AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Mark Zellweger (Autre)
EAN : 9782940606528
300 pages
Editions Eaux Troubles (18/09/2020)
3.96/5   12 notes
Résumé :
Quand l'armée allemande envahit la zone sud de la France le 11 novembre 1942, tout change pour nos Espionnes du Salève. Désormais, l'ennemi encercle Genève et le lac Léman dans sa majeure partie et les points de passages deviennent de plus en plus difficiles à franchir. Dans le même temps, la Gestapo de Barbie, Moog et d'autres s'infiltre au sein des réseau de résistance La fin d'année 42 et le début 43 s'annonce mal pour la Résistance et ce d'autant plus que la riv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
cavistelecteur
  13 novembre 2020
« le Pacte Allen Dulles » de Mark Zellweger vient conclure la trilogie des « Espionnes du Salève » dont j'ai déjà chroniqué avec bonheur les deux premiers volets pour Whoozone.com/ (« L'envers du miroir », Eaux Troubles 2017 et « Bletchley Park », Eaux Troubles 2018).
Cette ambitieuse épopée historique se déroule du 22 Juin 1940 au 8 Juillet 1943 et décrit de façon précise les combats et exactions qu'ont mené les hommes et les femmes de l'ombre, appelés souvent « espions » ou « résistants ».
Si dans les deux premiers tomes, nos espionnes en jupons sont au coeur du scénario, il semble qu'ici le récit soit plus centré sur une certaine vérité historique, ce qui je vous avoue ne gâche en rien le propos, bien au contraire. Hannah, Sev, Ruth et Anka font bien sûr partie de l'aventure, mais l'histoire avec un grand « H » prend toute son importance.
L'auteur suisse fait ainsi apparaître de nombreux personnages au fil de son roman comme Raymond Aubrac, Pierre Laval, Klaus Barbie, Virginia Hall, Allen Dulles, Joséphine Baker ou encore De Gaulle ou Jean Moulin.
Ce roman d'espionnage est très noir. On ressent le rouleau compresseur allemand qui resserre son étreinte sur nos protagonistes et les pourchasse sans relâche jusque dans leur moindre cachette ou refuge. le fauve Klaus Barbie est arrivé sur Lyon. Traquer et détruire la résistance sera son unique obsession en même temps que ne pas se faire doubler par l'Abwehr. On apprend ainsi que Gestapo et Abwehr se livrent un furieux duel a qui mieux mieux. Vils personnages prêts à tous les moyens de tortures pour arriver à extorquer du renseignement, il ne fait pas bon de tomber entre leurs mains et beaucoup de réseaux seront fragilisés et décimés.
La résistance s'organise tant bien que mal, s'arc-boute et …...résiste en dépit d'un danger de plus en plus présent. Chaque sortie est délicate, les traîtres et agents doubles, corrompus appâtés par l'argent donnent une idée assez précise de ce qu'à pu être la période. Dénonciations, pressions, rafles, nos espionnes et nos espionnes vont devoir se battre pour la et leur liberté aux quatre coins de l'Europe.
« le Pacte Allen Dulles » est fort intéressant et addictif. On se rend compte que la mort de Jean Moulin arrangeait peut être bien du monde et que cette grande figure de la résistance ne faisait pas l'unanimité....
Sans faiblir dans ce troisième tome des Espionnes du Salève, Mark Zellweger réussit le tour de force de nous passionner une fois de plus sur un sujet pourtant maintes fois exploré. Son habileté provient certainement d'un énorme travail de recherche et de documentation effectué en amont qui lui permet de retracer en détails et en profondeur cette sombre période sans que ce ne soit jamais ennuyeux. Ce dernier opus reçoit de ma part un coup de coeur récompensant l'ensemble de cette trilogie d'espionnage parfaitement réalisée. Merci aux éditions Eaux Troubles et à Mélie pour cette découverte, et BRAVO encore Mr Mark Zellweger.

Mark Zellweger sur WHOOZONE.COM
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
chevalierortega33
  18 septembre 2020
Si vous vous attendez à retrouver les Espionnes du Salève à la tâche et les suivre dans leur mission, vous allez être surpris car dans ce tome 3 car elles y occupent un rôle secondaire. En effet nous sommes davantage en présence d'une chronique sur les mouvements de la résistance contre les forces allemandes, du 11 novembre 1942 au 8 juillet 1943, une chronique historique et hyper documentée que nous devons à celui qui nous a fait appréhender l'espionnage de l'intérieur.
L'enjeu : les forces d'occupation veulent réduire à néant les mouvements de résistance en France. Plus précisément, c'est la lutte du Reich contre les principaux mouvements dans le sud-est de la France, aidés par la Suisse, la Grand-Bretagne et les Etats-Unis, alors que le Général de Gaulle semble avoir des difficultés à se voir reconnaître la légitimité du leadership sur ces réseaux multiples. Certes l'unification sous une bannière unique peut revêtir un intérêt et faciliter une meilleure efficacité, mais le choix de Jean Moulin comme chef désigné par l'homme de Londres, ne semble pas, loin de là, faire l'unanimité dans les rangs. Ajoutez à cela les agents doubles, les trahisons, la corruption, les détournements de fonds, les confidences sur l'oreiller et vous avez le paysage dans lequel évoluent tous les acteurs de cette page de notre histoire.
L'auteur a délaissé les espionnes, les admirateurs peuvent le regretter, au bénéfice des acteurs ayant réellement existé. Beaucoup de personnages dès lors et heureusement qu'une liste figure en début d'ouvrage, elle permet au lecteur de retrouver son chemin.
Éclairant cette hypothèse sur la chute de « Max », Jean Moulin, souvent présenté comme un héros mais qui apparaît au cours de ces presque 300 pages bien peu sympathique, ambitieux et peu communiquant.
Il reste de cette chronique sur ces huit mois de guerre, la relation des actes de bravoure des militants de l'armée des ombres et de la lutte pour le pouvoir, traitée à la façon d'un roman d'espionnage, avec beaucoup de panache. Très bon moment de lecture.
Devoir : lecteur, après avoir lu ce roman, établissez l'organigramme de la résistance en France … vous avez cinq heures !
Je remercie les éditions Eaux troubles et Mark pour leur confiance

Lien : https://collectifpolar.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nathf
  02 octobre 2020
11 novembre 1942- L'armée allemande encercle Genève et le lac Léman.
La Résistance est infiltrée par des espions de la Gestapo et de l'Abwehr, ce qui va provoquer une hécatombe....
Mark Zellweger a relégué ses espionnes du Salève au second plan pour mettre en exergue les résistants qui, durant cette période, seront plus que jamais menacés.
Entre arrestations, déportations, trahisons et emprisonnements, cette armée de l'ombre va subir d'énormes pertes.
Comme toujours, l'auteur a fait un travail de recherches considérable en incluant dans son récit des faits réels dont le duel qui opposa Jean Moulin, chef de la Résistance et Klaus Barbie, patron de la Gestapo.
L'histoire comptant des protagonistes à foison, Mark Zellweger a eu la bonne idée de nous dresser une liste en début d'ouvrage.
Un roman d'espionnage très détaillé qui ravira les amateurs du genre.
Commenter  J’apprécie          10
leBoudoirdulivre
  18 septembre 2020
Merci à NetGalley pour m'avoir permis de lire les trois tomes de la série « Les Espionnes du Salève » à la suite les uns des autres.
Dans ce troisième opus, la résistance est mise en avant, nos espionnes ont un rôle secondaire mais j'avoue que cela ne m'a pas dérangé car l'auteur met en avant le destin de Jean Moulin mais aussi celui de Sophie Scholl et la mort de nombreux résistants. Tout comme les expériences dans les sinistres camps de concentrations ainsi que toutes les horreurs commises par les nazis sont enfin dévoilées aux différents réseaux d'espionnage. Comment ceux-ci vont réagir face à l'inenvisageable ?
21 juin 1943.
Les réseaux de résistance sont infiltrés tandis que toute la France est dorénavant occupée. Klaus Barbie est à la tête de ces infiltrations qui vont mettre en danger les espionnes du Salève ainsi que tous les résistants et espions.
La fin de la guerre est proche, l'Allemagne perd du terrain mais enchaîne les pires atrocités dans les camps de concentration faisant de sinistres expériences sur des prisonniers avant de les exterminer.
Il n'y a plus aucune limite à leur folie destructrice tout comme la résistance qui dans le monde et jusque dans l'Allemagne nazie va semer la discorde et risquer le tout pour libérer leur pays respectif du joug du nazisme.
Des chapitres courts mais passionnants, l'histoire de la résistance se dévoile sous toutes ses formes aux lecteurs accompagnée d'informations riches en détails. La situation est compliquée, chaque camps essaie d'assoir sa légitimité tandis que le Reich multiplie les pièges et les arrestations… Les infiltrations, les pièges, les arrestations, les tortures, les emprisonnements, les déportations… deviennent le quotidien des résistants qui doivent faire preuve de la plus grande méfiance pour échapper aux griffes de la Gestapo.
Le plus passionnant des romans de la série « Les Espionnes du Salève » met en lumière tous ceux qui ont résisté connus ou inconnus ainsi que la résistance polonaise et allemande.

Lien : https://leboudoirdulivre.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeslecturesdeMaud
  14 octobre 2020
Nous retrouvons l'équipe des Espionnes dans une autre partie de cette guerre. Ce volet est encore plus tourné sur la Résistance et les différents groupes qui composent cette force qui amènera à la fin de cette guerre.
J'ai beaucoup appris sur le rôle de chacun et les différentes zones d'ombre qui persistent encore de nos jours. Principalement sur le rôle et l'orchestration des Anglais et des Américains prenant en otage parfois les différents réseaux français.
Les guerres intestines au sein de la Résistance montrent leurs conséquences et leurs limites.
L'auteur met habilement en scène à travers le réseau constitué par les Espionnes les différentes actions que ce soit en Afrique du Nord, dans l'Europe de l'Est, en Allemagne, et bien sûre en Suisse.
L'ennemi est aux portes de Lyon et comment Barbie va retourner cette ville afin d'en ressortir tous les opposants au nazisme. le rôle de la Gestapo est aussi très bien relaté.
Les personnages sont très bien dépeints et nous montrent à quel point ce monde est trouble, même au sein de l'Alliance. L'équilibre reste très précaire, même la place du Général de Gaulle n'est pas forcément acceptée par toutes les forces.
Toujours un plaisir de se retrouver au milieu de cette guerre qui a bouleversé la France et le Monde. le rôle des femmes est fortement mis en avant à travers leurs différentes places dans les différents réseaux. J'apprécie toujours les axes choisis par l'auteur pour nous amener à nous poser des questions…
L'impression en lisant ce livre qu'un film se déroule sous nos yeux. Un rythme soutenu entre poursuite et intrigues. le temps, le froid et l'hivers font partis totalement du décor.
Lien : https://leslecturesdemaud.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
chevalierortega33chevalierortega33   18 septembre 2020
Emmanuel d’Astier de la Vigerie, chef emblématique du réseau Libération-Sud, ne portait pas non plus Jean Moulin dans son cœur. Comme beaucoup, ce qu’il reprochait à l’ancien préfet de l’Eure-et-Loir, c’était de toujours tout ramener à lui et au général de Gaulle. Ce sentiment que ceux qui avaient pris des risques dès juin 1940 en restant en France et en y luttant étaient considérés comme du second choix le prenait à rebrousse-poil, lui qui n’avait rien à envier à Henry Frenay en terme de caractère bien trempé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
chevalierortega33chevalierortega33   18 septembre 2020
Pour être franc, que la Résistance s’unisse pour être plus efficace et foutre les Chleuhs dehors, ça me va. Mais que le planqué de Londres nous dise ce qu’on doit faire alors qu’on a des camarades qui sont torturés, là, je dis non.
Commenter  J’apprécie          10
chevalierortega33chevalierortega33   18 septembre 2020
Dans la tête des Américains, tour était bon du moment que ce n’était pas le Général de Gaulle qui prenait le pouvoir politique en Afrique du Nord. Et, après tout, l’amiral François Darlan semblait avoir pris quelques distances avec Vichy, même s’il n’entendait pas revenir sur la révocation du décret Crémieux qui ôtait la nationalité française aux Juifs d’Afrique du Nord. Les lois vichystes restaient en vigueur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mark Zellweger (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mark Zellweger
Cyber games - Mark Zelleweger - LTL # 191
autres livres classés : résistance allemandeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2417 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre