AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266065653
Éditeur : Pocket (23/11/1999)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Adrien Rouffiat n'en croyait pas ses yeux! Ce samedi 12 juin 1943, lorsque ses grands-parents avaient attelé l'âne Batistou pour descendre à la ville chercher un petit réfugié marseillais, il s'était réjoui à l'idée d'avoir bientôt un compagnon de jeu. Et voilà qu'au lieu d'un garçon, on lui ramenait une fille ! Une drôlette de neuf ans, maigrichonne, maniérée, qui causait avec un drôle d'accent et portait un nom impossible Zenaïde Pujol!
Mais peu à peu le pe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
michelangelo
  27 juillet 2015
Zénaïde est une petite marseillaise placée dans une ferme du cantal par sa famille pendant la seconde guerre mondiale. La pénurie de vivres est telle en ville que cette échappatoire est encouragée par les autorités.
Zénaïde se trouve confrontée à un choc culturel et c'est l'occasion pour l'auteur de magnifier cette vie rurale auvergnate qui lui est chère… On y apprend maintes traditions locales, autant sociales que culinaires. Ainsi, la soupe à la fourchette n'est autre qu'une recette typique du Cantal. Zénaïde va apprendre la vie de la ferme, s'habituer aux goûts délicieux des produits locaux (fromages, saucissons, viandes, plats cuisinés). Elle va garder les vaches et découvrir ce qui ressemble fort à une première relation amoureuse avec Adrien, de deux ans son aîné. Adrien va devenir rapidement celui qui va l'initier aux mystères de la vie dans la campagne cantalienne mais aussi son protecteur dans l'univers forcément un peu fermé de ce village replié sur lui-même, loin de la fureur de la guerre.
Jean Anglade est un excellent conteur au style alerte quoique parfois un peu empesé et il nous entraîne sur les chemins qu'il magnifie, sa belle Auvergne. Tel un historien attentif à préserver une culture en voie de disparition, il s'applique à faire vivre devant le lecteur des pratiques ancestrales et n'hésite pas à mêler le patois au français dans ses dialogues forts imagés. C'est certainement ce qui plait chez cet écrivain qui réveille en nous une forme de nostalgie pour un passé perdu ou en passe de l'être.
Malheureusement, il m'a semblé que ce travail d'ethnologie l'emportait sur la trame romanesque qui passe au second plan pour n'être qu'un prétexte à la reconstitution « historique ». J'en veux pour preuve une seconde partie traitée en accéléré pour aboutir à une fin boiteuse qui laissera le lecteur sur sa faim et dont le seul objectif est de terminer l'exposé.
J'ai l'occasion de côtoyer régulièrement un natif de l'Auvergne, Michel, qui est lui aussi amoureux de sa région et j'ai eu récemment l'occasion de faire un petit séjour cycliste dans une partie reculée du Cantal qui m'a ravi. Les propos de Jean Anglade confortent chez moi l'idée que l'Auvergne est une magnifique région un peu délaissée avec une richesse culturelle indéniable.
Jean Anglade est l'heureux porteur de voix de son beau pays et se trouve malheureusement affublé du titre un peu péjoratif dans l'édition parisienne d'écrivain du terroir. Mais n'est pas écrivain du terroir qui veut ! Jean Anglade, lui, est un grand, taillé à l'image des volcans de son Auvergne natale.
Michelangelo 2015

Lien : http://jaimelireetecrire.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
allard95
  22 mars 2015
Délicieux roman champêtre, qui nous parle de la vie rurale dans le Cantal, ceci durant une guerre qui prive les familles de tout: les vivres, les hommes,... le récit commence en 1943: une petite Marseillaise de 9 ans est recueillie, au titre du "Secours National" par une famille de paysans simples, humbles, mais généreux. Au-delà du premier choc (la petite fille de la ville est éloignée de sa famille et se trouve dans un milieu tellement nouveau pour elle...), l'affection que chacun lui portera, la gentillesse qu'elle donnera en retour, font de ce récit un épisode d'une grande humanité. L'écriture de Jean Anglade est limpide, sa connaissance des lieux et de ses moeurs est grande. Ce n'est pas un "grand" roman, il est de facture classique, mais sa lecture est un joli moment de bonheur.
Commenter  J’apprécie          10
capucine2345
  16 juin 2015
L'Auvergne..... au cours de le 2nde guerre mondiale..... la vie à la campagne d'une petite marseillaise recueillie par des paysans........
Mais la guerre prend fin et Zena doit partir...
Belle histoire d'amitié, de partage, de simplicité sur fond de guerre.
C'est tour à tour tendre, émouvant, humoristique, grave et parfois triste.
Commenter  J’apprécie          30
Guardians
  16 janvier 2018
Beau roman d'amitié entre enfants et sur la vie à la campagne durant la seconde guerre mondiale. Amitié poignante.
La campagne du Cantal, le mode de vie des paysans, le troc en vigueur, le "placement" des enfants de la ville dans les campagnes, tout y est parfaitement documenté, décrit et présenté au lecteur qui c'est sûr passera un agréable moment de détente.
Commenter  J’apprécie          20
colvert
  25 juin 2013
Un écrivain. Un vrai. Et c'est pas si courant dans la littérature française en ce moment...
Commenter  J’apprécie          52
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ZebraZebra   21 juillet 2012
Après les fumées d'août, le ciel de septembre s'éclaira merveilleusement. Jamais Cantal ni Margeride n'avaient été aussi verts. Les vaches rouges s'engraissaient à pleine peau. Le regain fut abondant. Rouffiat livrait régulièrement son lait au ramassage. A présent, Zéna ressemblait à une petite Cantalienne, les joues roses, les mollets rebondis. Une longue lettre lui arriva de Marseille. Le timbre-poste montrait toujours l'effigie de Pétain, le service des P.T.T. n'ayant pas encore eu le temps d'en imprimer d'autres; mais il était d'usage, pour montrer qu'on le détestait après l'avoir adoré, de le coller la tête en bas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Jean Anglade (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Anglade
A l'occasion du centenaire de l'écrivain auvergnat Jean Anglade, les éditions Presses de la Cité proposent un cycle de lectures dans la régions. Elles ont confié à "Acteurs, Pupitres et Compagnie" la mise en place de ces lectures et la sélection des extraits de textes parmi les plus remarquables de Jean Anglade. En savoir plus : http://bit.ly/1KPtMBy
Sa première ?période bleue? de romancier social des années 50 à 70, sera particulièrement mise en lumière avec ses oeuvres plus littéraires (Des chiens vivants) puis ses textes populaires dans sa veine auvergnate à partir de 1969 (La pomme oubliée). Ces lectures donneront à découvrir ou redécouvrir un grand auteur qui a su fédérer un public nombreux, fidèle, transgénérationnel. Il est un homme aux valeurs humanistes et son oeuvre considérable aborde des genres et des sujets très différents: romancier, essayiste, traducteur (de Boccace et de Machiavel), biographe, mais surtout intarissable conteur, Jean Anglade est l?auteur d?une centaine d?ouvrages.
+ Lire la suite
autres livres classés : Auvergne (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1664 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre