l'auteur aborde ces passages avec sobriété , sans se complaire , juste ce qu'il faut pour qu'on comprenne la relation du couple adultère.
Je voulais vous dire que la photo de couverture correspond parfaitement et joliment au climat du bouquin .
Un petit conseil, avant de commencer ce roman, assurez-vous d'avoir du temps, vous aurez du mal à le lâcher...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7318
NathalC
  17 décembre 2021
Un roman très bien construit, hyper addictif. C'est l'histoire d'une mère de famille qui se trouve coincée dans un engrenage infernal. Une histoire de manipulation. Comment cela peut il bien se terminer ?!!
Les pages se tournent. Si parfois des doutes s'insinuent au fil de la lecture, la fin reste surprenante. J'ai trouvé que c'était un bon moment de lecture, bien prenant, qu'on ne lâche pas facilement.
Commenter  J’apprécie          523
livrevie
  20 octobre 2015
A l'ère des nouvelles technologies, vies réelle et irréelle se confondent aisément. Internet est une porte ouverte vers les contacts humains. Les blogs en sont un bon exemple, ils sont source de belles rencontres. Mais internet génère également des dérives, des tromperies. L'on prétend être ce que l'on est pas, et comment être sûr de qui l'on a en face ? Il n'y a que des mots, souvent ceux que l'on veut entendre. Mais où est la vérité là-dedans ?
Julia vient de vivre un drame. Sa sœur a été assassinée à Paris et les policiers ignorent les circonstances de ce crime et qui en est à l'origine. La vie de Kate a toujours été à part, elle a toujours flirté avec les normes, les règles. Même quand il s'agit de son enfant, ce même enfant qu'elle a confié, très tôt, à Julia et que cette dernière élève avec Hugh, son mari.
Mais il n'y a pas que Kate qui avait des secrets, Julia porte aussi les siens, et ils n'ont rien à envier à ceux de sa soeur.
J'avais adoré Avant d'aller dormir. Même plus que ça. Après cette lecture, j'avais eu du mal à lire de nouveaux thrillers, à chaque fois ils me semblaient bien fades en comparaison. Quand j'ai vu que l'auteure publiait un nouveau roman, je me suis ruée dessus, espérant goûter de nouveau aux sensations que m'avaient procurées son prédécesseur. Et ça n'a pas failli, je suis tombée dans les mailles du filet.
C'est une descente aux enfers que nous présente S.J. Watson, page après page. Une descente aux enfers progressive, parfois vers la limite de la folie. Julia n'accepte pas le décès de Kate, elle veut savoir, elle veut comprendre. Elle doute de la police et elle décide donc d'enquêter par elle-même, là où elle peut aller sans risque. Du moins apparemment. Elle décide de se connecter sur les sites de rencontres que fréquentait sa sœur. Kate ne cherchait rien de sérieux, juste des aventures d'un soir. C'était de son âge. Pas d'attaches, elle a toujours été comme cela. Et si, sur l'un de ses sites se trouvait l'assassin ?
Julia franchit l'interdit, elle se connecte, d'abord sur le compte de sa sœur, puis elle se crée son propre compte. Elle cherche, elle veut savoir. Et elle rencontre un homme. Rien de sérieux, ce n'est que pour sa quête vers la vérité. Mais tout bascule, elle ne sait pas trop comment. L'irréel devient réel, dans un hôtel londonien.
J'ai adoré suivre le parcours de Julia, son questionnement, son évolution. Cette femme endormie qui revit, pour sombrer finalement. Avant d'aller dormir m'avait surprise. Je n'avais rien vu venir. J'ai tourné les pages d'Une autre vie dans l'attente de cette surprise. Elle est arrivée, fidèle au rendez-vous, mais elle est arrivée un peu trop vite, trop brutalement, et je n'ai pu empêcher de poindre une once de regret devant ce développement trop rapide. Le roman est porté par une lenteur habile, machiavélique parfois et tout se précipite beaucoup trop lors des dernières pages.
Malgré tout, S.J. Watson a le don de me réconcilier avec un genre que je lis peu ces derniers temps, et cela m'en ferait même oublier la fin.

Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
Andromeda06
  14 mai 2022
Bon bon bon... Et bien... Par où commencer ? ... Je sors de ma lecture plutôt indécise, et j'ignore encore combien d'étoiles lui attribuer...
D'abord, il me faut dire que je n'ai pas aimé le personnage principal, Julia, qui m'a plus d'une fois agacée : qu'est-ce qu'elle est pénible ! Et comme le récit est narré à la première personne, j'ai trouvé très désagréable d'être projetée constamment dans sa tête et de ne suivre l'intrigue que de son point de vue. C'est dommage parce qu'elle est le seul protagoniste vraiment abouti. Car les autres, ils ne sont évoqués que par leur rôle et leurs actes. Niveau psychologie des personnages, c'est donc assez léger.
Quant à l'intrigue, si l'idée de départ est excellente, elle devient de plus en plus abracadabrantesque. Plus les ficelles s'assemblent, plus les éléments manquants sont révélés, et moins l'histoire est crédible. S'ajoutent à cela des événements secondaires pas forcément nécessaires (comme la plainte déposée contre Hugh et tout ce qui s'en suit), des coucheries (dont certaines aux tendances SM) pas utiles si nombreuses, ou encore certaines mêmes scènes à répétition (Ça va ? T'es sûre ? T'as bu un verre ? T'es sûre ? Tu devrais consulter et retourner aux réunions, non ? T'es sûre ? Penses-y, d'accord ? Alors t'as pensé à ce que je t'ai dit ? T'es sûre que ça va ? Tu devrais vraiment songer à aller voir quelqu'un). C'est parfois lourd.
Et la fin est une véritable farce. Si la révélation finale est carrément surprenante (j'avoue ne pas l'avoir vu venir !), le devenir de Julia est ... bah j'en sais rien en fait.. Qu'est-ce qui lui arrive à Julia ? Comment dois-je l'interpréter ? Il me faut deviner ?
"C'est une blague là ?", c'est la première chose que j'ai dite en arrivant au point final...
Mais passons aux points positifs, oui parce qu'il y en a quand même !
La plume de l'auteur est très agréable, fluide. Si le rythme est plutôt lent au début, il augmente de plus en plus au fil de la lecture. le suspense est maintenu jusqu'à la fin et certaines évidences sont trompeuses. Malgré le schéma plutôt tordu et les invraissemblances, on est tenu en haleine jusqu'au bout, nous obligeant à poursuivre afin de connaître la vérité. Mon rythme de lecture s'est accéléré au fur et à mesure que j'approchais du dénouement, ce dernier étant d'ailleurs totalement inattendu. Côté thriller, ce roman joue donc parfaitement son rôle.
Est-ce que j'ai aimé alors ? Et bien, on va dire que oui... ou non... Je n'arrive toujours pas à me décider.
Tout ce dont je suis sûre, c'est que ça ne vaut pas "Avant d'aller dormir" du même auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          367
petitsoleil
  06 octobre 2019
Du suspense et de nombreux rebondissements, dans cette histoire pleine de faux-semblants, de secrets, de mensonges.
Julia a vécu à Berlin avec Marcus, un artiste peintre.
Cette histoire appartient au passé lointain, même si Julia y repense parfois avec nostalgie. Une photo qu'elle a prise à cette époque a les honneurs d'une exposition, et Julia va revoir la photo, puis tourner la page.
Julia vit maintenant à Londres une vie paisible. Professionnellement, elle recommence à faire de la photo. Mariée à Hugh et mère adoptive de Connor, le fils de sa jeune soeur Kate, elle est bouleversée par la mort de Kate et commence à enquêter.
Pourra-t-elle découvrir qui a tué Kate ?
Secrets de famille, passé douloureux, rencontres en ligne, qui manipule qui ? Il faudra lire ce livre pour le découvrir. Suspense et découvertes jusqu'au dénouement.
Page-turner d'environ 400 pages, moderne, avec du suspense bien présent, je vous le recommande
Commenter  J’apprécie          460

Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   11 octobre 2015
Nous avons décroché ensemble, nous avons surmonté les crises de manque. Nous avons traversé un enfer de sueurs, de vomissements, de diarrhées et de crampes d'estomac à nous faire gémir de douleur. Nous avons mal aux os, et ni l'un ni l'autre ne parvient à trouver le soulagement dans le sommeil. J'ai l'impression de brûler, de me consumer, rien n'y fait et, pendant tout ce temps, la certitude qu'un fix supplémentaire seulement ferait disparaître toute souffrance brille, chatoyante, devant nos yeux. Mais nous sommes tous les deux forts, nous nous aidons mutuellement lorsque la douleur menace de nous submerger, et nous sommes clean depuis quelques semaines. Maintenant, [son] père est en route et il m'a suppliée de le laisser se faire un dernier shoot. Finalement, j'ai accepté. Un dernier, et aucun autre. Plus jamais. Nous l'avons programmé pour aujourd'hui, un peu plus tard, ou demain matin, au moment du lever du jour. Un dernier adieu.
(p. 200)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
ZilizZiliz   15 octobre 2015
Je regarde fixement sa photo comme s'il s'agissait d'une énigme à résoudre. Il a l'air gentil, innocent en fait, mais qu'est-ce que cela veut dire, après tout ? N'importe qui peut trouver une bonne photo, on peut toujours se présenter sous son meilleur jour. N'est-ce pas ce que nous essayons tous de faire, d'une certaine manière ? Montrer notre meilleur visage au monde, camoufler la noirceur qui se cache à l'intérieur ? Le filtre d'internet rend juste la chose plus aisée.
(p. 90-91)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
iris29iris29   23 mars 2016
Il se tourne vers moi . "Tu as des bleus.
- Je sais .
- C'est moi?"
Je souris. " Oui". Je suis presque fière .
"Tu sais que je ne te ferais jamais de mal pour de vrai, n'est ce pas ?
- Oui, je le sais ".
Je me demande si c'est vrai . je me demande dans quoi je suis en train de me fourrer, jusqu'à quel point je suis en train de m'enfoncer .
Commenter  J’apprécie          320
Andromeda06Andromeda06   13 mai 2022
Je prends conscience, avec une soudaine clairvoyance, que nous portons des masques, tous, tout le temps. Nous présentons un visage, une version de nous-mêmes, au monde, aux autres. Nous affichons un visage différent en fonction de ceux que l'on côtoie et de ce que l'on attend de nous. Même lorsque nous sommes seuls, nous portons un autre masque encore, la version de nous-mêmes que nous préférons.
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   19 mars 2016
Et voilà à nouveau ce mot "aimer" . Nous ne l'avons jamais utilisé . C 'est quelque chose que nous avons abordé seulement de manière indirecte . " J'aime quand tu"... "J'aime ta façon de "...
Nous n'avons pas encore osé le verbe , la construction directe . Nous n'avons jamais été aussi loin que "je t'aime ."
Commenter  J’apprécie          250

Videos de S. J. Watson (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de S. J. Watson
Comme à notre habitude, Gaëlle et moi vous faisons le bilan de notre lecture commune de ce mois. Et pour une fois, c'est pas terrible...
Attendant avec impatience la sortie du dernier S.J Watson intitulé "Disparues", la lecture ne fut pas du tout à la hauteur de nos attentes, loin de là ! Pourtant, tous les éléments étaient réunis pour réitérer les succès précédents : suspense psychologique, amnésie partielle, construction du récit intéressant... Mais non, ça ne l'a pas fait, alors pourquoi ?
Réponse en 5 min de vidéo !
Lien blog : https://bookncook.over-blog.com/2021/10/booktube-lecture-commune-disparues-s.j-watson.html
+ Lire la suite
autres livres classés : Sites Web de rencontresVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2340 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..