AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782012033023
192 pages
Éditeur : Hachette (05/03/2014)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Leila a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d’une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ? Leila a 15 ans. Le Sultan reçoit un cadeau. Le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous paraît... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  08 avril 2014
Leïla est vouée comme tous les habitants du Palais au Sultan et à ses plaisirs. Loin d'accepter sa condition, elle s'évade en glissant dans les couloirs et en se réfugiant dans les histoires de Shéhérazade. Lors d'une de ses escapades, elle rencontre son altesse, le jour même où un splendide éléphant blanc vient d'être livré par l'ennemi intime du roi...
L'auteur revisite les contes des mille et une nuits et y intègre les grandes figures des légendes des amours impossibles. Elle joue avec le langage qui devient ornement et mouvement pour faire naître tout un monde devant les yeux du lecteur, avec notamment un fort réseau lexical autour de l'Orient, des sens et de la nourriture. La trame nous invite à croire aux rencontres et à notre bonne étoile.
Il n'est pas possible d'évoquer ce livre sans parler des somptueuses illustrations réalisées par charlotte Gastaut qui nous transportent à l'intérieur du conte et des pages dorées qui scandent le récit comme autant de portes sur l'imaginaire. Une histoire originale, une écriture envoûtante, un livre magnifique.
Lien : http://cdilumiere.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
LaVoixduLivre
  04 mai 2014
L'Odalisque et l'Éléphant est arrivé dans ma boîte comme un OVNI, mais en différent. Pour ma part -pas comme le Sultan- l'OVNI est un Ô Voyage Nouveau et Incroyable ! Bref, dès que je l'ai eu entre les mains, le livre murmurait des promesses insoupçonnées… L'objet livre en lui-même très beau, quand on en ouvre les portes, recèle de merveilles, trésors et pépites qui vous empoignent vers un monde délicieusement et admirablement étonnant, épicé, pétillant. Ce livre n'est pas un simple voyage, c'est une aventure extraordinaire au pays des songes et des mille et une nuits…
Ce roman est une histoire d'enfance. de rêve. Une fable qui raconte l'insouciance, la délicatesse, le survoltage, l'amour des enfants. C'est l'histoire d'une petite fille qui voit le monde en grand, qui en voit toutes les couleurs, qui en voit toute la poésie. Nos yeux suivent les vagues des cheveux de Leila, ses pieds qu'on distingue à peine, ses courses effrénées dans le palais et ses mots qui crient, chantent, sautillent, dansent un peu partout dans l'ambiance du livre… et ça fait un bien fou. On retourne à l'enfance la plus folle, la plus puérilement agréable…
Ce roman est une histoire d'antan, d'aujourd'hui, d'hier, de demain, d'avant-hier, de jadis, de nos jours, de maintenant, du futur, d'un lendemain proche, ou très lointain… Ce livre est une légende, un récit sans temps, sans cadre temporel. Tout est anachronisme ou tout est parfaitement à sa place. Il y a une universalité dans ce récit qui touche, qui nous marque. On le voit dans chaque mot, dans chaque idée, dans chaque folle invention de l'auteure, dans chaque illustration, dans chaque rire, dans chaque émotion. Ce livre raconte bien plus qu'une histoire de simples personnages : il dépeint le monde dans toute sa poésie, dans tous ses rêves, dans toute une ode pure et lyrique. Et dans une énergie écrasante et virevoltante, légère et terrifiante. Incroyable.
Ce livre est une histoire d'Amour, une ode à ce sentiment clair et unique qui vous transporte en vous-même et en l'autre, comme deux étoiles brisées. Ce livre est l'histoire d'histoires, qui par son universalité et cette histoire d'Amour parle à tout le monde : petits et grands, moyens et vieux, morts et vivants. L'Amour, tout simplement. Celui des sens, de goûter des mets délicieux, de regarder les couleurs éclatantes du harem, d'écouter les cris et les rires, les pleurs et les soupirs, de toucher les tuniques, les pierres, l'eau ou les plantes, de fermer les yeux et de sentir l'odeur des grands arbres, des fleurs immortelles et des cuisines grouillantes. Celui des plaisirs simples, comme des bonheurs les plus grands. Celui de l'amitié, de la famille, des étoiles et de la nuit. Celui d'Aimer, avec une Majuscule, comme un OVNI. Aimer éternellement.
Ce livre est la mille et seconde nuit de Schéhérazade. Pauline Alphen s'impose ici comme une conteuse hors pair et sensible, et montre, avec beauté et talent, à quel point elle sait raconter les histoires. Avec un ton merveilleusement sublime et des mots uniques, elle s'affirme en écrivaine adroite et avec une magie légère mais parfaitement dosée. Je suis sous le charme de cette plume qui me montre à quel point elle est magicienne, et qui écrit un texte avec ici un incroyable jeu sur les mots.
Pour finir, les illustrations sont la cerise sur le gâteau, les vitraux du sérail, les perles d'une robe comme celle du Sultan… Magnifiques et incroyables. le seul regret est qu'il n'y en ait pas plus, elles sont à couper le souffle par leur poésie entre douceur et abondance, émotion et profondeur.
Ainsi, ce petit roman est un coup de coeur qui chavirera les coeurs… il vous emporte dans un flot de souvenirs, d'instants, et de projets. Il vous plonge au milieu d'émotions intenses et de personnages hauts en formes et extravagances. Pauline Alphen comme Charlotte Gastaut décrit un univers coloré et riche habituellement peut-être assez sombre, et finalement, elles n'oublient pas l'essentiel : voir tout cela par une lunette colorée. Des lieux superbes aux personnages excellents, on rit, on s'émerveille, on applaudit. Un petit chef d'oeuvre tant par le texte que par les dessins. A lire, écouter, chanter, rêver…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cassy
  09 juillet 2014
Je ne peux commencer cet avis sans vous parler de l'objet-même. le format n'est ni trop grand ni trop petit. La couverture est épaisse et très belle. A l'intérieur, certaines pages sont de couleur or et les chapitres sont illustrés à merveille. Les couleurs sont très adaptées. Et, en bonus, nous avons des cartes détachables de ces illustrations. Bref, c'est une réussite éditoriale du point de vue esthétique !
Et l'histoire dans tout ça ? Nous suivons Leila, une petite odalisque. Pour expliquer de quoi il s'agit en faisant court : c'est une esclave appartenant au Sultan qui doit apprendre différentes formes d'arts pour lui satisfaire : danse du ventre, musique, chant etc. Mais tout ça n'intéresse pas notre jeune odalisque qui n'en fait qu'à sa tête. le seul cours qui lui plaît est celui de Shéhérazade qui lui apprend à conter les Mille et une Nuits. L'odalisque mène une vie ponctuée de récits fantastiques jusqu'à ce que le Sultan la remarque et tombe amoureux. Ce qui n'est pas du tout réciproque !
L'Odalisque et l'Eléphant est une merveilleuse histoire contée par Pauline Alphen. Je ne peux qu'admirer ses qualités de narration. En quelques lignes, le lecteur se retrouve au coeur du palais, ébloui par la beauté des mots et des descriptions. Les jardins m'ont tellement fait rêver ! Ce titre est digne de faire partie des livres de références pour les jeunes lecteurs. Je ne peux qu'espérer qu'il deviendra culte au fil des années !
Je trouve judicieuse, la collaboration avec Charlotte Gastaut qui a fidèlement illustré l'histoire et qui a accentué notre immersion dans ce conte. Coup de coeur pour ce roman !
Lien : http://romansurcanape.fr/oda..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lyra
  18 avril 2014
L'Odalisque et l'éléphant a d'abord été écrit en portugais, si je me souviens bien (l'auteur est franco-brésilienne) puis elle l'a réécrit/traduit en français par la suite.
On y découvre Leila, une jeune odalisque qui n'a pas tellement envie d'aller à ses cours de danse du ventre ou de nom du Sultan (cours d'apprentissage d'adjectifs/noms avec lesquels on peut s'adresser à celui-ci, comme par exemple "Votre Onirique Majesté") et autre joyeusetés inhérentes à ce statut dans le harem. Non, Leila, ce qu'elle aime, c'est les histoires des Shéhérazade, avec qui elle aime passer du temps. Et évidemment, les choses évoluent d'une manière inattendue pour la jeune fille quand le Sultan la rencontre accidentellement.
Les rêves de l'éléphant, personnage touchant s'il en est, me faisaient me demander où l'auteur voulait en venir, mais je ne me posais pas trop de question sachant qu'elle apporterait probablement un sens à tout cela dans les pages qui suivent. du coup, on se retrouve bercés par des contes, des légendes, avec une certaine poésie et beaucoup de douceur. Les personnages parfois un peu caricaturaux, mais probablement à dessein, sont malgré tout attachants et la légèreté avec laquelle des faits tragiques sont racontés leur donne un aspect dérisoire et allègent l'aversion que l'on peut ressentir pour certains personnages.
Et à travers cette histoire et les différents récits qu'elle contient, ce roman est un condensé de références : des passages de différentes mythologies ou de contes, des insertions de paroles de chansons, de phrases de romans/pièces de théâtre. Pauline Alphen les insère l'air de rien, au milieu d'un dialogue, et d'un ton naturel qui fait que si on ne connait pas le support d'origine, on ne se rend pas compte de l'allusion. Tomber sur "la terre [est] bleue comme une orange" d'Eluard au détour d'un passage m'a -limite- mis les larmes aux yeux. J'ai d'ailleurs apprécié pouvoir parcourir la liste de tous les auteurs originels de ces références, mentionnés à la fin. Je n'en avais pas repéré les 2/3 !
Et pour finir, cette édition est vraiment magnifique, une couverture en dur, du papier glacé, les illustrations qui sont vraiment magnifiques (soit une page entière d'une illus', soit un dessin en noir et blanc après le texte dans un chapitre), ... il y a même un lot de cartes postales insérées dans le livre, avec les illustrations du bouquins dessus.
Lien : http://listesratures.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
espritlivres
  09 mai 2014

Magie orientale : les Mille et une nuits saupoudrées d'une bonne dose de malice.
Dès la première page, on tombe sous le charme de cet album aux dessins soignés qui suggèrent parfaitement la magie du monde oriental.
Leila a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d'une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ?
Leila a 13 ans. le Sultan reçoit un cadeau. le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous paraît troublant ?
Ce livre va vous raconter des histoires impossibles, des histoires dont vous avez rêvé, des histoires que vous avez oubliées. Il rend toutes les histoires d'amour impossibles, possibles !
Un magnifique conte, terriblement dépaysant et pourtant si proche par son message…
Le texte, délicieusement poétique, est de grande qualité ; l'air de rien, au détour d'un dialogue, Pauline Alphen fait référence à de célèbres épisodes mythologiques ou à des contes -Roméo et Juliette, Pénélope et Ulysse, Tristan et Yseut, Orphée et Euridice…-, s'amuse à insérer des paroles de chansons ou des phrases tirées de roman ou de pièces de théâtre. Un bel hommage rendu à la littérature, au théâtre, au cinéma. Une intertextualité qui fait mouche.
Les personnages, originaux, sont attachants. Les espiègleries de Leïla au caractère libre et un brin féministe, qui préfère rêver plutôt que suivre les cours de danse du ventre, séduisent : on aime la suivre dans ce labyrinthe que forme le palais lui offrant d'aller de découvertes en découvertes. On écoute avec délectation la vieille Shéhérazade lui raconter des histoires pour lui apprendre la vie : à ne pas être comme les autres mais être indépendante. Hati, l'éléphant blanc, est fascinant.
Agréable à lire, le récit est porté par les somptueuses illustrations de Charlotte Gastaut qui sont de véritables tableaux.
Un ouvrage de grande qualité dans la forme et le fond, susceptible de ravir les enfants déjà aguerris -bagage culturel oblige- et leurs parents.

Lien : http://www.espritlivres.kara..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   07 avril 2014
Il ne te reste qu'à te diriger vers le hammam, pour te baigner avec les 7 sels, te frotter au ghassoul, te dorer au henné, revêtir les 7 voiles, donner 7 coups de brosse dans tes cheveux, dessiner tes paupières, tes cils et tes sourcils au khôl, parfumer les 7 orifices et supplier le Très-Haut qu'il t'aide à plaire à l'Insatiable, notre Maître ! Tu as... voyons... 7 minutes !
Commenter  J’apprécie          140
ChrisbookineChrisbookine   26 septembre 2014
Les mots sont chose fugitive et espiègle. Innombrables, turbulents, ils glissent, se cachent et confondent. Quelques uns font peur, d'autres sont si rares qu'ils peuvent se briser. Ombrageux, ils ne se laissent pas voyager par n'importe qui et l'on n'est jamais sûr d'appeler un chat un chat. "Bonheur", par exemple : quand on pense le nommer, il a déjà filé et miaule sur d'autres toits.
Commenter  J’apprécie          50
Blandine54Blandine54   18 décembre 2017
Il comprit enfin que les rêves étaient des indices qu'il fallait déchiffrer et que trouver cette chose ou cette personne était tout ce qui comptait. Seul le futur panserait les morsures du passé. Il respira profondément, provoquant un tourbillon de poussière dorée, et se pencha un peu pour voir si le soleil qui brûlait en lui se déplaçait.
Commenter  J’apprécie          50
Blandine54Blandine54   17 décembre 2017
Grandir comme cela nous chante et non comme le veulent les autres ? Grandir de façon harmonieuse sans exagérer, grandir sans piétiner l'enfance est un exercice délicat. Il exige de la concentration, de la discipline, une dose adéquate de distraction et de fantaisie, une bonne pincée de rire et de jeu, un zeste de révolte et la muette fluidité des rêves. C'est l'affaire de toute une vie.
Commenter  J’apprécie          40
GilwenGilwen   12 mai 2014
Ce que peu d'entre elles savent aujourd'hui, c'est qu'il y a bien des manières de grandir. Grandir de l'extérieur, par exemple, tout le monde finit par le faire. Mais grandir de l'intérieur ? Et de l'intérieur vers l'extérieur ? Grandir comme cela nous chante et non comme le veulent les autres ? Grandir de façon harmonieuse sans exagérer, grandir sans piétiner l'enfance, est un exercice délicat. Il exige de la concentration, de la discipline, une dose adéquate de distraction et de fantaisie, une bonne pincée de rire et de jeu, un zeste de révolte et la muette fluidité des rêves. C'est l'affaire de toute une vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Pauline Alphen (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pauline Alphen
? PLUS D?INFOS EN BARRE D?INFO ? Mets la HD, on y voit plus clair ! ____________________ Vidéo de présentation du projet : https://www.youtube.com/watch?v=00MKR... Vidéo de Treky (hier) : https://www.youtube.com/channel/UCyQgSL_aQgNLt_q27M63cyQ Chaîne de Mathilde Ma Malle aux livres (vidéo de demain) : https://www.youtube.com/channel/UCrxhhoB8soSL0YYV9mlz3-Q
Chroniques écrites des trois romans présentés :
Page facebook BBENSHORT : https://www.facebook.com/BBenshort Page twitter BBENSHORT : https://twitter.com/BBenShort
Toutes mes vidéos : http://bit.ly/1BgTU0u __________________________________ Livres présentés dans la vidéo : - La Quête d'Ewilan de Pierre Bottero (Rageot) - Les éveilleurs de Pauline Alphen (Hachette) - Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos (Gallimard) - Gardiens des cités perdes de Shannon Messenger (Lumen) ___________________________________ Pour me joindre/trouver :
Le BLOG : www.croquelesmots.fr FACEBOOK : Croque les mots ou la page perso Cassandra Croque les mots Le compte TWITTER : https://twitter.com/CroquelesMots LIVRADDICT : http://www.livraddict.com/profil/kyeira/ INSTAGRAM : _croquelesmots_
Par MAIL ? : croquelesmots@hotmail.com
N'oubliez pas de paramétrer votre Compte GOOGLE+ pour que je puisse vous répondre !
Je filme avec une SONY HDR-CX240 Je monte mes vidéos avec Sony Vegas pro 12
Bonnes lectures ! ?
+ Lire la suite
autres livres classés : éléphantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz Gabriel et Gabriel

De quelles nationalités sont les deux garçons ?

Français et Portugais
Russe et Espagnol
Chinois et Américain
Français et Brésilien
Américain et Français

3 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Gabriel et Gabriel de Pauline AlphenCréer un quiz sur ce livre