AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213613486
Éditeur : Fayard (17/09/2002)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Aujourd'hui dans le monde, toutes les sept secondes, un enfant de moins de 10 ans meurt de faim. Le plus souvent victime d'un impératif et d'un seul, celui des maîtres du monde : le profit sans borne.
Ces nouveaux maîtres du monde, ce sont les seigneurs du capital financier mondialisé. Qui sont-ils et d'où tirent-ils leur pouvoir ? Comment les combattre ?
Au coeur du marché globalisé, le prédateur. Banquier, haut responsable de société transnationale, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
gill
  22 octobre 2012
Jean Ziegler est un sociologue suisse altermondialiste. Depuis 2009 il est Vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'Organisation des Nations-unies, après avoir été, de 2000 à 2008 le rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation (des populations) du Conseil des droits de l'homme de l'Organisation des Nations-Unies.
Mais il est aussi un écrivain brillant et un militant actif.
Depuis le début des années 80, avec "Main basse sur l'Afrique", "Une Suisse au dessus de tout soupçon" et "Retournez les fusils !", il écrit régulièrement des essais qui sont autant de cris d'alerte et de révolte.
Avec "Les nouveaux maîtres du monde" ce sont les quatre cavaliers de l'apocalypse du sous-développement - la faim, la soif, les épidémies et guerre - qui sont dénoncés. le constat est implacable, dur et sans contestation possible.
Jean Ziegler tente d'apporter, ici la démonstration que les "seigneurs du capital mondialisé exercent un droit de vie et de mort et que par leurs spéculations monétaires, par les alliances politiques qu'ils concluent, ils décident chaque jour de qui a le droit de vivre sur cette planète et de qui est condamné à mourir".
Ce livre comporte quatre parties. La première s'intéresse à l'histoire de la mondialisation, la deuxième partie dénonce les prédateurs qui sont la figure centrale du marché capitaliste globalisé, la troisième sort de l'ombre le rôle joué dans cette tragédie par le FMI, l'OMC et la banque mondiale ; la quatrième partie éclaire la résistance et les combats qui tentent d'organiser une nouvelle société civile planétaire.
"Et ceux qui leur résistent..."
Ce livre, sûrement le meilleur et le plus efficace de Jean Ziegler, est un pavé dans la mare glauque de l'économie mondiale et ne laissera personne, indifférent. Sa lecture est de celle qui transfigure notre vision du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
vincentf
  21 janvier 2015
Ziegler n'y va pas par quatre chemins pour dénoncer le fonctionnement du monde d'aujourd'hui. Il accuse ceux qu'il appelle les oligarques, les prédateurs ou pire, les charognards. Qui sont-ils, ces nouveaux maîtres du monde? Une poignée d'ultra-riches qui se partagent la terre grâce à leurs entreprises multinationales qui pillent sans entrave les ressources humaines et naturelles. Ziegler passe alors en revue le système injuste mis en place pour le profit de quelques-uns : l'évasion fiscale aux Bahamas ou en Suisse, la corruption des Etats soumis, les conditions de travail iniques des petits qui engraissent les gros, la complicité du FMI qui ruine les Etats en leur empêchant d'investir pour leur peuple, la banque mondiale qui ne prête qu'à condition de perpétuer les injustices, etc. le tableau fait peur. C'est l'hypocrisie d'une idéologie qui refuse de se considérer comme telle qui est pointée du doigt. C'est son aveuglement qui fait qu'elle laisse mourir de faim des millions de personnes tout en spéculant sur les denrées alimentaires, que Ziegler combat. Bien sûr, le propos est sans nuance. Sans doute le trait est-il parfois forcé, mais on sort de cette lecture convaincu que quelque chose cloche. Que faire? Ziegler évoque les mouvements populaires qui contestent la toute-puissance de l'économie libérale. Il semble croire à leur efficacité. On aimerait y croire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Cacha
  02 mars 2016
C'est l'annonce, les prémices du livre "L'empire de la honte", avec les mêmes dénonciations des méfaits du capitalisme.
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   24 mars 2015
J'ai appris une chose et je sais en mourant
Qu'elle vaut pour chacun :
Vos bons sentiments, que signifient-ils
Si rien n'en paraît en dehors ?
Et votre savoir, qu'en est-il
S'il reste sans conséquences ?
...
Je vous le dis :
Souciez-vous, en quittant ce monde,
Non d'avoir été bon, cela ne suffit pas,
Mais de quitter un monde bon !

(Bertolt Brecht, Sainte Jeanne des abattoirs)
Commenter  J’apprécie          140
MimimelieMimimelie   30 janvier 2014
J'ai appris une chose et je sais en mourant
Qu'elle vaut pour chacun :
Vos bons sentiments, que signifient-ils
Si rien n'en paraît en dehors ?
Et votre savoir, qu'en est-il
S'il reste sans conséquences ?
Je vous le dis :
Souciez-vous en quittant ce monde,
Non d'avoir été bon, cela ne suffit pas,
Mais de quitter un monde bon !
Bertolt Brecht
Commenter  J’apprécie          60
MimimelieMimimelie   30 janvier 2014
Quiconque meurt de faim est victime d'un assassinat.
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Jean Ziegler (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Ziegler
Jean Ziegler : « On ne peut ni amender, ni réformer le capitalisme »
Entretien avec Daniel Mermet
Dans la catégorie : Economie internationaleVoir plus
>Sciences sociales>Economie>Economie internationale (50)
autres livres classés : économieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
322 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre