AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702167373
384 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (14/04/2021)
3.44/5   16 notes
Résumé :
La jeune et fougueuse Julie vit auprès de son père dans la demeure ancestrale des Ségurat, maîtres faïenciers à Moustiers- Sainte-Marie en Haute-Provence. La perte de sa mère, Livia, lors de l’épidémie de peste de 1720, reste une blessure inguérissable qui se ravive lorsqu’on lui remet, le jour de ses vingt-ans, le récit que celle-ci a laissé de sa courte existence.

Livia, une orpheline, y révèle avoir été manipulée par des aristocrates aixois qui ont... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
llamy89
  18 mai 2021
1720, un fléau frappe la Provence, la peste. Un autre, tout aussi dangereux frappe les jeunes gens de la ville d'Aix-en-Provence, quelques aristocrates dépravés. Livia y a laissé sa vie, les deux l'ont frappé.
Julie est une jeune femme, fougueuse, habile à l'escrime. Elle veut trouver le moyen de venger sa mère. de tout temps, les moins nantis ont souffert de la loi imposée par les plus riches. Alors quand ces derniers s'affranchissent de toutes règles, il ne reste que peu de courageux pour s'interposer. Julie veut être de ceux-là au fil de l'épée, d'autres usent de la plume. Défis tout aussi dangereux l'un que l'autre pour qui a l'arrogance de se croire puissant.
Cette belle association de la plume et de l'épée nous offre un roman historique et romanesque, très agréable à lire. La noblesse des Ségurat, maîtres faïenciers viendra soutenir de leur amour l'indépendante Julie.
Dans des temps où la place de la femme est au foyer, Françoise Bourdon nous dépeint une héroïne farouchement attachée à son libre arbitre.
Un joli moment de détente dans un univers sombre où la volonté farouche de vengeance d'une jeune femme va tout bouleverser.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Valmyvoyou_lit
  31 juillet 2021
Julie n'avait que quatre ans quand sa mère est décédée de la peste, en 1720. Bien qu'elle ait été choyée, elle a ressenti un manque immense. le jour de ses vingt ans, elle reçoit des lettres de sa maman dans lesquelles sont relatées les atrocités qu'elle a subies. Orpheline, Livia a été exploitée par des hommes avant de devenir l'instrument d'un complot maléfique. Dans son récit, elle indique les noms de ses tortionnaires. Elle était parvenue à leur échapper et à bâtir une vie heureuse auprès du père de Julie, mais elle vivait avec la peur d'être retrouvée.

Julie décide alors de quitter la bastide familiale, à Moustiers-Sainte-Marie, et de partir à Aix-en-Provence, la ville dans laquelle les faits se sont produits. « Depuis qu'elle avait lu le récit de Livia, elle savait qu'elle ne trouverait pas la paix tant qu'elle n'aurait pas vengé sa mère ». (P. 168). La jeune fille se rend chez Ninon, qui était une grande amie de sa mère et c'est chez qui cette dernière a rendu son dernier soupir. Malgré les mises en garde, Julie est déterminée à approcher des hommes dangereux, grâce à des stratagèmes. Elle n'a pas peur, car, grâce à son grand-père, elle maîtrise les armes.

La première moitié du roman relate de quelle manière, des aristocrates, sans aucune morale, ont profité de leurs pouvoirs et ont commis des actes ignobles. Livia a été leur victime. Elle explique de quelle manière, elle est tombée entre leurs griffes et pour quelle raison, elle ne pouvait s'échapper. Elle raconte comment ils l'ont utilisée pour assouvir une vengeance. Enfin, elle parle avec beaucoup d'émotion de sa rencontre avec Guilhem, le père de sa fille, ainsi que de l'amour qu'elle portait à son enfant. Les détails de l'enfer qu'elle a vécu sont révélés petit à petit. Pendant son récit, le mystère est entretenu. Nous nous demandons jusqu'à quel point ses tortionnaires l'ont asservie.

La deuxième partie concerne la vengeance de Julie. Au départ, elle interroge les proches de Livia pour reconstituer son histoire. Ensuite, elle ruse pour approcher ses cibles. Son tempérament fougueux et la confiance qu'elle a en son plan lui font prendre des risques énormes, d'autant plus que les bourreaux de Livia continuent à sévir en toute impunité. Nous tremblons pour elle. Même si nous comprenons son désir de justice, que nous crions au châtiment, nous avons peur pour sa vie. Nous souhaitons que les crimes s'arrêtent, mais tremblons en raison des menaces qui entourent Julie. Alors qu'elle affronte les dangers, elle ne fait pas preuve du même courage lorsqu'il s'agit d'assumer ses sentiments…

Ce roman est porté par des héroïnes audacieuses, valeureuses et très attachantes. Julie a reçu une éducation très libre pour l'époque, son père lui a permis d'être celle qu'elle souhaitait et elle est une très belle personne, comme l'était sa maman. Elle est très intelligente, ce qui lui est très utile pour réaliser ses projets. J'ai adoré Pour oublier la nuit. La conclusion laisse présager une suite, j'aimerais beaucoup.

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
tomsoyer
  02 mai 2021
Un bon dimanche àla lecture de ce livre de Françoise Bourdon qui ne m'a jamais déçue
Un roman sur fond historique qui m' a beaucoup plu.
C'est presque un roman de capes et d'épées.
Une histoire d'Amour très réaliste
C'est la vie d'une jeune fille qui déjà dans les années 1720 revendique le droit des femmes , elle veut venger sa mère et vivre sa vie
Si vous voulez savoir ce qu'est" le secret de la botte" en savoir plus sur la fabrication des fameux calisssons lisez ce roman facile à lire
Commenter  J’apprécie          50
miastella
  18 juin 2021
Je n'ai jamais été déçue par Françoise BOURDON. Ce livre ne fait pas exception à la règle mais il n'est pas mon préféré de cet auteur.
Nous sommes au XVIII ème siècle, une période où le droit des femmes, des orphelins et du peuple est bafoué.
C'est un roman historique qui dépeint une héroïne en quête de liberté, de justice équitable et assoiffée par la vengeance au nom de sa mère.
La lecture est fluide et les sujets de fond sont très intéressants.
Cependant, c'est un roman, qui, à mon sens, manque de profondeur. Il y a un fil conducteur et peu de détails brodés autour comme nous a pourtant habitué Françoise Bourdon avec ses autres histoires.
Commenter  J’apprécie          30
paolinna
  22 mai 2021
L'histoire en tant que telle m'a bien plu. J'aime les romans historiques, ceux qui vous font voyager dans une toute autre époque. J'ai donc beaucoup apprécié cette ambiance de cape et d'épée. de plus, petit twist : ici c'est une femme qui magne l'épée ! Julie est une jeune femme assez atypique pour son époque, qui n'a pas froid aux yeux, et qui est surtout prête à tout pour venger sa mère. J'ai aimé son côté intrépide, insolent, inattendu.

Mais malheureusement tout est allé trop vite pour moi. On a pas le temps d'enregistrer l'information qu'on passe déjà à autre chose. Les personnages arrivent et repartent, ne se connaissent pas et d'un seul coup sont les plus grands amis/amants du monde. Pour moi, le récit manque de profondeur. J'aurais préféré avoir 200 pages de plus pour qu'on ait le temps de bien découvrir les personnages, de les voir tisser des liens entre eux et de surmonter les épreuves.

Ce roman avait tout pour me plaire, mais j'avais besoin d'un peu plus !

Merci Calmann-Lévy pour cette découverte, et pour ce petit moment en Provence.
Lien : https://mangeonsleslivres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   15 avril 2021
À treize ans, l’adolescente manifestait de belles dispositions pour ce que son grand-père appelait la « science des armes ».

Maître Artus Ségurat l’entraînait chaque jour dans une grande salle aménagée à l’arrière de la Bastide.

Il était fier de sa petite-fille qui aimait à manier le fleuret et l’épée, contrairement à Guilhem, son père. Sous le masque grillagé, les yeux de Julie brillaient.

Elle avait les qualités d’un bon escrimeur. Loyale, fière, courageuse… Maître Artus sourit. Julie leur avait rendu à tous le goût de vivre après la tragique disparition de Livia.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 avril 2021
On voulait vivre, comme si rien ne s’était passé, une frénésie de plaisirs avait gagné nombre d’habitants. On constatait une augmentation importante des mariages, même si les couples illégitimes se multipliaient eux aussi. Aix comme Marseille avaient trop côtoyé la mort. Les deux cités cherchaient à rattraper le temps perdu.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 avril 2021
De nouveau, elle songea à sa mère. Il lui restait si peu de souvenirs d’elle ! Un parfum légèrement musqué émanant de ses cheveux blonds, sa voix un peu cassée, qui lui conférait tant de charme. Elle n’aurait jamais imaginé, alors, quelle avait été sa vie. Comment l’aurait-elle pu ? Elle n’avait pas quatre ans.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 avril 2021
Il agissait comme dans un état second. Son père le soutenait et veillait à l’éducation de Julie. Sa fille et lui étaient devenus inséparables. Il lui apprit à monter à la longe, dans le pré derrière la maison, il lui apprit à lire et à écrire. Tous deux étaient très complices.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 avril 2021
Elle gardait précieusement dans sa mémoire des images de Livia, si belle dans sa robe de soie vert bronze, qui exaltait sa carnation claire et ses yeux couleur cognac. Elle aurait voulu la protéger du monde frelaté dans lequel elle avait été contrainte d’évoluer.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2453 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre