AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Thibaud Desbief (Traducteur)
EAN : 9782505000099
208 pages
Kana (05/10/2006)
3.69/5   21 notes
Résumé :
Dans la vie de tous les jours, dans la vie de tous les gens, il y a des hauts, il y a des bas. Parfois, on a envie de baisser les bras, de se laisser aller, et parfois, le hasard, le destin se charge de nous rappeler que le monde est formidable. On n'aime jamais autant la vie que lorsque la mort nous frôle...

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Oliphant
  05 juillet 2013
Dès les premières pages d'Un monde formidable, j'ai su que j'aillais beaucoup apprécié ce manga.
Plusieurs histoires d'étudiants nous sont racontées, neuf « programmes » en tout. A travers les vies de ces personnages est donné un aperçu de la société japonaise, notamment au sujet des études supérieures. J'ai trouvé cela très intéressant, car je ne connaissais absolument pas le sujet. Ainsi un lycéen en passe d'entamer des études supérieurs et dont les résultats du concours national ne donne accès à aucunes universités aura le choix de devenir un Baito : c'est le fait d'enchaîner des petits jobs à temps partiel (ce qui est apparemment très courant au Japon). Ou cet étudiant aura le choix de devenir un Rônin : il décide alors de repasser le concours national l'année suivante. S'en suit donc pour lui une année de totale inactivité à étudier à droite, à gauche ou d'entrée en école préparatoire dont le coût est à leurs frais (Yobikô).
Les sujets abordés sont très intéressants : persécutions par les camarades, mort, précarité, instabilité professionnelle, désillusions, insécurité,... A cela, ajoutons que certains des personnages ont un « lien » entre eux, celui de l'école préparatoire où ils se croisent sans se voir ou se connaître.
J'ai trouvé ces histoires réalistes. Ça sonne vrai, ce sont les vraies galères de la vie quotidienne. Ce réalisme est d'ailleurs retrouvé dans les dessins soignés et teintés d'humour, qui se marient très bien aux caractères et vies des personnages. Leurs aventures sont prenantes parfois rigolotes ou touchantes. J'ai particulièrement aimé Toga qui m'a bien amusée.
On comprend rapidement que le « Monde formidable » d'Inio Asano est en fait, pour nos personnages, tout le contraire. Et que, pour tous, il est difficile de tenir encore une journée supplémentaire d'une vie qu'ils aimeraient voir changer de cap.
Même si les neufs histoires sont trop courtes pour s'attacher aux personnages et bien comprendre leurs univers (il y a notamment deux histoires qui sont un peu difficiles à suivre du début à la fin), c'est une lecture plaisante qui donne envie de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Sabrinaaydora
  15 mars 2019
Inio Asano nous présente différents personnages qui n'ont rien d'extraordinaire, vivant dans un quotidien qu'ils cherchent à fuir d'une certaine manière. Pour certains, les rêves sont loin, et il faut penser au futur. Des étudiants qui, selon leur classement aux examens d'admission à l'université pourront choisir différentes voies. le harcèlement scolaire, capable de changer la vie à la victime autant qu'à l'auteur, mais de façon dérangeante pour ce dernier. Des tranches de vie dans un quotidien où les codes de conduite sont dictés par la société.
J'aime beaucoup le travail d'Inio Asano. J'aime autant les thèmes qu'il aborde dans ses mangas que la qualité de ses dessins. Ces petites histoires courtes sont reliées entre elles par des détails. le fil conducteur n'est pas clair, mais on comprend que l'ensemble est destiné à critiquer la société japonaise et ses normes exigeantes. Les premiers à en souffrir : la jeunesse japonaise qui prépare tout jeune déjà l'entrée en établissement supérieur en travaillant sans relâche.
Bien sûr, c'est trop court, mais uniquement parce que la curiosité est titillée et qu'on a envie de savoir ce qu'il va se passer plus tard et comment va tourner leur avenir. Il y a beaucoup de tristesse, beaucoup d'interrogation.
Les dessins sont vraiment agréables, le trait est fin, l'ensemble est très réaliste et on se perd parfois dans la contemplation de certaines planches : on se perd face au dessin d'un couple devant un grand arbre si poétique. Une double page représente deux lycéens sur le toit du lycée, l'un est adossé, l'autre au téléphone. Tout se déroule en 8 planches : et le plus important n'est pas le dialogue au téléphone, mais les détails du dessin.
J'aime l'audace du mangaka autant que son coup de crayon. Car il n'est pas évident d'aborder des événements parfois traumatiques. le lecteur n'a pas forcément droit à une solution ou la résolution de tout le problème. Il ne s'agit que de tranches de vie, comme si on passait dans la rue et qu'on était témoin d'une scène.
En bref :
Un tome qui met en évidence les difficultés de la jeunesse japonaise face aux contraintes de la société. Un coup de crayon agréable pour des tranches de vie des plus intéressantes.
Lien : https://lecturedaydora.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Aetherys
  08 avril 2022
Des années avant l'explosion de Asano dans la sphère manga, l'auteur délivre déjà sa recette miracle qui allait alors marquer tant de lecteurs, en la matière d'un Monde Formidable, précurseur de tout un genre. le trait est encore à des lieux des planches d'un Bonne Nuit Punpun, mais le squelette est pourtant bel et bien présent et offre déjà son lot de scènes mémorables.
Choisir la réalité plutôt que le rêve, voilà une figure qui revient souvent, et qui parfois, au travers de certaines histoires, entrent en résonance avec nous, pour nous rappeler l'importance de lutter dans une vie torrentielle et de ne pas s'échapper dans une rêverie infinie.
Peut être pas le meilleur des Asano, mais clairement l'une des références majeures de l'industrie pour connaître et comprendre la genèse du processus narratif et thématique d'un mangaka devenu culte
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Lecturejeune   01 mars 2007
Lecture jeune, n°121 - Ces recueils de courtes nouvelles, reliées entre elles par la dernière image, abordent des thèmes qui parleront aux adolescents à savoir la précarité, la mort, le difficile équilibre entre rêve et réalité et les difficultés du quotidien. Tel une abeille, le lecteur butine de nouvelles en nouvelles des informations sur la société japonaise contemporaine, plus précisément sur la vie des étudiants et le malaise de la jeunesse urbaine. Les dessins réalistes au trait fluide et les plans cinématographiques en longues cases horizontales facilitent la lecture, qui oscille entre légèreté et profondeur psychologique. Le leitmotiv de ce manga semble être la question « Pourquoi je vis ? ». Attention, l’auteur ne cherche nullement à apporter des solutions et c’est tant mieux. Sa lucidité, son ironie et son cynisme poussent le lecteur à ne pas perdre de vue ses propres aspirations. Il existe bien sûr autant de réponses que de personnes et de situations. À chacun sa vie, à chacun ses réponses ! Sonia Seddiki
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
OliphantOliphant   05 juillet 2013
- Eh ! Oh ! Il faut mettre un peu plus de cœur à vivre. Vraiment, je ne comprends pas les jeunes d’aujourd’hui. Ils se prostituent, se droguent, lynchent des clochards. Vous êtes pourtant à un âge où on s’éclate, non ?
- Ben en fait, par forcément.
- Alors que vous faites ce qui vous chante, vous avez quand même des soucis ? C’est ça ?
- Exactement.
Commenter  J’apprécie          30
OliphantOliphant   05 juillet 2013
Et je pensais et je disais bien haut « Je vais vivre de la musique ! ». Tout en vivant de baito, on donnait souvent des concerts à Shimokitazawa. Le genre de groupe de jeunes comme il y en a beaucoup. Mais j’arrête d’un coup. Pour des « divergences de points de vue artistiques » ? Non, simplement parce que mon père m’avait trouvé un piston pour entrer dans une société. Autrement dit, j’ai choisi la réalité plutôt que le rêve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Stephanie39Stephanie39   04 avril 2020
Si dans la vie il y a des sales moments, il y en a aussi de bons. Alors accroche toi et vis du mieux que tu peux.
Commenter  J’apprécie          10
Stephanie39Stephanie39   04 avril 2020
Chacun a sa manière de vivre...
Commenter  J’apprécie          20
Stephanie39Stephanie39   04 avril 2020
On va continuer longtemps à vivre comme ça ?
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Inio Asano (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Inio Asano
Devenu une figure importante dans l'univers du manga, Inio Asano poursuit son exploration realiste du monde qui l'entoure, en s'affranchissant de certaines conventions graphiques.
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1123 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre