AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081213050
172 pages
Éditeur : Flammarion (28/02/2008)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Barnavi explique les ressorts du terrorisme à fondement religieux. Une série de thèses brèves et argumentées permet de situer ce phénomène dans le contexte historique et culturel de la religion politique en général. Elle permet de comprendre pourquoi la tentation fondamentaliste révolutionnaire est plus forte aujourd'hui dans l'Islam et tente de définir les moyens de la combattre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lrntv
  03 août 2020
Paru en 2006, ce pamphlet aurait très bien pu sortir dix ans plus tard, après les attaques terroristes commises en France (Charlie Hebdo, Bataclan), sans qu'une ligne n'y soit changée. Cela prouve bien que le combat contre le « fondamentalisme révolutionnaire musulman » et bel et bien la « grande affaire du XXIe siècle » comme l'écrit l'auteur, professeur d'histoire de l'Occident moderne à l'Université de Tel-Aviv. Ses propos sont toujours intéressants et très documentés. Il a le grand mérite, selon moi, de ne pas réduire le terrorisme islamiste à une révolte de jeunes ayant grandi dans un milieu socio-culturel défavorable – même si cela a pu contribuer, en partie, à leur radicalisation. Il rappelle ainsi le rôle néfaste joué par la croyance, quand celle-ci devient fondamentaliste et révolutionnaire, comme c'est le cas chez ces terroristes, mais aussi chez d'autres, à des époques et dans des contextes différents. Je retiens également cette idée : la laïcité fut possible en Occident, car le christianisme affirmait, dès le départ, la dualité de deux pouvoirs – les deux « royaumes », l'un temporel, l'autre spirituel - ce qui ne fut jamais le cas dans l'islam. Par contre, l'auteur omet de rappeler que le fondamentalisme révolutionnaire musulman, qui s'oppose aujourd'hui à l'impérialisme américain, put se développer en partie grâce à l'aide… des États-Unis, qui s'en servirent pour lutter contre l'Union soviétique en Afghanistan. Il faut relire à ce sujet l'interview de Zbigniew Brzezinski, stratège de l'empire, publiée par le Nouvel Observateur le 15 janvier 1998 (« Oui, la CIA est entrée en Afghanistan avant les Russes… »). Bref, j'ai trouvé ce petit livre intéressant. Je conseille toutefois la lecture d'autres auteurs à ceux qui aimeraient en savoir plus sur le terrorisme islamiste. Je recommande par exemple les essais d'Alexandre del Valle , qui sont bien plus développés et complets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Midnighter
  25 août 2010
Parce que j'aimais ses chroniques dans l'hebdomadaire Marianne. Parce que c'est l'un des bouquins les plus construits et les plus apaisés que j'ai pu lire sur l'influence politique des religions, et la violence qu'elle peut engendrer. Dieu (surtout lui) sait pourtant que c'est un sujet qui sent la poudre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   22 décembre 2015
Le relativisme culturel n’est pas mauvais en soi. Il a permis de voir l’homme derrière l’étranger, plutôt que l’étranger derrière l’homme, autrement dit de concevoir l’humanité
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   22 décembre 2015
Si tous les peuples anciennement colonisés, opprimés, humiliés, massacrés, s’adonnaient au terrorisme international, la vie sur cette terre serait invivable
Commenter  J’apprécie          30
AlerysAlerys   07 septembre 2012
Croyant, il vous faut savoir comment la foi peut faire de certains des assassins; Mécréant, il faut que vous compreniez ce à quoi vous ne croyez point.
Commenter  J’apprécie          30
AlerysAlerys   07 septembre 2012
Pour parvenir à innerver nos sens blasés par l'avalanche incessante de mots et d'images, un meurtre dois se présenter comme une tuerie, une tuerie comme un massacre, un massacre comme un génocide.
Commenter  J’apprécie          20
DanieljeanDanieljean   22 décembre 2015
La République est bonne fille, elle doit réapprendre à sortir ses griffes. Elle ne doit pas seulement interdire qu’on enfreigne ses lois, elle doit exiger qu’on embrasse son éthique
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Elie Barnavi (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elie Barnavi
Les Matins - Elections législatives en Israël .http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-elections-legislatives-en-israel-la-droite-a-t-elle-dit-son-dernier-mot-2015-03- Frédéric Encel Géopolitologue, Professeur à l'ESG Management School et maître de conférences à Sciences Po Paris Auteur notamment de : Atlas géopolitique d?Israël : aspects d?une démocratie en guerre (Autrement) Ofer Bronchtein (reste aussi en deuxième partie) Ancien conseiller d'Yitzhak Rabin Président du Forum international pour la paix Emmanuel Navon à 7h50 nous livre son analyse par téléphone depuis Jérusalem Dirige le département de science politique et de communication au Collège universitaire orthodoxe de Jérusalem Enseigne les relations internationales à l'Université de Tel Aviv et au Centre interdisciplinaire d?Herzliya. Il est également membre du Forum Kohelet de politique publique. Il contribue régulièrement au site d'information i24 News. En deuxième partie : Elie Barnavi au téléphone depuis Tel-Aviv Net Historien et diplomate israélien
+ Lire la suite
>Religion>Religions : généralités>Philosophie et théorie du christianisme (52)
autres livres classés : fanatismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1342 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre