AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264077783
Éditeur : 10-18 (11/02/2021)
4.05/5   205 notes
Résumé :
Victime d'un coup monté, Helen Grace est désormais seule face à elle-même. Parviendra-t-elle à sortir vivante de la prison de Southampton ?

Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice du pays, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, enfermée aux côtés du tueur qu'elle a fait condamner, il lui faut désormais survivre jusqu'au procès et prouver, d'une façon ou d'une autre, son innocence.
Quand un corps est retrouvé mutilé dans la cellule... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (74) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 205 notes
5
28 avis
4
36 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
2 avis

celine85
  31 mars 2020
Le commandant de police Helen Grace se retrouve à attendre son procès à la prison pour femmes de Holloway. Pendant son incarcération, une détenue Leah Smith va être assassinée. On la retrouve la bouche et les paupières cousues, ses parties génitales mutilées et chaque orifice de son corps a été bouché, rempli avec ce qui ressemblerait à de la vaseline.
Soif de justice, Helen va vouloir démasquer le responsable, surtout que d'autres femmes vont subir le même sort. Mener une enquête en étant détenue et dans un environnement où les flics ne sont pas les bienvenues ne va pas lui faciliter les choses.
Pendant ce temps, à l'extérieur, une de ses anciennes collègues Charlie Brooks va tenter de prouver son innocence pour les meurtres dont elle est accusée.
M. J. Arlidge sait décrire de manière réaliste les conditions de vie dans l'univers carcéral (manque de personnel, trafics, violences,….) Bon rythme de l'intrigue. L'identité du coupable et sa motivation sont vraiment dévoilés à la toute fin et c'est vraiment appréciable. Bien malin celui qui pourrait découvrir son identité avant.
#ACachecache #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
llamy89
  09 avril 2020
L'entrée en matière de ce roman est déroutante. Helen Grace est emprisonnée pour plusieurs crimes alors qu'elle est la meilleure enquêtrice du pays ? Tous les indices relevés par ses pairs l'incriminent, pourtant elle crie son innocence !
Dans deux mois son sort sera scellé, elle prendra probablement perpétuité, comme toutes ces codétenues qu'elle a fait mettre derrière les barreaux insalubres d'Holloway. La vie en prison est régie par des trafics, des luttes d'influence, des règlements de comptes, bien des prisonnières ont envie de faire regretter à Helen son passé de flic.
Malgré tout, elle se lie d'amitié avec Leah, Jordi, Babs qui lui montrent comment s'en sortir, quelle contenance avoir pour éviter les problèmes pour survivre ces deux longs mois avant son procès.
Helen ne perd pas espoir malgré la défection de son amie Sanderson, promue à sa place, depuis son incarcération. Elle croit en la justice. La mort de Léah va la bouleverser, cette femme qui ne vivait que dans l'espoir de revoir ses deux garçons, tentait de décrocher de ses addictions, voulait être une meilleure maman, ne méritait pas de mourir d'une façon aussi atroce.
Le suspense est haletant depuis les premières pages, entre enquêtes à Holloway pour trouver qui commet des meurtres atroces et celle de Charlie Brooks, amie d'Helen, pour prouver son innocence, impossible de décrocher de ce thriller noir.
De beaux portraits de femmes, loyales, battantes ou perdues, psychopathes, attachantes et intrigantes à la fois, aucune ne laissent indifférentes. L'histoire est percutante, rythmée par des chapitres courts. L'univers noir. Les personnages qu'ils soient détenues, matons, enquêteurs, criminel encore en liberté, tous contribuent à ce que l'intrigue vous tienne en haleine jusqu'à l'épilogue.
Je remercie les Editions Les Escales pour cet excellent moment d'évasion !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
RChris
  03 avril 2020
De courts chapitres donnent du rythme à ce roman qui se déroule dans deux cellules d'un vieux pénitencier anglais. L'absence d'introduction des chapitres contribue à renforcer la qualité d'un thriller d'action où la psychologie des personnages est réduite. Arlidge distille un art consommé de la narration en finissant souvent ses chapitres par un suspens.
Cette intrigue dans une prison aux conditions de vie dégradées offre un cadre original. Helen Grace, commandant de police, y est incarcérée. Elle mène son enquête depuis sa cellule : "flic un jour, flic toujours". Pour ses investigations, elle s'offrira des marges de mouvements étonnantes dans un milieu carcéral. Habituellement, je ne soulève pas ce genre d'incongruités mais j'ai été ici gêné par les déambulations d'Helen.
En lisant vos commentaires qui expliquent le scénario, j'ai compris que cet ouvrage était fortement lié au précédent "Oxygène". Je ne suis pas pour autant persuadé que sa lecture aurait modifié mon appréciation mitigée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Gaoulette
  25 août 2020
Le retour d'Helen Grace en grâce…
Le gros coup de coeur pour le dernier opus de MJ Arlidge.
Je l'attendais avec avec impatience surtout que l'auteur laissait le lecteur avec un cliffhanger haletant et terrifiant.
Dans son dernier tome, MJ Arlidge nous narre la disgrâce de son Commandant de police hors norme. Une chute en enfer vertigineuse et sordide qui laissera des traces indélébiles chez mon héroïne fétiche. Et les questions se mettent en place très vite : va t'elle s'en sortir indemne de son incarcération ? Et surtout va t'elle sortir les deux pieds en avant ? J'ai cru à un dernier tome….
L'auteur nous propose une sorte de huis clos angoissant où Helen se retrouve dans une prison pour femmes régie par ses propres codes. Un crime morbide est commis et Helen égale à elle-même va mener son enquête. Meurtrie, déshumaniser, abandonnée, Helen reste une justicière dans l'âme. Je passe mon temps à faire des éloges sur le portrait brossé. Une femme complexe avec des valeurs profondes, un héroïne des temps modernes…. Helen Grace emporte à chaque tome un peu plus mon coeur. Depuis 8 tomes, elle fait partie mon paysage livresque. J'attends que son créateur me surprenne et je ne suis jamais déçue.
A cache-cache, c'est du lourd. Dés les premières lignes, il s'insinue comme une drogue puissante. C'est simple, je l'ai liquidé en une soirée. Impossible de le lâcher et tant pis pour la nuit courte. Je devais connaître la destinée d'Helen Grace. C'était au-delà de découvrir le coupable et la raison des ses crimes odieux. J'ai deux intrigues qui se déroulent parallèlement : l'innocence à prouver d'Helen et la protection des prisonnières d'un meurtrier sanguinaire.
Comme à chaque fin de lecture, j'ai des attentes pour les prochains. MJ Arlidge ne donne pas son maximum pour tous les héros secondaires. On sent qu'il nous réserve des surprises. Je me permets de spéculer sur les prochaines intrigues… Un tome autour d'Emilia qui depuis le premier opus a un comportement des plus alarmants. Un jour, elle attirera le mauvais numéro. J'ai hâte de lire le retour aux sources, surtout au travail d'Helen. Un face à face avec Sanderson, Jonathan et même Robert… Une vengeance à venir peut-être….
Je sens mon héroïne revenir tel un Phénix ! En tout cas, MJ Arlidge, je serais là l'année prochaine….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
Bazart
  12 mars 2020
Vie quotidienne dans la prison pour femmes de Southampton. Humiliations, intimidations, cheffes de gangs cruelles , matons sadiques ou bienveillants et Helen Grâce, meilleure inspectrice du pays, tombée à la suite d' une machination et accusée de meutre.
Quand on est emprisonnée au côté de droits communs que l' on a soi-même arrêtés les journées sont très longues et très dangereuses.
Mais lorsque une détenue est assassinée dans la cellule voisine , l'inspectrice retrouve retrouve ses réflexes professionnels qui sont aussi un excellent moyen de ne pas être la prochaine victime.
Mener une enquête criminelle dans les coursives d' un établissement pénitencier en évitant les passages à tabac d' une bande de dures à cuire , la vie quotidienne dans la prison pour femmes de Southampton réservera bien des surprises à Grâce et aux lecteurs.
Cluedo carcéral vif et énergique avec des chapitres courts qui ségmentent l' action et donnent au récit une étonnante rapidité.
En total empathie avec Helen Grâce, nous suivons son calvaire, en sachant toutefois très bien que la meilleure inspectrice du pays s' en sortira, amochée c' est sûre, mais vivante et réhabilitée.
M.J.Arlidge, en romancier roué, joue efficacement avec tous les codes du polar noir et établis, en même temps, un état des lieux désespéré des conditions de détention dans les prisons du Royaume-Uni.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
aurore34490aurore34490   24 avril 2020
Helen releva la tête, elle refusait de paraître vaincue, mais elle ne vit qu’une centaine de visages railleurs se réjouissant de son malheur. Si elle avait encore été officier des forces de l’ordre respecté, elle aurait réglé son compte à un individu comme Campbell vite fait bien fait. Mais elle était bien désormais impuissante. Ici, elle était la cible des moqueries, une bombe à retardement, un trophée à brandir pour quiconque aurait le courage d’attaquer.

Elle avait tenu le coup jusque-là, mais combien de temps la chance lui sourirait-elle ? Elle était cernée de toute part par des femmes prêtes à lui trancher la gorge à la première occasion et les autorités pénitentiaires refusaient de considérer le risque qu’elle encourait. Elle n’avait nulle part où aller, nuller part où se cacher, et ne pouvait relâcher sa garde un instant.

A Holloway, le danger guettait à chaque recoin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
leslivresmapassionleslivresmapassion   07 juin 2020
Pourtant elle était aussi sous le choc d'avoir échappé de si peu à une atroce blessure. Si elle n'avait pas entendu le couvercle de la bouilloire s'ouvrir, elle n'aurait jamais flairé le danger. Son instinct l'avait sauvée du drame. Elle espérait que sa mise en garde avait été entendue. Elle n'aimait pas du tout ce que cet endroit était en train de faire d'elle ; il la transformait en une personne qu'elle ne voulait pas devenir. Mais à situations désespérées, mesures désespérées….les brutes épaisses devaient être stoppées, la violence affrontée, et elle avait beau ne pas apprécier cette barbarie ordinaire, Helen avait au moins réussi une chose. Elle vivrait une journée de plus
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   21 septembre 2020
Helen n’appréciait pas particulièrement Leah : sa voisine était méfiante, hostile et agressive. Pourtant, cette jeune femme perturbée était la première personne qu’Helen avait rencontrée à son arrivée et elle avait pris la peine de lui donner quelques tuyaux. Une telle générosité envers un officier de police emprisonné était surprenante et Helen s’était demandé si la grande impopularité de Leah n’en était pas à l’origine. Elle n’avait jamais cherché à connaître la raison pour laquelle Leah provoquait un tel mépris. Elle savait qu’un traitement spécial était réservé aux détenues qui avaient blessé des enfants, mais la haine qu’inspirait Leah était ancrée si profondément qu’on pouvait se demander s’il n’y avait pas autre chose. Ses lacunes concernant l’histoire de Leah et le sort qui lui avait été réservé la rongeaient. Dehors, elle aurait pu exiger des réponses. Ici, elle était aussi impuissante que les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BazartBazart   06 mars 2020
Elle espérait que sa mise en garde avait été entendue. Elle n' aimait pas du tout ce que cet endroit était en train de faire d' elle : Il l'a transformait en une personne qu' elle ne voulait pas devenir. Mais à situations désespérées, mesures désespérées... Les brutes épaisses devaient être stoppées, la violence affrontée, et elle avait beau ne pas apprécier cette barbarie ordinaire, Helen avait au moins réussi une chose. Elle vivrait une journée de plus. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   21 septembre 2020
Elle sentit leurs regards la transpercer.
C’était ainsi depuis son arrivée. Dans la hiérarchie carcérale, les officiers de police se situaient quelque part entre les indics et les tueurs d’enfants ; ils étaient des objets de curiosité morbide et la cible des railleries. Alors, depuis les galeries, par les portes entrebâillées et à travers les passe-plats, on l’observait. Le commandant de police Helen Grace attendait son procès, mais sa condamnation avait déjà été prononcée par les autres détenues : elle était une perverse et une meurtrière qui méritait le bon vieux châtiment à l’ancienne dispensé à Holloway.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de M. J. Arlidge (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de M. J. Arlidge
READING VLOG | Le club Aegolius, Parasites, La fileuse d'argent, Am Stram Gram, Les gens heureux...
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Am stram gram..." de M.J. Arlidge.

Où le corps de Sam est-il retrouvé ?

dans une salle de cinéma
dans une piscine
dans un immeuble désaffecté

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Am stram gram... de M. J. ArlidgeCréer un quiz sur ce livre

.. ..