AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020505673
343 pages
Éditeur : Seuil (03/05/2001)
3.04/5   154 notes
Résumé :
Elise Andrioli, brillante détective, se retrouve clouée dans un fauteuil roulant, aveugle et muette, à la suite d'un attentat. En convalescence dans une station de ski des Alpes, elle apprend par hasard qu'une jeune femme a été crucifiée.
Puis elle reçoit des mains d'un inconnu un étrange paquet, contenant un morceau de viande fraîche. Serait-elle mise au défi par le meurtrier lui-même ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,04

sur 154 notes

joedi
  17 août 2012
Un thriller original, le personnage principal, Elise Andrioli, brillante détective, après un attentat, se retrouve dans un fauteuil roulant, aveugle et muette, heureusement elle possède encore l'ouïe ! le personnage qui tue deux femmes de manière horrible, dédie ses meurtres à Elise, il le susurre à l'oreille d'une Elise terrifiée qui ne peut le voir.
Brigitte Aubert réussit à maintenir le suspense jusqu'au bout. Un dénouement inattendu !
Commenter  J’apprécie          160
sylvaine
  23 janvier 2012
Elise Andrioli arrive dans la maison de son oncle à la montagne.Héroïne d'un fait divers mortel qui lui a coûté la vue la parole et les jambes ,elle aspire à un repos bien mérité.Cela ne sera pas le cas.Le roman démarre bien ,c'est un polar,gore à souhait et puis tout bascule .tout devient inintelligible,bref ,j'ai eu l'impression de patauger dans de la mélasse de lire une histoire sans queue ni tête,abracadabrante, aussi délirante que certains de ces personnages.
Vous l'aurez compris , je n'ai pas du tout aimé ;quand je pense à tout ce qui m'attend dans ma bibliothèque et au temps perdu à lire ce que je considère comme un navet (pardon à ceux qui l'ont aimés,mais les goûts et les couleurs...)
Commenter  J’apprécie          140
Accalia
  09 septembre 2012
Je n'aime pas vraiment les policiers…il faut qu'ils soient vraiment exceptionnels pour me plaire et m'enthousiasmer (comme les Millénium).

J'ai passé un moment agréable avec ce roman, mais il ne va pas me laisser un souvenir impérissable…et j'ai été un peu déçue par la fin après réflexions.


L'intérêt de ce roman, c'est l'héroïne. Elle n'est vraiment pas banale, la détective en herbe de ce livre : Une jeune femme, qui est paralysée, aveugle et muette (elle cumule là). Elle n'a que son bras gauche qui fonctionne. Même si elle peut se nourrir elle-même et qu'elle n'a pas de souci pour respirer et avaler, elle est devenue une assistée. Difficile à vivre quand on a vécu normalement jusqu'à là!

Au moment du roman, cela fait déjà plusieurs mois qu'elle est handicapée, elle n'en est plus à l'étape du rejet total, elle a accepté sa condition et c'est avec beaucoup d'humour et de lucidité qu'elle juge sa situation. Elle a des commentaires plutôt ironiques et mordants qui rendent la lecture agréable !

Je n'ose même pas m'imaginer la situation qu'elle doit vivre tous les jours.
Elle ne peut pas se déplacer, elle ne peut pas voir, elle ne peut pas parler. Elle est obligée d'assister impuissante aux évènements, elle peut à peine prévenir les gens de ce qui se passe, elle ne peut que communiquer avec peine et lentement : Impossible de s'écrier « Attention ! » à une personne pour la prévenir d'un danger éminent.
Je suis impressionnée de sa manière de tenir face à l'adversité. Je ne sais pas si j'aurais cette force de caractère.

[Attention, je dévoile la suite]
Un point positif et plutôt drôle est quand elle est obligée d'aller vivre pendant quelques jours dans le Centre pour handicapé. Plutôt difficile de communiquer avec des aveugles, des paralysés, ou des personnes simples d'esprit alors qu'elle possède plusieurs handicaps !

Un grand bémol de ce thriller, c'est le nombre absolument effroyable de morts et de mise en scène un peu glauque…entre le steak de viandes qu'Elise mange sans savoir que c'est de la chair humaine, les yeux d'une morte qu'elle reçoit pas la poste, les pendus, quand on s'amuse à jouer aux fléchettes avec elle et à la blesser…je n'en pouvais plus!
Si le but de l'auteur est de choquer et de donner la nausée, c'est réussi !

Et puis le dénouement…je ne m'y attendais absolument pas…
Je dois être trop cynique, mais je trouve que le dénouement est tout de même un peu tiré par les cheveux…disons que cela va un peu loin quand même et que j'aurais préféré quelque chose de plus réaliste.

J'ai eu l'impression que les dernières 30 pages s'enchaînaient à une vitesse incroyable avec un nombre de morts hallucinant (c'est un vrai massacre quand même!) et que l'auteur ne savait plus comment justifier tous ces crimes. C'est dommage.

Je suis peut-être trop naïve, mais je ne pense pas que l'explication soit plausible.

—————————————-
C'était donc un policier sympathique, avec un personnage tellement charismatique qu'on passe outre les faiblesses de l'intrigue. Mais cela me conforte dans mon opinion: je ne suis pas faite pour ce genre et je suis donc plus sévère dans mon avis.
Lien : http://writeifyouplease.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
toto
  24 mars 2011
Livre dont les premières pages ravissent : enquêtrice hors du commun, crimes gore, ambiance à suspens.
Et puis assez vite cet intérêt s'estompe : les personnages se multiplient, leurs liens deviennent de plus en plus complexes,...
Bref on s'y perd, et en même temps l'envie de continuer la lecture diminue.
Et lorsque l'on saute une centaine de pages pour arriver à la conclusion, on se dit que l'on a bien fait. Car le dénouement aussi est incompréhensible.
Commenter  J’apprécie          80
MesCarnetsLitteraires
  25 mai 2020
Le 1er mot qui m'est venu à l'esprit après quelques pages de lecture fut "pffff..." 😏
Quelle déception après avoir plutôt bien apprécié le tome précédent !
Là, je n'ai pas réussi à entrer dans l'intrigue et j'ai abandonné le livre au bout de 80 pages laborieuses !
Après un 1er tome plutôt bien ficelé, qui n'était pas sans rappeler le style d'Agatha Christie (beaucoup de personnages dans un environnement restreint, tous potentiellement aussi suspects les uns que les autres), l'auteure a voulu opérer un virage dans le roman policier humoristique en tentant une sorte d' "Agatha Raisin" qui ne prend pas.
Les situations étaient caricaturales et surtout non crédibles, les personnages n'en parlons pas !
Certaines scènes en étaient même totalement ridicules ! Je ne reviendrai pas sur ce moment où un inconnu à la voix perverse dépose un paquet cadeau sur les genoux d'Elise (qui, je le rappelle, est tétraplégique, aveugle et muette). Dans le paquet, il y a, selon sa dame de compagnie, ce qui ressemble à un gros steak cru !!??!! Et elles décident de le manger le midi même !!??!! Euh, oui... Bien-sûr !!!! C'est tout à fait normal et totalement crédible 😅
Moi qui avais beaucoup apprécié le personnage d'Elise dans le tome précédent, je dois avouer qu'elle n'avait franchement plus la même saveur dans cet opus !
➡️ Une lecture décevante qui s'est rapidement soldée par un abandon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
joedijoedi   17 août 2012
Elle tousse. Les tueurs sadiques toussent, éternuent, rient ou pleurent. Je trouve ça obscène, cette humanité de leur corps qui nous les fait croire nos semblables. Certes, nous sommes tous des sacs de peau remplis dechair et d'os pourvus des mêmes orifices avec, à l'abri du crâne, le logiciel qui nous permet de penser. Mais le leur est infecté par un virus qui leur ordonne de détruire. Sans répit, sans repos, sans rémission.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
celinemorenocelinemoreno   29 septembre 2010
J'avance ma main. La retire comme si je l'avais plongée dans un nid d'araignée. Je viens de toucher des cheveux. Ce qui repose sur mes genoux inertes, c'est une tête.
Commenter  J’apprécie          40
Thierry62Thierry62   15 janvier 2017
Mon fauteuil roulant...(...), tu es le fougueux alezan qui me permet de caracoler à travers le monde.Elise la lonesome cowgirl peut reaprtir à l'aventure !
J'en profite pour me cogner dans les tibias de Morel qui n'ose râler .
Je deviens facétieuse en vieillissant.Attendez que j'aie la maladie d' Alzheimer en plus , qu'est qu'on va rigoler !
Commenter  J’apprécie          10
joedijoedi   17 août 2012
Le démon de la jalousie a les griffes les mieux aiguisées et les crocs les plus pointus.
Commenter  J’apprécie          50
joedijoedi   17 août 2012
Avec un bonnet et des lunettes, tout le monde peut être n'importe qui et vice versa.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Brigitte Aubert (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brigitte Aubert
La chronique de Carole S - Funerarium
Notre chroniqueuse du jeudi, Carole S. ne connaissait pas les ouvrages de Brigitte Aubert avant de lire "Funeraium" (éditions Points). Et on peut dire que notre serial-lectrice est tombée sous le charme de ce thriller...
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le couturier de la mort" de Brigitte Aubert.

Quel chien a la petite vieille de la ruelle au début du roman ?

un teckel
un caniche
un yorshire

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le couturier de la mort de Brigitte AubertCréer un quiz sur ce livre