AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les frères Rubinstein tome 1 sur 5

Loïc Chevallier (Autre)Étienne Le Roux (Autre)Elvire de Cock (Autre)
EAN : 9782413023920
72 pages
Delcourt (26/08/2020)
4.19/5   101 notes
Résumé :
De 1927 à 1948, la vie de deux frères juifs d'origine polonaise, nés pauvres dans un coron du Nord de la France. Salomon, l'aîné, débrouillard et hâbleur, rêve de cinéma. Moïse, le cadet, intelligent et timide, réussit brillamment son parcours scolaire. Peu soucieux de leur identité religieuse, les évènements en feront d'abord une bénédiction avant d'entraîner Moïse au-delà des portes de l'enfer...
Que lire après Les frères Rubinstein, tome 1 : Shabbat ShalomVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 101 notes
5
14 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Magnifique premier tome de ce diptyque. Les frères Rubinstein n'ont pas été épargnés par la vie, et par les hommes.
Les dessins sont réalistes ce qui va bien au récit bouleversant.
Magnifique donc, je n'ai qu'une envie, lire la suite au plus vite.
Commenter  J’apprécie          470
1942… Ou 1943…
Un train de la mort. Destination finale : Sobibor !

Moïse Rubinstein brûle une allumette dans ce wagon à bestiaux où il est parqué avec des dizaines d'autres juifs. Il veut revoir la photo prise juste avant qu'il ne monte dans l'avion qui devait le ramener en Europe et où son frère, Salomon, se tient à ses côtés. Son frère qui lui déconseille fermement de retourner en Europe : « L'Europe de 1938, elle en veut plus des juifs ! »

Il se rappelle leur entrée fracassante à Hollywood et leur rencontre avec Sam Garfunkel, important personnage des milieux du show-business, juif lui aussi. Mais surtout, il revoit ses parents, leur maison dans un coron, en France, en 1927, le jour où il s'apprêtait à sortir major de sa promotion de l'Académie Lambertin, son père lui faisant la surprise de lui tailler un costume dans son plus beau tissu pour l'occasion. Brillantissime élève, nul doute qu'il allait l'emporter… Oui, mais…

Critique :

Attention : chef-d'oeuvre ! J'ai eu l'occasion de lire beaucoup de très bonnes bandes dessinées ces dernières années. Celle-ci s'en vient rejoindre les meilleures car elle rassemble toutes les qualités pour en faire une merveille du neuvième art.

Le scénario qui nous raconte la vie des deux frères Rubinstein va s'étaler sur plusieurs albums. Sept ? Dans celui-ci, le premier, Luc Brunschwig nous raconte l'histoire de deux frères que tout oppose physiquement, mentalement, moralement… Tout ? Non ! Ils s'aiment et Salomon ferait n'importe quoi pour protéger son petit frère. Salomon est le débrouillard par excellence, l'optimiste, celui qui croit fermement en l'avenir et qu'il peut influencer celui-ci. Moïse est un intellectuel pur. Un cerveau ! Mais il n'a pas la force de son frère et surtout, il lui manque sa débrouillardise. En voulant redonner à son frère Moïse la juste place qu'il mérite, Salomon va entraîner une série de malheurs qui frapperont cruellement sa famille.

Luc Brunschwig nous remet en mémoire que les sentiments antisémites n'étaient pas propres à l'Allemagne de l'entre-deux-guerres. En France aussi, cette haine du juif était bien établie. Dans les corons de l'époque où vivaient les mineurs, nombre d'entre eux étaient Polonais. Rappelons-nous que les Polonais, comme les Russes, pratiquaient régulièrement des pogroms à l'encontre des juifs vivant sur les mêmes terres qu'eux… Dans ce brillant scénario, de « bons » citoyens français vont vouloir rendre justice sans trop se soucier des autorités. Ce qu'ils feront n'est guère éloigné de ce qu'accompliront les nazis, plus tard, en Allemagne, après l'accession au pouvoir d'Adolph Hitler. A ma connaissance, aucun fait similaire à celui conté dans ce récit ne s'est produit en France, même si les sentiments antijuifs étaient très développés. Gardons un esprit critique, en particulier lorsqu'il s'agit d'une BD « historique ».

Les dessins d'Etienne le Roux donnent aux personnages des personnalités vraiment fortes et crédibles. Loïc Chevalier crée des décors de toute beauté et Elvire de Cock apporte la touche de couleur qui complète magnifiquement ces tableaux.

Que vous aimiez l'aventure, l'histoire, ou tout simplement de splendides planches de BD, cette histoire est faite pour vous !
Commenter  J’apprécie          260
Encore une magnifique BD !
Luc Brunschwig à l'écriture, Loïc Chevallier, Etienne Leroux et Elvire de Cock à l'illustration font de l'histoire de ces 2 jeunes juifs une pépite.
Entre 1927 et 1943, dans une Europe antisémite et des Etats-Unis porteurs d'espoir, les 2 frères vont vivre des péripéties tragiques. L'aîné est débrouillard, le second très intelligent, l'amour qu'ils se portent indéfectible.
Pour réparer une injustice faite à son petit frère, Salomon va déclencher un désastre pour sa famille. L'horreur à l'encontre de la famille Rubinstein est infligée par des français, nous rappelant qu'elle n'est pas l'apanage des nazis.
Exilés aux Etats-Unis où Salomon veut devenir impresario, les 2 frères rencontrent Garfunkel dans une ambiance légère.
Puis, l'horreur des camps nazis se profile.
De nombreux flash-back déroutent un peu mais donnent du rythme à cette excellente bande dessinée.
Les dessins sont superbes, réalistes, ils collent parfaitement à l'histoire.
J'ai lu les 2 premiers tomes sans m'arrêter, je ne pensais pas accrocher autant à un tragique pan d'Histoire que l'on connaît déjà. Cette BD historique est une grande réussite.

Commenter  J’apprécie          232
Je baguenaudais dans le rayon BD. Sur le présentoir reposait " Les frères Rubinstein". Un lecteur passant par là et me voyant le consulter m'a dit : « Elle est très bien cette BD ». C'est comme ça, entre lecteurs, et c'est bien agréable. Mais je lui ai répondu : « Il s'agit du tome 5, je vais peut-être commencer par le 1 », ce que j'ai fait, sans prendre la suite par prudence.
Et j'ai beaucoup apprécié cette lecture, les cartouches, les couleurs un peu moins.
Je vais donc très vite emprunter la suite.
Que de belles découvertes je fais, en ce moment au rayon BD !
Commenter  J’apprécie          240
17 juin 1927

Ce jour est un grand jour pour Moshele Rubinstein, en fin de journée, il va recevoir son diplôme de la prestigieuse Académie Lambertin, et avec le titre de Major de promotion en prime.

Anatole Lambertin, fondateur de cette Académie est aussi un riche industriel, propriétaire de mines dans le nord de la France.
Mais ce projet d'Académie était aussi un de ses rêves, une institution prestigieuse, un enseignement de qualité sans devoir aller le trouver à Paris, et surtout, non seulement accessible aux enfants de familles aisées ou des ingénieurs des mines, mais aussi aux élèves les plus méritants issues des corons, les familles d'ouvriers.

Les parents de Moschele sont juifs, immigrés de Pologne, et sont propriétaires d'un magasin de tailleur de vêtements, le seul de la région.

Moshele a également un frère, Salomon, nettement moins porté sur les études, mais doté d'un don, celui de toujours se débrouiller et de se sortir des situations les plus délicates, ce qui, quelque part, rassure un peu ses parents.

Toute la communauté juive est fière des dispositions de Moshele, à qui les portes d'un bel avenir semblent ouvertes avec ce titre de Major de promotion, la 22e de l'histoire de l'Académie Lambertin.

Et voici le moment tant attendu, la proclamation des résultats... le meilleur élève de cette 22e promotion est ... Louis Lambertin !

Incompréhension, injustice... et nous sommes en 1927, ce n'est que le début pour les Rubinstein, ainsi que pour les juifs en Europe.
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (3)
BDZoom
11 août 2022
Brillamment scénarisée par Luc Brunschwig, cette saga familiale au long cours sait éviter les lieux communs, usant savamment des flashbacks pour ménager le suspense.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDGest
29 septembre 2020
Avec ce premier tome, prenant et bien écrit, Les frères Rubinstein s'offre un démarrage plus que prometteur et plein de qualités. Amplement suffisant pour se lancer dans cette nouvelle série avec envie !
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom
17 septembre 2020
Un récit que Luc Brunschwig porte en lui depuis très longtemps, enluminé par le remarquable travail graphique d’Étienne Le Roux et de Loïc Chevalier, ainsi que par les judicieuses couleurs d’Elvire De Cock !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Il faut savoir transformer ses cauchemars en rêves, mon garçon.
Commenter  J’apprécie          40
Si ce rat ne veut pas se rendre, le feu le fera sortir de sa tanière !!!
Commenter  J’apprécie          10
On a fui comme de beaux diables, profitant des ténèbres, coupant à travers champs, bifurquant par des routes de campagne...
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Luc Brunschwig (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Brunschwig
Qu'il sera riche, ce mois de juin, de plongées historiques et documentaires.
À l'approche des jeux, vous découvrirez une biographie sublime et sublimée de Jesse Owens par Gradimir Smudja. Louison et Thomas Snégaroff se sont alliés pour adapter le roman sur Putzi, le pianiste d'Hitler. Laurent Bonneau et Alain Bujak vous feront entendre le Bruit de l'eau en enquêtant dans la vallée de la Roya. Jeff Lemire proposera la fin des Éphémères. Quant à Luc Brunschwig et Laurent Hirn, ils vont clore leur immense saga, après 35 ans : le Pouvoir des innocents se termine !
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (180) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5215 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..