AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266216732
Éditeur : Pocket (12/01/2017)

Note moyenne : 3.34/5 (sur 266 notes)
Résumé :
Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l'Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n'ont jamais été faciles, s'étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait as... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (105) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  21 mars 2016
Si vous n'avez jamais lu un livre de S.J Watson , je vous envie.
Non, sincèrement, j'aimerais être à votre place , et tout redécouvrir avec le même émerveillement , les mêmes décharges d'adrénaline, le même plaisir de me faire "balader"... C'est juste un auteur surdoué !
Deux livres, deux univers complètement différents, une inventivité hallucinante, deux petits bijoux dans le genre angoissant ...
Julia :photographe , un mari chirurgien, un fils de 14 ans, une jolie maison dans un quartier cossu.
Mais aussi : une soeur beaucoup plus jeune qu'elle ,qui vient de se faire assassiner à Paris. Une soeur qui draguait sur les réseaux sociaux .
Vous feriez quoi à la place de Julia si vous connaissiez son mot de passe ? Je suis sûre que comme moi, vous iriez voir la police ... Et bien Julia ,non !
Elle décide de se transformer en détective amateur et d'aller fouiner un peu sur la toile ,histoire de mieux comprendre sa soeur et de rencontrer ses amants . D'une première prise de contact, en folle attirance , la chasseuse va se prendre au jeu et "rentrer" dans une double vie.
Commence alors, un lent processus d'autodestruction dans lequel vous aller plonger , en eaux troubles , palier par palier , sans bouteille d'oxygène, sans la musique du grand Bleu...vers les 50 nuances plus sombres , les 50 nuances plus troubles .
Vers la page 400 , j'ai failli téléphoner à un cardiologue (tellement mon coeur tachycardait) , à mon généraliste ( tellement mon estomac était noué), et à mon ophtalmo (tellement mes yeux voulait lire plus vite....).
Avant de vous laisser, je voudrais porter votre attention sur l'extrême talent qu'a cet auteur pour se mettre dans la peau d'une femme. et que tout sonne juste.
Je voudrais aussi vous dire que s'il est souvent question de sexe dans ce roman , l'auteur aborde ces passages avec sobriété , sans se complaire , juste ce qu'il faut pour qu'on comprenne la relation du couple adultère.
Je voulais vous dire que la photo de couverture correspond parfaitement et joliment au climat du bouquin .
Un petit conseil, avant de commencer ce roman, assurez-vous d'avoir du temps, vous aurez du mal à le lâcher...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5718
nameless
  28 février 2017
Sous ses apparences d'épouse comblée et de mère épanouie, de photographe talentueuse, Julia est une jeune femme vulnérable. Elle a connu une histoire d'amour berlinoise et tragique dans sa jeunesse, et depuis 15 ans, elle lutte avec opiniâtreté et succès contre son addiction alcoolique, cette maladie patiente qui peut attendre toute une vie s'il le faut. Dans son milieu familial rassurant, soutenue par l'amour de son mari Hugh, et de Connor, son fils adoptif, elle parvient à faire mentir le cruel dicton : « Qui a bu, boira... »

Mais lorsque sa soeur Kate est assassinée à Paris, le fragile équilibre de Julia vacille. Espérant y croiser son meurtrier, elle s'inscrit sur le site de rencontres où Kate avait ses habitudes et se crée un profil susceptible d'attirer le prédateur, toujours dans la nature. C'est bien évidemment à partir de ce moment-là que tout va se détraquer dans la vie de Julia, et l'entraîner bien loin du but initial fixé.

Pour la seconde fois, S. J. Watson se glisse dans la peau et dans l'esprit d'une femme pour exprimer ses doutes, ses luttes, ses souffrances mais aussi ses espoirs et ses bonheurs. La justesse, la finesse de ses observations est la première qualité du roman mais ce n'est pas la seule. Une autre vie est un roman qui décrit avec beaucoup de méticulosité le combat quotidien de Julia contre l'alcool, ainsi que le processus qui peut parfois, transformer lentement l'utilisation d'internet en une addiction, lorsque la vie virtuelle y apparaît plus agréable que la vie réelle.

L'intrigue est construite comme une machine à embrouiller le lecteur qui ne sait plus qui ou que croire, servie par une écriture leste et agréable, jusqu'à l'épilogue, que pour ma part, j'ai trouvé un peu précipité et dispersé. Cette infime restriction faite, Une autre vie est un bon thriller qui ne se laisse pas lâcher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          432
livrevie
  20 octobre 2015
A l'ère des nouvelles technologies, vies réelle et irréelle se confondent aisément. Internet est une porte ouverte vers les contacts humains. Les blogs en sont un bon exemple, ils sont source de belles rencontres. Mais internet génère également des dérives, des tromperies. L'on prétend être ce que l'on est pas, et comment être sûr de qui l'on a en face ? Il n'y a que des mots, souvent ceux que l'on veut entendre. Mais où est la vérité là-dedans ?
Julia vient de vivre un drame. Sa sœur a été assassinée à Paris et les policiers ignorent les circonstances de ce crime et qui en est à l'origine. La vie de Kate a toujours été à part, elle a toujours flirté avec les normes, les règles. Même quand il s'agit de son enfant, ce même enfant qu'elle a confié, très tôt, à Julia et que cette dernière élève avec Hugh, son mari.
Mais il n'y a pas que Kate qui avait des secrets, Julia porte aussi les siens, et ils n'ont rien à envier à ceux de sa soeur.
J'avais adoré Avant d'aller dormir. Même plus que ça. Après cette lecture, j'avais eu du mal à lire de nouveaux thrillers, à chaque fois ils me semblaient bien fades en comparaison. Quand j'ai vu que l'auteure publiait un nouveau roman, je me suis ruée dessus, espérant goûter de nouveau aux sensations que m'avaient procurées son prédécesseur. Et ça n'a pas failli, je suis tombée dans les mailles du filet.
C'est une descente aux enfers que nous présente S.J. Watson, page après page. Une descente aux enfers progressive, parfois vers la limite de la folie. Julia n'accepte pas le décès de Kate, elle veut savoir, elle veut comprendre. Elle doute de la police et elle décide donc d'enquêter par elle-même, là où elle peut aller sans risque. Du moins apparemment. Elle décide de se connecter sur les sites de rencontres que fréquentait sa sœur. Kate ne cherchait rien de sérieux, juste des aventures d'un soir. C'était de son âge. Pas d'attaches, elle a toujours été comme cela. Et si, sur l'un de ses sites se trouvait l'assassin ?
Julia franchit l'interdit, elle se connecte, d'abord sur le compte de sa sœur, puis elle se crée son propre compte. Elle cherche, elle veut savoir. Et elle rencontre un homme. Rien de sérieux, ce n'est que pour sa quête vers la vérité. Mais tout bascule, elle ne sait pas trop comment. L'irréel devient réel, dans un hôtel londonien.
J'ai adoré suivre le parcours de Julia, son questionnement, son évolution. Cette femme endormie qui revit, pour sombrer finalement. Avant d'aller dormir m'avait surprise. Je n'avais rien vu venir. J'ai tourné les pages d'Une autre vie dans l'attente de cette surprise. Elle est arrivée, fidèle au rendez-vous, mais elle est arrivée un peu trop vite, trop brutalement, et je n'ai pu empêcher de poindre une once de regret devant ce développement trop rapide. Le roman est porté par une lenteur habile, machiavélique parfois et tout se précipite beaucoup trop lors des dernières pages.
Malgré tout, S.J. Watson a le don de me réconcilier avec un genre que je lis peu ces derniers temps, et cela m'en ferait même oublier la fin.

Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
gruz
  01 octobre 2015
C'est l'histoire d'une obsession qui se double d'une autre. Une obsession qui prend le tour d'un assujettissement, d'une sujétion. Ou comment une vie qui semble bien rangée peut se déformer de manière insidieuse.
Une histoire qui démarre de manière somme toute assez banale, à travers l'ordinaire d'une vie qui dérape pernicieusement.
S.J. Watson avait fortement marqué les esprits avec son premier et formidable roman, Avant d'aller dormir. Un récit qui était basé sur une idée forte. Une autre vie se présente sous d'autres atours, cependant brodé avec le même genre de dextérité.
Le récit démarre donc de manière assez ordinaire. L'auteur prend le temps de poser l'ambiance, de décrire comment une femme, à la vie bien rangée, se retrouve empêtrée dans une situation dont elle perd vite la maîtrise. Il faut dire que l'histoire de cette femme est chamboulée par la mort soudaine de sa soeur, à Paris, loin d'elle et de son cocon londonien.
Watson va prendre son temps pour jeter le trouble dans l'esprit de Julia, et dans celui des lecteurs. Une manière de faire personnelle, tout en mesure, à l'anglaise. Une mesure qui peut subitement devenir d'une crudité étonnante. Ou sous des travers de normalité se développe une ambiance de plus en plus malsaine.
Thriller psychologique ? Sans doute oui, si on se réfère au final déroutant et asphyxiant, entre Londres et Paris. Roman psychologique, la plupart du temps surtout, car l'écrivain de se cantonne pas à reproduire les codes du genre (à l'image de certaines scènes perverses au point qu'on pourrait penser lire un tout autre type de littérature parfois…).
Le rythme est lent tout au long de ces 450 pages qui s'attachent à décrypter les mécanismes de la manipulation mentale. Comment expliquer que cette femme au foyer puisse faire preuve d'une telle faiblesse psychologique ? Qu'est ce qui l'explique dans son passé plus obscur qu'il n'y paraît ?
S.J. Watson décode avec intelligence ces engrenages, crée la tension sournoisement, mettant autant mal à l'aise le lecteur qu'il le fascine.
J'aurai aimé parfois un peu plus de rythme, vu la taille du roman. Ça ne m'a pourtant pas empêché de plonger dans cette nouvelle histoire d'une femme qui perd ses repères (décidément Watson aime ce genre de personnage). Une autre vie est un récit magnétique, qui pénètre insidieusement vos tripes, et mené avec finesse.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
canel
  12 octobre 2015
Famille Plummer : Julia (photographe), Hugh (chirurgien) et leur fils adoptif de quatorze ans, Connor. La mère biologique de l'adolescent est Kate, la soeur de Julia, plus jeune qu'elle de sept ans.
Julia a toujours été une seconde maman pour Kate, la petite n'avait que quatre ans lorsque leur mère est décédée. C'est tout naturellement que Kate a confié son fils de trois ans à sa soeur aînée lorsqu'elle a senti qu'elle n'arrivait plus à faire face, elle n'avait que dix-neuf ans.
Julia et Hugh vivent à Londres, Kate est installée à Paris, les liens se sont un peu distendus au fil du temps. Les deux soeurs se sont toujours très bien entendues, mais Kate semble vouloir reprendre la garde de son fils, Connor... Et puis, un soir de février, le drame : Kate se fait assassiner dans une ruelle à Paris. Julia est d'autant plus bouleversée que ses sentiments sont ambivalents : douleur de la perte de sa petite soeur chérie mais soulagement inavouable (la menace de voir son fils lui échapper a disparu)...
S.J. Watson a montré ses talents en matière de thriller psychologique avec son premier ouvrage, 'Avant d'aller dormir'. Même ambiance stressante ici, même rythme lent, mais le mouvement est différent : alors que c'est la répétition qui génère l'angoisse du lecteur dans l'autre roman, ici c'est plutôt le crescendo (qui a en plus le mérite d'être délicieusement troublant). La façon périlleuse dont Julia enquête sur le décès de sa soeur l'entraîne dans une spirale infernale.
On entrevoit par moments des éléments d'explication, vite éclipsés par d'autres pistes brandies par l'auteur, mais on les garde en réserve, quand même, on ne sait jamais. Certains rebondissements peuvent paraître excessifs et trop prévisibles, l'ensemble de l'intrigue est particulièrement alambiqué, et il m'est un peu difficile d'avoir une vue synthétique de cet imbroglio une fois le livre refermé, quelques zones d'ombre subsistent - il faut dire que j'ai dévoré les 250 dernières pages pour "savoir", vite !
Un excellent page-turner, à défaut d'être un thriller "à thèmes", même si on peut prendre le temps de réfléchir aux dangers du net (apparences trompeuses, manipulation, traçage), à l'addiction, au couple, à l'adoption, aux relations ambivalentes entre soeurs... Revers de la médaille de ce thriller vraiment scotchant : un peu trop de rebondissements abracadabrants sur la fin.
• Merci à Babelio et aux éditions Sonatine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
Citations & extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
canelcanel   11 octobre 2015
Nous avons décroché ensemble, nous avons surmonté les crises de manque. Nous avons traversé un enfer de sueurs, de vomissements, de diarrhées et de crampes d'estomac à nous faire gémir de douleur. Nous avons mal aux os, et ni l'un ni l'autre ne parvient à trouver le soulagement dans le sommeil. J'ai l'impression de brûler, de me consumer, rien n'y fait et, pendant tout ce temps, la certitude qu'un fix supplémentaire seulement ferait disparaître toute souffrance brille, chatoyante, devant nos yeux. Mais nous sommes tous les deux forts, nous nous aidons mutuellement lorsque la douleur menace de nous submerger, et nous sommes clean depuis quelques semaines. Maintenant, [son] père est en route et il m'a suppliée de le laisser se faire un dernier shoot. Finalement, j'ai accepté. Un dernier, et aucun autre. Plus jamais. Nous l'avons programmé pour aujourd'hui, un peu plus tard, ou demain matin, au moment du lever du jour. Un dernier adieu.
(p. 200)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
canelcanel   15 octobre 2015
Je regarde fixement sa photo comme s'il s'agissait d'une énigme à résoudre. Il a l'air gentil, innocent en fait, mais qu'est-ce que cela veut dire, après tout ? N'importe qui peut trouver une bonne photo, on peut toujours se présenter sous son meilleur jour. N'est-ce pas ce que nous essayons tous de faire, d'une certaine manière ? Montrer notre meilleur visage au monde, camoufler la noirceur qui se cache à l'intérieur ? Le filtre d'internet rend juste la chose plus aisée.
(p. 90-91)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
iris29iris29   23 mars 2016
Il se tourne vers moi . "Tu as des bleus.
- Je sais .
- C'est moi?"
Je souris. " Oui". Je suis presque fière .
"Tu sais que je ne te ferais jamais de mal pour de vrai, n'est ce pas ?
- Oui, je le sais ".
Je me demande si c'est vrai . je me demande dans quoi je suis en train de me fourrer, jusqu'à quel point je suis en train de m'enfoncer .
Commenter  J’apprécie          310
iris29iris29   19 mars 2016
Et voilà à nouveau ce mot "aimer" . Nous ne l'avons jamais utilisé . C 'est quelque chose que nous avons abordé seulement de manière indirecte . " J'aime quand tu"... "J'aime ta façon de "...
Nous n'avons pas encore osé le verbe , la construction directe . Nous n'avons jamais été aussi loin que "je t'aime ."
Commenter  J’apprécie          250
iris29iris29   20 mars 2016
Il hausse les épaules . Il me regarde fixement .[...]
Ils doivent bien le voir , me dis-je . C'est sûr . est-ce qu'il est fou ? Est-ce qu'il VEUT qu'ils voient ce qui se passe ? Ou peut-être qu'il s'en fiche . Nous sommes engagés dans un combat sans merci , le pouvoir fuse d'un camp à l'autre . Nous sommes tous les deux aveugles à nos conjoints , ils sont insignifiants , relégués au rang de spectateurs . Nous sommes du potassium dans l'eau , de l'acide sur la peau . Nous pourrions nous brûler l'un l'autre , tout détruire en le remarquant à peine , sans nous en soucier .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Videos de S.J. Watson (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de S.J. Watson
S.J. Watson - Une autre vie .A l'occasion du festival Quai du Polar à Lyon, S.J. Watson vous présente son ouvrage "Une autre vie" aux éditions Sonatine. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/watson-une-autre-vie-9782355842832.html Note de musique : "Polar Stratospheric Clouds" - Project 5am Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1180 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .